• La plupart des interdits alimentaires retenus par la loi musulmane ont trait au régime carné, la raison étant que toute nourriture influence physiquement et spirituellement celui qui l'absorbe : manger certaines catégories animales revient à prendre le ri

  • L'espace de la société japonaise, c'est aussi bien la manière dont le moi s'y pose face au monde que celle dont les paysans ont mis en valeur les plaines de l'archipel ; c'est le plan de la citadelle du shôgun à Edo, mais tout autant certains principes managériaux des grandes entreprises. En effet, chaque société organise son espace selon une logique d'ensemble qui lui est propre : cette organisation reproduit analogiquement les mêmes principes au plan mental et au plan social, tout comme au plan matériel. La logique d'ensemble de la spatialité japonaise repose sur une assise culturelle radicalement différente de la nôtre. Elle n'est donc pas transposable comme telle ; mais son efficacité comme ses limites nous invitent à comprendre ce qu'a de particulier, donc de dépassable, notre propre vision du monde.

  • L'étrangeté d'un destin unique, celui de ces peuples solidement implantés avant leurs conquérants, réduits par le temps à une minorité peu nombreuse et qui sont réapparus récemment dans le cours de l'histoire.

  • Le système politique israélien a plusieurs sources : ottomane, britannique, sioniste et juive. Pour répondre aux besoins d'un peuple en exil, l'Organisation sioniste mondiale avait choisi la représentation proportionnelle quasi parfaite. Reprise par l'État d'Israël, cette hyperreprésentativité a rendu le système politique difficilement gouvernable. Paradoxalement, le multipartisme s'est accompagné d'une culture de parti unique, le couple Parti travailliste - centrale syndicale qui a dominé la vie du pays pendant une génération et a laissé des traces. Deux développements récents interpellent le système : une tentative, non réussie, de présidentialisme et la multiplication des interventions d'une Cour suprême de plus en plus activiste. L'ouvrage retrace cette histoire et présente la recherche actuelle d'un nouveau modèle combinant démocratie et efficacité.

  • De l'égalité des races humaines appartient au grand mouvement des idées
    anthropologiques, sociologiques, philosophiques, historiques, littéraires et
    morales de la fin du XIXe siècle et restera actuelle tant que le racisme ne sera pas éradiqué de nos sociétés.
    Ghislaine GÉLOIN, professeur

    Au courant littéraire esclavagiste du XVIIIe siècle, succéda celui raciste du XIXe. En réponse, les esclaves firent par les armes Haïti et leurs théoriciens défendirent par les livres la race noire. C'est dans cette continuité que trois hommes haïtiens se sont levés pour combattre les thèses racistes en cours : Hannibal Price, Louis-Joseph Janvier, Anténor Firmin. Ce dernier s'en prendra en 1885 au champion toutes catégories du racisme, Arthur de
    Gobineau, et à son Essai sur l'inégalité des races humaines (1855), dans ce livre au titre visionnaire : De l'égalité des races humaines, un incontournable des 100 classiques de la bibliothèque bicentenaire haïtienne.
    George ANGLADE, géographe et écrivain

  • A la frontière du Brésil et du Paraguay, deux communautés indiennes ont édifié leurs villages et pris en charge leur propre développement, aidées d'une équipe de sociologues, de pédagogues et de techniciens. Réflexion sur la situation des Amérindiens en général et le problème de leur intégration à la société moderne.

  • Le raz-de-marée provoqué par la colossale implosion de l'Empire soviétique en cette fin de siècle n'a pas fini d'éclabousser le monde. La drogue et son cortège de criminalités ont été parmi les premiers démons à surgir après l'ouverture de la boîte de Pandore. Cultures, productions de synthèse, trafics de consommation et de transit, surtout vers l'Europe occidentale, blanchiment d'argent, sont en pleine expansion. Demain, les pays qui composèrent l'U.R.S.S. pèseront d'un poids essentiel sur le marché mondial des narcotiques : les chiffres sont là. Comment en est-on arrivé là ? Que peut-on faire ? Enquête sur le terrain et analyse à la lumière de ce qui se passe ailleurs dans le monde, ce livre est un outil indispensable pour s'informer réellement et se donner les moyens de prévoir et juger l'évolution possible dans la Russie et ses Marches. Quelles seront les conséquences - négatives, mais peut-être aussi positives - pour le reste du monde ?

  • Près de cent ans après une indépendance tranquille, l'Australie, héritière de l'une des plus anciennes civilisations du monde, révèle un visage neuf, une société multiculturelle prête à s'accorder à son environnement asiatique et à jouer un rôle dans le concert des Etats riverains du grand Pacifique.

  • Le professeur René Frydman est le père scientifique, avec le biologiste Jacques Testart, d'Amandine, le premier bébé éprouvette français. Les progrès de la médecine de ces quinze dernières années ont bouleversé les conditions de la naissance (bébés in vitro, embryons congelés, don d'embryons...), mais les attitudes aussi ont changé : les femmes, les couples, la société ont voulu contrôler la naissance, maîtriser l'accouchement. Acteur et témoin de cette mutation, le professeur René Frydman raconte. Avec humour, passion, gravité, il évoque le trajet qui l'a conduit, de la lutte pour la liberté de l'avortement, à la lutte pour la victoire sur la stérilité et au refus des mères porteuses. Il nous fait vivre l'expérience de ses patientes confrontées à l'angoisse et à l'espoir revenu de leur irrésistible désir de naissance. Il évoque le champ des possibles, le catalogue du futur, les naissances de demain. Il raconte et réfléchit en médecin et en témoin. Ce livre passionnera toutes les femmes et les hommes qui veulent savoir comment on peut vaincre la stérilité, jusqu'où la médecine peut aller. Ce livre est un document pour tous ceux qui sont habités par les interrogations éthiques que soulève la révolution de la naissance.

  • Le discours philosophique négro-africain de ce siècle a d'abord réfléchi sur son existence, ensuite sur l'état de la culture africaine, l'enseignement, les langues africaines, les religions et enfin l'État. Toutes ces réflexions tournaient autour du paradigme de la refondation d'une histoire africaine.

  • Quelle place occupe aujourd'hui la France dans le monde? Quelle est son influence au-delà de ses frontières, son audience et sa compétitivité internationale? Un constat du présent laissant apparaître quelques aperçus sur le futur.

  • Pour appréhender la formation de normes nouvelles dans les campagnes chinoises, les auteurs analysent les principes d'action et les fondements du lien social existant avant l'arrivée au pouvoir du Parti communiste. Cette étude est centrée sur l'évolution

  • Les premiers Européens qui découvrirent le Brésil et ses cannibales y consacrèrent de nombreux écrits. Cet abondant matériel, qui fut aussi à la source des images contradictoires du bon et du mauvais sauvage, permet une reconstruction détaillée du rituel cannibale tupi-guarani et de ses significations.

  • La culture chinoise est la plus ancienne des cultures aujourd'hui vivantes. Jean de Miribel propose une synthèse de son étonnante diversité, qui révèle un mode de pensée si particulier pour l'Occident. Selon Léon Vandermeersch, spécialiste d'études chinoises, cette culture classique est aujourd'hui menacée par la modernisation rapide que connaît la Chine, hier encore en état de sous-développement. Verra-t-on éclore un renouveau de la culture chinoise ?

  • Dans cet univers de légende qui se décline sur papier glacé, qui étaient ces femmes, modèles et mannequins, à la beauté hiératique et hautaine, aux sourires figés et ensorceleurs ? Dans le luxe et la volupté, elles suivent la trajectoire des comètes jusqu'à ce que chacune scintille, devenue égérie d'un photographe, d'un couturier. Mais quels secrets hantent ces carrières fabuleuses ? o Devant la caméra d'un Capa, défilant pour Dior, Alla s'épanouit telle une femme-fleur, multiplie les séances pour des photographes de prestige tels Richard Avedon ou Harry Meerson, mais « la fée asiatique » sombre bientôt dans l'alcoolisme et le désespoir. o Ivy Nicholson, femme-chat aux yeux d'un bleu métallique fascine aussi bien Henry Clarke qu'Erwin Blumenfeld ou William Klein, puis se perd en une folie mortifère pour l'amour d'Andy Warhol. o Marie-Hélène Arnaud, double irrésistible et protégée de Coco Chanel, connaît le destin tragique de ces femmes, un temps resplendissantes et adulées, mais qui vieillissent seules. o Praline, fantasque et imprévisible, fille d'ouvrier transformée en diva, défile pour Lelong, Balmain, Fath, Rochas, Molyneux ou Paquin, puis disparaît en poussière d'étoile, tuée dans sa Citroën sur la route de Deauville... Autant d'existences chaotiques fourmillant de détails et d'anecdotes à travers une constellation de témoignages captivants : Jean Cocteau, Marlène Dietrich, Christian Bérard, Greta Garbo, Ali Khan, autant de noms mythiques qui conjuguent avec élégance art et haute couture. Excentriques ou frivoles, mondaines ou distantes, modèles et mannequins illustres sont les femmes de nos rêves incarnés.

  • A la fin des années soixante-dix, la France accueillit quelque dix mille Hmong, représentants d'une minorité du Laos. Comment cette population montagnarde a-t-elle vécu ce choc de cultures inscrit dans les prolongements de la guerre d'Indochine ? Une contribution à la manière dont les individus et les groupes répondent symboliquement et pratiquement à un contact de culture.

  • Cette étude propose une grille de lecture et d'analyse de l'évolution identitaire des pays américains de langue espagnole dont la culture, les valeurs et les codes qu'elle véhicule, constituent un fort dénominateur commun.

  • Quelle perception des faits de maladie les gens de la Grande Terre ont-ils de nos jours, quelles explications en donnent-ils ? Le champ de la maladie constitue le lieu d'interprétations et de pratiques beaucoup plus larges que les seules affections physiques et mentales. Il s'agit à la fois de corps social, de religion et de métaphysique.

  • Aborde le sujet dans ses dimensions historiques et européennes. 1936, date-symbole certes, n'est pas le vrai début. Les Trente Glorieuses (1945-1975) ont vu le bond en avant du tourisme de masse, mais ce n'est pas toujours le tourisme pour tous...

  • Une initiation à la magie de cette île avec ses mystérieuses pierres et les rites qui les entourent encore. Les secrets du Mana, cette force mystérieuse chère aux Polynésiens, y sont dévoilés et les pratiques chamanistes qui l'entourent, révélées.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La France de Babel-Welche ? Ce sera, au siècle prochain, notre Hexagone remodelé par l'action conjuguée de la dénatalité et de l'immigration, et devenu la Welchie, pays cosmopolite dont la capitale ne sera plus Paris. Tout à la fois roman d'économie-fiction et essai de sociologie-anticipation, l'ouvrage de René Sédillot nous invite à réfléchir, mais avec le sourire, sur cet après-demain fou, fou, fou qui attend nos petits-enfants. Ici, l'humour, l'imagination et l'érudition, s'allient pour envisager un XXIe siècle paradoxalement aussi vraisemblable qu'extravagant. Car cette page d'histoire-là, qui - peut-être - s'écrit dès aujourd'hui, a déjà été tournée avant-hier, quand la Gaule est devenue la France... Il fallait être, comme René Sédillot, journaliste, économiste et historien, pour nous décrire, avec autant de talent, l'avenir à la lumière du passé.

  • C'est un entrefilet du quotidien El Tiempo qui révéla à Bernard Laine l'existence des Guarinos. Ces métis analphabètes, vivant de la pêche, en pleine forêt, sur un bras mort du Rio Magdalena, le grand fleuve du nord de la Cordillière des Andes, y étaient présentés comme les héros d'une aventure peu banale : en 1960, lors de la construction, entre les bourgades de Honda et de La Dorada, d'une route qui passait à proximité de leur village, ils avaient découvert les touristes et leur argent, le coca-cola et le moteur à essence, dont ils avaient équipé leurs pirogues. Sur le moment, certains d'entre eux avaient été séduits par ces apports de la civilisation puis, pour des raisons obscures, ils avaient mis fin à cette expérience, préférant à nouveau, pour pêcher dans leur lagune, leurs vieilles pagaies de toujours. S'agissait-il - sans qu'ils en connaissent le sens - se demandait le journaliste d'El Tiempo d'un réflexe spontané de défense à l'égard d'un certain type de vie plus primitif et heureux ?

  • Utilisant les services de messageries mystérieuses, l'auteur donne rendez-vous à un certain nombre de personnages populaires, dont la rencontre, en divers pays de Bretagne, fournira l'un des attraits majeurs de ce périple à travers traditions et coutumes de la Bretagne armoricaine. L'ouvrage n'est nullement un simple livre de folklore. C'est une chronique vivante, conteuse, romanesque, du cycle de l'année bretonne. Les événements de la vie sociale s'y conjuguent avec les événements de la vie personnelle. On ne cesse de voyager de Cornouaille en Vannetais, de Léon en Trégor ; de Quimper au Faouët, de Locronan à Guérande, à Dinan, à Rennes, à Ouessant... Le lecteur accompagne les chanteurs de l'An neuf en tournée dans les campagnes des Monts d'Arrée. Il surprend les courtoisies de la demande en mariage. Il apprend les vertus des fontaines et des grandes pierres ; les traditions des populations maritimes. Il se retrouve parmi les pèlerins de la grande Troménie de Locronan, parmi les champions d'aujourd'hui de lutte bretonne, et il termine son périple à la Grande Assemblée des Conteurs.

empty