• La gauche a joué un rôle central dans l'histoire d'Israël. Au coeur de la création de l'État en 1948, elle est restée majoritaire au Parlement pendant plus de trente ans. Depuis la fin des années 1970, et plus encore après l'assassinat d'Yitzhak Rabin en 1995, les partis de gauche traversent une crise profonde. Face à la poussée des courants ultranationalistes et religieux, ils doivent multiplier les alliances contre nature pour s'assurer une représentation parlementaire. La question est désormais posée : existe-t-il encore une gauche en Israël ?
    Remontant aux sources du mouvement sioniste, dont l'aile gauche cherchait à bâtir en Palestine un État pour les juifs sur des bases socialistes, ce livre raconte l'histoire des mouvements progressistes et révolutionnaires israéliens. Au fil de ce récit très documenté, l'auteur analyse les débats qui animent et divisent ces mouvements depuis leurs origines. Comment peut-on être sioniste et de gauche ? Comment construire une société juste et égalitaire avec les Palestiniens ? Comment contrer les assauts de la droite sioniste et des mouvements religieux qui, jadis minoritaires, sont désormais hégémoniques politiquement et culturellement ?

  • Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Turquie
    Une couverture géographique adaptée aux voyageurs qui partent entre 1 et 3 semaines en Turquie : Istanbul, la côte égéenne, l'Ouest de la côte méditerranéenne, la Cappadoce et toutes les excursions depuis les stations balnéaires.
    Un guide tout en couleurs avec de nombreuses photos pour encore plus d'idées de découvertes !
    En détail, les plus beaux lieux et monuments à visiter : sites antiques (Éphèse, Pergame...), mosquées, palais ottomans...
    Les meilleures adresses de hammams.
    Les conseils indispensables pour acheter de l'artisanat local dans les boutiques et les bazars : un encadré pour dénicher un tapis de qualité et le marchander, les bonnes adresses ville par ville pour acheter de belles poteries, des bijoux...
    Un chapitre " À table ! " pour tout connaître des us et coutumes de vos hôtes et choisir vos plats en connaissance de cause.
    Un chapitre consacré aux Sports et activités, pour profiter de cet incroyable terrain de jeu qu'est la Turquie.
    Des conseils pour voyager avec ses enfants, la Turquie étant une destination facile et parfaitement adaptée dès le plus jeune âge.

  • Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Israël et les Territoires palestiniens
    Ce guide tout en couleurs et ultra pratique propose une couverture exhaustive de la région, y compris de la Cisjordanie.
    Un aperçu tout en photos des meilleures expériences d'un voyage dans la région : la mer Morte, les plages de Tel-Aviv, l'église du Saint-Sépulcre, la vieille ville de Bethléem...
    Un chapitre très précis sur les différentes formalités de visa et le passage des frontières pour faciliter les déplacements.
    Un nouveau chapitre pour comprendre l'importance du shabbat, et en tenir compte dans l'élaboration de son voyage.
    Tout pour organiser son séjour : des sélections thématiques (plages, dégustations de vin, synagogues anciennes, activités de plein air..), des itinéraires (de 1 à 4 semaines), un aperçu des différentes régions et un focus sur les principaux sites religieux dans la région.
    Un chapitre pour organiser une excursion à Pétra (Jordanie).
    Une section spéciale pour préparer un voyage avec ses enfants.
    De nombreuses cartes et un plan détachable de Jérusalem.

  • Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à Oman et dans les États voisins
    Un livre tout en couleurs avec de nombreuses photos pour plonger le voyageur dans l'ambiance de la destination.
    Mascat, la capitale omanaise, les paysages de montagne de Jebel Shams, les fjords de la péninsule du Musandam, Dhofar, la région tropicale de Salalah, la trépidante Dubaï, Abu Dabhi, le musée d'Art islamique et les nombreux souks de Doha, la capitale du Qatar... tous les incontournables d'Oman et les Emirats Arabes Unis.
    Des hôtels chics aux campements, les auteurs vous confient leurs meilleures adresses et leurs coups de coeur.
    Illustrés par des cartes des différentes régions et des villes, des itinéraires et des conseils pratiques vous permettent de voyager en toute autonomie.
    Treks, croisières en dhow (bateau traditionnel omanais), observation des tortues... Entre déserts de sable et plages désertes, Lonely Planet a sélectionné les meilleurs spots et les meilleurs prestataires pour toutes les activités à pratiquer à Oman.
    Un chapitre très complet sur Doha et la péninsule qatari, pour organiser un voyage dans le pays qui accueillera la Coupe du Monde de football 2022.
    Un chapitre très détaillé sur la gastronomie locale (les spécialités, les types de restaurant, règles de savoir-vivre, us et coutumes, un glossaire culinaire).
    Un chapitre " Etre expatrié " très complet, fourmillant de renseignements pratiques (vie quotidienne, climat, la question des discriminations aux femmes, les règles de savoir vivre, transports, bureaucratie, santé, logement, religion...).

  • Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Iran
    L'Iran est de retour sur la scène touristique mondiale ! Et c'est un vrai bonheur tant l'ancienne Perse, cette contrée mythique, demeure un pays d'un intérêt culturel, humain et historique de premier plan.
    Une couverture approfondie des grandes villes du pays qui font tout le sel d'un voyage en Iran : Téhéran, capitale dynamique aux nombreux parcs et musées, Kashan, la ville des roses, Ispahan, dont le centre historique est une merveille architecturale, Chiraz, la ville des poètes et le berceau de la culture persane, Yazd, l'une des plus vieilles villes du monde en pisé et haut lieu du zoroastrisme...
    /> Tout sur les sites archéologiques majeurs du pays : Persépolis, le palais de Cyrus, dans la ville antique de Pasargades, le tombeau de Darius le Grand à Naqsh-e Rostam, Suse, capitale de la dynastie achéménide, la ziggourat de Choqa Zanbil.
    Une présentation complète des sites naturels iraniens : notamment les superbes et rudes montagnes encadrant les larges étendues désertiques, les villages montagnards qui contrastent avec les petites oasis, les marches sud de l'Asie Centrale qui se fondent dans les eaux du golfe Persique et de la mer d'Oman...
    Une présentation de la table iranienne, avec ses traditions culinaires savoureuses et raffinées. Des mets à déguster dans les restaurants ou lors d'un pique-nique dans un parc, à la manière des habitants du pays !
    De nombreux chapitres culturels pour tout comprendre à l'histoire et à la culture complexe de cette civilisation plurimillénaire.

  • Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Jordanie
    Un guide ultra pratique et tout pour organiser son séjour : des sélections thématiques (sources thermales, expériences bédouines, randonnée, artisanat..), des suggestions d'itinéraires (de 4 jours à 3 semaines) et un aperçu des différentes régions du pays.
    Les meilleures expériences d'un voyage en Jordanie : Amman, Pétra, les vestiges romains, les mosaïques de Madaba, le désert du Wadi Rum, la mer Morte...
    Un chapitre très fouillé pour faire de la plongée ou du snorkeling en mer Rouge : les préparatifs, les meilleures périodes, la sécurité, faune et flore, le top des sites...
    Des cahiers photos, de nombreuses cartes et des pages culturelles approfondies.
    Un focus sur les sites bibliques jordaniens.
    Un chapitre entièrement consacré à l'ensemble monumental de Pétra
    Plein d'informations pratiques pour profiter de son séjour en toute tranquillité : transports, moeurs et traditions locales, voyage avec des enfants, sécurité, passage des frontières...

  • La vérité du Cardinal sur l'affaire qui a bouleversé l'Église." Tout se dit mais où est la vérité ?
    On a faussé tout ce que j'ai pu dire.
    On a interprété des faits en les détournant.
    On m'a traité de pédophile dans le métro,
    dans les rues, quand j'allais prendre le train.
    Je n'étais plus "audible'. J'étais coupable.
    Je peux comprendre.
    Face à de tels crimes commis par des hommes
    d'Église, y a-t-il eu des affaires classées trop vite ?
    Des dossiers écartés ? Une attitude dictée par la peur ?
    On peut le craindre.
    Le temps est venu d'apporter mon témoignage.
    La vérité est nécessaire.
    Pour tous. "

  • Entre le " Proche-Orient " qu'il tend à intégrer et l'" Extrême-Orient ",potentiel adversaire d'un Occident dominant, le Moyen-Orient apparaît comme un trait d'union rebelle, une marge et un espace d'affrontement permanent.
    Certes, cette région hors normes a une histoire propre, une dynamique forte liée à sa densité sociale et à son passé, mais elle n'a cessé d'être l'otage d'un jeu international qui la harcèle depuis des siècles, au nom de la foi, de l'ambition des conquérants, du pétrole ou tout simplement des stratégies qui opposèrent les vieilles puissances. Ces interactions renouvellent le regard, conduisant à une analyse internationale du Moyen-Orient. Si l'actualité traduit le désarroi et l'impuissance des imitateurs de sir Mark Sykes et François Georges-Picot, elle montre aussi que l'actuelle réinvention du Moyen-Orient reflète celle du monde.
    Après avoir retracé la formation de ce " cratère ", du XIXe siècle à aujourd'hui, en passant notamment par la création d'Israël, la crise pétrolière et la révolution iranienne, les auteurs mettent en évidence les principaux acteurs - sans oublier la pandémie de Covid-19 - des grands conflits qui endeuillent le Moyen-Orient contemporain et rejaillissent sur le monde entier (de l'interminable tragédie palestinienne aux terribles guerres syrienne, irakienne, afghane et yéménite), les embarras des puissances internationales et régionales, ainsi que le curieux bras de fer saoudo-iranien et ses conséquences dans le Golfe et dans toute la région.

  • Imagine-t-on en France une loi qui établirait deux catégories de citoyens : par exemple, les " Français de souche " et les autres, qui ne bénéficieraient pas de droits égaux ? Une loi ségrégationniste de ce type, le Parlement israélien l'a votée en 2018, au bénéfice des seuls citoyens juifs. Comment s'étonner que, de Trump à l'Indien Modi, du Hongrois Orbán au Brésilien Bolsonaro, les nouveaux dirigeants dits " illibéraux ", dont certains cultivent leurs franges antisémites, plébiscitent désormais Israël ? Ce qui les fascine, c'est la capacité de cet État à imposer sa politique " identitaire ", à multiplier les lois antidémocratiques, à faire taire les critiques et à promouvoir un modèle où la " guerre au terrorisme ", la xénophobie et l'islamophobie assumées jouissent d'un soutien massif au sein de l'ethnie majoritaire. Comment est-ce advenu ? Quelles en sont les conséquences, pour les Palestiniens comme pour les Israéliens ? Ce sont les questions auxquelles ce livre tente de répondre.
    En France, le CRIF, représentant du judaïsme qui fait aussi office de lobby pro-israélien, entraîne ses adhérents dans un soutien sans faille aux actions des gouvernants d'Israël. Aucun débat n'a agité la communauté juive française après le vote de la loi ségrégationniste en Israël. Aux États-Unis, celle-ci et de multiples actes du même ordre sont vivement critiqués par des responsables juifs de premier plan et plus encore dans la jeunesse juive. Ceux-là dénoncent l'occupation indigne des Territoires palestiniens et les dangers de l'idéologie identitaire qui l'accompagne. Israël, clament-ils, est devenu " mauvais pour les Juifs ". Certains pronostiquent un divorce irrémédiable entre Juifs israéliens, engoncés dans le tribalisme, et Juifs américains, qui redécouvrent les attraits de la diaspora.

  • " Ce jour du printemps 1995, je roulais vers la plus vieille cité du monde. J'avais rendez-vous dans les bureaux de Yasser Arafat à Jéricho. Depuis mai 1994, les Palestiniens jouissaient de l'autonomie sur la bande de Gaza, au sud-ouest d'Israël, et sur Jéricho, à l'est des Territoires occupés. Abu Amar, de son nom de guerre, était contraint de se déplacer par les airs entre ces territoires distants d'une petite centaine de kilomètres. Circuler par la route l'aurait obligé à traverser les frontières d'Israël.
    Dans le sillage de la déclaration d'Oslo, première étape de nos tractations vers une paix incertaine, il m'avait invité, en tant que géographe, à présenter mes recherches sur l'évolution présente et future de la colonisation israélienne.
    Plus je progressais dans ma démonstration, plus mes auditeurs se raidissaient. Le futur chef de l'Autorité palestinienne balançait nerveusement ses jambes, et je pouvais percevoir un léger tremblement sur ses lèvres. Il me fusilla du regard lorsque j'annonçai : "Je ne sais pas si quelqu'un vous a promis que vous auriez un État, mais je parle à partir des cartes, et, si l'on regarde les cartes, il n'y a pas d'État palestinien... Vous n'avez rien.' "

  • La guerre de Syrie a justement ému l'opinion. Celle du Yémen continue dans l'indifférence. Le cri d'indignation de Jeannette Bougrab est aussi de dénonciation. Quels intérêts font que la France se tait sur ce massacre au long cours ? Entre choses vues et révélations chocs, un appel au sursaut éthique.
    Toutes les guerres ne sont pas égales. On pointe du doigt les unes, on enterre les autres. Pourquoi nous taisons-nous sur celle oubliée du Yémen ? Pourquoi fermons-nous les yeux sur la crise humanitaire qui écrase ce pays, les dizaines de milliers de morts sous le déluge des bombes, les millions de malades exposés à la famine et au choléra, les femmes esclaves, les enfants enrôlés de force dans les milices, les villes détruites, les campagnes ravagées ? Pourquoi ignorons-nous notre responsabilité dans ce drame abyssal ?
    Parce que, s'insurge Jeannette Bougrab, les nations occidentales, dont la France, y ont leur part. Par intérêt aveugle, elles ont endossé le djihad des autocraties islamistes du Golfe - les pétromonarchies saoudienne et émiratie. D'où leur autocensure qui nous condamne à une passive mais terrible complicité.
    Cri d'alarme qui dévoile le carnage, décrypte la compromission et appelle au sursaut éthique, ce livre courageux à la démonstration implacable, qui condamne Riyad sans cesser de questionner Paris, Londres, Bruxelles et Washington, fait que nous ne pourrons plus dire : " Nous ne savions pas. "

  • Soixante-dix ans après la création d'Israël, les pères fondateurs se retrouveraient-ils dans le grand récit que porte aujourd'hui Benjamin Netanyahou ? Jean-Pierre Filiu offre ici une réflexion historique sur la longue durée du sionisme et sur l'expérience de Bibi aux commandes d'Israël. Une longévité remarquable qui emprunte force détours et travers.
    Israël va vivre en 2019 deux élections générales, à quelques mois d'intervalle, du jamais vu dans l'histoire du pays. Les pères fondateurs du sionisme auraient bien de la peine à se retrouver dans l'actualité israélienne, marquée par les scandales à répétition et des polémiques d'une brutalité inouïe. Le grand artisan de ce détournement est Benyamin Netanyahou, en passe de battre le record de longévité de David Ben Gourion à la tête du gouvernement de l'État hébreu.
    Jean-Pierre Filiu éclaire ce processus de régression démocratique par une réflexion historique sur le sionisme. Dans ce livre qui fera date, il démontre la manière dont les thèses longtemps minoritaires de Zeev Jabotinsky (1880-1940) se sont imposées en lieu et place du travaillisme des pionniers d'Israël. Il décrit comment cette main basse sur Israël s'accompagne aujourd'hui de la fin du rêve sioniste : Netanyahou a choisi de s'appuyer sur les religieux ultraorthodoxes contre toutes les autres familles du judaïsme ; il n'hésite pas à jouer aux États-Unis les fondamentalistes chrétiens contre la communauté juive ; il va jusqu'à encourager, comme en Hongrie, des campagnes à relent antisémite.
    Un autre Israël demeure néanmoins possible, mais il lui faudra se réconcilier avec lui-même et avec la diaspora avant de rouvrir l'horizon de la paix avec ses voisins arabes.

  • Sept longues années ont passé depuis que le monde arabe a été secoué par une vague de contestation démocratique sans précédent. Jean-Pierre Filiu brosse la première fresque d'ensemble de ces sociétés qui vivent à l'heure d'une véritable contre-révolution où généraux, gangsters et jihadistes s'allient volontiers pour organiser le chaos à leur profit et enterrer toute espérance démocratique.
    On ne compte plus les livres consacrés aux différentes manifestations de l'Islam politique. Bien plus rares sont les études dédiées aux appareils de sécurité et de répression, dont le poids est pourtant exorbitant dans le monde arabe.
    Cet ouvrage, qui fera date, répond à ce besoin de compréhension de telles structures de l'ombre, désignées sous le terme d'" État profond ". Il en éclaire le processus de construction historique, à la faveur du détournement des indépendances arabes par des cliques putschistes. Il en décrit les formidables ressorts économiques, depuis l'accaparement des ressources nationales jusqu'au recyclage de rentes stratégiques, notamment pétrolières.
    Les " guerres globales contre la terreur " de ce début de siècle ont représenté une aubaine multiforme pour ces différents régimes confrontés aux revendications démocratiques de leurs sociétés. Ils s'en nourrissent tant et si bien, aujourd'hui comme hier, que la menace jihadiste, loin de décliner, ne fait que proliférer.
    Un paradoxe très lourd de conséquences pour la sécurité du monde. Car les sociétés arabes ne connaissent pas seulement des guerres meurtrières en Syrie, en Irak, en Libye ou au Yémen. Elles vivent aussi à l'heure d'une véritable contre-révolution, dont Jean-Pierre Filiu brosse la première fresque d'ensemble en mobilisant son expérience intime d'une réalité largement méconnue. Il nous explique comment la transition tunisienne demeure une exception dans une région où généraux, gangsters et jihadistes s'allient volontiers pour enterrer toute espérance démocratique.

  • Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Turquie
    Un guide tout en couleurs et ultra pratique pour bien préparer son séjour en Turquie.
    Un aperçu en photos présente les meilleures expériences d'un voyage en Turquie : les paysages de la Cappadoce, les sites historiques, les hammams, la Voie lycienne, les bazars, les plages...
    Des illustrations 3D de la basilique Sainte-Sophie, du palais de Topkapi ou encore de l'ancienne cité grecque d'Ephèse.
    Toutes les informations pratiques pour préparer son voyage et éviter les casse-tête : les moyens de transport, la sécurité, les conseils pour bien dépenser son argent...
    Une sélection très pratique d'itinéraires (de 10 jours à 4 semaines) et une section consacrée aux activités de plein air (randonnée, plongée, planche à voile...).
    Tout ce qu'il faut savoir pour organiser un voyage avec ses enfants.
    Une couverture approfondie des aspects culturels les plus intéressants d'un voyage en Turquie : architecture, arts, histoire, gastronomie...

  • À la suite du coup d'État avorté de l'été 2016, Recep Tayyip Erdogan a lancé une très vaste opération de purge des différents services de l'État - mais aussi de la société civile. Cette profonde reprise en main est l'aboutissement d'un long processus : depuis 2002, la Turquie est dirigée par l'AKP et par son leader charismatique. Ce pouvoir " musulman-démocrate " a profondément modifié le pays : urbanisation, croissance de l'économie, négociations avec l'UE, rôle majeur au Moyen-Orient, etc.
    À la suite du coup d'État avorté de l'été 2016, Recep Tayyip Erdogan a lancé une très vaste opération de purge des différents services de l'État - mais aussi de la société civile. Cette reprise en main est l'aboutissement d'un long processus.
    Depuis 2002, la Turquie est dirigée par l'AKP (Parti de la justice et du développement) et par son leader charismatique. Ce pouvoir " musulman-démocrate " a profondément modifié le pays mais le bilan de ce long règne est ambivalent. Les avancées sur le front de la démocratisation ont progressivement laissé place à un autoritarisme rampant et à une politique de réislamisation de la société. Les négociations avec l'Union européenne sont au point mort. Des pas courageux pour la résolution du problème kurde ont été remplacés par une nouvelle offensive répressive, qui s'est étendue à l'ensemble des revendications démocratiques et a révélé le visage autoritaire du pouvoir et sa volonté de mise en place d'un régime présidentiel fort, clairement revendiquée.
    Dans cet essai documenté, Ahmet Insel nous éclaire sur les facteurs d'ascension de l'AKP, la stratégie politique et la persistance des succès électoraux d'Erdogan malgré les affaires de corruption, l'installation progressive de l'arbitraire et la lutte avec la communauté Gülen. Il montre ainsi les tourments de la société turque, tiraillée entre les conflits ethniques, religieux et culturels, entre peur de perdre son identité socio-historique et désir d'être dans le monde moderne.
    Prix France Turquie 2015

  • La question kurde - en Turquie, Iran, Irak, Syrie - est au coeur d'enjeux politiques et sociaux d'une actualité brûlante et violente. Pourtant, le PKK (Parti des travailleurs kurdes) et ses organisations soeurs restent très méconnus. Fondé en 1978, dirigé par son chef emprisonné Abdullah Öcalan, ce parti radical a été comparé aux Zapatistes du Chiapas et à d'autres mouvements sud-américains. Cette enquête informée analyse la/les révolution(s) en cours au Kurdistan.
    Depuis quelques années, le PKK turc et le PYD syrien sont au centre de l'attention des gauches mondiales. Certains observateurs, comme l'anthropologue David Graeber, l'historien Immanuel Wallerstein ou le linguiste Noam Chomsky les considèrent comme une des rares lueurs d'espoir dans le chaos moyen-oriental et comparent leurs expérimentations politiques à celles des zapatistes du Chiapas. En effet, ces organisations apparaissent comme un point de convergence de nombreuses luttes " nouvelles " : le combat militaire contre l'" obscurantisme " de Daech ; une forme avancée de féminisme contre le " patriarcat " islamiste et traditionaliste ; une volonté de promouvoir un " confédéralisme démocratique " postmarxiste et libertaire ; ou encore une manière renouvelée de contester le capitalisme et le culte de la croissance, au profit d'une écologie radicale.
    Pourtant, le PKK et ses organisations soeurs restent très méconnus. Fondé en 1978 et dirigé par son chef Abdullah Öcalan, emprisonné depuis 1999, ce parti radical, d'abord indépendantiste puis autonomiste, revendique s'être défait de ses oripeaux marxistes-léninistes pour développer une forme d'autogouvernement proche de la conception municipaliste de l'anarchiste américain Murray Bookchin. Qu'en est-il en vérité ? C'est ce que révèle ce livre essentiel - accessible, informé et distancié - sur la " révolution " en cours au Kurdistan.

  • " Je suis venu au Liban, voir ce qu'il en était de ces hordes de crevards qui prenaient d'assaut nos frontières, pour nous voler nos emplois et cramer nos allocs. J'ai décollé mon cul de mon divan, éteint ma télé après 59 mois passés à regarder le peuple syrien se faire écraser dans un silence vertigineux. J'ai vu la lumière au milieu de cette misère... "
    Un jour d'été 2015, Bernie Bonvoisin décide de se rendre au Liban et d'aller à la rencontre des jeunes Syriennes et Syriens réfugiés au pays du Cèdre. Dans les camps et les squats de fortunes où les exilés forcés survivent dans un dénuement extrême, le long de la frontière, il veut recueillir les mots d'une enfance volée par la guerre et le terrorisme, dont l'innocence anéantit tous les discours politiques. Là, il rencontre une génération sacrifiée à la maturité spectaculaire, le futur de la Syrie.
    Bernie Bonvoisin, fondateur du groupe Trust, est connu pour ses engagements politiques. Il est aussi cinéaste et romancier.


  • Qui est Mohammed ben Salman, qui bouscule l'Arabie Saoudite et séduit les Occidentaux ? Un visionnaire, un réformiste ou un opportuniste brutal ?

    À 32 ans, Mohammed ben Salman, dit MBS, est le prince héritier d'Arabie Saoudite. Il est le premier petit-fils d'Ibn al-Saoud - le fondateur du royaume qui porte son nom - à accéder au pouvoir. Richissime descendant d'une dynastie féodale, il veut transformer son pays en profondeur en réduisant sa dépendance au pétrole, en mettant les Saoudiens au travail et en accordant aux femmes le droit de conduire.
    Mais derrière cette façade progressiste, le mystère et les contradictions demeurent. MBS gouverne l'une des sociétés les plus oppressives de la planète, où la liberté de penser et l'espace public se réduisent de jour en jour. Obsédé par la menace iranienne, prêt à se rapprocher d'Israël par l'entremise de Washington, il mène une guerre sans fin au Yémen, où sévit l'une des plus graves crises humanitaires contemporaines. Toute opposition est réprimée. Jamal Khashoggi, journaliste saoudien éminent, a ainsi été assassiné à Istanbul en octobre 2018, démembré par un commando dirigé par des proches du prince héritier.
    Le roi, son père, a 82 ans. S'il lui succède comme prévu, Mohammed ben Salman pourrait régner un demi-siècle. Despote brutal aux ambitions réformatrices, où va-t-il conduire cette Arabie aux réserves pétrolières illimitées, au pouvoir militaire et économique immense et au rôle politique croissant dans un Moyen-Orient en plein chaos ? À la tête de la plus grande puissance sunnite du monde arabe, pourra-t-il purger l'islam du terrorisme ?

  • " L'Égypte est la mère du monde ", affirment non sans fierté les Égyptiens, conscients d'être nés dans l'un des plus vieux pays de l'humanité. Mais cette maternité-là a largement dépassé les frontières de la vallée du Nil. Depuis des millénaires, l'Égypte irrigue notre mémoire collective et nourrit l'imaginaire occidental. L'originalité de cet ouvrage conçu sous la direction de Florence Quentin par les meilleurs spécialistes français et étrangers est de nous montrer toute l'ampleur de cet héritage qui n'a cessé d'influencer les civilisations ultérieures jusqu'à nos jours. Sphinx, pyramides, trésors, tombes fastueuses, momies, écriture, figures de Toutankhamon, de Ramsès ou de Cléopâtre agissent comme autant d'évocations envoûtantes. Le mystère qui recouvre cet univers est encore à décrypter. Il a hanté les alchimistes de la Renaissance, les francs-maçons, les philosophes et poètes allemands, fasciné Voltaire, Mozart, Bonaparte, Freud, Hergé et nombre de cinéastes. Il a aussi inspiré d'autres cultures, d'autres religions qui se sont épanouies à son contact. Phéniciens, Hébreux, Grecs, Romains, l'Occident judéo-chrétien comme l'Orient musulman ont puisé une partie de leur génie dans ce vivier culturel et spirituel devenu indissociable de notre patrimoine universel. Au-delà de l'actualité, l'Égypte continue d'exercer sur nous une attraction puissante et vivifiante, tant il est vrai que chacun porte en lui " son " Égypte, secrète et parfois irrationnelle, et cherche du côté de cette terre originelle une réponse à ses rêves d'éternité.

  • Les liaisons dangereuses.Il n'y a de plus belle vitrine que celle des Émirats arabes unis : plages paradisiaques, architecture avant gardiste, hymne à la tolérance...
    Et si nous traversions le miroir ? Quelques indices nous alertent en effet, des frasques de l'émir de Dubaï à l'inscription de ce pays des merveilles sur la liste européenne des paradis fiscaux, en passant par sa sale guerre menée au Yémen.
    Et pourtant, les Émirats sont l'un des pays les plus influents en France, en Europe et en Afrique, par exemple en Algérie aujourd'hui en pleine révolution... Faut-il s'étonner que les observateurs francophones se soient si peu intéressés à l'envers du décor ? Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...
    Cet ouvrage propose une plongée dans les profondeurs d'un système occulte régi par une stratégie subtile de dissimulation, de mensonges... et d'infiltration.
    Une enquête complexe, menée notamment dans le monde arabe et les pays anglo-saxons, qui nous ouvre enfin les yeux : avec les Émirats, qu'on la joue à pile ou face, nous avons en main une autre pièce que celle que l'on croit détenir.

  • Une étude exceptionnelle sur les dessous du royaume le plus puissant et le plus secret au monde. La diplomatie religieuse de l'Arabie saoudite constitue un étrange trou noir dans l'analyse du radicalisme qui affecte l'islam aujourd'hui. Pourquoi le salafisme, mouvance la plus intolérante et sectaire de l'islam, est-il devenu si conquérant ? Parce que parmi tous les radicalismes religieux qui pourrissent la planète, il est le seul à bénéficier d'un appui constant de la part d'un pays doté d'immenses moyens : le royaume saoudien. Cette étude, dont les collaborateurs ont souhaité conserver l'anonymat, révèle comment ce royaume aux deux visages, celui conciliant de la dynastie Saoud et celui plus agressif du salafisme, propagandiste du djihad, a depuis des décennies développé une stratégie religieuse pour conquérir la communauté musulmane, mais aussi l'Occident, sans apparaître comme un ennemi grâce à un soft power original, hybride des systèmes américain et soviétique. Aujourd'hui, ce pays longtemps protégé se retrouve menacé sur son propre territoire par le salafisme djihadiste qu'il a propagé ailleurs.

  • Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable à Istanbul
    Un guide tout en couleurs, truffé de photos et d'illustrations, pour explorer tous les méandres de cette ville unique et bouillonnante.
    Un guide spécialement conçu pour les voyages en profondeur, avec un maximum d'informations pour pouvoir organiser un séjour en fonction de ses intérêts (chapitre sur les hammams...), mais aussi du temps et du budget disponible.
    Des illustrations détaillées de la basilique Sainte-Sophie et du palais de Topkapi, les sites les plus emblématiques d'Istanbul - pour chacun, un plan en 3D avec zooms sur les éléments à ne pas manquer, conseils, repères chronologiques ou éclairage culturel.
    Pour compléter les plans des quartiers : des cartes regroupées, plus précises, ainsi qu'un plan détachable de la ville pour faciliter les déplacements (plans des transports et du Grand Bazar inclus, index des rues et des sites).
    Un chapitre " Excursions en bateau " pour découvrir les proches environs d'Istanbul au fil de l'eau.
    Le top des meilleures choses à voir et à tester sur place, des itinéraires sur 4 jours, des promenades commentées et des sections ciblées (les voyages avec les enfants, le shopping, l'architecture...).

  • Si le conflit israélo-palestinien est largement couvert par les médias, la société israélienne reste assez méconnue du public francophone. Ce livre invite à découvrir un peuple pluriel et complexe, un Etat où s'amalgament des rescapés de la Shoah, des immigrants originaires d'horizons très différents, des juifs de stricte observance, des juifs libéraux, des juifs laïcs, des juifs athées voire agnostiques, des chrétiens aux multiples facettes, des musulmans sunnites – des citoyens qui rejettent l'autorité de l'Etat , et d'autres qui s'en accommodent tant que leurs intérêts sont préservés. Dans ce pays laïc, mais empreint de religiosité, dans cet Etat démocratique, mais tenté par l'autoritarisme, les Israéliens se dotent d'une culture originale et développent une créativité à toute épreuve, tout en revendiquant le droit à la normalité dans un environnement hostile. Ce livre est un voyage au sein d'un peuple-mosaïque dans un Etat moderne. Un portrait réaliste et attachant des Israéliens aujourd'hui.

  • Si la gérontocratie qui gère l'Arabie saoudite fait l'objet de l'attention permanente des observateurs, on ne sait rien de sa jeunesse, celle qui, tôt ou tard, surgira sur le devant de la scène. Des rodéos automobiles aux impasses de l'urbanisation galopante, des banlieues de Riyad à la sociabilité des Bédouins, Pascal Menoret aborde la question saoudienne là où on ne l'attend pas : les marges de la ville, de la jeunesse, de la révolte ; et il réussit à décentrer notre regard sur l'Arabie.
    Comment les villes se font et se défont-elles ? Quelles violences implique le règne, partout dans le monde, de la ville-voiture ? Comment la délinquance juvénile révèle-t-elle des lignes de fracture politiques et géopolitiques ? Comment un chercheur européen entre-t-il en empathie avec les sociétés arabes contemporaines ? Fruit de quatre années d'enquête ethnographique à Riyad, ce livre apporte des réponses à ces questions. Il montre comment, dans une ville répressive et livrée aux promoteurs, les jeunes Saoudiens créent des espaces de liberté et de révolte. Et comment, quand la politique est traitée comme un crime, seuls les délinquants font vraiment de la politique.
    "
    Une fabuleuse plongée dans les bas-fonds de Riyad, parmi ces princes des rodéos urbains, révoltés et poètes, marginaux et séducteurs, qui dérapent au péril de leur vie, refusant l'ordre qui s'est imposé dans leur pays. " Alain GRESH
    "
    Dans le royaume, nous roulons aux marges de la ville pour aller assister, musique à fond, aux dérapages qui ont lieu le long de routes abandonnées. C'est probablement le moment où la jeunesse saoudienne s'approche le plus de la rébellion. " Ahmed MATER
    "
    La gérontocratie qui gère l'Arabie saoudite fait l'objet de l'attention permanente des observateurs politiques. Mais on ne sait rien de la jeunesse saoudienne, celle qui tôt ou tard surgira sur le devant de la scène. Menoret aborde la question saoudienne là où on ne l'attend pas : les marges de la ville, les marges de la jeunesse, les marges de la révolte. " Olivier ROY
    Élu livre de l'année 2014 par
    The Economist.

empty