• À la fois physique, psychologique et morale, le courage est unanimement célébré depuis des millénaires. Pourtant, dès qu'on s'en approche de plus près, cette vertu semble échapper à toute tentative de définition. Après avoir étudié la peur, Gérard Guerrier est parti sur ses traces. On croit tout savoir sur le courage, persuadés que les chemins qui y mènent ont été largement défrichés. Mais en les empruntant, on comprend vite que ces sentiers sont encore très peu balisés. Quels sont les points communs entre le courage de risquer sa peau, de jouer sa réputation, d'affronter l'inconnu ou de mourir dignement ? Le courage d'une mère Teresa partage-t-il les mêmes racines que celui d'un Winston Churchill ou d'un Ernest Shackleton ? Et aujourd'hui, est-il en déclin ?
    En compagnie de philosophes et de scientifiques, de sportifs, aventuriers, secouristes, militaires et héros du quotidien - de Géraldine Fasnacht à Élisabeth Revol, de Mike Horn à Matthieu Ricard, du policier du Raid à monsieur Tout-le-Monde -, Gérard Guerrier part à la découverte du courage.
    Pourquoi tant de peine ? Parce que le courage fait et continuera à faire la noblesse de l'Homme et parce qu'il ne peut y avoir de bonheur individuel ni de société juste sans courage.
    À propos d'Éloge de la peur : " On le savoure une fois, deux fois, aujourd'hui ou plus tard. Car posé sur la table de chevet comme un inséparable topo, on sait déjà qu'on en aura besoin à tout moment. "
    Bertrand Piccard.

  • Si l'homme Napoléon III est à présent bien connu grâce à de multiples études (en particulier celles d'Éric Anceau) et si l'on constate une véritable réévaluation du Second Empire depuis deux décennies, la figure de ceux qui ont entouré, servi et pour certains combattu l'Empereur reste dans l'ombre.

    Voici sous la plume talentueuse d'un grand historien le portrait de vingt-cinq femmes et hommes liés aux splendeurs et aux misères de la France au milieu du xixe siècle : Français et étrangers, politiques, diplomates, militaires ou intellectuels... Le duc de Morny, le baron Haussmann, l'impératrice Eugénie, Louis Pasteur, Prosper Mérimée, mais aussi Victor Hugo, George Sand et Léon Gambetta ou encore la reine Victoria, Pie IX et Bismarck et bien d'autres revivent. Toutes ces vignettes composent un grandiose tableau d'ensemble qui permet de comprendre la complexité de la période. C'est le fonctionnement du pouvoir qui se donne ici à voir, entre tradition et changements, avec son lot d'amitiés, d'affrontements et de trahisons.

  • - 53%

    Amour, pensionnat de jeunes filles et intrigues au temps de Napoléon !L'histoire d'Héloïse, une jeune fille pauvre, rebelle et pieuse, pensionnaire à la Légion d'Honneur.Premier tome d'une saga de cinq destins de jeunes filles.

  • Père : disparu. C'est ce qui est mentionné sur le dossier de Madeleine, élève à la Légion d'honneur, fille du chirurgien-major Rochembault dont on est sans nouvelle depuis la bataille de Bailén. Madeleine, cependant, ne peut se résoudre à l'absence de son père. Surmontant sa timidité naturelle, elle se lance à la recherche des prisonniers de l'armée espagnole. Très vite un nom apparaît : Cabrera, l'île maudite, où des centaines de soldats seraient captifs. Mais Cabrera est loin, l'Espagne est en guerre et le chirurgien Rochembault est-il seulement vivant ? Dans cette grande épopée méditerranéenne, Madeleine découvrira que le courage ne s'éprouve pas seulement sur les champs de bataille. Et que l'amitié est une force.

  • Renvoyée. Lorsque, en ce jour d'hiver 1813, la Surintendante de la Légion d'honneur découvre que Léonie s'est échappée de l'école sans autorisation, sa sentence est sans appel : la jeune fille doit quitter les lieux. Pourtant, cette décision est loin d'abattre Léonie qui rêve d'aventures et de liberté. De la Malmaison au palais de Schönbrunn, sa route va croiser celle de la Confrérie du Poignard qui a juré de mettre l'Aiglon sur le trône de France. Séduite par son chef, Léonie participe au complot bonapartiste.
    Mais peut-elle faire confiance à cet ancien soldat prêt à tout sacrifier pour sa cause ? Et sera-t-elle prête à payer le prix de son engagement pour la restauration de l'Empire ?

  • Amour, cosaque et fuite en traîneau au temps de Napoléon. La grande fresque historique qui commence à la Légion d'honneur où Blanche a rencontré Héloïse se poursuit dans les plaines neigeuses de Pologne où, contrainte de fuir, Blanche croise le chemin d'un valeureux cosaque.

  • Vacarme

    Elisabeth Gausseron

    « Antoine fixait avec désespoir la petite flamme de la chandelle sur sa table de nuit. Elle menaçait de s'éteindre, comme Vacarme. Demain, tout serait fini. Son ami allait mourir. Quel gâchis ! Quelle cruauté ! Des images atroces de ce qui attendait le cheval tournaient dans sa tête et faisaient monter en lui un sentiment de révolte. L'idée de perdre Vacarme lui était insupportable. Autant mourir avec lui. Ou alors... partir avec lui ! Un projet fou venait de naître dans son esprit. »Une amitié entre un jeune garçon et un étalon insoumis. Une aventure trépidante à travers la France du début du XIXe siècle. Un chemin vers l'Amour et la Liberté.

  • Depuis 1989, date du bicentenaire de la Révolution française, les études sur ce moment fondamental de l'histoire de la France se sont poursuivies et de nouveaux chantiers de recherche ont été ouverts. Les grandes thématiques nées de 1789 fascinent toujours autant, au point d'être sans cesse interrogées et réinterprétées. Dans sa préface, Michel Vovelle écrit avec humour : « Soboul est mort, Furet est mort et moi-même je ne me sens pas très bien. » Pour autant, l'auteur n'en démontre pas moins l'incontestable dynamisme de l'historiographie de la Révolution, comme les contributions ici réunies en témoignent. Pour faire le point de cette vitalité, une trentaine d'historiens réunis par Michel Biard, professeur à l'Université de Rouen, s'emploient à établir chacun dans son domaine l'état des connaissances. La Révolution française a-t-elle été provoquée par les idées des philosophes ? A-t-elle été une catastrophe économique, un désert artistique et scientifique ? Que fut dans cette révolution la place des paysans, des femmes ? En quoi notre actuelle démocratie est-elle encore largement redevable de cette période, via les élections, la sociabilité politique, la presse, le langage, etc. ? Loin des idées reçues, cet ouvrage apporte ici de nouveaux éléments de réponse à ces questions toujours actuelles, fondés sur les études les plus récentes. Autant de synthèses claires et concises qui permettront au lecteur de (re)découvrir la Révolution française. Par décision des auteurs, les droits de cet ouvrage seront versés au profit de la Société des études robespierristes, société savante qui se consacre depuis sa fondation en 1907 à l'histoire à la fois scientifique et républicaine de la Révolution française par ses colloques, études et publications (notamment la revue Annales historiques de la Révolution française).

  • La Révolution française est un événement central de l'Histoire, et la décennie 1789-1799 a provoqué un grand basculement mondial. Loin d'en imposer une vision unique, elle ne cesse de susciter une multitude de débats, recherches, travaux savants et controverses passionnées. Comment comprendre, aujourd'hui, cette radicale mutation des fondements de la société et de l'État, cette mise en pratique des idées des Lumières (avec ce qu'elles pouvaient avoir d'utopique), cette apparition d'hommes et de femmes nouveaux, cette réorganisation de fond en comble du quotidien (et même du calendrier), cette transformation profonde du régime de la propriété, ces accès terribles de violence, ces guerres - civile et étrangères - contre une grande partie de l'Europe, cette générosité de la déclaration des droits de l'homme et de l'abolition de l'esclavage ? Conciliant un récit minutieux des événements avec le portrait des protagonistes, se focalisant sur les combats politiques, les phénomènes sociaux et la formation d'une nouvelle caste dirigeante, cette brillante synthèse, concise et parfaitement informée des études les plus récentes, nourrie d'anecdotes significatives, rédigée d'une plume ardente, ouvre des perspectives passionnantes et souvent mal connues du large public.

  • « Cent jours de folie, cent jours d'héroïsme, cent jours d'audace, cent jours qui composent la tragédie la plus achevée de l'Histoire de France. »
    Le 1 mars 1815, Napoléon débarque à Golfe-Juan. Seul contre tous, il va reconquérir son trône avec seulement une poignée de soldats, pour le perdre à nouveau trois mois plus tard à Waterloo, écrivant le chapitre le plus romanesque de son épopée.
    « Pour reconstituer l'itinéraire de Napoléon jour après jour, heure par heure, j'ai choisi de raconter ces Cent-Jours comme un reporter embedded, qui aurait suivi l'empereur pas à pas de l'Île d'Elbe à la plaine de Waterloo. Grâce à une inépuisable bibliographie - réservoir de faits vérifiés, de scènes authentiques, de phrases historiques ou triviales - j'ai eu accès aux palais et aux états-majors, j'ai vécu les combats et les conciliabules, j'ai observé au plus près les faits et gestes des acteurs. Pour compléter ce travail, j'ai visité les lieux de l'action, du palais de Fontainebleau à l'Île d'Elbe, de l'Élysée à la ferme du Caillou, de la Belle-Alliance à l'Île d'Aix. Voici mon reportage. »
    Laurent Joffrin

  • ALÉSIA n'est pas en Bourgogne, mais dans le Jura. JEANNE d'ARC était manipulée à son insu. CORNEILLE a rédigé les pièces de MOLIÈRE. NAPOLÉON n'est pas dans le tombeau des Invalides. L'AFFAIRE DREYFUS en cachait sans doute une autre.Ces vérités historiques - pourtant démontrées - sont niées en bloc par le monde universitaire et médiatique. Il fallait, pour les clamer haut et fort, la passion contagieuse de FRANCK FERRAND. « Le présent ouvrage va me faire des ennemis, écrit l'auteur, m'attirer la condescendance des mandarins et peut-être, me créer des ennuis. On ne s'attaque pas impunément à certains bastions... Cependant j'assume les inconvénients de cette entreprise, et d'autant plus volontiers que j'ai le sentiment, en bravant quelques interdits, d'oeuvrer à l'avancée de la seule cause qui vaille pour un homme dont l'existence est vouée à l'histoire événementielle : le lent progrès - l'inexorable progrès - de la vérité. »

  • Qui était Schulmeister, l'espion de l'Empereur Napoléon ? Fut-il un James Bond avant l'heure ? Fort des avancées bibliographiques, qui ont permis d'exhumer des documents méconnus plutôt qu'inconnus, parfois inédits sur l'homme, l'objet de ce livre est de faire apparaitre Schulmeister comme un homme de réseau, l'organisateur, parmi d'autres, de l'espionnage de Napoléon en Allemagne. Du coup, la renommée dont il jouissait, tant dans le camp français que dans celui de l'ennemi, devenait l'illustration du danger qu'il représentait.

  • Juillet 1921. Flora, gouvernante de Picasso lors d'un séjour estival à Fontainebleau, assiste, durant trois jours, aux entrevues remarquables et saisissantes entre l'artiste déjà célèbre et le futur dictateur. Un tête à tête détonnant et une histoire étonnante qui vont forger l'âme dévastée de cette jeune fille, exilée loin de son île pour repousser ses démons.

  • Collection Conférences de Julien Molard : Julien Mo-lard donne des conférences dont les bénéfices sont consacrés à une action humanitaire au service de l'as-sociation tourangelle Sen-Egalité dont le but est de redonner vie à toute une région sénégalaise autour du village de Ndiongolor. Ce sont ces conférences qui sont reprises dans cette collection. Le n° 3, concerne deux empereurs, Auguste et Bonaparte.

    Enseignant. Historien et Philosophe, il consacre sa retraite de cadre commercial à partager ses passions.

  • Pourquoi et comment Napoléon gagnait-il ses batailles ? Pourquoi a-t-il finalement perdu ? Comment se passait réellement une bataille, telle que la vivaient les hommes, les officiers et l'état-major ? Sur l'épopée militaire de l'Empire, il existe une littérature technique abondante et une multitude de témoignages partiels. Mais très peu d'ouvrages ont cherché à restituer la réalité quotidienne des combats, vécus à hauteur d'homme. Peu d'auteurs sont parvenus à expliquer à un public de non-spécialistes la stratégie qui a permis à la France de dominer l'Europe pendant plus d'une décennie. Laurent Joffrin tente de combler cette lacune en écrivant comme l'aurait fait un correspondant de guerre auprès de la Grande Armée. Avec l'aide de cartes en perspective, d'illustrations, chacune de ces batailles est racontée sous un angle et un point de vue spécifique : vécue par le simple soldat, dirigée par l'état-major, gagnée grâce à des prouesses d'intendance, etc. Sous une forme à la fois attrayante et pédagogique, c'est un nouveau regard jeté sur les guerres et les stratégies napoléoniennes.

  • Le secret de chantilly Nouv.

    « Dans mon histoire, justement, il y avait un prince. Et jamais dans mon imagination la plus folle je n'aurais prédit que je viendrais vivre avec lui dans son château. »

    PARIS, 1792. Abandonné et livré à lui-même dans les rues de la capitale, Marie-Antoine Carême n'a que huit ans. Il s'aventure dans le monde de la restauration et au cours des années se distingue en pâtisserie.

    Lorsqu'il rencontre le mystérieux Boucher, maître d'hôtel du ministre Charles Maurice de Talleyrand-Périgord, celui-ci lui promet de lui révéler le secret de Chantilly.

    La magie opère. Devenu chef de cuisine au château de Valençay, Carême tombe sous le charme de l'énigmatique Talleyrand. Il se plonge dans un conte de fées - un tourbillon vertigineux de princes, de princesses, de sortilèges et de châteaux où pâtisserie et scandale sont au rendez-vous. Mais vient la chute de Napoléon et tout bascule. Devrait-il encore se fier à Talleyrand, cet homme insaisissable, ce diable boiteux pour qui personne ne paraît compter ?

    Orphelin de la Terreur, génie assailli par le doute, il faudra à Carême des années avant de découvrir enfin le secret de Chantilly.

    Un roman touchant qui dévoile l'amitié inimaginable entre deux êtres appartenant à deux mondes entièrement différents.

    De Paris à Valençay, du congrès de Vienne à Londres, Carême nous fait voyager à travers ses aventures parfois piquantes, souvent pleines d'humour, mais qui incarnent la France - son histoire, son patrimoine et son grand art culinaire.

empty