Littérature traduite

  • Dans l'incapacité pécuniaire d'effectuer un pclerinage ´r La Mecque, l'imam Galouwa craint d'etre remplacé par un jeune hadji qui convoite sa place et ses privilcges. Un octogénaire lui propose le prix d'un billet d'avion en échange de sa fille Hcra, âgée de treize ans. Vendre la chair de sa chair au diable pour conserver sa religieuse fonction? Ce marché horrible ne plonge pas du tout Galouwa dans les affres d'un choix impossible. Un imam doit-il tout accepter pour mériter d'Allah? Que vaut une fille pour son pcre quand la passion et l'ambition religieuses s'en melent? Et l'amour ne peut-il etre alors qu'un reve sur de la chair meurtrie? Peut-il toucher ´r une diabolique rédemption?
    Le diable dévot est un roman d'une rare et cruelle lucidité, une tranche de vie vraie dans la peau d'une jeune fille pour la plus grande gloire de Dieu, diraient d'autres religieux dans une autre religion. Un déchirant sacrifice, une passion portée par une écriture cristalline ´r en émouvoir jusqu'´r la pierre carrée de La Mecque.

empty