• Prends le micro, trouve tes mots. Fais-toi entendre !Résumé :
    Bri a 16 ans et rêve d'être la plus grande rappeuse de tous les temps. Ou au moins de remporter son premier battle. Elle a de qui de tenir - son père était une légende du rap, jusqu'à qu'il soit tué par les gangs.
    Mais quand sa mère perd son emploi, que leur propriétaire menace de les mettre à la porte et que la violence enfle dans son quartier, Bri n'a plus le choix : réussir dans le rap n'est plus rêve. C'est une nécessité.
    Roman, dès 13 ans.

  • Les meilleurs punchlines du rap français dans un tout petit livre ! " De là-haut, j'vois la mort, faut être prêt si elle approcheLa vie, c'est apprécier la vue, après scier la branche "Nekfeu" L'État fait tout pour nous oublierSi je traîne en bas de chez toi, je fais chuter le prix de l'immobilier "BoobaQu'elles soient drôles ou percutantes, profondes ou provocatrices, découvrez dans ce petit livre
    les meilleures punchlines du rap français !

  • Lorsque rap et hip-hop apparaissent en France au tournant des années 1980, nombreux sont ceux qui n'y voient qu'un phénomène éphémère. Trente ans plus tard, ce genre musical est non seulement bien vivant, mais il fait durablement partie des industries musicales, et la scène rap française est même l'une des plus visibles au niveau international.
    Comment le rap est-il né en France et comment s'est-t-il développé ? Qui a tiré profit de la commercialisation de ses chansons ? Pourquoi ce genre musical est-il si étroitement associé aux banlieues ? Qui sont les artistes qui l'ont promu, et en s'appuyant sur quelles ressources ? Pourquoi continue-t-il régulièrement à déchaîner les passions ?
    Émaillé de nombreux entretiens réalisés auprès de rappeurs, de DJ, d'animateurs, de professionnels de l'industrie du disque... ce livre décrit comment l'émergence et l'inscription durable du rap en France ont été possibles. En s'intéressant aux artistes, mais aussi aux amateurs, en circulant des MJC des quartiers populaires aux bancs de l'Assemblée nationale, en observant les plateaux de télévision et les radios locales, Karim Hammou montre comment s'est imposée en France une nouvelle spécialité artistique, fondée sur une forme d'interprétation originale, ni parlée ni chantée : rappée.

  • En trois décennies, Kanye West s'est imposé au coeur des conversations. Sa musique rassemble fans de hip hop, grand public, médias et penseurs. Ses albums ont changé la face du rap et ses collaborations ont redistribué les cartes au sein de l'industrie musicale. Sa vie chaotique, sa personnalité clivante, son narcissisme exacerbé suscitent le débat. Il appartient au clan restreint des musiciens capables de provoquer des changements sociaux et culturels au sein de l'Amérique contemporaine.
    Adoré, détesté, Kanye West se définit lui-même comme « le plus grand artiste en vie ». Ultra créatif, il s'illustre dans la musique, l'art, la mode, mais aussi la politique ou la religion. Son parcours et sa production questionnent la place de l'expression artistique dans la société actuelle, ses enjeux et ses limites.

    Adrien Durand est critique musical pour Les Inrockuptibles et communicant. Il est également le fondateur du fanzine Le Gospel. En 2019, il a emporté le prix du meilleur journaliste musical français au International Music Journalism Award du Reeperbahn Festival.

  • Fondamentalement, deux raisons empêchent que puisse apparaître l´identité française d´aujourd´hui. Qu´est-ce qu´être français aujourd´hui, au XXIe siècle, si on tient compte du colonialisme, de l'immigration, de la mondialisation, des banlieues, de l´Islam et de l'empoisonnante incompréhension qui naît précisément de ces deux derniers thèmes ?


    Pour réussir à créer une véritable union nationale, il faut comprendre que c´est dans la diversité que se fera l´unité.


    Reconnaître la jeunesse d´aujourd´hui, parce que c´est elle qui donne le tempo, qui apporte ce dynamisme dont la France a besoin pour redevenir ce qu´elle était, un pays avant-gardiste, culturellement fort, un pays qui n´est pas un suiveur mais un suivi. La France doit récupérer sa place, et cette notion de « génie français » qui la caractérise.


    L´auteur, qui a véritablement vécu toutes ses problématiques, en parle de l´intérieur. Il montre que la poésie, la culture, donnent, en réunissant ce qu´on ne peut rassembler, la force de l´identité d´un pays, avec toutes les différentes origines et énergies qui le composent, comme à l´image d´une main.


    Avec intelligence et force, Abd al Malik nous livre ici son regard impliqué et ouvert, un humanisme régénérateur, une voix exceptionnelle dans une société qui se cherche et qui a besoin de nouveaux repères.

  • Supreme NTM

    ,

    Trois lettres, deux artistes, un destin.
    En trente ans de bruit et de fureur, de controverse et de musique, Kool Shen et JoeyStarr ont explosé les codes et imposé leur style.
    Pour la première fois, ils racontent leur histoire !
    Du hip-hop dans les années 1980 jusqu'à leur ultime tournée en 2019, les deux enfants terribles qui ont imposé le rap en France nous font revivre leur saga, celle d'une génération qui a tout vécu et qui est encore là.
    Les haut-parleurs du 9.3 dégainent leur plume et balancent tout, dans un dernier baroud.
    Un livre événement.
    Le livre officiel des Nick Ta Mère.

  • Qu'est-ce qui réunit deux jeunes frères d'origine israélienne amateurs de hip hop, de metal et de films gore, la fondatrice d'un gang de filles et un prodige du vol de voitures ? Ils sont tous les quatre jeunes, blancs, juifs et déclassés, perdus dans l'enfer de Brooklyn des années 1990, coincés dans la guerre des gangs. Pour s'en sortir, tous les moyens sont bons - trafic de crack, vol à la tire, bastonnades. Leur énergie commune définira un courant du hip hop et de la culture urbaine : celui des goons. Les destins croisés de Ill Bill et Necro, J.J. et Ethan Horowitz sont des illustrations de ce mouvement. Pour s'en sortir, tous les moyens sont bons - trafic de crack, vol à la tire, bastonnades. Leur énergie commune définira un courant du hip hop et de la culture urbaine : celui des goons. Les destins croisés de Ill Bill et Necro, J.J. et Ethan Horowitz sont des illustrations de ce mouvement.

  • Le dernier Français

    Abd Al Malik

    Le monde actuel n'a plus aucun référent historique La situation est certes inédite...
    Quel drame de ne plus pouvoir hisser le drapeau Quel drame de ne pas savoir hisser le drapeau Quel drame de ne pas pouvoir se hisser plus haut Et puis se découvrir faux-Monnayeurs Cousin pauvre d'une Amérique unijambiste Et se voir imiter cet autre modèle sociétal en tout point Sauf sur le point même le seul enviable ou s'origine la force même de son rayonnement L'union derrière le dernier symbole des nations L'union des singularités derrière un drapeau...
    Penser un autre modèle de société Et le pacte se renouvelle Entre le collectif et l'individuel Les pensées idéologiques et partisanes Ont fait leur temps périmées plus dans le coup Dépassées inefficaces surtout C'est ce qui disqualifie d'office l'animal politique d'aujourd'hui Parce que précisément n'étant plus tout à fait humain Il devient étranger au bien commun Il est incapable de faire la synthèse des idées bonnes pour tous Qu'importe d'où elles viennent Et qu'importe qui les porte...
    Toute ma vie, je me suis fait une idée certaine de la France.
    Et en vérité je vous le dis Je suis le Dernier Français.

  • Le livre défintif sur la culture Hip hop en France (musique, graf, danse)
    Importée de New York au début des années1980 par une poignée de passionnés ramenant dans leurs bagages disques vinyles, platines ou cassettes VHS, la culture hip-hop s'est rapidement et durablement installée dans l'Hexagone
    Des premières émissions radio de Dee Nasty aux pas de danse de Joey Starr sur le parvis du
    Trocadéro et jusqu'aux succès populaires d'IAM, de Booba ou des breakdancers de Pockemon,
    le hip-hop est devenu en France une industrie multimillionnaire grâce à la foi indéfectible d'une
    poignée de passionnés. Charriant dans son sillage des disques d'or par dizaines, des graffitis de
    luxe exposés dans des galeries d'art et des danseurs réputés dans le monde entier, elle est aussi, et surtout, le fruit de l'adaptation singulière de revendications américaines au terreau culturel français.
    Né dans le dénuement le plus total entre l'Amérique et la France, nourri d'histoire hexagonale
    et de guerres fratricides, de luttes politiques, sociales, esthétiques et culturelles, voici son
    histoire: des terrains vagues de la banlieue parisienne à la scène des Victoires de la musique,
    le hip-hop "en" français est devenu un "hip-hop français".

  • Clames

    Claude Luezior

    Claude Luezior fomente dans ce recueil une révolte des mots, à scander oralement et dans les nuances. Clamer ces mots parce que la langue est avant tout sentinelle de la parole.

  • Malgré un succès d´audience partout dans le monde, cette série historico-policière de sept saisons et 156 épisodes ne fait pas l´objet d´une édition DVD en raison du coût des droits musicaux de sa très riche bande originale. Le but de ce livre est de l´analyser sous un angle historique et de contribuer à lui donner une place dans la mémoire des sériephiles. Inspirés par des faits réels et appuyés sur des connaissances historiques précises, les crimes résolus par les policiers de Cold Case proposent un portrait « en coupe » - fictif et néanmoins très pédagogique - de l´Amérique contemporaine, avec un traitement tout particulier de l´histoire des femmes et des minorités. Il s´agit aussi de montrer que le propos développé par les scénaristes de cette série policière diffusée sur la chaîne hertzienne conservatrice CBS est profondément « de gauche » (la gauche américaine) et progressiste. Enfin, en tant que série des années 2000, Cold Case est bien sûr marquée par les attentats du 11 Septembre et les deux guerres (Afghanistan et Irak) que les États-Unis ont mené pendant sa diffusion.



  • " La mauvaise humeur, chez moi, c'est un muscle. "


    Une authenticité brute et une liberté de parole qui percutent.
    Citoyen, auteur, rappeur, comédien, JoeyStarr n'est pas un spectateur. Il court, joue et parle vrai. Créateur hors norme, JoeyStarr touche et dérange par la fulgurance d'une réaction verbale pure et acérée. L'expression d'une sensibilité électrique à faire voltiger les sensations.
    Des pensées, interviews, paroles de chansons, punchlines, anecdotes, suprêmes tac-tac qui retentissent immédiatement.
    Un langage, un art, une tribune, une arme.
    " Je suis prêt à jouer un travelo roux unijambiste et borgne
    si l'histoire est bien. "
    *
    " Je suis un accro à la sensation. "


  • Parée pour percer

    Angie Thomas

    • Lizzie
    • 11 February 2021

    Prends le micro, trouve tes mots. Fais-toi entendre !Bri a 16 ans et rêve d'être la plus grande rappeuse de tous les temps. Ou au moins de remporter son premier battle. Elle a de qui de tenir - son père était une légende du rap, jusqu'à qu'il soit tué par les gangs.
    Mais quand sa mère perd son emploi, que leur propriétaire menace de les mettre à la porte et que la violence enfle dans son quartier, Bri n'a plus le choix : réussir dans le rap n'est plus rêve. C'est une nécessité.

  • Comment nos amis Underground et Contre-culture vont-ils se sortir de leurs allers et retours incessants entre Dijon, New-York et Paris ?
    Vous le saurez en lisant cette passionnante chronique rappeuse où se croisent Madonna et Jean-François Bizot, Afrika Bambaataa et Jamel Debbouze, le sexe libre et les possédés de Tanger, le sida et la gauche au pouvoir, un libraire anarchiste de 1976 et un tycoon de la presse rock de 2013.

  • Au vu du succès mondial de cette musique, à ce jour la plus écoutée à travers le monde, cet essai critique s'efforce de retracer ce long processus de domination à travers les quarante dernières années et d'exposer ses terribles conséquences sur le tissu populaire : appauvrissement du langage, donc de la pensée, machisme, glorification de la culture ghetto de type US (culte des armes, de la prison, de la consommation de stupéfiants, de la violence verbale), " automythification " d'une jeunesse immigrée conduisant à une victimisation perpétuelle, et à la division des quartiers populaires : les immigrés d'un côté, les " desouche " de l'autre, et les femmes au milieu. Une " déconscientisation " politique à travers l'apologie de l'ultralibéralisme et du darwinisme sociétal amenant logiquement à l'atomisation de l'individu et au " chacun pour sa gueule ", soit la fin de la nation et son glissement vers une société d'hyperconsommation.


    Loin de s'arrêter à une simple description, ce livre tente d'analyser et d'expliquer ce processus, tout en ne taisant pas le rôle sombre des principaux bénéficiaires du rap, qui s'avèrent en être aussi les principaux instigateurs : pour des raisons économiques, mais aussi, et c'est le plus inquiétant, pour des raisons idéologiques.

empty