Le Mot et le reste

  • Massilia sound system : la façon de Marseille Nouv.

    S'inspirant des sound system jamaïcains, Massilia Sound System n'a de cesse de réveiller les foules et de rassembler les générations depuis 1984 avec un enthousiasme et un optimisme communicatifs. La formation marseillaise réunit autour d'elle et de son label Rèker Promocion tout un panel d'artistes, d'occitanistes et de fans (le posse) qu'elle invite régulièrement sur scène. Mais Massilia Sound System ne se contente pas de « mettre le oai ». Grâce à un son unique empreint de sonorités folkloriques, de reggae, de musiques indiennes, électroniques ou drum'n'bass, le groupe est un ardent défenseur de la culture et de la langue occitanes. Le micro devient un moyen d'expression vif qui prône - tantôt en provençal, tantôt en français - la liberté et rejette l'oppression. Autant d'idées sérieuses et fédératrices exprimées dans un franc-parler percutant et souvent drôle.

    Camille Martel est né en 1986. Il est un journaliste et musicien basé à Montpellier.

  • 25 novembre 2016, Raúl Castro annonce la mort de son frère. Depuis son plateau ardéchois Jeanne sent le vent du passé raviver sa jeunesse révolutionnaire. Mais lorsque la lettre d'un ancien camarade, amour de jeunesse inachevé fait surgir les souvenirs, un puissant désir d'avenir la submerge. Depuis Cassis, Ruben a trouvé la force d'écrire, lui qui ne sait plus rien d'elle depuis si longtemps. En dépit des idéaux qui les ont amenés à se rencontrer et à s'aimer, c'est le départ de Jeanne pour Cuba qui a scellé leur éloignement. À moins que ce ne soit le refus de Ruben de la suivre, horrifié à l'idée de retrouver les drapeaux sanglants de la révolution, lui qui a fui l'Espagne franquiste. Mais peu importent les révolutions, seule leurs retrouvailles comptent et tout reste à vivre.

    Catherine Gucher est écrivaine et enseigne la sociologie à l'Université de Grenoble. Pour son premier roman, Transcolorado (2017), elle a, entre autres, obtenu le prix du Festival du Premier Roman de Chambéry et le prix Québec-France Marie-Claire-Blais.

empty