• Le prince

    Machiavel

    Ecrit il y a plus de vingt-cinq siècles, l'Arthashâstra propose une véritable doctrine de l'État, moderne, bienveillant et efficace. Kautilya, surnommé le Machiavel indien, porteur d'un conservatisme éclairé y défend autant le bien-être du peuple que l'autorité de son Roi.
    De cet immense traité, Jean-Joseph Boillot a extrait, traduit et adapté les grands principes de la bonne gouvernance. Parfaitement intemporelles, les questions qu'il aborde sont parfois même d'une étonnante actualité. Comment choisir ses ministres et mettre à l'épreuve leur moralité ? Comment assurer la sécurité des biens et des personnes ? Quel soin porter aux finances publiques et en prévenir les détournements ? Quelle place accorder à la justice ? Qu'est-ce que la souveraineté de l'État ?
    Alors que les grandes démocraties occidentales souffrent d'une profonde crise de gouvernance, que leurs dirigeants et leurs programmes ne sont plus capables d'enrayer la montée des populismes, le citoyen trouvera peut-être un peu de réconfort et le politique un peu d'inspiration à la lecture de l'un des plus grands traités de l'Inde ancienne.

  • Contrainte de rembourser les dettes de sa mère, Louise doit mettre de côté la carrière de chanteuse à laquelle aspire. Sans trop réfléchir, elle passe un concours pour entrer dans l'administration et prend le fait d'être reçue pour une réussite. La voilà qui se perd dans les couloirs et découvre peu à peu l'absurdité d'un univers rempli d'acronymes sectorisés et de logiciels d'application, de chefs et d'élus tyranniques, de schémas directeurs à prioriser, de collègues aussi, dépressifs ou sympathiques. Procédures, langage, petites mesquineries ou alliances de circonstance, tout lui échappe dans ce monde à part qui, de réunions d'équipe en brainstormings, tourne inexorablement sur lui-même. Un jour, la jeune femme découvre que la personne qu'elle remplace s'est jetée dans le vide...

    Anne Larivière vit et travaille à Lille. Sa propre expérience du vide dans une grande administration lui a inspiré cette histoire pleine d'humanité, cynique et drôle. Ce livre est son premier roman.

  • La crise du COVID-19 a joué un rôle de révélateur à bien des égards. Parmi les phénomènes qui nous ont sauté aux yeux se trouvent l'extraordinaire inefficacité et l'inadaptation aux enjeux actuels de notre administration, sur fond de déconnexion et de déresponsabilisation de la haute fonction publique. La thèse défendue par Chloé Morin est que la faillite des « élites » n'est pas une somme de « petitesses » individuelles, comme on serait aisément tenté de le croire, mais le résultat d'un système dont elle décortique différents aspects. Après avoir listé et illustré les causes et les conséquences concrètes de cette maladie de l'État, l'auteure propose des solutions décapantes - en espérant qu'elles ne soient pas, comme bien d'autres avant elles, enterrées. Une lecture revigorante !

    Ancienne conseillère en charge de l'opinion publique au sein du cabinet du Premier ministre de 2012 à 2016, Chloé Morin est aujourd'hui directrice de projets internationaux chez Ipsos.


  • > Présentation du concours et du métierDécouverte du métier (à travers 10 questions + entretiens de professionnels)Informations sur le concours et la formationAuto-évaluation> Méthode des épreuves écrites et oralesMéthodologie pas à pas + entraînements  guidésSimulations d'entretien avec le jury dans les conditions du concours> Entraînement aux épreuvesSujets corrigés et commentés + auto-évaluation> Connaissances indispensables pour les épreuvesFiches thématiques sur les principaux thèmes sanitaires et sociaux et les notions de biologie et de mathématiquesMémo du candidat : un cahier de planches anatomiques pour une mémorisation facilitée en biologieUn véritable coach  pour le candidat  : conseils du jury, témoignages de candidats, astuces et "à ne pas faire", auto-évaluations...
    Un ouvrage indispensable pour être sûr de réussir son concours !

  • Après un terrible accident de voiture, un homme rentre chez lui. Ayant échappé de peu à la mort (sa femme, elle, a disparu dans l'accident), il lui faut maintenant tout réapprendre. Sa fille, jour après jour, l'accompagne, et tente de tenir la main de cet homme intraitable.
    Inquiète ou joueuse, sa voix décrit les quatre saisons de ce retour à la vie. Elle raconte son histoire, celle d'un Français, juif laïque et républicain, né à la fin des années 20, amoureux des paysages de son enfance qu'il ne concevait pas de défendre autrement que les armes à la main. La guerre, la politique, le travail, les femmes, il a tout vécu sans jamais s'expliquer. Et il n'a pas l'intention de commencer.
    Lumineux, cocasse, bouleversant, ce livre est tout entier du côté de la vie. L'écriture engage avec la mort une course de vitesse, et rien ne dit qu'elle n'en sortira pas gagnante. Chacune – et chacun – y reconnaîtra l'essence même de ces liens si précieux qui se tissent entre les pères et les filles.

  • Votre gentille fille est devenue une ado rebelle et votre petit bonhomme s'est transformé en zombie ? Bienvenue dans l'adolescence !Avec humour et bon sens, l'auteur décode le terrain forcément miné des relations parents-enfants et vous livre ses conseils pour vivre cette étape en douceur. Au bout de cette zone de turbulences, vous découvrirez de jeunes adultes merveilleux. Il faut juste d'ici là attacher votre ceinture et vous laisser guider !Sophie Lambda a croqué la vie quotidienne fatalement un peu chahutée des parents et de leurs ados... Ses illustrations ont la fraîcheur et l'humour qui rendront moins pénibles toutes les situations vécues ou à venir !

  • Cadres dirigeants et opérationnels, managers et gestionnaires d'établissements de santé privés ou publics, vous devez chaque jour relever le même défi : allier qualité des soins et qualité de vie au travail, dans un contexte de rationalisation permanente des moyens.

    Si les établissements de santé sont de plus en plus performants, les patients mieux informés sont, quant à eux, plus exigeants et les soignants plus nombreux à souffrir d'épuisement professionnel.

    Les cadres, accaparés par les impératifs de la certification et le traitement de l'absentéisme, s'éloignent de leurs équipes et ressentent un véritable malaise.

    Inégalité dans l'accès et les offres de soins, désertification médicale, diminution des effectifs et des moyens alloués sont autant de symptômes préoccupants de notre système de santé.

    La nécessité d'un retour à l'équilibre pour les hôpitaux et le regroupement des établissements demandent de revisiter les modes d'organisation, les pratiques de management et d'oser appliquer de nouveaux outils de gestion.

    Cet ouvrage présente les techniques de management humanistes les plus adaptées au milieu de la santé en mettant la logistique au service de l'humain.

    Parce que c'est la logistique qui sert l'humain... et non l'inverse !

  • Contes et libelles

    Meng Wang

    Quelle audace sous la plume d'un auteur ministre de la Culture, même déchu de son poste! Les récits de Contes et libelles mettent à mal les prétentions de la bureaucratie et soulignent les travers d'un régime qui ne sait plus où il va. Que penser de Ma-le-Sixième qui meurt de ne jamais avoir obtenu de poste de chef? De ce professionnel de la parole qui passe du bégaiement à l'aphasie, son silence le conduisant à une célébrité toute de vent? La mélancolie aussi est présente, les rêves qui bientôt se confondent avec les souvenirs, l'amour avec la liberté absente.

    Tour à tour lyrique et parodique, Wang Meng nous ouvre les portes de la Chine contemporaine et dépeint, avec humour, notre vanité de mortels.

  • La biométrie est présentée aujourd'hui comme la solution technologique la plus appropriée pour faire face aux menaces inédites auxquelles l'Occident est (ou serait) confronté. Dans ce contexte, ce livre vient rappeler l'effort constant de l'État pour mieux identifier les personnes à des fins policières, administratives et politiques.De l'Ancien Régime à la France contemporaine, en passant par la Troisième République et Vichy, l'ouvrage retrace le cheminement mouvementé et les enjeux des processus d'identification. Il montre gue depuis la période absolutiste, l'État s'est efforcé de fixer sur papier sa propre population, des marginaux jusqu'aux citoyens les mieux intégrés.Les auteurs font également la lumière sur les pratiques d'encartement de certaines catégories d'individus, dans l'URSS stalinienne ou la France des Trente Glorieuses. On retiendra le cas des étrangers, dont la mise à l'écart administrative contribue à délimiter l'espace national tout autant qu'à prévenir de supposés périls.Des initiatives régionalistes au refus britannique d'une mise en carte des citoyens, les résistances ont été constantes. Ainsi, la défiance envers l'encarte-ment paraît-elle plus gue jamais d'actualité, à l'heure où la traçabilité des personnes sur internet et la biométrie s'imposent comme des exigences sécuritaires.


  • Dans cet ouvrage, devenu une référence, Pierre Cabane développe une vision moderne de la gouvernance, puissant moyen de création de valeur dans l'entreprise. Il explique de manière très pratique comment construire une gouvernance engagée, en reche

  • "Les processus de décentralisation, de dévolution et de fédéralisation se poursuivent partout en Europe. La France « une et indivisible », façonnée par le centralisme jacobin, n'échappe pas à cette évolution, sous l'effet conjugué de la réforme de l'État, du regain des identités territoriales et de la part croissante des régions et des métropoles dans le développement économique.Cet ouvrage propose une nouvelle sociologie du fait régional à partir des notions clés de pouvoir, de mobilisations sociales, de coalitions, de jeux multiniveaux ou d'instruments de gouvernement. Il analyse les mutations de la gouvernance publique à l'échelle des territoires, auxquels la mondialisation et l'intégration européenne fournissent de nouvelles ressources politiques.Il offre enfin une perspective inédite sur la France contemporaine, celle d'une nation différenciée, composite, où les acteurs locaux jouent un rôle grandissant dans la régulation publique ; où le pouvoir régional redessine la figure d'une République à la croisée des chemins.Une synthèse attendue, qui s'adresse autant aux étudiants et enseignants qu'aux lobbyistes, fonctionnaires territoriaux et organismes de formation."

  • À quoi servent les ambassadeurs ? À l'heure de la diplomatie des sommets et de la diversification des sources d'information, l'institution diplomatique est considérée comme le vestige d'un passé doré. Dans un monde marqué par l'affaiblissement du pouvoir des États, les ambassadeurs subissent la concurrence d'autres acteurs apparus sur la scène internationale.Au terme d'une rétrospective historique débutant avec la Troisième République, l'auteur montre qu'en dépit de ces bouleversements, le métier d'ambassadeur conserve spécificité et utilité. Les ambassadeurs agissent pour le compte des États dont ils sont le symbole et l'instrument. Ce sont eux qui peuvent, en dernier recours, réaliser les compromis entre intérêts opposés, indispensables au maintien des équilibres internationaux.Émaillé d'anecdotes et de portraits, ce livre très complet sur l'histoire et l'évolution de la fonction diplomatique en France s'inscrit aux confluents de la science politique, de la sociologie et de l'histoire.


  • Préface du Professeur Raymond Le Guidée

    Analyse d'ensemble des résidences services seniors, cet ouvrage juridique porte sur leur histoire, leurs difficultés, leur réforme par le législateur, le détail de leur réglementation juridique et fiscal

  • Les régions sont les plus jeunes des collectivités locales, elles ont participé et ont une responsabilité majeure dans le développement du territoire. Dans le cadre européen, elles montreront leur importance dans les futures relations économiques.

  • La question de l'administration des communautés locales d'habitants dans le cadre d'un Etat-nation reste une question d'actualité. Comment en effet concilier, d'une part, le respect des identités locales, la démocratie et la participation locales et, d'autre part, les exigences d'une rationalité administrative et gestionnaire ?

  • La mairie de Paris représente 44 000 emplois directs et un budget de 30 milliards de francs. Que fait-elle ? Comment est-elle organisée ? Cette enquête couvre l'essentiel de l'action de la ville : l'urbanisme et le logement, la circulation automobile, les espaces verts, l'action sociale, culturelle... L'auteur s'est particulièrement efforcé de publier des chiffres, des budgets. Cependant, cet ouvrage n'est pas un document comptable. Plutôt une promenade, non sans surprises, à la découverte d'une institution qui, en dehors des affaires et des manoeuvres électorales, est, finalement, peu connue.

  • Mieux comprendre les fondements et les perspectives des entreprises et des organisations culturelles, voilà la tâche que se sont assignée les auteurs en s'intéressant aux domaines du livre, de l'enregistrement sonore, du cinéma de long métrage, du multimédia, des bibliothèques publiques et des musées.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage présente l'ensemble du processus de mise en oeuvre des budgets locaux. Traitant à la fois des questions budgétaires et comptables tout en intégrant des développements sur la réforme de la comptabilité locale, il appréhende les fondements mêmes de cette exécution (séparation des ordonnateurs et comptables, obligation de dépôt...) et ses mécanismes, ainsi que les différentes formes de contrôle afférentes. Complété par d'utiles informations statistiques et par un système de questionnement figurant en annexe, cet ouvrage s'adresse aux étudiants de l'enseignement supérieur, aux candidats aux concours administratifs mais aussi à tous ceux qui sont intéressés et/ou concernés par la gestion des affaires locales, les élus locaux en premier lieu.


  • "L'éducation de nos enfants : apprendre, désapprendre et réapprendre."

    "Hâtons-nous de former nos étudiants pour qu'ils s'adaptent à un monde global et numérique."

    "Au lieu de gérer les rentes académiques, développons les talents pour

  • Parmi les compétences transférées aux départements par la loi de décentralisation, l'aide sociale figure comme un chapitre particulièrement important et complexe. Cette étude sociologique s'intègre dans un ensemble de recherches analysant les conséquences de la décentralisation.

  • « Faire » la ville pour tous ses habitants, y compris les plus démunis, ne peut pas, plus, être la seule affaire de pouvoirs publics dont on continuerait de tout attendre. C'est aussi l'affaire des gens des quartiers, des associations, des professionnels. À Fortaleza, une des métropoles du Nordeste brésilien, se déroule depuis une douzaine d'années une histoire fort instructive pour tous ceux qui, partout dans le monde, se posent des questions sur le mieux vivre en ville. Elle résulte de la rencontre de trois expériences originales : l'expérience d'une démocratisation des institutions municipales dans le domaine de la gestion urbaine avec, par exemple, la création d'un Conseil municipal populaire d'habitants ; l'expérience d'associations très enracinées localement et actives tant dans le domaine de l'autoconstruction que dans celui de l'animation de quartier ; une expérience pédagogique peu habituelle, à travers une école qui forme des cadres associatifs dits « chercheurs populaires », capables de penser la ville et d'y agir dans ses zones les plus pauvres, afin de construire le lien entre renforcement associatif et démocratisation municipale.

  • Cet ouvrage constitue une étude ethnographique des relations entre les habitants d'un quartier populaire et différentes administrations. Elle met en évidence tout particulièrement l'ambivalence du rapport pratique des habitants face à l'État et des agents vis-à-vis des usagers. Dans le cadre du débat général sur la réforme des services publics, des politiques de la ville et des politiques sociales, elle révèle l'écart entre la réalité sociale et ces "politiques de modernisation". Cet ouvrage s'adresse aux universitaires et chercheurs en sociologie, science politique, ethnologie, urbain, aux travailleurs sociaux et acteurs locaux des services publics et de la politique de la ville.

  • La mairie aujourd'hui ne peut plus se contenter d'entretenir les murs de l'école communale. Le champ de l'éducation s'élargit à d'autres temps et à d'autres espaces. Par voie de conséquence, le maire ou l'élu en charge de l'enseignement doit désormais connaître le système scolaire, sa complexité et son évolution.

empty