• Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d'un chagrin d'amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l'art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière.
    Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies.
    Un livre lumineux sur le partage et le don, à savourer comme la cuisine de la jeune Rinco, dont l'épice secrète est l'amour.

  • Un nouvel opus brillantissime de Yotam Ottolenghi, avec la collaboration d'Ixta Belfrage.
    Des idées gourmandes pour les dîners de la semaine, des recettes à la fois faciles et époustouflantes, des repas exceptionnels pour cuisiniers détendus.
    FLAVOUR propose une approche originale de la cuisine des légumes, axée sur un savant travail des saveurs.
     

  • La vie est douce à Kamakura. Amis et clients se pressent dans la petite papeterie où Hatoko exerce ses talents d'écrivain public. Tendres, drôles ou tragiques, les destins se croisent sous son pinceau.
    Hatoko s'est mariée et découvre, en compagnie de Mitsurô et de sa petite fille, les joies d'être mère au sein de leur famille recomposée : elle enseigne à l'enfant l'art de la calligraphie comme le faisait sa grand-mère et partage avec elle ses recettes des boulettes à l'armoise ou du thé vert fait maison.
    Mais si Hatoko excelle dans l'art difficile d'écrire pour les autres, le moment viendra pour elle d'écrire ce qui brille au fond de son coeur.
    Après La Papeterie Tsubaki se dévoile une fois de plus tout le talent d'Ogawa Ito pour nous révéler les sources invisibles du bonheur.

    Ogawa Ito est née en 1973. Elle chante, écrit des livres pour enfants, des articles pour des magazines de cuisine et de voyage. Son premier roman, Le Restaurant de l'Amour retrouvé, a été adapté au cinéma au Japon et est devenu un best-seller mondial. Il a reçu en France le prix Eugénie Brazier.

    A découvrir également aux Editions Picquier : Le Restaurant de l'Amour retrouvé, Le Ruban, Le Jardin Arc-en-Ciel, La Papeterie Tsubaki.

  • Trois jeunes soeurs ayant fui l'Iran au moment de la révolution trouvent refuge dans une petite ville d'Irlande. Elles y ouvrent le Babylon Café et bientôt les effluves ensorcelants de la cardamome, des amandes grillées et du miel chaud bouleversent la tranquillité de Ballinacroagh. Car la cuisine persane des trois soeurs fait germer d'étranges graines chez ceux qui la goûtent. Les délicieux rouleaux de dolmas à l'aneth et les bakhavas fondant sous la langue font fleurir leurs rêves et leur donnent envie de changer leur vie.

    Marsha Mehran s'est inspirée de sa propre histoire pour écrire ce roman chaleureux et sensuel où la cuisine joue le plus beau rôle. Et pour que chacun puisse expérimenter la magie de la cuisine persane, une recette accompagne chaque chapitre du livre.

    Marsha Mehran est née à Téhéran en 1977, à la veille de la révolution iranienne, qu'elle a fuie avec sa famille qui s'installe en Argentine, puis aux Etats-Unis et en Australie. Emigrée en Irlande avec son mari, elle a 27 ans lorsque paraît La Soupe à la grenade, qui connaît un succès immédiat. Le roman est traduit en 15 langues et publié dans 20 pays. Suivront Rosewater and Soda Bread et The Saturday Night School of Beauty, avant qu'elle décède en 2014 dans des circonstances mystérieuses.

  • Le couteau, c'est le sabre ; celui du général Yamada Otôzo qui commande au Mandchoukouo l'armée d'occupation japonaise en 1944, face à l'armée russe.
    La langue, c'est le goût de la cuisine porté à son paroxysme comme une oeuvre d'art par Chen, cuisnier chinois génial dont le champ de bataille est un simple billot de bois sur lequel il est né.
    Chen risque sa vie en cuisine et les multiples recettes qu'il invente sont autant de recettes de survie.
    Un hymne à cet univers mystérieux du cuisinier-artiste et du général-gourmet, un moyen de prouver qu'il y a d'autres manières de faire la guerre qu'avec des fusils et des sabres. Éloge de la langue aussi, "le plus parfait des organes", celle que l'on cherche à se couper mutuellement, sous la torture ou dans des jeux érotiques.

    "Le Couteau et la langue" a reçu en 2017 le prix Honbul. Il est le premier titre de l'auteur publié en français.

  • Dans la banlieue de Tokyo, trois femmes tiennent une petite boutique de plats à emporter. La cuisine y est familiale ; et bien que joyeuses et sympathiques, elles n'ont, pour les clients qui poussent la porte, rien d'extraordinaire. Ce sont des femmes qui prennent de l'âge, des femmes invisibles.
    Mais lorsqu'elles cuisinent, on comprend que se joue quelque chose de profond et d'intime. La cuisine devient le lieu de la réconciliation. Avec le passé d'abord mais surtout avec soi. Car contrairement au discours en vigueur, on ne finit jamais d'être femme. Peu importe notre âge.

    Les choses cachées derrière les choses, les drames ordinaires, les sentiments : voilà les thèmes qu'Areno Inoue explore inlassablement. Mais creusés de façon si profonde, si juste qu'ils en deviennement universels.

    INOUE Areno est née le 2 février 1961 à Tokyo. Elle naît dans une famille passionnée de littérature : son père était un écrivain reconnu, elle deviendra elle-même éditrice avant de se consacrer entièrement à l'écriture au début des années 1990.
    Elle est lauréate d'un très grand nombre de prix littéraires (prix Naoki, prix Bungei, prix Sakunosuke, prix Simase etc) et l'autrice d'une quarantaine de livres dont bon nombre ont été adaptés au cinéma et à la télévision.

  • « Si Tommaso Melilli cuisine comme il écrit, aller dans son restaurant doit être un pur délice. »  La Repubblica
      Arrivé en France à dix-huit ans pour étudier la littérature, Tommaso Mellili se retrouve chef dans un restaurant branché de l'Est parisien. Après dix ans dans les cuisines de la capitale, il réalise qu'il ne connaît pas son propre pays : l'Italie. Comment comprendre qui il est sans se confronter à là d'où il vient ?
      Il décide alors de partir à la recherche de la  «  vraie cuisine italienne  », si tant est qu'elle existe, et d'entreprendre un tour des osterie et trattorie italiennes. Avec une idée en tête : pénétrer dans leurs cuisines, intégrer la brigade, apprendre à connaître les chefs et chasser les ingrédients parfaits.
      Si les cuisines peuvent apparaître comme des endroits fermés, partagées entre modernité et tradition, ce sont aussi des lieux d'expérimentations, où se font et défont les amitiés, où se vivent chaque jour d'incroyables aventures humaines.
      De la cuisson parfaite des pâtes  à l'art de préparer les artichauds en passant par les subtilités des sauces mijotées, Tommaso nous entraîne au coeur des cuisines locales, dévoile les secrets de leurs spécialités et ceux de ces hommes et femmes extraordinaires qui les préparent.  De sa plume acérée, et avec un talent de conteur inné, Tommaso Melilli  nous offre l'autobiographie inattendue d'une nation.
      Traduit de l'italien par Vincent Raynaud.

  • LE livre de recettes pour les accros aux cookies ! Pour maîtriser l'art pâtissier du cookie selon ses envies, du cookie sablé et croquant à celui fondant ou collant aux dents.
    Découvrez 60 recettes de cookies irrésistibles, qu'ils soient fondants, croquants, fourrés au chocolat ou parsemés de pépites au chocolat ou de morceaux de fruits...
    Suivez les étapes de préparation sans difficulté grâce aux nombreuses photos et régalez-vous !

  • Pourquoi les oignons font pleurer ? Comment peut-on changer la couleur d'un aliment ? Est-ce possible d'être allergique aux cacahuètes ? 15 questions pour croquer à pleines dents la thématique de la cuisine et ses multiples facettes.

  • Du champ à l'assiette, c'est environ la moitié des aliments qui sont jetés sans avoir été consommés. Devant ce gaspillage alimentaire qui ne cesse de prendre de l'ampleur, Estelle Richard lance un appel à l'action, dans nos cuisines et nos frigos. Bien que ce phénomène soit largement attribuable à l'agrobusiness et au mode de consommation qu'elle encourage, il dépend également de la gestion de la nourriture dans les chaumières. Pour Estelle Richard, chaque personne peut agir et avoir une influence significative afin de renverser la tendance. En plus de détailler les causes structurelles du gaspillage alimentaire, elle partage ses trucs et astuces pour mieux conserver et consommer nos denrées. Les étapes d'une campagne de mobilisation citoyenne sont aussi au menu de ce plaidoyer qui nous invite à renouer avec la réelle valeur des aliments. De quoi envisager une société sans gaspillage, un coup de fourchette à la fois.

  • Ce livre est le guide à mettre entre les mains de  tous les étudiants vegan ou végés  pour apprendre à cuisiner les  plats du quotidien avec un équipement minimal  (1 casserole, 1 poêle, 1 mixeur plongeant et c'est tout),  accessible aux débutants et aux budgets hyper restreint.
    Plus de 80 recettes du quotidien et de multiples variantes  à réaliser en 1 tour de main, avec peu d'ingrédients et en  un temps record.
    Régalez-vous avec des pâtes d'hiver aux lentilles corail, du couscous express, des wraps aux haricots rouges, des barres énergétiques façon brownie, des smoothies pêche-amande... 
     
    En bonus  : en fin d'ouvrage, 8 menus hebdomadaires, par saison avec prix, liste de courses et apports nutritionnels.
     

  • Souvenirs denfance et rages du moment ; visites dans des restaurants fameux ou oubliés ; odes à landouillette, la nèfle, le sablé à la confiture, la figue, les vins du Rhône, les Haribo ; tête de veau et Kinder ; déjeuners de conféries aussi secrètes que savoureuses ; critiques gastronomiques plus ou moins fréquentables, ogres, poètes et cannibales Il y a tout cela, et bien plus, dans larborescence mémorielle et gourmande de Nicolas dEstienne dOrves. Le tout saupoudré de colère, de coups de sang, dimages parfois lointaines, dune foi qui sait être mauvaise et dun amour sincère, réel, jamais repu, pour les joies de la gueule. Si la gourmandise est universelle, le goût est singulier. Aujourdhui, celui de « NEO » vous invite à sa table et vous souhaite bon appétit.

    Né en 1974, Nicolas dEstienne dOrves est écrivain et critique dopéra. En vingt ans, il a publié une trentaine de livres : romans (Les Fidélités successives), thrillers (Les Orphelins du mal), nouvelles (Narcisse et moi), récits (Je pars à lentracte), biographies (Jacques Offenbach, Marthe Richard) Passionné par Paris, il lui a consacré un guide de promenades et un Dictionnaire amoureux. Lorsquil nécrit pas, il mange. Sans doute trop.

  • Babkas, rolls & brioches Nouv.

    Apprenez à faire de délicieuses brioches végétales grâce à ce livre très complet. Retrouvez la version vegan de vos brioches préférées à travers 30 recettes pleines d'astuces, riches en photographies et en pas à pas, avec les ingrédients simples de vos placards. Que vous soyez débutant ou plus expert, les babkas et les brioches, qu'elles soient sucrées ou salées, n'auront plus de secret pour vous. Entre les babkas, les brioches tressées, les rolls, les brioches alsaciennes et les brioches traditionnelles pour les fêtes, vous allez faire bien des heureux

  • Prendre le temps de cuisiner peut parfois paraître laborieux. Horaire chargé, recette compliquée, ingrédient introuvable pour accomplir le plat de tel ou telle chef réputé.e... le prêt-à-manger semble soudain si simple. Et si on apprenait à cuisiner sans recettes? Véronique Bouchard nous propose de libérer le créateur culinaire qui dort en nous et d'adapter notre alimentation à la saisonnalité et la disponibilité des aliments. Il est temps de reconquérir notre autonomie alimentaire!
    Dans un contexte de changements climatiques, d'épuisement des ressources,
    de risques de pandémie et d'inégalités sociales grandissantes, il devient urgent de réapprendre à consommer, à cuisiner et à conserver les aliments produits localement. Véritable anti-livre de cuisine traditionnel, Cuisiner sans recettes donne tous les conseils et techniques pour développer de bons réflexes culinaires et favoriser notre résilience alimentaire. Au menu:
    - Les grands principes culinaires pour sortir du prêt-à-penser et du prêt-à-manger, et (re)découvrir les vertus de la saisonnalité, du local et du bio.
    - Les bases d'une saine alimentation, pour le corps et l'environnement.
    - Des conseils en matière de congélation, de mise en conserve, de lacto-fermentation et de déshydratation.
    L'ABC pour faire pain, kombucha, kéfir, pousses et germinations.
    Une cartographie du terroir québécois.
    Des variations culinaires autour de 27 thèmes: salades, risottos, tartes, croquettes, crêpes, sauces diverses, pesto, potages, végépâté, muffins, pâtes, sautés, etc.
    Cuisinier sans recettes pourrait bien être votre dernier livre de cuisine! Véritable ode aux artisan.e.s qui nous nourrissent, ce guide est l'outil idéal pour développer votre confiance et adapter vos repas au rythme des saisons, tout en contribuant à une culture alimentaire plus écologique, solidaire, résiliente et nourrissante.

  • Et si cuisiner sans rien jeter était le départ vers une nouvelle vie, une vie plus simple et plus respectueuse de notre planète ?

    Lutter contre le gaspillage alimentaire, diminuer ses déchets, manger sainement... voici quelques-unes des préoccupations que nous sommes de plus en plus nombreux à partager. La cuisine anti-gaspi s'inscrit dans cet élan citoyen en proposant d'utiliser au mieux un produit, de l'exploiter au maximum et, surtout, de ne pas jeter ce qu'on a acheté en apprenant à sublimer nos restes ou en trouvant de nouvelles idées pour tout cuisiner, des fanes de légumes aux fruits abîmés.

    La cuisine anti-gaspi, c'est consommer moins, mais c'est aussi consommer mieux : les économies réalisées en achetant moins sont réinvesties en achetant mieux - avec des produits savoureux et locaux. La cuisine anti-gaspi, c'est aussi et surtout une cuisine simple, accessible, celle de monsieur et madame Tout-le-monde, une cuisine de bon sens et du quotidien, où l'on apprend à se débrouiller avec trois fois rien, même quand on n'est pas très doué en cuisine !

    Ce véritable guide pratique, qui fourmille d'astuces, livre les indispensables de la cuisine pour changer nos habitudes tout en augmentant notre plaisir de déguster... Pourquoi ne pas transformer vos restes de pot-au-feu en soupe de cappelletti ou en gratin ? Et ne jetez plus vos fruits abîmés, transformez-les en une savoureuse confiture au micro-ondes !

    Avec 80 recettes simples et gourmandes pour le quotidien !

  • Les défenseurs de la nature ont désormais leur club secret !
    Arthur est fou de joie : il vient d'intégrer le club des Petites Natures. Soin des animaux et des plantes, astuces de bricolage et de jardinage, recettes de cuisine... avec les connaissances et la patience sans limite de sa soeur, Léa , il deviendra bientôt un véritable chevalier défenseur de l'environnement !

  • « La race est particulièrement visible dans l'alimentation. D'abord parce que le concept fut inventé pour justifier la gourmandise de certain·es Européen·nes. Ensuite parce que la nourriture prend une telle place dans nos vies - la majorité d'entre nous mange trois fois par jour - que les restaurants, les supermarchés ou les cuisines sont des lieux privilégiés pour créer et perpétuer les constructions sociales. Si je vous dis maintenant que le racisme, tel qu'on le connaît aujourd'hui, trouve son origine dans une histoire de sucre, vous risquez d'avoir du mal à l'avaler. C'est pourtant vrai. Le racisme s'est installé dans les têtes des Européen·nes en même temps que le sucre arrivait sur leurs tables. La corrélation n'a rien de fortuit. Ce système de pouvoir fut précisément créé pour que les Européen·nes puissent consommer du sucre en ayant la conscience tranquille. Et l'industrie alimentaire l'entretient depuis. »



    Dans Voracisme, l'auteur mène l'enquête sur les liens consubstantiels entre racisme et alimentation, depuis l'esclavagisme dans les cultures de cannes à sucre au 17e siècle jusqu'aux cuisines de nos restaurants, en passant par l'histoire du marketing alimentaire.

    Nicolas Kayser-Bril est un journaliste français et allemand. Lauréat de l'European Press Prize en 2015, il a collaboré avec Le Monde, Der Spiegel, The Guardian... Quand il n'écrit pas, il est parfois chef à domicile. Voracisme est son troisième ouvrage publié aux éditions Nouriturfu.

  • Pour chaque semaine, retrouvez :Le panier avec des produits de saisonLa liste des courses et les menus de la semaineLe déroulé des préparations à réaliser en 2HUne cuisine zéro  gaspi- 16 menus hebdomadaires complets, soit 80 repas équilibrés pour 50 EUR maximum pour 4 personnes
    - Des plats qui privilégient les produits frais et de saison
    - Une cuisine 0 Déchet où tout est consommé et les restes réutilisés

  • Tony Chu revient le temps de deux récits au cours desquels il va croiser la route de protagonistes pour le moins inattendus : l'équipage d'un vaissau spatial déjanté, mais aussi l'enquêtrice de la série Revival.
    Comment Tony Chu se retrouve-t-il à bord du vaisseau Charon des milliers d'années dans le futur? Comment le capitaine Joshua Rigg du même Charon, va-t-il gérer ce passager clandestin cibopathe?
    Tony Chu va également croiser la route d'étranges créatures en plein Wisconsin, théâtre d'événement bizarre (ceux de la série Revival).

  • Un livre ressource pour trouver facilement la version vegan de tous vos plats préférés. Pizza, quiches, salades, gratins, burgers, cake marbré ou tarte au citron, la cuisine de Stéphanie Tresch-Medici est avant tout une cuisine familiale du quotidien, efficace et sans ingrédients compliqués. Plus de 200 recettes, des conseils, un index des recettes par ingrédient, des chapitres par type de plats... pratique à consulter pour trouver à coup sûr la bonne recette de pâtes ou une foule d'idées pour l'apéro.

  • Reconnaissables entre mille, présentes partout, en abondance et la plus grande partie de l'année, l'ortie et le pissenlit sont les plantes idéales pour s'essayer à une cuisine sauvage, locale et économique. Découvrez une ortie étonnamment veloutée, un pissenlit à l'amertume apprivoisée, à travers une vingtaine de recettes classiques ou inattendues  : le pissenlit y devient pistou, s'accommode en poêlée, en tatin ou en sirop. L'ortie, elle, se décline confite en tartelettes pour l'apéro, en cake ou encore en lasagnes succulentes... De quoi bousculer les idées reçues sur ces deux sauvageonnes et mettre du piquant dans vos menus quotidiens !

  • Afin de découvrir de nouvelles recettes, Superbrioche et Delys partent explorer la vallée des bonbons, où tout est à base de sucre. Bien accueillis par ses habitants, nos cuistots pourront-ils en repartir un jour ?
    Superbrioche aimerait reprendre la direction du restaurant de son mentor. Mais son ennemi juré Don McCook, en a tout aussi envie. Pour se départager, ils doivent explorer le monde et ramener de nouvelles recettes. Première étape : la vallée des bonbons, un endroit merveilleux où Brioche et son amie Delys sont accueillis à bras ouverts, mais ne serait-ce pas une cage dorée faite de sucreries ?

  • La lacto-fermentation est un univers à part entière, un véritable continent culinaire longtemps laissé à mémé ou aux professionnels de l'agroalimentaire. Elle fait pourtant partie de notre quotidien, avec le fromage, le yaourt et le pain ! Aujourd'hui, la lacto-fermentation redevient tendance et accessible à tous. Elle est écolo, antigaspi, économique et idéale pour ceux qui veulent consommer local en respectant les saisons. Alors on dépoussière les classiques, de la faisselle au levain maison, et on s'en sert pour concocter de nouvelles préparations aux saveurs inédites et aux nombreux bienfaits pour la santé. En suivant quelques règles de base et avec un minimum de matériel, de nouveaux horizons culinaires s'ouvriront à vous en 30 recettes ludiques et délicieuses de boissons, sauces, produits laitiers, condiments, pain et légumes croquants originaux. Ce livre reste avant tout un ouvrage gourmand ; le but est de maîtriser la lacto-fermentation pour transcender les qualités propres de chaque aliment. Vous obtiendrez des résultats d'une nesse et d'une variété insoupçonnées

  • Des documentaires illustrés, qui répondent à toutes les questions des petits curieux à partir de 3 ans. Des textes courts et instructifs, de belles illustrations font de cette collection un outil idéal pour accompagner et guider nos enfants dans la découverte du monde...

empty