• Pour un homme aussi, devenir parent marque le début d'une grande aventure et suscite nombre d'interrogations... Comment répondre aux besoins de son enfant, et créer un bon binôme avec la maman ? Faut-il incarner l'autorité, ou au contraire être un papa poule ? Imposer des principes éducatifs, ou s'adapter aux situations et aux caractères ? En somme, quel père devenir pour l'aider à grandir et à être heureux ?

    Dans cet ouvrage, la psychologue Anna Oliverio Ferraris, spécialiste du développement, éclaire le rôle du père à chaque étape psychique de la vie d'un enfant. Elle donne les repères d'une figure paternelle « suffisamment bonne » pour construire la sécurité affective nécessaire à l'enfant et, tout en livrant les clés d'un dialogue ouvert avec filles et garçons, répond à toutes les questions éducatives que se posent les papas et futurs papas.

    ANNA OLIVERIO FERRARIS, psychologue et psychothérapeute, a publié plus d'une quarantaine d'ouvrages, notamment sur le développement de l'enfant, et a été professeure de psychologie du développement à l'université La Sapienza (Rome) pendant trente ans. À travers des articles, des séminaires, mais aussi des conférences et des rencontres avec parents et enfants, elle anime un débat bienveillant sur l'éducation.

  • Parce qu'accueillir des jumeaux ne s'improvise pas, ce guide pragmatique aidera les parents à se préparer à l'arrivée de deux bébés et à faire face à leur nouveau quotidien.

    De l'accouchement à la reprise d'une activité professionnelle, en passant par l'organisation des nuits et des repas, vous y trouverez des astuces et des conseils pratiques, des témoignages rassurants et toujours une touche d'humour pour aborder le plus sereinement possible cette nouvelle vie, sans vous oublier pour autant.

    Cette nouvelle édition est enrichie de fiches pratiques : les indispensables de la valise de maternité et du matériel de puériculture, les aides, les congés, les numéros utiles, mais aussi la gestion de la charge mentale, la remise en forme...

    />  


    CHRYSTEL MUSSY-MASUCCI est maman d'un garçon de 11 ans et de jumeaux de 8 ans (fille et garçon). Inspirée par son nouveau quotidien, elle se lance dès la 1re année dans la rédaction d'un guide pratique. Passionnée par les problématiques liées au développement des enfants, elle est également responsable éditorial sur la thématique jeunesse au sein d'un grand groupe audiovisuel français. Sa devise : se faire confiance, penser pragmatique, déculpabiliser et dire à ses enfants qu'on les aime.

  • Notre humanité a toujours été fascinée par ses origines. La PMA et le don de gamètes bouleversent notre rapport à la conception et jamais la question millénaire de nos origines n'a été aussi vive. L'anonymat du don de gamètes qui était, avec le volontariat et la gratuité, la pierre angulaire de la création des premières banques de sperme en France, doit-il être maintenu ? Aujourd'hui, on estime entre 70 000 et 80 000 le nombre de Françaises et de Français à être nés d'un don anonyme.


    Actuellement, dans le cadre de la révision institutionnelle des lois de bioéthique, il est question de permettre à ces personnes d'accéder à l'identité de leur donneur ou de leur donneuse et cette perspective génère de fortes résistances. Engagé en faveur du droit aux origines, Stéphane Viville s'empare du débat de façon pédagogique pour l'éclairer d'un point de vue historique, technique et juridique, tout en donnant des clés pour comprendre ses enjeux d'un point de vue sociétal.
    Stéphane Viville est professeur à la faculté de médecine à Strasbourg. Spécialiste de biologie de la reproduction et de génétique, à l'origine de nouvelles technologies de FIV (Fécondation in vitro), il intervient régulièrement dans les médias et auprès des pouvoirs publics.

  • Le sujet des femmes est brûlant. L'actualité s'apparente à un océan d'informations en lien avec le féminisme, le féminin, les féminins. C'est comme si l'air était trop plein de tous ces sujets lorsqu'en 2017 éclate le scandale #MeToo.

    À partir de ce formidable élan pour l'égalité, on a assisté à une nouvelle prise de conscience des dysfonctionnements du système patriarcal : tout ce qui touche à la vie des femmes a refait surface. La place de la femme au travail, son abonnement au plafond de verre, l'égalité salariale et l'équité à l'embauche, la mixité des métiers, les lois et les notions de quotas, de discrimination positive. La question du leadership au féminin également, des carrières et du management. La parentalité, les questionnements liés à la maternité et à la paternité. Et, comme une suite parfaitement logique, tout ce qui touche au couple, à la charge mentale et aux équilibres de vie.

    Si l'on avance dans notre émancipation, qu'est-ce que cela apportera aux hommes également, à la société tout entière ? C'est cela qu'il faut exposer en premier. Pour réveiller à nouveau cette attention portée aux combats, non pas des femmes, mais d'une société qui mute. Que la suppression du patriarcat n'est pas issue d'un sombre projet visant à le remplacer arbitrairement par le matriarcat, mais d'un désir profond de faciliter la vie de tous. La mission du féminisme 2.0 sera sans doute celle de contourner subtilement ce désintérêt massif pour parvenir à rétablir le dialogue. L'autrice explore humblement, dans cet ouvrage, quelques pistes d'une "réconciliation" possible.

empty