Religion & Esotérisme

  • Le Coran

    Anonyme

    Le Coran " Dieu est la lumière des cieux et de la terre. Cette lumière ressemble à un flambeau, à un flambeau placé dans un cristal, cristal semblable à une étoile brillante ; ce flambeau s'allume de l'huile de l'arbre béni, de cet olivier qui n'est ni de l'Orient ni de l'Occident, et dont l'huile semble s'allumer sans que le feu y touche. C'est une lumière sur une lumière. Dieu conduit vers sa lumière celui qu'il veut, et propose aux hommes des paraboles ; car il connaît tout. " Coran 24, 35 Traduction de Albert Félix Ignace de Biberstein Kasimirski Préface de Mohammad Ali Amir-Moezzi

  • - 17%

    Réalité des esprits, plantes rituelles, substances psychédéliques, vie après la mort, rapports entre chamanismes et psychothérapies sont au coeur  de cette conversation éclairante.


    Un dialogue d'avant-garde.  Les chamanes ont développé depuis des millénaires des pratiques thérapeutiques qui interpellent de plus en plus la médecine occidentale  et notamment la psychiatrie. Dans un dialogue plein d'humour, un chamane et un psychiatre atypique comparent leur vision du monde et leurs techniques de soins. Des pratiques millénaires peuvent-elles s'intégrer aux psychothérapies modernes ? Nos concepts rationnels peuvent-ils accueillir l'expérience chamanique ? Peut-on l'expliquer par la science ?

  • Cet ebook bénéficie d'une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique.

    Cette édition comporte en sus la conférence donnée par l'auteur à la Sorbonne, le 29 mars 1883,intitulée L'islamisme et la science.
    Cet essai philosophique d'Ernest Renan, publié en 1851 dans le Revue des deux Mondes, analyse les sources de l'islam et la vie de son prophète Mahomet.
    Lecture utile à contextualiser dans l'époque en raison des débats toujours enflammés sur cette religion.

  • Réparer, tel est le fil rouge de cet ouvrage : Soigner les corps, apaiser les souffrances d'autrui, redonner espoir. Mais cette vocation du médecin ne s'inscrit-elle pas dans une perspective plus vaste ? Espérer n'est pas une simple consolation, c'est une réparation du présent. Une réparation d'un monde imparfait.
    À partir de son vécu de soignant et de sa grande connaissance des textes de la sagesse juive, Ariel Toledano nous invite à une réflexion sur le sens de l'existence, le temps, notre rapport à l'autre mais aussi sur ces ambitions individuelles et collectives qui nous incitent à nous dépasser, à trouver en nous la force d'affronter les épreuves de la vie. Un voyage initiatique à travers 8 portes qui sont autant d'entrées pour percevoir la vie autrement : sauver le monde par le langage, choisir la vie, l'éveil de soi, l'appel de la nature, se renouveler...
    Ce livre nous encourage à apprécier chaque instant du quotidien, écouter son corps, ses émotions, étudier pour se dépasser, combattre la tristesse, savoir transformer une influence négative en une source d'événements positifs... et toujours espérer.
    Un ouvrage passionnant et profondément humaniste, véritable hymne à la vie.
    « Si tu crois que l'on peut détruire, crois aussi que l'on peut réparer. »
    Rabbi Nahman de Braslav.

  • Vous n´avez qu´une vie, faites-en un chef d´oeuvre !




    La PNL est une théorie pratique extrêmement positive et constructive qui fait appel à la meilleure part de l´être humain : l´imagination, l´enthousiasme et la capacité de trouver les réponses appropriées pour modifier notre environnement particulier aussi bien interne qu´externe.

    C´est une stratégie efficace, utilisable par quiconque voudrait la vérifier.



    On a constaté que l´esprit peut provoquer les guérisons les plus incroyables et les changements les plus impressionnants, et il existe des personnes qui ont transformé positivement leur vie en améliorant les performances de leur cerveau.



    L´inconscient se charge de réaliser dans votre vie ce que vous redoutez ou ce que vous désirez et il le fait sur la base de la programmation que vous lui envoyez jour après jour au travers de vos pensées et de vos paroles.






    Chacun d´entre nous possède assez de ressources pour améliorer sa vie.

    Mais, le plus souvent, nous ne savons pas comment les utiliser.










    Ce que nous vivons aujourd´hui nous conduit vers des changements profonds et continus, mais nous ne sommes pas toujours en mesure de les affronter et de les assumer comme nous le souhaiterions, car nous nous obstinons à utiliser de vieilles recettes qui ont fait leurs preuves autrefois. Inadéquates pour le présent, elles nous empêchent irrémédiablement d´accéder au bonheur auquel chacun d´entre nous aspire.



    L´un des parcours les plus efficaces et les plus répandus dans le monde pour réveiller notre excellence est la programmation neurolinguistique. Cette technique, un maître aussi extraordinaire qu´Eric de la Parra Paz l´a affinée au point de la rendre, au fil du temps, encore plus concrète, pratique et facile à comprendre. Ce livre, qui recueille les précieux enseignements transmis par l´auteur au cours de ses célèbres séminaires, illustre comment chacun peut réveiller l´excellence de son inconscient, utiliser son intelligence perceptive et exploiter pleinement et consciemment les nombreuses potentialités de l´être humain pour en tirer le meilleur parti.



    À travers des exercices dirigés, des réflexions, des exemples et des tableaux récapitulatifs, il devient facile de comprendre immédiatement nos différentes façons de communiquer, le rapport entre conscient et inconscient, la façon dont nous influençons les autres, la raison de nos élans amoureux, la manière de s´approprier durablement de pensées, croyances et acquis positifs et de comprendre comment tout cela influence les résultats que nous pouvons obtenir dans tous les domaines de notre vie.

  • Les modifications profondes de notre système socio-culturel font émerger des questions éthiques nouvelles, à l'intérieur de toutes les disciplines qui ont l'homme pour objet, telles l'esthétique, la philosophie, la politique, le droit, la médecine. Pour comprendre ces questions, par-delà leur « actualité ponctuelle », dans le flux vivant de leur constitution, leur approche doit être patiente, complexe, parfois aussi éprouvante qu'une initiation au parcours du labyrinthe. C'est cette tâche difficile que les auteurs de ce livre ont tenté d'amorcer. Leurs contributions sont issues du cycle de leçons publiques qui ont été organisées durant l'année académique 1984-1985, par l'École des sciences philosophiques et religieuses des Facultés universitaires Saint-Louis à Bruxelles.

  • Leçon inaugurale prononcée le 5 février 2009. Chaire Milieux Bibliques. Les progrès des méthodes littéraires et de l´archéologie ont conduit à mettre en question la construction traditionnelle de la chronologie et de l´historiographie bibliques. Les maximalistes partent de l´idée qu´il faut simplement faire confiance au récit biblique. Scientifiquement, cette position n´est pas tenable. Pour les minimalistes, tout commence seulement à l´époque achéménide, vers 400 avant notre ère, voire même encore plus tard à l´époque hellénistique. Ils font valoir que la Bible est une pure construction idéologique et que les premiers manuscrits datent précisément de cette époque. Mais le matériel et les traditions qui sont à l´origine de la Bible hébraïque sont antérieurs à l´époque perse.

  • Quel sens peut revêtir la prière dans un monde d'opulence et de bien-être matériel comme l'homme n'en a jamais connu ? En effet, quels sont les problèmes brûlants de l'homme occidental en ce début de XXIe siècle ? Comment lutter contre l'obésité dès le plus jeune âge ; comment assurer un confort de vie aux millions de centenaires qui apparaîtront sous vingt ans dans notre pays ; comment réduire le déficit d'une sécurité sociale qui n'en finit pas d'assurer notre bonne santé ; comment préserver son pré carré national face aux mouvements de populations dans un monde totalement ouvert... Immergé dans ces besoins de luxe encore inimaginables voici à peine un siècle, comment l'homme moderne peut-il appréhender un mode d'expression, la prière, hérité - dans sa forme autant que dans son fond - de temps immémoriaux durant lesquels la vie humaine était faite de faim, de maladie, de mort précoce, d'intempéries, de violences, de migrations forcées et d'instabilité structurelle ? Pour le juif, cette vie n'a jamais cessé d'être aussi une vie de persécution, à des degrés variables selon les époques et les territoires sur lesquels il était balloté. C'est une approche particulièrement originale de la prière et de son devenir que nous propose l'auteur. Il montre de quelle manière, d'un principe originel d'acte cultuel parmi d'autres, la prière va progressivement devenir le vecteur porteur du judaïsme, son sanctuaire virtuel, mobile, mais bien réel. Au-delà de cette mutation émerge une tout autre identité de la prière, juive ou universelle. On découvre que la problématique de la prière est celle d'une parole à retrouver, à reconstruire en chaque époque, pour réparer et dépasser les vicissitudes de l'époque précédente. L'homme a reçu de son Créateur le don de la parole avec laquelle il a été créé. Elle est, en lui, le fil qui le relie aux origines de la Création. Elle est outil de création. Il lui appartient donc de retrouver la puissance créatrice de cette parole et de recréer le monde, son monde, tant de fois détruit, défait, désordonné. C'est là l'ultime enjeu de la prière, celui de la conquête de la parole créatrice.

  • Ryunosuke Koike soutient que « Trop penser » ne mène pas nécessairement à de bons résultats, tout le contraire!



    Lorsqu´une foule de pensées s´agitent en continu dans notre esprit, pour la plupart totalement inutiles, elles déclenchent une spirale de questions, de doutes et de réponses souvent fourvoyantes. C´est une sorte de « maladie de la pensée ».



    Dans ce manuel, Koike nous enseigne comment charmer nos pensées afin de réussir à ne plus penser trop et négativement et de récupérer une pensée consciente et efficace. Le nouveau bouddhisme de Koike est un « véritable entraînement de l´esprit ».



    À travers un parcours d´exemples communs, patiemment construits autour de nos cinq sens, nous apprenons à reconnaître nos perceptions sensorielles et à les maîtriser, car en les utilisant de la juste façon, nous pouvons enfin libérer notre esprit du poids des informations superflues, dominer émotions et passions, et ne plus vivre des états d´âme nuisibles.



    Alors, changez votre mentalité de façon légère, efficace et stimulante, éliminez le trop-plein de votre esprit, retrouvez votre énergie et votre créativité en charmant vous aussi votre pensée.



    Penser, oui, mais pas trop L´art de se concentrer et de gouverner sa pensée La pensée efficace que Koike propose est un mode d´entraînement de l´esprit qui prend sa source dans les préceptes bouddhiques. L´aspect religieux y est omis pour faire place à la pratique et à l´acquisition de la capacité d´autodiscipline volontaire qui caractérise la pensée bouddhique.



    Sous la houlette affectueuse de Koike, nous découvrons ce qui a dérapé dans notre façon de voir les choses. Quelques petites leçons de bonne conduite nous ouvrent les yeux sur les erreurs que nous commettons tous au quotidien. C´est ce qu´il nous démontre en dressant de perspicaces petites scènes de vie, où nous apprenons à parler, écouter, voir, écrire, manger, jeter, toucher, éduquer, de façon consciente et efficace.



    Le résultat est une méthode innovante, fraîche, et tout à fait accessible aux lecteurs occidentaux.

  • On sait que les « livres sacrés » ont été en partie trafiqués au cours des siècles. A l´époque où des extrémistes de toutes les religions confondues prennent les « textes sacrés » comme prétexte au terrorisme, aux guerres et aux génocides, ce livre peut apporter à ceux qui osent remettre les religions en question les bases d´une Humanité de Tolérance, de Connaissances, de Tendresse, de Justice et d´Amour. Illustrations de René Bicquel

  • Présentation (par Denis Gril) Abu `Abd al-Rahman al-Sulami est avant tout réputé historien du soufisme et compilateur de traditions, ordonnées selon les genres en usage : dictionnaire biographique, commentaire coranique, monographies sur des sujets varié

  • Antoine Trémolières a été chercheur au CNRS. Il y dirigeait à Gif-surYvette une équipe travaillant sur la photosynthèse. Parallèlement, il s´est toujours attaché à la vulgarisation et à la diffusion de la connaissance, avec de nombreuses conférences et deux livres aux éditions Nathan : La vie plus têtue que les étoiles (1994) et Le manteau vert (1996). Depuis sa retraite, il est délégué de l´association « rayonnement du CNRS » pour la région Limousin-Auvergne, et conseiller municipal de la commune de Basville.


    Il est également poète, chanteur et musicien. Après six recueils de poésie, il publie ici un ouvrage dans lequel il réunit les différents univers qui l´habitent : scientifique, poétique et spirituel. Il voudrait vous faire partager les éblouissements qu´il a ressentis dans son exploration du monde scientifique. Convaincu que la poésie est une approche de l´univers différente mais aussi rigoureuse que la science, il a hardiment inséré dans son essai certains de ses textes poétiques, avec aussi quelques-uns du grand chanteur et poète québécois Gilles Vigneault.

    C´est dans cette étrange promenade qu´il vous invite à l´accompagner.

  • La compréhension de la pensée révolutionnaire de la libération permanente et de ses motivations profondes n´est possible qu´en connaissant la psychopathologie du phénomène religieux monothéiste, celui-ci constituant l´organisation coalitionnelle des civilisations de répression. Démontrant ainsi que les religions se sont construites sur une interprétation orientée à travers la mythologisation, cet ouvrage présente une complète relecture du concept religieux et permet de saisir, avec une plus grande précision, la nature de son origine, l´« intériorité humaine », ce phénomène de conscience supérieure : la surconscience.

  • Construite en Bourgogne au XIIe siècle, la cathédrale Saint-Lazare d´Autun continue d´intriguer. Ainsi, comment interpréter son orientation inhabituelle ? Comment décrypter la légende de saint Emiland et expliquer l´oubli de saint Révérien par l´histoire ? Qui peut bien être Gislebertus à qui l´on attribue le plus souvent la réalisation du tympan du Jugement dernier ?

  • Il y a près de 26 siècles, le Bouddha consacra sa vie à une profonde réflexion sur l´existence, son sens, son devenir. Il résuma l´essentiel de sa doctrine dans le célèbre Sermon de Benarès où il propose des préceptes simples pour vivre et s´épanouir pleinement. Ce texte n´a pas vieilli et notre monde « moderne », agité de tant de soubresauts, nous en révèle même l´urgente actualité. Ces préceptes, chacun peut les expérimenter au quotidien : dans ses rencontres avec des inconnus (rue, métro, voisinage...), dans ses relations avec les proches (famille, partenaire, enfants...) et même dans ses rapports professionnels (clients, patrons, collègues...). Ce qui est fantastique, c´est que, malgré les siècles qui nous en séparent, chaque règle du Sermon peut « régler » - c´est-à-dire ajuster, accorder et pacifier - ce que nous vivons tous... de nos jours.L´auteur les décline ici de manière très pratique et concrète, exemples simples à l´appui ; il en démontre l´unité et la cohérence mais aussi l´efficacité, quel que soit celui qui les adopte ! Il suffit parfois de bien peu de chose pour vivre en authenticité avec soi et autrui ; cet ouvrage nous le prouve avec la légèreté subtile de qui sait modifier sa conduite avec douceur et souplesse... pour rencontrer les autres en toute sérénité !« Ce livre vous aidera avant tout à transformer la banalité du quotidien en un tremplin vers l´Infini qui nous attend tous avec une bienveillance inconditionnelle. »Extrait de la préface de Pierre PradervandXavier Cornette de Saint Cyr, après un parcours comme juriste en cabinets d´avocats puis manager dans une multinationale, s´est formé au coaching professionnel et à différentes approches en psychothérapie et développement personnel. Il intervient aujourd´hui en accompagnement individualisé, professionnel et/ou personnel, notamment dans les deux demandes rencontrées le plus fréquemment : besoin de confiance en soi et recherche de Sens. Il est aussi l´auteur de plusieurs livres, dont : Je suis perfectionniste, mais

  • Ce livre est né d´une émission sur le site internet Arrêt sur images.

    Emmanuel Todd y était invité pour parler des révolutions qui secouent le monde arabe et plus particulièrement du rôle joué par la démographie. Son analyse était si originale et sa pensée si libre, que nous avons eu aussitôt envie de lui poser d´autres questions et d´en faire un livre. Todd dépasse par le haut le lancinant débat sur l´islam qui serait incompatible avec la modernité et la démocratie.

    Il le dépasse par l´histoire millénaire saisie dans ses permanences : la manière dont les êtres humains s'´aiment, s'´unissent et se perpétuent, leur éducation, leur durée de vie. Les statistiques existent et sont disponibles mais demeurent silencieuses, aussi longtemps que n'´arrive un Todd pour les faire parler. Ce livre bref apporte un regard indispensable pour comprendre ce qui se passe de l´autre côté de la méditerranée, ce monde si proche auquel nous unissent tant de liens.

     

  • BnF collection ebooks - "Nous avons vu les maux dont souffre la société moderne, les services précieux que lui rend l'Église, qui la maintient malgré les faux principes sur lesquels elle repose ; nous avons vu enfin comment celle-ci pourrait la relever et l'arracher à cette dissolution qui est la conséquence de la Révolution. Il nous reste à étudier comment l'Église pourrait reprendre elle-même son action et son influence pour produire tous ces heureux effets."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  •  Lors que nous avions retraduit pour Bayard l'ensemble de la Bible, il y a quelques années, une des tâches avait été de se saisir de l'histoire des traductions en langue française. Dans ce continent de découvertes, deux textes pour moi émergeaient de l'ensemble, mais alors comme des météores, des explosions - les Psaumes, retraduits par Claudel dans une langue brûlante et folle, et l'Apocalypse, qui sous la main de Bossuet devient un poème en prose, lourd d'images qui se soulèvent lentement, se déploient et éclatent.  Je relis ces deux textes régulièrement : on n'a pas tant, dans notre langue, de ces tentatives presque hallucinées qui se hissent au mystère, à la prophétie.  Et quelle énigme que l'Apocalypse. Jean, l'exilé, dans un empire romain multipliant les persécutions à l'encontre de ses co-religionnaires, reprend les images et le flambeau des vieux prophètes, et l'amplifie encore. Voilà les cavaliers, l'hydre et les serpents, voilà la prostituée, les avertissements, les châtiments, les promesses et enfin la ville qu'on reconstruit, où plus jamais besoin de fermer les portes.  Tout est brûlant, acéré, multiplié. C'est ce que Bossuet assume, depuis le vieux grec, en amont de la vulgate latine, pour en retrouver l'épaisseur, l'abrupt.  Mais Bossuet bâtit une autre fondation souterraine : l'Apocalypse, un poème d'une centaine de pages. Ici, en voilà 450. Tout est commenté, mis en regard des textes des vieux prophètes, mais surtout de l'histoire de son église romaine, dans le contexte d'opposition protestante, et de l'histoire romaine.
    Et là, c'est presque un roman que construit cette galaxie de textes, incluant un abrégé de l'histoire romaine, et une explication générale de ce que, lui Bossuet, lit dans l'Apocalypse - et une quasi enquête biographique sur Jean de Patmos, écrivain, visionnaire.  Par rapport à l'édition originale, nous prenons la liberté d'un renversement : le livre original inclut à sa fin un "résumé" de la construction et des enjeux de l'Apocalypse. Un texte de Bossuet dur et dense. On le place ici en avant-lecture, pour y introduire, pour manifester la construction, l'architecture. Chacun des XXI chapitres, avertissements, prophéties, promesses, est suivi d'une "explication" séparée, reprenant les images du texte, ils constituent autant d'exégéses séparées. On donne enfin en appendice cet Abrégé de l'histoire romaine que Bossuet rédige pour accompagner sa traduction, et la longue préface originale, centrée sur les enjeux théologiques.  Alors le numérique, on l'espère, magnifie ce qui est un des plus grands poèmes prophétiques de notre vieille civilisation, et en fait ici l'ébranlement de notre langue moderne.  FB

  • Face à un monde tendant à l´uniformisation et à la globalisation, l´on peut défendre l´expérience interculturelle et dialogique. Toutefois, si cette dernière permet d´échapper au spectre de l´imposition d´un système à d´autres, qu´appelle-t-elle en termes de prise de distance avec soi, de désarmement culturel, d´ouverture à l´autre? Et en quoi cette entreprise peut-elle permettre de penser/panser le monde? Quels sont ses prolongements si on parle de paix et d´apprentissage, de responsabilité et de courage? Autant d´équations auxquelles C. Eberhard intègre un dernier élément?: le détour par les fondements du bouddhisme tibétain. Recueillant quatre études, qui elles-mêmes décrivent quelque vingt ans de réflexion, ce nouvel ouvrage de C. Eberhard se veut le moyen de décentrer nos regards par trop occidentaux sur des questions cruciales en nous invitant à considérer d´autres points de vue. Non pas pour affirmer que ceux-ci sont supérieurs ou valent mieux. Mais bien pour faire entendre qu´il n´existe pas de hiérarchie entre les traditions, et que nous nous situons à un moment où celles-ci doivent se rencontrer, s´inspirer, faire retour sur elles-mêmes, pour retirer de ceci les moyens de résoudre les problématiques modernes. Aspiration pour le moins noble, qui innerve un essai aux éclairages radicalement neufs.

  • Le philosophe et le rabbin est le fruit d'une longue amitié entre deux intellectuels. La fascination du philosophe de confession chrétienne envers l'historien et psychologue juif, qui plus est rabbin, a permis un tel ouvrage. Des questions qui sauront parler à tous, et des réponses claires et précises. Ce livre est, comme l'a écrit Haïm Harboun pour la préface du premier ouvrage de l'auteur (Le retrait ou l'effeuillement de l'être) : « Petit dans sa forme et grand quant au fond ». Sa lecture vous permettra de ne pas passer à côté des grandes questions de l'existence.

empty