• Au coeur d'Esquisses musicales se trouve un personnage paradoxal : un peintre que l'on n'a jamais vu peindre, et dont aucune oeuvre n'a jamais pu être admirée. C'est pourtant à lui que l'on a confié la tâche de décorer les murs de la mairie de Coronel Pringles, une ville d'Argentine. Cet homme est-il vraiment l'artiste qu'il prétend être ? Et plus largement, qu'est-ce qui fait de quelqu'un un artiste ?

    Pour tenter de dissiper son mystère, le narrateur suit le parcours de ce curieux individu. Un chemin où l'on croisera d'autres personnes tout aussi étranges, et rythmé par des événements qui ne le sont pas moins. Jusqu'à, peut-être, trouver l'origine de l'art.
    Avec humour et un sens aigu de l'absurde, César Aira nous livre un singulier portrait d'artiste - un roman partagé entre logique pervertie et réalisme magique.

  • La philosophie n'est ni contemplation, ni réflexion, ni communication. Elle est l'activité qui crée les concepts. Comment se distingue-t-elle de ses rivales, qui prétendent nous fournir en concepts (comme le marketing aujourd'hui) ? La philosophie doit nous dire quelle est la nature créative du concept, et quels en sont les concomitants : la pure immanence, le plan d'immanence, et les personnages conceptuels.
    Par là, la philosophie se distingue de la science et de la logique. Celles-ci n'opèrent pas par concepts, mais par fonctions, sur un plan de référence et avec des observateurs partiels. L'art opère par percepts et affects, sur un plan de composition avec des figures esthétiques. La philosophie n'est pas interdisciplinaire, elle est elle-même une discipline entière qui entre en résonance avec la science et avec l'art, comme ceux-ci avec elle : trouver le concept d'une fonction, etc.
    C'est que les trois plans sont les trois manières dont le cerveau recoupe le chaos, et l'affronte. Ce sont les Chaoïdes. La pensée ne se constitue que dans ce rapport où elle risque toujours de sombrer.

    Qu'est-ce que la philosophie ? est paru en 1991.

  • Un livre rempart pour se protéger des idées toxiques !

    Un argument fallacieux, autrement appelé « sophisme » dans la tradition aristotélicienne, est un argument truqué volontairement pour induire l'autre en erreur. Il donne l'apparence d'un raisonnement correct, il a un côté éblouissant, mais l'argumentation y est falsifiée, viciée ou piégée.
    Fake news, novlangue politique et managériale... les arguments fallacieux reviennent aujourd'hui en force car avec Internet, les sophistes disposent d'une arme de persuasion massive.
    Dans ce nouvel opus, Luc de Brabandere perce leurs mystères, pour nous permettre de les déjouer. Face à eux, il oppose la pensée critique qui s'avère indispensable lorsque l'on est confronté aux fourberies argumentaires des professionnels du débat ou de la négociation

  • Logique du sens

    Gilles Deleuze

    À travers des séries de paradoxes antiques et modernes, ce livre cherche à déterminer le statut du sens et du non-sens, et d'abord leur lieu. Où se passe exactement ce qu'on appelle un « événement » ? La profondeur, la hauteur et la surface entrent dans des rapports complexes constitutifs de la vie. Les stoïciens furent un nouveau type de philosophes, Lewis Carroll fut un nouveau type d'écrivain, parce qu'ils partaient à la conquête des surfaces. Il se peut que cette conquête soit le plus grand effort de la vie psychique, dans la sexualité comme dans la pensée. Et que, dans le sens et dans le non-sens, « le plus profond, c'est la peau ».

    Logique du sens est paru en 1969.

  • Considéré aujourd'hui comme une oeuvre majeure dans l'histoire de la pensée, le Traité de la nature humaine passa inaperçu au moment de sa parution en 1739. David Hume le dit tombé "mort né des presses" et tient sa forme pour responsable de son échec. Qu'à cela ne tienne, il en rédige sous couvert d'anonymat un Abrégé qu'il destine à la critique. Prêt à défendre coûte que coûte ses idées nouvelles, il y clarifie non seulement son Traité mais en dégage en quelques pages les questions centrales : la nature des idées, le lien de causalité et la question du libre-arbitre. Surtout, il y traite de manière originale et approfondie de la notion de croyance.Paru en 1740, il n'est remis à la disposition du public qu'en 1938. Si l'histoire démentira l'insuccès du Traité, l'Abrégé du Traité de la nature humaine est un texte clé pour en saisir l'ampleur et la modernité.

  • Réconciliez-vous avec les mathématiques !Jeunes frères, enfants ou petits enfants à aider, déclaration de revenus à remplir, emprunts, placements, achat d'une moquette ou de la quantité exacte de peinture, les occasions sont innombrables d'utiliser les mathématiques " élémentaires ", du niveau du collège ou des classes de seconde.
    C'est ce champ là que nous vous proposons d'explorer d'une manière non scolaire, mêlant quelques éléments d'histoire des sciences, de nombreuses applications concrètes. Nous irons sur les traces des Mésopotamiens et des anciens Egyptiens mesurer les champs et le mouvement des étoiles, nous admirerons le cercle et ce célèbre nombre p qui n'a pas, au XXIe siècle, livré tous ses mystères. Quant aux théorèmes qui paraissent si abstraits à certains de nos collégiens, les Thalès, les Pythagore, nous explorerons leur richesse et leurs conséquences. Nous explorerons ensuite les nombres entiers, indispensables aux puces de nos cartes bancaires. Pour des fractions, pour des nombres incommensurables, pour des nombres négatifs, nous verrons que des hommes se sont déchirés. Nous approcherons aussi la statistique, celles de nos journaux et de nos gouvernants, science (ou art ?) des dénombrements.
    Dans cette nouvelle édition, découvrez des chapitres inédits de mathématiques appliquées, avec notamment un focus sur ce que nos politiques appellent "la proportionnelle" : car les maths sont partout dans notre vie quotidienne !

  • Ce volume rassemble les interventions de la ­soirée consacrée au livre de Benjamin Fondane, Lévy-Bruhl ou le métaphysicien malgré lui (L'éclat, 2019), qui s'est tenue au MAHJ, en décembre 2019, dans un Paris presque complètement paralysé par la grève. La richesse des interventions, l'importance de la question traitée, ce "coup de théâtre", ébranlant nos idées reçues, auquel se livre, malgré lui, Lucien Lévy-Bruhl dans son analyse de la « pensée pré-logique » et que Fondane fait aboutir à la fois sur les logiques nouvelles et sur le Pentateuque, nous a incité à leur donner une forme de papier et d'encre, souhaitant qu'elle permette aux lecteurs d'approfondir une question qui concerne toute la philosophie. Les contributions sont suivies de la retranscription d'un carnet inédit de Fondane.

  • Le réel est dépourvu de sens, ce qui ne veut pas dire qu'il est sans représentation. Très tôt, Lacan l'énoncera dans son oeuvre. Et c'est par le biais du symptôme que l'analysant donne au psychanalyste les moyens d'appréhender ce qui se passe pour lui dans le réel. Cet ouvrage met au travail cette notion, que Lacan reprend et élabore tout au long de son enseignement, comme une recherche en lien avec la clinique.

    Pour les sciences, voire pour « la Science », cette notion de réel, tout aussi importante, se révèle indispensable à son élaboration.

    Des psychanalystes et des scientifiques de renom montrent en quoi le réel compte dans leur discipline et dans leurs recherches. En toute intelligence, les différences étant évidemment marquées, les exposés des deux approches viennent alimenter un débat d'une brûlante actualité. Ce dialogue vigoureux ouvre des perspectives passionnantes pour un travail encore en chantier.

  • La logique fait partie de votre intelligence. Dans certaines situations, c'est la clé du succès ! Pour développer votre sens logique, ce livre vous propose toute une série de tests variés avec des lettres, des mots, des chiffres, des dominos, des cartes, des figures géométriques... Dans un format favorable au jeu, apprenez à vous concentrer et prenez confiance en vous car la logique est également un facteur essentiel pour développer la créativité. Les solutions sont fournies avec les explications nécessaires à une progression rapide.

    Cette nouvelle édition est enrichie d'un cahier d'exercices supplémentaire.

  • Découvrez un livre complet pour accompagner votre enfant dans le langage, l'écriture et le calcul grâce à la pédagogie Montessori !Toutes les études récentes en neurosciences et en pédagogie démontrent que les enfants ne s'éveillent pas tous au même rythme. Le respect des rythmes naturels de l'enfant est une des clefs de la réussite de l'élève, qui encouragé et soutenu dans ses découvertes, progresse mieux. C'est pour cette raison que l'auteur a souhaité mettre à la portée de tous les parents et de tous les professionnels la pédagogie Montessori. Il ne s'agit pas de se substituer aux programmes mais de proposer une autre manière de découvrir les enseignements fondamentaux, en s'adaptant à la curiosité de l'enfant tout simplement.Un outil complet pour aider son enfant :
    > un décryptage du fonctionnement de la pédagogie Montessori pour aller plus loin que le simple phénomène de mode.
    > 4 parties (langage, écriture, lecture, calcul) abordant l'ensemble des enseignements de la maternelle.
    > 34 fiches de présentation pédagogique illustrées en pas à pas.La partie calcul est extraite de l'ouvrage Compter, fabriquer et utiliser son matériel Montessori du même auteur ©Mango, 2017.

  • «Trois passions simples mais irrésistibles, a écrit Bertrand Russell, ont commandé ma vie: le besoin d'aimer, la soif de connaître, le sentiment presque intolérable des souffrances du genre humain ces passions comme de grands vents m'ont poussé à la dérive, de-ci, de-là, sur un océan d'inquiétude, où je me suis parfois trouvé aux bords mêmes du désespoir.»

    C'était bien donner le ton de cette Autobiographie exceptionnelle en tous points. Elle nous permet de retrouver un personnage hors normes à la vie riche en événements de toutes sortes, dont les deux guerres mondiales qui ont ensanglanté et endeuillé le XXe siècle ne furent évidemment par les moindres. Tant il est vrai que sa vie durant, cumulant conquêtes intellectuelles et combats politiques, Bertrand Russell sut conjuguer comme personne la réflexion du logicien, ami de Wittgenstein et de Whitehead ou Moore, avec une action dans le siècle qui lui fit notamment connaître la prison en 1918 et une révocation de l'université à New York pour immoralité!

    Plus d'un personnage célèbre a croisé notre héros tels Bernard Shaw, Joseph Conrad, D.H. Lawrence, Katherine Mansfield ou J.M. Keynes que l'on retrouvera au fil de ces pages. Traversée du XXe siècle à hautes altitudes, cet autoportrait d'un géant de l'époque est une lecture nécessaire pour les citoyens du XXIe siècle.

    Bertrand Russell (1872-1970) est le plus éminent philosophe britannique du XXe siècle. Il apporta des contributions décisives dans les domaines de la logique et de l'épistémologie. Ses principes éthiques, qu'il incarna à travers ses engagements politiques et ses prises de position tranchées, lui valurent deux fois la prison mais aussi le prix Nobel de littérature en 1950.

  • Dieu a-t-il vraiment créé le monde en sept jours ?
    Jésus est-il vraiment resté quarante jours dans le désert sans rien manger ?
    Dieu est-il vraiment tout-puissant ?
    Les anges existent-ils vraiment ?
    La Bible est-elle vraiment la Parole de Dieu ?
    Marie est-elle vraiment apparue plusieurs fois après sa mort ?À toutes ces questions, et à tant d'autres, quatre grands spécialistes de Dieu, un bibliste, un théologien, un scientifique et une philosophe, répondent avec simplicité et nous invitent à une (re)découverte de la foi chrétienne.

  • La phrase suivante est fausse.
    La phrase précédente est vraie.
    Où est la logique dans tout cela ?

    La logique est un pilier de notre civilisation occidentale, à la base de notre réflexion en philosophie, sciences et droit... Malgré la reconnaissance de son importance, on peut observer une certaine retenue, voire une crainte, à l'approche du jargon et du symbolisme mathématique qu'elle utilise.
    Ce petit ouvrage présente le développement historique de la logique, explique les symboles et les méthodes, et explore les questions philosophiques relatives dans un format facile à suivre et à travers un univers très graphique.
    Il vous mènera à l'influence de la logique dans la méthode scientifique et les diverses sciences, de la physique à la psychologie, et vous montrera pourquoi les ordinateurs et la technologie numérique ne sont qu'un autre cas de la logique en action.
    Dan Cryan et Sharron Shatil sont tous deux philosophes. Bill Mayblin est illustrateur.

  • Zénon de Citium (334-262 av. J.-C.), Cléanthe (331-232 av. J.-C.) et Chrysippe (280-206) sont les trois figures maîtresses de l'Ancien Stoïcisme. Ils ont dirigé successivement le Portique, leur école philosophique. Irréductible à sa grande postérité éthique et à la popularité de l'adjectif «stoïque», le stoïcisme ancien (avec ses trois parties: physique, logique, éthique) développe la première philosophie systématique. Il donne pour la première fois à la logique un statut de partie du système et non plus de simple instrument.

    Ce livre cherche à présenter ces deux innovations essentielles: création d'un système complet et intégration dans celui-ci de la logique. Il étudie aussi la filiation avec la tradition qu'il parachève (Platon et Aristote) et sa postérité dans l'héritage occidental (Leibniz, Kant, Nietzsche, notamment).

  • Quelque part au XXIe siècle... L'enfance dorée de Nelly Weatherly, une fillette impulsive, sournoise et gâtée à outrance par son père Phil, risque de prendre une tournure dramatique, alors qu'on lui diagnostique une maladie potentiellement mortelle et, surtout, incurable. Heureusement, bien avant sa naissance, son papa avait prévu le coup et, dans le plus grand des secrets, il avait chargé une entreprise de lui créer un double anonyme grâce à un protocole en marge des lois que l'on appelle Creator. Enfermée comme un animal dans une sorte de prison, la copie de Nelly vit dans des conditions inhumaines en attendant qu'on lui prélève des « pièces de rechange ». Mais lorsqu'une infirmière décide de soustraire celle qu'elle surnomme Laura à son destin, une course mortelle contre la montre s'engage.

    Dans un monde où la science prend parfois des détours qui peuvent sembler immoraux, Le Pacte interdit nous force à nous questionner sur l'abandon des valeurs humaines les plus fondamentales. Alors que les limites de plus en plus floues de cette science sont définies puis redéfinies à la hâte, on peut se demander si l'Humain a toujours confiance en la nature et si parfois, il ne devrait pas se faire une raison avant de corriger ce qu'il juge inacceptable.


  • Le tout-en-un pour réussir vos tests de recrutement !

    Arrivé au jour J, partez gagnant en suivant un entrainement méthodique et intensif grâce aux plus de 600 tests réunis dans cet ouvrage. Vous vous préparerez ainsi aux différents types

  • Alan Turing (1912-1954), mathématicien et logicien, est considéré comme le père de l'informatique et de l'intelligence artificielle. Il était aussi théoricien de la biologie et philosophe : lui revient le mérite d'avoir mis en rapport la logique et la biologie. On essaye ici de retracer l'itinéraire exceptionnel de ce savant qui fut aussi un homme d'action : pendant la seconde guerre mondiale, alors que les sous-marins allemands faisaient le blocus de l'Angleterre il décrypte les messages codés par la machine Enigma envoyés par radio de Berlin ; malgré la pénurie d'après-guerre, il a conçu le projet de l'ordinateur et l'a rendu opérationnel ; il avait, dès 1945, le projet de ""construire un cerveau""... Ce livre, présentant pour la première fois en français l'ensemble de l'oeuvre de Turing, vise à mieux faire comprendre le monde de la techno-science dans lequel nous vivons aujourd'hui et que Turing a contribué à engendrer.
    Jean Lassègue, Agrégé de philosophie et docteur ès lettres ; Chargé de recherche au CNRS (en 1998).

  • La critique du discours

    Louis Marin

    • Minuit
    • 16 August 2018

    Ce livre est né d'une découverte : l'impossibilité de tenir un discours sur Pascal sans tomber dans les contradictions que dénonce son objet. D'où la substitution à Pascal de la Logique de Port-Royal, qui le cite en des points-clés de son propos et qui permet ainsi d'en mesurer toute la puissance subversive. Sans doute est-il question, dans La Critique du discours, des modèles représentatifs du langage élaborés par la « linguistique cartésienne » des logiciens jansénistes, mais pour montrer, grâce à la citation pascalienne, comment modèles et représentations s'y manifestent comme procès idéologiques où la sémiologie contemporaine est encore prise.
    En écrivant dans leur ouvrage, avec Pascal, le contre-texte de la représentation classique, en déplaçant ses « évidences » par une logique de l'infini et de l'aléa, par les stratégies pratiques du langage ordinaire, les « Messieurs » retrouvent dans leur Logique toute cartésienne et bourgeoise, et sans en être pleinement conscients, la pensée et la pratique anti-représentatives de leur religion, pensée pratique des forces du désir, celles du péché ou de la grâce, forces de l'Autre qui interdisent au modèle et à la représentation de se fonder rationnellement. Cette Critique du discours vise ainsi, par-delà les textes du dix-neuvième siècle, à mettre en question quelques-uns des présupposés sémiotiques des sciences humaines.

    Ce livre est paru en 1975.

  • Ludwig Wittgenstein (1889-1951), génie tourmenté, philosophe des mathématiques, inspirateur du Cercle de Vienne, a contribué au renouvellement de la Logique dans les années 20, à la suite de G. Frege et de B. Russell. Il est considéré comme l'un des pères de la philosophie dite analytique.

    Wittgenstein tenait la philosophie (spéculative), toujours en quête des ""fondements"", pour une sorte de maladie provoquée par une mauvaise compréhension de la ""logique de notre langage"". Dans son oeuvre, il s'est efforcé de mettre en évidence cette "logique" à laquelle ne se conforment pas les grammaires des langages ordinaires: elles permettent, selon lui, de construire des phrases grammaticalement correctes et pourtant dépourvues de sens...

    Ce livre veut ouvrir un petit passage vers cette OEuvre-phare de la modernité: il définit la "réforme" de la Logique à laquelle Wittgenstein a participé, examine les conséquences qu'il en a tirées dans son premier ouvrage, le Tractatus Logico-Philosophicus (1921), et suit les inflexions de sa pensée dans les années 30-40.


  • Examens, concours, entretiens. Autant de situations où vous serez confrontés à l'épreuve des tests psychotechniques. Pour vous y préparer et vous rendre performant, ce guide vous propose toute une série de tests expliqués et corrigés. Entraînez-vo


  • Comprendre le rôle des tests de sélection dans le processus de recrutement, leur contenu, leur mode d'application ainsi que vos droits, voilà ce que vous offre cet ouvrage pratique, vaste panorama des tests utilisés par les recruteurs. Sous une fo

  • Ce livre entreprend de replacer Freud dans l'épistémé classique en montrant qu'au moment de penser la nature du lien, Freud en est venu à épouser la position adoptée sur ce point par Newton : tous deux prennent appui sur la même figure logique d'une origine d'où procède le lien.Tout au contraire, avec l'entrée en scène de la relativité générale d'Einstein, un nouvel espace de pensée s'est ouvert, et c'est dans cette brèche que Lacan a pu mettre en place un père qui soit autre chose que le lointain reflet d'un père originaire. Le lien se pense désormais sans souci d'une origine.

  • Lire l'entretien avec l'auteur (propos recueillis par Audrey Minart)

    Aujourd'hui, chacun sait qu'il vit dans un monde « complexe » composé de multiples « systèmes ». Mais ces mots de « complexité » et de « systèmes » servent le plus souvent davantage à opacifier les débats qu'à les clarifier. La complexité se confond alors avec le compliqué, réservé aux experts, ou bien elle devient un concept simpliste, un écran de fumée qui nourrit des sentiments d'irresponsabilité et d'impuissance.

    « Penser complexe » est à la portée de tous. Au prix de la remise en question de quelques habitudes paresseuses...

    En laissant ici de côté les débats théoriques des chercheurs en complexité, François Balta met à la portée de tout un chacun des éléments qui lui permettront de repérer si, face à un problème précis, la complexité de la situation est réellement prise en compte.

    L'enjeu est d'importance : nous ne devons pas nous laisser dépouiller de la part de responsabilité, et donc de pouvoir, qui nous appartient dans cette co-construction du monde. Y renoncer, ce serait nous soumettre à des hommes dits providentiels, ou à des mécanismes anonymes, et dans tous les cas, participer à une déshumanisation du monde.

  • Les conditions qui rendent possible un acte libre existent-elles dans la nature et en nous-mêmes ? Y a-t-il nécessité ou contingence ?
    Un philosophe grec du nom de Diodore Kronos, à peu près contemporain d'Aristote, a formulé une aporie connue sous le nom d'argument dominateur. C'est un fait que les anciens ont considéré cette aporie comme valide. À leurs yeux, elle démontrait l'incompatibilité de plusieurs principes dont on s'accorde à trouver la présence dans les conditions d'un acte libre et que le bon sens est porté spontanément à tenir pour vrais. Réduits à l'essentiel, voici ces principes :
    a) Le passé étant irrévocable, seul un événement futur peut être possible.
    b) Un impossible ne peut pas être la conséquence logique d'un possible.
    c) Il y a un possible dont la réalisation n'a jamais lieu, ni dans le présent, ni dans le futur.
    d) Ce qui est, est nécessairement pendant qu'il est.
    C'est encore un fait, historiquement attesté, que, en réponse à la question de la nécessité ou de la contingence, les philosophes de l'Antiquité ont élaboré plusieurs solutions mutuellement exclusives en procédant comme on fait, en mathématiques, lorsqu'il s'agit d'accommoder un système d'axiomes démontré incohérent. Ils ont sacrifié l'un d'eux pour sauver ceux qui leur paraissaient inattaquables.
    Ce livre est paru en 1984.

empty