• Oedipe roi

    Sophocle

    Edition enrichie de Jean-Louis Backès comportant une préface et un dossier sur l'oeuvre.

    La ville de Thèbes est ravagée par la peste. Son souverain, OEdipe, mène l'enquête. Il découvre que l'homme qu'il a tué jadis, Laïos, était son père, et qu'il a épousé sa propre mère, Jocaste, dont il a eu quatre enfants. Elle se suicide, il se crève les yeux et s'exile.

    Une des plus belles tragédies de l'Histoire, modèle de l'enquête policière et de son suspens, de la peinture de la destruction de soi, et des relations troubles qui tissent les liens familiaux, grande interrogation jetée au destin, cette pièce est à l'origine de nombreuses imitations (jusqu'à Gide et Cocteau) et de nombreux commentaires (jusqu'à Freud ou Jean-Pierre Vernant).

    "Ô lumière c'est la dernière fois que je te vois, /
    je suis né de qui je ne devais pas, je suis uni /
    à qui je ne dois pas, j'ai tué qui je n'aurais pas dû."
    OEdipe roi, IIIe épisode.

  • 4 h 30 du matin, deux réveils résonnent, et tant pis pour les voisins. Pourquoi ? Laetitia Bernard est journaliste sportive à la matinale de France Inter et de France Info. Elle n'allume pas sa lumière pour se lever, se doucher et démarrer. Pourquoi ? Laetitia Bernard est aveugle de naissance. Certes elle ne deviendra jamais actrice, mais sa vie devient un sport d'équipe : aidée de ses parents, des enseignants, des bonnes copines, des chevaux, et avec un mental à toute épreuve, elle s'intègre parmi les écoliers et collégiens valides, jusqu'au bac obtenu avec mention bien.Le mental ? c'est l'allié des sportifs de haut niveau. Laetitia va le devenir : championne de France en sauts d'obstacle handisport, elle noue avec les cavaliers qui l'accompagnent des relations exceptionnelles.Ce que Laetitia nous raconte dans ces chapitres fascinants, c'est tout ce que l'on peut faire, avec un handicap, plutôt que de s'arrêter à ce que l'on ne peut pas faire. Qui lui aurait prédit qu'elle intègrerait Sciences-Po à Strasbourg, qu'elle passerait une année Erasmus à Berlin, qu'elle poursuivrait dans la meilleure des écoles de journalisme (le CFJ) ? Elle est là pour témoigner, avec un souci de la vérité, avec un humour joyeux, avec une intelligence des situations tels qu'on aimerait, à son tour, faire équipe avec elle. 

  • Méfiez-vous, le Syndrome E est certainement en vous... Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle...
    Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles.
    Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié...
    Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie.
    Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier.
    Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire.
    Car aujourd'hui, ceux qui ne connaissent pas le syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables...

  • « Mais justement, s'il est question de mort, parlons de la vie : c'est urgent. »
    En 1958, Jacques Lusseyran s'installe en Virginie pour y devenir enseignant. Là, il convoque ses souvenirs, de sa déportation en 1944 à Buchenwald au présent américain.
    Dans la continuité chronologique d'Et la lumière fût (réédité avec succès par Le Félin en 2008), Jacques Lusseyran poursuit le récit de son existence, en élargissant toutefois l'expérience personnelle à une pensée plus vaste et forgée au fil d'un noble empirisme. Les thèmes évoqués vont du silence, à la poésie, en passant par la mémoire, l'enseignement et l'auditoire ou encore la notion de liberté intérieure. Comme une succession de longs aphorismes, les chapitres et la langue sont précis, faits de généreuses apostrophes au lecteur - une invitation à contempler la simplicité.
    Le monde commence aujourd'hui demeure une somptueuse leçon de résilience et un chant d'amour à la vie, dont la quête a lieu partout, tout le temps, du vestibule de l'enfer aux immensités américaines.

  • La vertigineuse ascension d'un génie du Jazz, contraint d'improviser la vie dans l'Amérique ségrégationniste.
    Ludlow Washington est né différent, aveugle. Abandonné à cinq ans aux mauvais traitements d'une institution, il endure les brimades jusqu'à ce que ses prodigieux talents de musicien lui offrent un ticket d'entrée dans le monde. Un monde auquel il n'est pas préparé, et où il doit apprendre la vie à tâtons. Il devient dès lors la propriété de Bud Rodney, le chef d'un orchestre qui se produit au Café Boone, à New Marsails, une petite ville du Sud. Bientôt lassé par le répertoire limité et suranné de Rodney, Luddy emboîte le pas aux pionniers du Jazz et part à la conquête de la scène new-yorkaise, où il invente un nouveau son et devient vite une icône de l'avant-garde de Harlem. Mais la musique ne suffit plus à adoucir ses démons intimes. Désorienté par la mémoire de son enfance volée, meurtri par les trahisons amoureuses, Ludlow est hanté au point de vaciller.

  • J'ai pardonné

    Fouad Hassoun

    • Mame
    • 23 October 2020

    A 17 ans, Fouad Hassoun est victime d'un terrible attentat au Liban, au cours duquel il perd la vue. Pour ce jeune homme brillant, fierté de sa famille et promis au plus bel avenir, c'est le noir complet, le désespoir, la colère. Pendant des années, il se reconstruit, soutenu par l'amour de sa famille, mais garde dans le coeur un désir profond de vengeance. C'est alors que l'impensable se produit : confronté au poseur de la bombe qui a bouleversé sa vie, sa rage disparaît. Il pardonne. Commence alors pour Fouad Hassoun un chemin de conversion et de grâces, dont il témoignera à de nombreuses reprises. Dans ce livre, il livre un témoignage inédit sur toutes ces années, sur la force et la grandeur du pardon, du plus impensable aux petits pardons de chaque jour, qui ne sont pas les plus faciles. Un récit magnifique, d'une profondeur spirituelle rare, qui nous pousse à nous interroger sur l'essentiel de notre vie, sur la vérité de nos rapports humains, sur la foi que nous avons en l'homme et en la réalité de la grâce de Dieu.

  • Espace lointain

    Jaroslav Melnik

    • Agullo
    • 31 August 2017

    PRIX LIBR'A' NOUS IMAGINAIRE 2017 " ESPACE LOINTAIN : Psychose rare mais sévère provoquant des hallucinations très nettes. Phénomène d'aliénation." "Une dystopie qui explore la question de la liberté.Celle de voir, mais aussi celle d'échapper au monde de ceux qui voient et qui règnent sur les aveugles. Ce roman pose très efficacement la question de ce qu'est la liberté, et ce qu'est son coût." Artyom Liss, président du jury du Livre ukrainien de l'année de la BBC en 2013. À Mégapolis, ville-monde peuplée d'aveugles, seul " l'espace mitoyen " existe. Les habitants se déplacent grâce aux capteurs électro-acoustiques qui jalonnent l'espace, et dont ils sont dépendants. Un jour, Gabr recouvre la vue. Il découvre avec répulsion l'aspect sordide de " l'espace mitoyen " : un enchevêtrement de métal où déambulent des êtres en haillons. Terrifié par ce qu'il prend pour des hallucinations, il se rend au ministère du Contrôle où on lui diagnostique une psychose des " espaces lointains " avant de lui promettre de le guérir. Mais Gabr est saisi par le doute : et si ce qu'il percevait n'étaient pas des hallucinations, mais bien la réalité ? Sa rencontre avec Oksas, le chef d'un groupe révolutionnaire qui veut détruire Mégapolis, va confirmer les intuitions de Gabr et bouleverser sa vie.
    Tiraillé entre la violence des terroristes et celle des dirigeants - un petit groupe de voyants privilégiés -, refusant de causer la mort de milliers d'innocents, mais incapable d'accepter le mensonge du monde, Gabr devra trouver sa propre voie pour accéder aux " espaces lointains " où règnent encore la liberté, la beauté et l'infini.
    Mi-dystopie, mi-conte philosophique, ce roman interroge notre monde : la technologie nous dérobe-t-elle notre humanité ? Quel prix l'homme est-il prêt à payer pour vivre en sécurité ? Et qu'y a-t-il de plus précieux que la liberté ?
    Livre ukrainien de l'année de la BBC en 2013

  • Dans la lignée du succès de Découvrir la Bible en un week-end, cet ouvrage propose un parcours à la fois simple et précis dans les évangiles et les Actes des Apôtres en quelques demi-journées.Sa singularité consiste à mettre en lumière l'originalité de chaque évangile en appréhendant le contexte historique et spirituel dans lequel chaque livre a été écrit. Cet opuscule vous ouvre à l'éclairage particulier que chaque évangéliste a apporté sur la vie de Jésus et les tout débuts de l'Église. Toujours désireux d'être le plus pédagogique possible, il vous propose de nombreux repères historiques, géographiques et lexicaux pour lever les zones d'ombre que vous pourrez rencontrer. En trois séquences, à l'aide de lectures guidées et de commentaires inspirés, vous serez ainsi sensibilisés à une nouvelle manière de lire l'Évangile, enthousiasmante et profonde.

  • Apprenez à votre enfant à réfléchir et partager des valeurs positives. Nos enfants grandissent dans un monde de plus en plus individualisé où l'honnêteté, le sens du devoir, le respect des autres, la gentillesse et le pardon ne sont pas toujours mis à l'honneur. Ces contes contribueront à leur enseigner ces valeurs fondamentales.- Un livret expliquant comment les histoires aident les enfants à comprendre et accepter leurs propres émotions, tout en les s'initiant à la philosophie.
    - 5 thématiques et un code couleur très clair pour que parent et enfant s'approprient les histoires de façon ludique.
    - 30 contes moraux joliment illustrés issus du répertoire classique asiatique pour s'émerveiller et s'interroger sur le monde.

  • « Le czar lui montra la lettre qu'il tenait à la main.
    - Voici une lettre que je te charge, toi, Michel Strogoff, de remettre au grand-duc à Irtoutsk.
    - Je la remettrai, Sire.
    - Mais il te faudra traverser un pays soulevé par des rebelles, envahi par des Tartares, qui auront intérêt à intercepter cette lettre.
    - Je le traverserai.
    - Va donc, Michel Strogoff. » Michel Strogoff, un grand classique du patrimoine de la littérature française dans une belle édition illustrée !

  • En découvrant les journaux intimes de sa grand-mère, Anne plonge au coeur d'un mystérieux sanatorium à l'époque nazie. Un roman bouleversant où la petite histoire rejoint la grande.À la mort de sa grand-mère, Anne Südhausen hérite d'un mystérieux médaillon en argent et découvre, cachés sous le lit, une dizaine de cahiers d'écolier à la couverture noire. Un journal intime que sa grand-mère Charlotte a rédigé en 1943, lors de son séjour au Bois des Ombres.
    En lisant ces carnets, Anne découvre un pan de la vie de sa grand-mère dont elle ignorait tout. Quel était ce Bois des Ombres, cette mystérieuse clinique autrichienne, dans laquelle sa grand-mère a vécu pendant la Seconde Guerre mondiale ? Quelles expériences psychiatriques, menées par les nazis, abritait-elle ? Qui était vraiment son énigmatique directeur ?
    Alors qu'elle n'a qu'une hâte, avancer chaque jour un peu plus dans la lecture de ce journal, Anne se rend compte que deux des carnets ont disparu...
    Un roman bouleversant où présent et passé s'enlacent, et où la petite histoire rejoint la grande.

  • Quand Joël et Madeleine se rencontrent, les barrières et les étiquettes volent en éclat. Pourtant tout devrait les séparer. Lui est aveugle, un peu écrasé par un frère très sûr de lui. Elle est l'énergie même, rêve d'être journaliste et protège son jeune frère Bruno, aveugle lui aussi. Ils apprennent à s'apprivoiser et à résister aux préjugés, tandis que leurs parents organisent une association pour les aider à mieux vivre au quotidien. Ensemble, ils vont se battre pour exister comme les autres. Dans un Paris métamorphosé par les événements de mai 1968, ces adolescents trouveront-ils la force d'affirmer leurs rêves ?Tombée dans le handicap quand elle était petite, Sylvie Baussier a écrit sur ce thème plusieurs ouvrages pour la jeunesse. Pascale Perrier est l'auteure de nombreux romans où se conjuguent aventure et thèmes adolescents. Ensemble, Pascale et Sylvie ont écrit plus de dix romans, notamment sur des sujets de société, trouvant un souffle différent dans cette expérience d'écriture singulière.

  • Comment voyons-nous ? Ce que nous voyons est-il l'exact reflet de ce que perçoit notre oeil ? Quel rôle le cerveau joue-t-il dans ce processus ? Apprend-on à voir ? Comment aider ceux qui souffrent de troubles de la vision ? Peut-on vraiment recouvrer la vue après une longue période de cécité ?

  • « Cette abominable femme me rend méchant moi-même. C'est vrai, Juliette : avec toi, je suis bon et je n'ai jamais envie de te jouer un tour ou de me fâcher. »
    Retrouvez les aventures de Charles, le bon petit diable, dans ce chef-d'oeuvre illustré de la littérature classique.

  • Dans le camping des Pins d'Andernos-les-Bains en Gironde, Alex, un ado de quatorze ans rencontre Myosotis, jeune aveugle toulousaine du même âge. Elle est dotée d'un caractère de cochon. Un enlèvement et un passage à la télévision les rapprochent. Il devient ses yeux. Le garçon lui commente ce qu'il voit avec beaucoup de patience et de douceur. Myo découvre les activités de plein air avec émerveillement. Les enfants se lient d'une amitié sincère sous l'oeil bienveillant des parents. À la fin de l'été, ils se retrouvent régulièrement à toutes les vacances malgré la distance qui sépare Toulouse de la Manche. Un lien très fort est né entre eux. Auront-ils la patience et la force d'attendre des années pour partager une vie commune ? Que serait l'avenir d'un couple si insolite ? L'amour n'est-il pas fait de sentiment, de tendresse... et de printemps où fleurissent les myosotis. L'histoire atypique d'une vie où l'amour triomphe.

  • Chien de lumière

    Nadine Parent

    « Par le harnais de guidage qui nous relie, circulent la lumière et la tendresse nécessaires à nos pas. J'éprouve pour toi un amour inconditionnel, paisible et lumineux, comme celui qui unirait un être humain et son ange gardien, hormis le fait que toi, tu es bien réel près de moi... » Newton, chien de lumière, a quitté son étoile pour venir éclairer le chemin de Nadine. Au-delà du maître et du chien-guide souvent très unis, comment expliquer les liens si forts entre Nadine et Newton ? En réponse, Nadine cite volontiers Montaigne : « parce que c'était lui, parce que c'était moi »... Ce roman autobiographique, écrit avec tendresse et humour, nous invite à visiter sans crainte le monde quelque peu angoissant du handicap visuel. Entre rires et larmes, nous refaisons le chemin parcouru par Nadine et son guide. Sans nul doute que tout un chacun sera touché par ce récit et en sortira grandi.

  • Il y a très longtemps, un petit aveugle et son frère, tombés entre les mains du brigand Moustaphat, furent entraînés à voler dans les rues de Jéricho. Un jour, Bartimée et David se lièrent d'amitié avec un voyageur de passage qu'ils avaient pris pour cible. Lorsque le vieil homme poursuivit sa route, les enfants partirent avec lui. Séparés par accident à Jérusalem, Bartimée et David tentèrent l'impo¬s¬sible pour se retrouver, tandis que le vilain Moustaphat se lançait à leurs trousses. Une seule chose guidait leurs recherches : une étoile étrange qui brillait du côté de l'orient...

    Ce conte, inspiré de la Bible, invente une histoire à Bartimée et imagine un aspect inconnu du périple que les Rois mages ont accompli pour porter leurs offrandes à Jésus nouveau-né.

  • Humour, policier, science-fiction, fantastique, histoire vraie, sentiments... Les 10 histoires de ce livre abordent tous ces genres ! Autour du thème du football, voici de quoi s'embarquer dans d'extraordinaires aventures, aux côtés de héros qui ne manquent pas d'audace.

  • Regard de l'autre, souffrance, solitude... Que vous soyez une femme, que vous ayez un handicap quel qu'il soit, que vous soyez d'une origine ethnique différente, homosexuel, souffrant d'obésité... vous souffrez de discrimination. Comment vivre avec une différence ou un handicap ? Quelles conséquences ces singularités entraînent-elles dans le monde de l'emploi comme dans la vie quotidienne ? En s'appuyant notamment sur sa propre expérience personnelle, l'auteur, spécialisée dans l'accompagnement des personnes handicapées, dévoile les contradictions entre ce que dit la loi en France et les réalités du terrain, sources de découragement et de repli sur soi... et pourquoi pas d'addiction. Victime, association ou professionnel, vous pourrez apprécier les faits, les réalités de ce qu'impose la société, en France comme à l'autre bout du globe. Mais au-delà de la chronique de la différence, cette réflexion autour de l'intégration propose quelques solutions en vue d'une évolution à l'échelle mondiale.

  • Maria l'aveugle vit un deuil profond. Comme un abandon. Un terrible accident, son frère et son père son morts. Sa mère aussi... Ou presque. Pendant une intervention chirurgicale, couchée sur la table, Maria vivra une expérience de lumière qui chamboulera sa vie. Depuis, Maria a pour désennuie la fréquentation quasi quotidienne du McDo d'en face où elle tente de noyer sa solitude, quand soudainement l'amour d'un certain Félix frappe à sa porte.

    Un roman percutant. Un livre d'une grande simplicité qui étonne, émerveille, nourrit et parle au coeur. Une fin pleine d'espoir, de lumière et de couleurs.

  • Il n'y a pas assez d'être née aveugle, me voilà dans le coma et enceinte !

    Conduite en urgence à l'hôpital, quelques années auparavant, alors que le personnel médical de la salle d'opérations s'affairait à la réanimer, Maria l'aveugle s'est vue allongée sur la table. Puis, une lumière intense l'enveloppa, chaude et bienfaisante. Plein de couleurs, là-dedans. Comme un don. Une destinée.

    Ici-bas, les couleurs te manquent, n'est-ce pas ma belle ?

    Hier, ou avant-hier, ou plus avant - Maria ne le sait plus - elle sautait du balcon de son appartement du cinquième étage, dans l'espoir de retrouver une deuxième fois cet au-delà plein de lumière et de couleurs où sont ceux qu'elle a aimés, où n'est pas son Félix, celui qui l'a trahie. Quel salaud!

    Ainsi, Maria l'aveugle, Maria la comateuse, voyagera. Comme un don, une destinée, un blues sans fin.

    Tu dormais, Maria ?

    Jamais plus je ne dors... je voyage, moi !

    Un roman aux allures d'un Petit prince et de sa rose qu'on ne voit bien qu'avec les yeux du coeur dans lequel l'auteur transmet un mal-être psychotique ne laissant personne indifférent.

    Un roman aux allures d'un Petit prince et de sa rose qu'on ne voit bien qu'avec les yeux du coeur dans lequel l'auteur transmet un mal d'être ne laissant personne indifférent.

  • Le cas de Wendie était des plus particuliers. Pour le corps médical, tout était situé dans son esprit. Tout n'était qu'illusion et fruit de pensées délirantes. S'ils savaient ! S'ils savaient, Wendie deviendrait une énigme pour la science. En psycho somatisation, on nommait cela « difficulté de représentation de l'environnement », à quoi s'ajoutait un mal plus rare, le « modelage imaginatif ». Les plus grands professionnels ignoraient que son esprit n'avait rien à voir avec ces visions. La jeune fille était touchée par un mystère que personne n'était capable de comprendre. Personne, pas même elle.

  • L'amour est aveugle

    Marie Loverraz

    C'est l'histoire d'une voix et d'un regard... intérieur. 
    Dans ce court roman érotique, Marie Loverraz démontre à nouveau sa capacité à parler d'amour comme peu d'auteurs sont aptes à le faire. À travers la rencontre d'Augustine, qui enregistre bénévolement des textes pour une association de non-voyants, et d'André, qui a perdu la vue à la suite d'une maladie, elle touche du doigt ce qu'on ne voit pas, ce qu'on n'entend pas, ce qu'on ne dit pas. Elle sonde les âmes, éclaire l'invisible, explore les sens : l'ouïe, la vue, l'odorat, le toucher, le goût, pour mieux nous faire partager l'émoi amoureux et sensuel qui traverse ses personnages et les conduit à l'amour... 
    Et nous la suivons avec ravissement dans cette quête initiatique et poétique dans laquelle l'imaginaire prime l'image, car son écriture, pleine de sensibilité et de délicatesse, nous emporte au coeur des corps et des âmes, réenchantant une sexualité devenue par trop banale ou triviale.

  • Un conte traditionnel pour redécouvrir avec plaisir les personnages les plus marquants de l'enfance.La célèbre histoire de la princesse Raiponce spécialement écrite pour les grands pour faire découvrir à son enfant le plaisir de lire tout seul.Cette histoire est tirée de l'album Jack et le haricot magique et autres contes, aussi disponible en version numérique.Idéal pour les 6-9 ans.

empty