• Ce texte de Karl Marx, extrait des Manuscrits de 1844 que le philosophe et économiste allemand écrivit à l'âge de 26 ans, nous fournit des clés pour comprendre comment la course au « toujours plus d'argent » aliène nos sociétés et nos consciences. »

  • Altermarxiste? Géographe radical?
    Cet ouvrage aide à comprendre les liens entre options politiques et philosophiques ainsi que les directions dans lesquelles peuvent s'orienter aujourd'hui recherches et mouvements «altermarxistes» sur les différents continents. Difficile de ne pas passer par la case Lefebvre. Certes il demande un effort mais on n'y trouvera néanmoins aucun jargon inutile ni discussion de salon: seulement des références à Pascal, Schelling, Heidegger, Sartre, Clouscard...
    Une femme, un honnête homme du XXIesiècle - qu'il soit citoyen, militant, étudiant, enseignant - y puisera, à travers Henri Lefebvre, une arme pour l'intelligibilité du monde ainsi que pour la pratique.

  • Théorisée par Marx, l'idéologie communiste a inspiré au xxe siècle une multitude de partis et de régimes qui, à leur apogée, ont régenté un quart de l'humanité. Bureaucratie, répression et censure sont les symboles de leur domination, toujours violente sans jamais être absolue. De Lénine à Mao, Pol Pot et Castro, la même utopie se décline sous bien des latitudes.
    De l'espoir des débuts au désastre final, le communisme a éveillé des passions et des idées reçues qui ont la vie dure. Malgré son effondrement, il est encore présent dans nos mémoires et nos débats. Ce livre sans concession, nourri des travaux les plus récents, est une référence indispensable pour en comprendre à la fois les origines, la puissance et la chute.

  • «There's class warfare, all right, but it's my class, the rich class, that's making war. And we're winning.»

    «Bien sûr qu'il y a une lutte des classes, mais ç'est ma classe, la classe des riches, qui la mène. Et nous la gagnons. »

    Warren Buffet

    Dans ce dossier extrait de la revue Liberté 302, nous nous demandons si le dessin d'une société découpée entre prolétaires et bourgeois peut en effet paraître aujourd'hui obsolète, il est peut-être prématuré, si ce n'est trompeur, d'affirmer que les tensions et la violence qui caractérisaient les rapports de classes au dix-neuvième siècle ne sont plus que des reliques du passé. Quant à la classe moyenne, la seule que l'on ose encore considérer comme une classe et nommer ainsi, elle semble désormais contenir en son sein pratiquement tout et son contraire. C'est sans doute pourquoi on ne se prive pas d'annoncer, à plus ou moins long terme, son éventuelle disparition.

    Avec des textes de Alain Deneault (auteur, entre autres, de Gouvernance, Noir Canada et Off Shore), Éric Pineault (sociologue, professeur à l'UQAM et chroniqueur à l'émission Médium Large), Julia Posca (doctorante en sociologie à l'UQAM) qui discuteront sur le statut de la classe moyenne de Gabriel Nadeau-Dubois et de Jean Pichette, ainsi qu'une entrevue avec Louis Roy, Le syndicalisme désemparé

  • Le Logarithme jaune

    Remi Helenea

    Universitaire, enseignant-chercheur en économie, Didier voit sa vie basculer à la suite de la mort de sa femme, noyée. On conclut à l'accident ou au suicide, mais lui est convaincu qu'elle a été assassinée. Didier s'emploie alors à déterminer l'origine du meurtre et met ses qualités de chercheur au service de son enquête. Se fondant sur divers supposés indices, il croit de plus en plus que la disparition de son épouse est due à une secte ésotérique. Commence une inquiétante progression vers un véritable délire complotiste, dont le narrateur, jour après jour, est le témoin. Peu à peu, Didier se coupe du monde réel, notamment de ce « petit monde » universitaire qui sert de décor au récit. Tandis que plane, sur toute cette histoire, le mystérieux logarithme jaune...

empty