Culture commune


  • Discours de la méthode

    Suivi de

    Méditations métaphysiques


    René Descartes


    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

    Ce discours marque une rupture avec la tradition scolastique, jugée trop « spéculative » par Descartes, et se présente plutôt comme un plaidoyer pour une nouvelle fondation des sciences, sur des bases plus solides, et en faveur du progrès des techniques. Il a été rédigé directement en français, langue vulgaire, Descartes voulant par là s'opposer à la tradition scolastique (qui avait pour habitude d'écrire en latin) et s'adresser à un public plus large que les savants et les théologiens.
    Dans ce discours, Descartes expose son parcours intellectuel de façon rétrospective, depuis son regard critique porté sur les enseignements qu'il avait reçus à l'école, jusqu'à sa fondation d'une philosophie nouvelle quelques années plus tard. Il y propose aussi une méthode pour éviter l'erreur, et y développe une philosophie du doute, visant à reconstruire le savoir sur des fondements certains, en s'inspirant de la certitude exemplaire des mathématiques - la célèbre phrase « je pense donc je suis » (cogito, ergo sum), qui permet à Descartes de sortir du doute, lui servira à ce titre de premier principe. Par ailleurs, il y résume ses méditations sur l'âme et sur Dieu, dont il donnera une version beaucoup plus étendue dans les Méditations métaphysiques, quatre ans plus tard. Source : Wikipédia

    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/



  • Le portrait de Dorian Gray


    Oscar Wilde


    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

    Le Portrait de Dorian Gray est un roman d'Oscar Wilde, publié en 1890 (ici en version révisée en 1891) et écrit dans le contexte de l'époque victorienne. Oscar Wilde y inclut des thèmes relevant de l'esthétique tels que l'art, la beauté, la jeunesse, la morale, l'hédonisme, etc. Le roman est fantastique, mais aussi philosophique, et met en lumière la personnalité équivoque du dandy irlandais. C'est également l'unique roman de l'auteur dans toute sa carrière. « Si je demeurais toujours jeune et que le portrait vieillisse à ma place ! Je donnerais tout, tout pour qu'il en soit ainsi. Il n'est rien au monde que je ne donnerais. Je donnerais mon âme ! » Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Portrait_de_Dorian_Gray

    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Le Dernier des Mohicans James Fenimore Cooper Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail d'édition en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

    Le Dernier des Mohicans est un roman historique américain publié pour la première fois en janvier 1826. Deuxième des cinq ouvrages composant le cycle des Histoires de Bas-de-Cuir (Leatherstocking), il se situe entre Le Tueur de daims (The Deerslayer) et Le Lac Ontario (The Pathfinder).

    Le récit a pour théâtre l´Amérique du Nord, pendant la Guerre de Sept Ans. Les affrontements entre Français et Anglais en forment la toile de fond. Cooper décrit notamment la bataille de Fort William Henry qui oppose, en juillet et août 1757, les troupes du général français Montcalm (et de ses alliés indiens) à celles du colonel britannique Munro.

    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Dernier_des_Mohicans Retrouvez les autre titres de la saga Bas-de-cuir chez votre libraire numérique :

    Cycle des histoires de Bas-de-cuir, volume 1 -  Le Tueur de daims Cycle des histoires de Bas-de-cuir, volume 2 -  Le Dernier des Mohicans Cycle des histoires de Bas-de-cuir, volume 3 -  Le Lac Ontario Cycle des histoires de Bas-de-cuir, volume 4 -  Les Pionniers Cycle des histoires de Bas-de-cuir, volume 5 -  La Prairie Téléchargez gratuitement notre catalogue en indiquant "Catalogue Culture commune" dans le champ de recherche de votre libraire numérique. Vous aurez accès aux premières pages de chaque titre.

  • La Reine Margot
    Alexandre Dumas
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    L'action du roman se déroule entre le mariage de Marguerite de Valois avec Henri de Navarre, futur Henri IV, en 1572 et la mort de Charles IX de France en 1574.
    Alexandre Dumas y met en scène les intrigues de cour, l'assassinat de l'amiral de Coligny, le massacre de la Saint-Barthélemy, l'idylle inventée entre la reine de Navarre et le comte de la Mole ainsi que la pratique de la torture judiciaire à la Renaissance. Il fait de Catherine de Médicis une figure inquiétante, se servant de son astrologue et parfumeur florentin René Bianchi pour faire assassiner ses ennemis. Le roman met aussi en scène la conspiration visant à rendre la Navarre à son roi. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Le feu

    Henri Barbusse

    Le Feu
    Henri Barbusse
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Ce livre que Barbusse, engagé volontaire en 1914 (il avait alors 41 ans et souffrait de problèmes pulmonaires)1, tira de son expérience personnelle du front, a été longuement mûri et pensé en première ligne pendant 22 mois dans les tranchées de décembre 1914 à 1916. Barbusse tout au long de l'année 1915 tient un carnet de guerre où il note des expériences vécues, les expressions des poilus, et dresse des listes diverses et variées. Ce carnet servira de base à la composition de son roman dont l'essentiel de l'écriture l'occupera durant le premier semestre 1916 alors qu'il est convalescent.
    Ce roman est considéré comme l'une des oeuvres littéraires majeures concernant la Première Guerre mondiale. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • éloge de la Folie

    Erasme

    Éloge de la Folie
    Érasme
    Cet ouvrage propose les deux traductions de ce titre, celle de de Gustave Lejeal et à la suite celle de Pierre de Nolhac.
    Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Éloge de la Folie est un essai écrit en 1509 par Érasme de Rotterdam.
    Il s'agit d'une fiction burlesque et allégorique. Érasme y fait parler la déesse de la Folie et lui prête une critique virulente des diverses professions et catégories sociales, notamment les théologiens, les maîtres, les moines et le haut clergé mais aussi les courtisans dont nous avons une satire mordante.
    Elle commence avec un savant éloge imité de l'auteur satirique grec Lucien, dont Érasme et Thomas More avaient récemment traduit l'oeuvre en latin, un morceau de virtuosité dans le délire. Le ton devient plus sombre dans une série de discours solennels, lorsque la folie fait l'éloge de l'aveuglement et de la démence et lorsqu'on passe à un examen satirique des superstitions et des pratiques pieuses dans l'Église catholique ainsi qu'à la folie des pédants. L'essai se termine en décrivant de façon sincère et émouvante les véritables idéaux chrétiens.
    On considère que c'est une des oeuvres qui ont eu le plus d'influence sur la littérature du monde occidental et qu'elle a été un des catalyseurs de la Réforme.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • La case de l'oncle Tom Harriet Beecher Stowe Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique . Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.


      La Case de l'oncle Tom (Uncle Tom's Cabin) est un roman de l'écrivain américaine Harriet Beecher Stowe. Publié d'abord sous forme de feuilleton en 1852, il valut le succès immédiat à son auteur. Le roman eut un profond impact sur l'état d'esprit général vis-à-vis des Afro-Américains et de l'esclavage aux États-Unis ; il fut l'une des raisons de l'intensification des conflits qui menèrent à la Guerre de Sécession.

    Stowe, née dans le Connecticut et pasteur à la Hartford Female Academy, était une abolitionniste convaincue. Elle centra son roman sur le personnage de l'oncle Tom, un esclave noir patient et tolérant autour duquel se déroulent les histoires d'autres personnages, aussi bien esclaves que blancs. Ce roman sentimental dépeint la réalité de l'esclavage tout en affirmant que l'amour chrétien peut surmonter une épreuve aussi destructrice que l'esclavage d'êtres humains.

    La Case de l'oncle Tom fut le roman le plus vendu du xixe siècle et le second livre le plus vendu de ce même siècle, derrière la Bible.  Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Case_de_l'oncle_Tom Téléchargez gratuitement notre catalogue en indiquant "Catalogue Culture commune" dans le champ de recherche de votre libraire numérique. Vous aurez accès aux premières pages de chaque titre.

  • Les Mille et Une Nuits
    Anonyme
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Attention : Cet ouvrage est composé de 9 volumes totalisant plus de 3 770 000 caractères. Culture Commune propose également une version plus légère comportant les 3 contes les plus célèbres : Ali Baba, Sindbad le marin et Aladin.
    Les Mille et Une Nuits est un recueil anonyme de contes populaires en arabe, d'origine persane et indienne. Il est constitué de nombreux contes enchâssés et de personnages mis en miroir les uns par rapport aux autres. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Sans famille

    Hector Malot


    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

    Rémi, l'enfant trouvé, est vendu à Vitalis, un vieux musicien ambulant. Les voici tous les deux sur les routes. Bientôt, Vitalis meurt et, seul au monde, Rémi recherche sa vraie famille de l'Auvergne à l'Angleterre. Il rencontre des personnages terrifiants, voleurs ou bourreaux d'enfants. Mais il s'attache à des animaux : entre autres, un petit singe prénommé Joli-Coeur et Capi, le chien savant. Et surtout, il se fait des amis comme Mattia. Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sans_famille

    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/


  • Ivanhoé


    Walter Scott


    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

    Ivanhoé est le premier roman de l'écrivain écossais Walter Scott consacré au Moyen Âge. Au xiie siècle, Cédric de Rotherwood, dit le Saxon, un thane (ou vavasseur, pour les Normands) nostalgique de l'Angleterre saxonne vaincue en 1066, rêve de rétablir sur le trône de l'Angleterre un monarque autochtone en la personne d'Athelstane de Coningsburgh, un voisin, descendant des derniers rois saxons. Dans ce but, il envisage de l'unir avec sa pupille, Lady Rowena de Hargottstandstede, princesse saxonne descendant du roi Alfred. Toutefois, cette dernière est amoureuse et aimée du fils de Cédric, Wilfrid. Renié et déshérité par son père, Wilfrid s'est mis au service de Richard Coeur de Lion, qui lui a accordé en fief le manoir d'Ivanhoé, et l'a accompagné en Terre Sainte, pour participer à la croisade. Source Wikipédia.

    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Le Rire

    Henri Bergson

    Le Rire
    Henri Bergson
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Le Rire : essai sur la signification du comique est un ouvrage du philosophe Henri Bergson paru le 1er mai 1900. Le livre est composé de trois articles (les trois chapitres) qui avaient précédemment été publiés dans la Revue de Paris.
    Comme Bergson le dit dans sa préface de 1924, son essai se concentre plus exactement sur « le rire spécialement provoqué par le comique ». La thèse défendue dans l'ouvrage est que ce qui provoque le rire est le placage de la mécanique sur du vivant. Le rire y est considéré comme une punition de la société envers les êtres qui s'écartent de la norme. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Jacques le fataliste

    Denis Diderot

    Jacques le fataliste
    Denis Diderot
    Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Jacques, qui voyage en compagnie de son maître, possède une personnalité plus complexe que celle d'un valet de comédie : il est bavard mais aussi quelque peu philosophe et c'est à son fatalisme qu'il doit son surnom. Pour combler l'ennui, il promet à son maître de lui raconter la suite de ses aventures amoureuses.
    Mais ce récit est sans cesse interrompu soit par son maître, soit par des interventions ou incidents extérieurs, soit par des « histoires » autonomes venant se substituer au récit initial, soit par des discussions entre le narrateur et le lecteur.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • L'enfer

    Henri Barbusse

    L'enfer
    Henri Barbusse
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Henri Barbusse met en scène dans ce livre un jeune provincial venu à Paris pour travailler dans une banque, et à qui par un procédé un peu miraculeux il est permis d'observer la vie de ses voisins de la pension de famille où il loge.
    Il verra la servante, deux adolescents qui s'éveillent au désir de devenir amants, le couple adultère et la peur qui les tenaille, il entendra aussi le premier cri du nouveau-né...
    L'enfer a reçu à sa sortie en 1908 la consécration de tous les hommes de lettres reconnus, manquant à l'étonnement de tous l'attribution du prix Goncourt.
    Il fit connaître le nom de son auteur dans le grand public et dans les milieux cultivés. C'est une formidable "recherche du sens de la vie et du mystère de la mort", un livre puissant. Source Babelio.com
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Guerre et paix

    Léon Tolstoï

    Guerre et Paix
    Léon Tolstoï
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    "La Guerre et la Paix" ou "Guerre et Paix". Publié entre 1865 et 1869 dans un périodique, ce livre narre l'histoire de la Russie à l'époque de Napoléon Ier (notamment la campagne de Russie en 1812). La richesse et le réalisme de ses détails ainsi que ses nombreuses descriptions psychologiques font qu'il est souvent considéré comme un roman majeur de l'histoire de la littérature.
    Tolstoï y développe une théorie fataliste de l'histoire, où le libre arbitre n'a qu'une importance mineure et où tous les événements n'obéissent qu'à un déterminisme historique inéluctable.
    La Guerre et la Paix a engendré un nouveau genre de fiction. Bien qu'aujourd'hui considéré comme un roman, cette oeuvre a cassé de si nombreux codes du roman de son époque que de nombreux critiques ne le considérèrent pas comme tel. Tolstoï considérait lui-même Anna Karénine (disponible chez Culture Commune) comme sa première tentative de roman, au sens où les Européens l'entendaient.
    La Guerre et la Paix fut à l'époque de sa publication un immense succès, bien que Tolstoï ne s'y attendît pas. Le roman est cité par William Somerset Maugham parmi les dix plus grands romans de tous les temps. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Lettres d'un innocent d'Alfred Dreyfus
    Suivies de l'Acte d'accusation et du J'accuse... !
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    L'affaire Dreyfus est un conflit social et politique majeur de la Troisième République survenu à la fin du 19e siècle, autour de l'accusation de trahison faite au capitaine Alfred Dreyfus, Français d'origine alsacienne et de confession juive, qui sera finalement innocenté. Cet ouvrage retrace sa détention, sa lutte, ses espoirs au travers des courriers envoyés à sa femme. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/


  • Le Décaméron


    Jean Boccace


    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.

    Cette oeuvre allégorique médiévale est célèbre pour ses récits de débauche amoureuse, dont la gamme va de l'érotique au tragique. Afin de fuir l'épidémie de peste noire qui ravage la ville de Florence en 1348, dix jeunes gens se réunissent : sept femmes, la plus âgée se prénommant Pampinée, la deuxième Flammette, ensuite Philomène, Émilie, Laurette, Neiphile, et enfin, Elissa, et trois hommes : Pamphile, Philostrate et Dionée (ces noms seraient inventés par l'auteur afin de protéger les personnages d'éventuelles critiques à la suite de leur fuite : que des jeunes femmes et hommes vivent ensemble sans parents ni chaperons n'était pas accepté. Mais la peste, qui subvertit toute la réalité et toute la vie, permet ce qui autrefois était intolérable). De même, l'auteur ne traite pas ses personnages dans leur psychologie profonde mais se contente de mettre en scène des protagonistes types : le curé, l'amoureuse désespérée, le mari trompé, etc.Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Décaméron
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Le Capital
    Karl Marx
    Livre 1 (les livres 2 et 3 n'étant que des brouillons)
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Critique de l'économie politique, du titre original allemand Das Kapital. Kritik der politischen Ökonomie, est l'ouvrage majeur du philosophe et théoricien de l'économie politique allemand Karl Marx.
    Marx a consacré plus de 20 ans de sa vie à l'écriture de cette oeuvre, mais n'en a achevé qu'une partie : le premier livre, publié en 1867, consacré au développement de la production capitaliste. Des brouillons de Marx ont été utilisés par Friedrich Engels pour publier les « livres 2 et 3 », en 1885 et 1894. Les ébauches de Marx consacrées à l'histoire des doctrines économiques ont été publiées par le socialiste allemand Karl Kautsky dans l'ouvrage Les Théories de la plus-value (4 vol., 1905-1910).
    C'est en observant l'industrie britannique contemporaine et ses conditions de travail ainsi qu'en s'appuyant sur les précédents théoriciens de l'économie politique (tels que David Ricardo ou Adam Smith) et en les critiquant que Marx entend démontrer la nature réelle du capitalisme, et mettre l'accent sur les contradictions internes de ce système.
    L'auteur considérait lui-même son ouvrage comme étant « certainement le plus redoutable missile qui ait été lancé à la tête de la bourgeoisie ». Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/


  • Vie d'Alexandre le Grand


    Plutarque



    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.


    Alexandre le Grand, signifiant en grec « protecteur de l'homme », né le 21 juillet -356 à Pella, mort le 13 juin -323 à Babylone, est un roi de Macédoine et l'un des personnages les plus célèbres de l'Antiquité.
    Fils de Philippe II, élève d'Aristote et roi de Macédoine depuis -336, il devient l'un des plus grands conquérants de l'histoire. Il fait de son petit royaume le maître de l'immense empire perse achéménide, s'avance jusqu'aux rives de l'Indus et fonde près de soixante-dix cités, dont la majorité porte le nom d'Alexandrie. La notoriété d'Alexandre s'explique principalement par sa volonté de conquête de l'ensemble du monde connu. Cette aspiration, à la fois illusoire et pourtant presque réalisée, avant qu'il ne meure subitement à l'âge de trente-deux ans, a pour conséquence durant, un temps très court, une unité politique jamais retrouvée ensuite entre l'Occident et l'Orient. Source Wikipédia.



    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/


empty