• L'entreprise est un formidable lieu d'épanouissement pour l'homme et un espace de progrès pour notre société. Pourtant, le désengagement des salariés, épuisés par un management devenu obsolète et inadapté au monde actuel du travail, ne cesse de progresser. Beaucoup d'artifices, tel que le baby-foot, inventés pour tenter d'endiguer ce phénomène, ne suffisent plus et l'avenir de nos entreprises est en péril. Comment alors mettre en place un nouveau management ? Quelles sont les solutions pour faire renaître la motivation des collaborateurs ? À travers l'analyse de l'ADN de l'engagement au travail, l'auteur propose un véritable guide, pour ceux qui souhaitent composer leur propre modèle managérial, avec discernement, simplicité et justesse. Car l'autonomie, la confiance ou encore la solidarité sont autant de leviers pour permettre à chacun de devenir un réel contributeur de la réussite collective. Destiné à tous les acteurs de l'entreprise, dirigeants, managers, responsables ou salariés, cet ouvrage dévoile une approche innovante, pour construire un management plus humain et plus performant.


  • Engagement, désengagement : les entreprises sont confrontées à des enjeux de compétitivité qui appellent une très forte mobilisation des salariés. Or l'engagement semble faire de plus en plus défaut. Ce BASIC vous donne les moyens d'agir pour

  • Langue. Identité. Souveraineté. Indépendance. Pays. 

    Voilà des mots gommés du vocabulaire alors que les partis s'affrontent pour le pouvoir et l'avenir du Québec.

    Pourquoi l'idée de l'indépendance du Québec a-t-elle été
    progressivement rejetée de notre vie politique ?

    Les Québécois se sont-ils réellement affranchis de la question nationale afin de s'attacher à d'autres thèmes de la vie en société pour devenir davantage des usagers que des citoyens, transformant au passage l'État en succursale rendant des services ? Le Québec ne rêve plus et ne prend plus de risques.

    Le détachement face à la question nationale ne serait-il pas plutôt le symptôme de l'engourdissement/l'affaissement/l'endormissement global de la société québécoise ou de son anesthésie générale ? Désormais incapable d'imaginer son destin, l'État québécois est condamné à la gestion efficace de l'existence quotidienne. Est-ce le prélude à une triste dissolution tranquille ?

    Voilà l'hypothèse que formule l'auteur David Leroux dans ANESTHÉSIE GÉNÉRALE, un premier essai aussi courageux que percutant, qui vient briser mille tabous, en nous proposant de réfléchir plus librement que jamais sur le Québec.

    L'essayiste inscrit sa pensée sur la question nationale dans une exploration plus large des grands courants qui traversent la vie occidentale et qui partout suscitent un malaise démocratique croissant et un désir de révolte.

    La mondialisation libérale-libertaire, qui agit comme un agent paralysant lorsqu'il est question de réfléchir autrement, est en crise. C'est en misant sur le pouvoir de désobéissance des peuples et des nations qu'il sera possible de donner un nouveau souffle à la démocratie.

    À l'ère de l'ultramondialisme, l'expérience du Québec au sein des nations est inédite. Se pourrait-il que le combat des Québécois devienne le symbole de la capacité des peuples à résister à l'esprit du temps et à se dresser contre les forces qui les écrasent ?

empty