• Edition illustrée et enrichie (illustrations originales de la collection Hetzel et dossier sur l'auteur)Dans la petite maison du vieux quartier de Hambourg où Axel, jeune homme assez timoré, travaille avec son oncle, l'irascible professeur Lidenbrock, géologue et minéralogiste, dont il aime la pupille, la charmante Graüben, l'ordre des choses est soudain bouleversé.
    Dans un vieux manuscrit, Lidenbrock trouve un cryptogramme. Arne Saknussemm, célèbre savant islandais du xvi siècle, y révèle que par la cheminée du cratère du Sneffels, volcan éteint d'Islande, il a pénétré jusqu'au centre de la Terre !
    Lidenbrock s'enflamme aussitôt et part avec Axel pour l'Islande où, accompagnés du guide Hans, aussi flegmatique que son maître est bouillant, ils s'engouffrent dans les mystérieuses profondeurs du volcan...
    En décrivant les prodigieuses aventures qui s'ensuivront, Jules Verne a peut-être atteint le sommet de son talent. La vigueur du récit, la parfaite maîtrise d'un art accordé à la puissance de l'imagination placent cet ouvrage au tout premier plan dans l'oeuvre exceptionnelle du romancier.

  • La Muraille de lave à laquelle fait allusion le titre est une falaise de basalte au pied de laquelle un tourbillon violent engloutit toutes les embarcations qui s'approchent, c'est aussi le surnom qui a été donné au siège social d'une grande banque, à l'architecture sombre et aux pratiques discutables.
    Le commissaire Erlendur est parti en vacances sur les lieux de son enfance et il a disparu, mais son équipe continue à travailler.
    Tandis que Elinborg, la fine cuisinière, s'occupe d'une affaire de viol (La Rivière noire), Sigurdur Oli, le moderne formé aux États-Unis, reconnaît par hasard dans la rue l'un des témoins de l'affaire de pédophilie en partie résolue dans La Voix.
    Ce même jour, un ami lui demande d'aider un couple de cadres qui, pratiquant l'échangisme, fait l'objet d'un chantage.
    Troublé par ses problèmes de nouveau divorcé, Sigurdur Oli va cependant aller jusqu'au bout d'une histoire qui lui révèle la cupidité qui s'est emparée de la société islandaise avec l'expansion mondiale des modèles financiers.

    Commencé comme un polar classique, La Muraille de lave tisse les trames de plusieurs affaires et entraîne le lecteur dans les tourbillons de la perte de critères moraux et de l'impudeur de l'amour de l'argent.

    Arnaldur Indridason est né à Reykjavik en 1961. Diplômé en histoire, il est journaliste et critique de cinéma. Il est l'auteur de romans noirs couronnés de nombreux prix prestigieux, publiés dans 37 pays.

  • Un roman tellurique, où les histoires semblent surgir organiquement le long d'une ligne de faille qui fait trembler la terre et tout ce qu'elle contient de l'océan Indien à l'Himalaya.
    Peut-être le premier roman où la nature s'exprime directement.

    Deux jeunes mariés s'installent dans une ancienne demeure coloniale, sur les îles Andaman, et tentent de s'apprivoiser. Ils savent qu'ils se sont déjà aimés dans d'autres vies. Girija Prasad est un scientifique fasciné par les volcans lilliputiens et les phénomènes naturels de l'archipel. Chanda Devi est un peu sorcière ; elle sait amadouer les éléphants en colère, prévoir les tremblements de terre et parler aux fantômes qui peuplent les îles (soldats japonais, lord anglais, mangeurs d'escargots, une chèvre bêlante).
    /> Plusieurs personnages plus loin (un jeune révolutionnaire, un trafiquant désabusé, un yéti mélancolique, une tortue, une strip-teaseuse...), on retrouve leur descendant le long de la ligne de faille sismique : un géologue chargé de s'assurer que le prochain sommet himalayen, prévu pour être plus haut que l'Everest, surgira bien dans le cadre des frontières de l'Inde, pour encourager le tourisme. Premier roman au souffle incroyable, Latitudes de langueurs surprend par sa puissance narrative, à la hauteur des tsunamis qu'il contient.
    Shubhangi Swarup est née en 1982 à Nashik, dans l'État du Marahashtra. Journaliste, réalisatrice, pédagogue, elle vit aujourd'hui à Bombay. Latitudes des langueurs est son premier roman. Elle a obtenu la bourse d'écriture créative Charles Pick à l'Université d'East Anglia (Norwich).
    "Quelle maîtrise dans ce premier roman de Shubhangi Swarup, Dérive des âmes et des continents qui a déjà reçu le prix Tata Literature Live et été sélectionné pour le JCB Prize for Literature !" - Zibeline

  • Après le drame terrible qu'ils ont vécu, Matthew, Charly, Kiran et Camille peinent à se remettre et à garder le groupe uni.
    Leur errance se poursuit à travers les terres de ce monde dévasté, en quête d'un nouveau sens à donner à leur survie.
    Découvrez la fin d'Apocalypse Blues, une trilogie d'aventures et d'anticipation bouleversante de rudesse et d'humanité, qui a toute sa place aux côtés de Sirius de Stéphane Servant et des romans de Patrick Ness. Imaginés par une toute jeune auteure au talent remarquable, les héros d'Apocalypse Blues marqueront les esprits pour longtemps.

  • L'archipel des Galápagos, classé « patrimoine naturel de l'humanité », abrite un parc national prestigieux qui bénéficie d'aides internationales considérables. Destiné à faciliter les recherches naturalistes, censé servir de modèle à de nouvelles formes de valorisation touristique plus respectueuses de l'environnement (écotourisme), ce parc est aujourd'hui l'objet de nombreuses critiques. Le développement des réseaux touristiques et migratoires a accéléré le rattachement de l'archipel au territoire équatorien et au marché mondial. La nature « protégée » est devenue un espace soumis aux exigences de rentabilité d'un monde caractérisé par la marchandisation et l'uniformisation des lieux. Cette « conservation contre nature » a des conséquences catastrophiques pour les écosystèmes et les habitants de l'archipel. Au-delà de l'étude d'une région emblématique, l'auteur mène une réflexion sur la place de l'homme dans la nature, véritable plaidoyer en faveur de la préservation de la géodiversité. Son ouvrage novateur et stimulant s'adresse à tous les acteurs soucieux de l'avenir de notre planète.

  • L'ouvrage propose une réflexion critique à la fois sur la géographie et sur la région caribéenne comme elle a trop souvent été enseignée et décrite. Pour ce faire, cet espace est appréhendé à la fois dans sa globalité et dans le détail, au travers de nombreuses études de terrain menées par l'auteur durant les dix dernières années (Suriname, Haïti, Cuba, etc.). Le géographe Romain Cruse rejette ici d'emblée le mythe de la neutralité en sciences humaines, qui amène trop de chercheurs à décrire le monde qu'ils étudient du point de vue des classes moyennes occidentales. Fort des années passées dans les quartiers pauvres et les villages de pêcheurs de Trinidad, de la Dominique ou encore de la Jamaïque, il choisit volontairement d'adopter le regard des classes populaires caribéennes - regard à la fois inspiré des observations sur le terrain et fondé sur un travail de recherche minutieux dans les bibliothèques universitaires de la région. La Caraïbe ainsi décrite n'est donc ni un éden touristique, ni un modèle de libre-échange, ni une région de forte croissance économique. On découvre plutôt des sociétés profondément divisées selon des clivages ethniques et sociaux hérités du colonialisme, des bidonvilles abandonnés derrière des décors de carte postale, la manipulation des masses par les élites locales et les investisseurs étrangers, et un regard différent sur la condition caribéenne contemporaine. Une condition qui se nourrit d'un environnement particulier, d'une histoire singulière et de traits démographiques propres tels que la créolisation et le pluralisme.

  • Envie de nature, de randonnées au Piton de la Fournaise ou de contacts authentiques avec la population métissée de cette île pleine de contrastes ? Le créateur de la célèbre méthode Assimil a conçu pour vous le compagnon moderne et indispensable de votre séjour dans l'Île de la Réunion.

    °Initiation à la langue : 21 leçons de créole réunionnais
    °Les phrases et les mots indispensables
    °Toute la prononciation
    °Toutes les situations du voyage

  • Au pied des volcans, bien loin de tout axe routier, un campement Batwa se prépare à la veillée. Ce soir, comme tous les soirs depuis fort longtemps, la communauté s'est réunie pour écouter l'Ancien, celui qui transmet l'ukumbusho : la mémoire, ce feu allumé aux temps passés pour éclairer le futur.
    Il raconte cette histoire où il est question d'enfant, de gorilles, et de l'aube qui renouvelle la vie. Cette histoire où la colère de la montagne a précipité les uns vers les autres tous ceux qui évitaient de se croiser : les hommes et les animaux, les pères blancs et les chefs noirs, les adultes et celui qui, bientôt, va devenir un homme.
    Dans cette confrontation, à l'ombre de la montagne qui fume, les souvenirs disséminés se rassembleront, pour dire l'histoire qui les lie tous.
    Car l'ukumbusho rappelle que, dans ce monde, nous sommes liés les uns aux autres.

  • En 1783 des éruptions volcaniques apocalyptiques recouvrent l'Islande de cendre, détruisent les récoltes et provoquent une famine. C'est dans ce pays dévasté que deux représentants de l'autorité coloniale danoise vont s'affronter dans un conflit qui sera jugé par l'assemblée populaire traditionnelle.
    La rivalité des deux hommes se cristallise autour de deux orphelins, Sunnefa, considérée, à dix-huit ans, comme la plus belle femme de l'île, et son frère cadet Jón, coupables d'inceste et victimes de la société traditionnelle luthérienne.
    Les paysans qui observent les faits forment le choeur pluriel qui commente la tragédie et permet une grande diversité de points de vue, voix, lettres et journaux des protagonistes qui font lentement progresser le mystère autour du crime central.
    La nature est un personnage à part entière, les glaciers, les déserts et les torrents intensifient les sentiments et les haines qui se développent.

    La présence du mal devient palpable dans cet impitoyable duel à mort.

  • Sur l'Ile d'Ebène, plusieurs enfants disparaissent le jour anniversaire de leur dix ans, qui est aussi celui de la dernière éruption du volcan de l'île. Des disparitions d'autant plus mystérieuses que les enquêteurs ne disposent d'aucun indice matériel, à l'exception de cailloux d'obsidienne semés par les petits disparus. Ils conduisent les enquêteurs sur les pentes du volcan d'où, par intermittence, s'élève une brume bleue propice au développement d'une flore inconnue.

    Une enquête hors-normes qui nécessitera l'intervention, auprès des gendarmes locaux, d'un psychologue spécialiste de l'enfance et d'un géologue venus du continent et qui entraînera le lecteur bien au-delà d'une simple intrigue policière...

  • S'approprier l'éphémère peut provoquer une fin définitive. Une île survient sous vos pieds et alors...

  • Les derniers jours de Pompéi

    Edward G. E. Bulwer-Lytton


    Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail d'édition en vue d'une édition numérique.


    24 août 79 avant Jésus-Christ. Une petite ville romaine située près de Naples et du Vésuve vit, sans le savoir, ses dernières heures. Le volcan se réveille... Un classique de la littérature qui retrace la civilisation pompéienne retrouvée figée par les archéologues.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/




  • La imaginación de Julio Verne nos traslada al centro de la tierra, donde llegan le profesor de mineralogía alemán Otto Lidenbrock; su escéptico sobrino Axel y Hans, un antiguo cazador islandés reconvertido en guía. A través de un volcán penetran el globo y viven innumerables aventuras, como el asombroso descubrimiento de un mar interior y un mundo mesozoico completo, enterrado.


    Llevada dos veces al cine, la adaptación más reciente data de 2008, con los papeles principales interpretados por Brendan Fraser (el profesor), Josh Hutcherson (sobrino) y Anita Briem, que dota al personaje de Hans (Hannah, en la película) de un especial atractivo.

empty