• Le festival du livre de Saint-Malo. Au Grand Pavois, l'hôtel de luxe qui accueille les illustres invités, une ombre mystérieuse est aperçue, rôdant et se faufilant dans les couloirs... Un audacieux rat d'hôtel dérobe un portrait de Surcouf par le célèbre peintre Van Peef. Puis c'est la bague porte-bonheur de Manuel Houvrelebec. Et le livre fétiche d'Adélie Péthon-Peton, signé par le grand Flaubert lui-même ! À chacun de ses larcins, le voleur laisse derrière lui sa carte signée Satin-Noir !
    Satin-Noir... Par le passé, il y a bien longtemps, avant de s'amender et de devenir un auteur culte de best-sellers, l'Américain Jerry Austen, invité d'honneur du Salon, jouait au gentleman cambrioleur sur la Côte d'Azur sous ce drôle de nom ! Vingt ans après, Satin-Noir aurait-il repris du service ? Ou bien quelqu'un imite-t-il ses méthodes ? Après une réunion secrète dans leur chère vieille tour, au pensionnat des Pierres-Noires, le Club de la Pluie se lance sur la piste du monte-en-l'air.

  • Quand Rose Dupin fait son entrée au collège à l'internat des Pierres-Noires, elle ne se doute pas de ce qui l'attend. Il pleut ce jour-là sur Saint-Malo. Mais, depuis la tour de l'internat, ce sont des appels au secours qui pleuvent sous la forme de petits papiers. Qui peut bien envoyer de tels messages ?

  • C'est la fin des vacances d'hiver à Saint-Malo, et voilà un moment que le Club de la Pluie n'a pas eu une énigme à se mettre sous la dent. Mais lorsque Jeanne Eyrmont, la filleule de la directrice, débarque à l'internat des Pierres-Noires, elle semble apeurée, comme si elle avait vu des fantômes. Des fantômes, vraiment ?

  • Au collège Saint-Prix, un professeur a retrouvé son casier forcé et ses copies corrigées avec du sang humain... Avertissement ou mauvaise plaisanterie ? L'inspecteur Berthier charge le chasseur d'énigmes Nils Hazard et sa petite amie Catherine Roque de mener une enquête discrète sur le terrain. Notre étruscologue distingué se fait passer pour le nouveau prof d'histoire-géo, pendant que Catherine se fait embaucher aux cuisines. Nils se retrouve avec 280 suspects sur les bras, dont un directeur à moitié fou, un concierge un peu simplet et tous les lascars de la troisième. Nils sent qu'il doit agir au plus vite. Car un « maniaque du crime » rôde la nuit dans les couloirs du collège, et ses menaces n'ont plus rien d'une plaisanterie.

  • La danse, au début, pour Suzanne, c'était un jeu. Elle l'a apprise grâce à un livre, a suivi des cours, et elle y a pris goût. Tant et si bien qu'aujourd'hui c'est un nouveau monde qui s'offre à elle. Oui ! Car elle a présenté sa candidature à l'école des petits rats de l'Opéra. Le début de la gloire ? Oh, pas si vite...Suzanne va devoir quitter son école et sa famille pour rejoindre l'internat de Nanterre. Sa directrice redoutable. Ses élèves aux prénoms improbables, prêtes à tout pour réussir. Et rencontrer Romu Millorteil en personne, le dieu vivant des chorégraphes. Et quand on a onze ans, entrer dans la danse est loin d'être une simple partie de plaisir...

  • Ah, le mois de mai à Saint-Malo ! Ses jours fériés, son ciel bleu, les séances de shopping dans la ville close et les jeux dans les rochers ! On y fait parfois de vraies trouvailles, comme ce jeune homme mystérieux avec son bandeau sur l'oeil et sa jambe boiteuse.
    Quel dommage que Nadget ait quitté l'internat des Pierres-Noires pour partir en vacances... Pour un peu, Rose, Ambroise et Milo s'ennuieraient. Par chance, Nadget n'est jamais loin très longtemps. L'aventure non plus !
    Qui est ce drôle de garçon à l'allure de pirate ? Quelle énigme cache la grotte enfouie ? Que se passe-t-il, la nuit, dans l'étrange boutique aux peluches ?
    Dans la vieille tour des Pierres-Noires, le Club, en alerte, tient une réunion secrète et part pour une nouvelle et palpitante aventure.

  • - 53%

    Amour, pensionnat de jeunes filles et intrigues au temps de Napoléon !L'histoire d'Héloïse, une jeune fille pauvre, rebelle et pieuse, pensionnaire à la Légion d'Honneur.Premier tome d'une saga de cinq destins de jeunes filles.

  • Trois enfants espiègles, un magicien et son araignée domestique, une potion mystérieuse à réaliser, des éléments à récupérer à l'autre bout de la planète : voici les ingrédients de Magic Faïnn qui va enchanter les jeunes lecteurs.Aurore, Théo et Pierre sont élèves au pensionnat du Vieux Château où ils donnent régulièrement du fil à retordre à monsieur Langre, alias l'Ogre, le surveillant général. Lors d'une énième punition, ils sont condamnés à ranger un vieux grenier transformé en bric-à-brac. Les trois enfants découvrent alors un magicien pas plus haut que trois pommes, affublé d'une longue barbe, et qui semble n'avoir pas émergé de sa cachette depuis trois siècles, accaparé par l'élaboration d'une potion fondamentale pour l'avenir de l'Humanité. Cette rencontre va bouleverser à jamais l'existence des trois enfants ainsi que celle de Faïnn, le magicien et de sa fidèle compagne Scotty, une araignée bleue domestique. Mystère, aventures et magie vont entraîner le lecteur à la suite des héros jusqu'à New York.

  • "Le son aigre d'une cloche me réveilla avant l'aube. Toutes les filles se levèrent aussitôt malgré le froid mordant. Comme elles, je m'habillai en grelottant, et attendis pour me laver qu'une bassine se libère, car il n'y en avait qu'une pour six filles. La cloche sonna de nouveau ; tout le monde se rangea deux par deux pour descendre l'escalier et gagner la grande salle, froide et à peine éclairée." Un grand classique de la littérature, magnifiquement illustré !

  • C'est la rentrée au pensionnat de Knight's Haddon et Edie et Anastasia se retrouvent avec joie. Les choses se gâtent avec l'arrivée d'une nouvelle élève, Janet. Edie la trouve étrange et fantasque, mais la jeune fille sympathise avec elle malgré la jalousie d'Anastasia. Quand cette dernière accuse Edie de trahison, Edie ne peut compter que sur Janet, qui est la seule à la croire innocente. Mais Edie a-t-elle raison de lui faire confiance ?Des secrets, de l'amitié, une orpheline attachante, une élève énigmatique, laissez-vous emporter par la nouvelle intrigue à suspense des Mystères du pensionnat.Première publication en Angleterre sous le titre Mischief at Midnight.

  • Abusée dans un pensionnat de la Saskatchewan, Agathe Nikweto, une jeune Autochtone de quinze ans, s'enfuit avec son nouveau-né. Après dix années de pérégrinations, elle s'installe à Val-d'Or, en Abitibi, afin de permettre à son garçon, Richard, de poursuivre ses études. De son côté, Nathan Desmarais est un homme trahi qui tente de préserver son fils, Étienne, d'une mère égoïste. Il décide de fuir Québec en acceptant un poste d'enseignant dans la lointaine région abitibienne. Richard et Étienne se retrouvent ainsi dans la même classe et se lient d'amitié avec Sophie, une fillette porteuse d'un lourd secret. Le jour où quelqu'un de la bourgeoisie locale est découvert assassiné, c'est vers Agathe que les soupçons se tournent aussitôt. Dans cette région où les fortunes se font et se défont au gré de la richesse des gisements, et de l'ambition des hommes, Agathe, Nathan et leurs enfants, parviendront-ils à déjouer l'ignorance et les préjugés qui les submergent ?

  • Jane Eyre is a wildly emotional romance, with a lonely heroine and a tormented Byronic hero, pathetic orphans, dark secrets, and a mad-woman in the attic. When it was published in 1847 it was a great popular success. The power of the writing, the masterly handling of narrative, and the boldly realistic style were much admired. But when Currer Bell, the pseudonymous author, was revealed to be Charlotte Bronte, a young woman from a bleak Yorkshire parsonage, critics were disapproving. Jane Eyre is full of erotic tension, passion, and irony. These were not qualities encouraged in Victorian women writers, and Jane Eyre was an 'immoral production' to more than one contemporary. For late-twentieth-century readers, however, the book is an astonishing paradigm of feminist writing. At its heart is the assertion that a woman has the right to be independent, and its insistence on that fact and on the equality of the sexes makes it a truly revolutionary work of art.


  • Featuring an Introduction by Erica Jong, this book stars one of the most unforgettable heroines of all time.


  • Au milieu des années 30, Rémi, un jeune garçon se retrouve orphelin et est recueilli par un oncle très malcommode. S'enfuyant de chez lui, il rencontre sur son chemin Luc-John, un jeune Amérindien, qui s'est évadé d'un pensionnat autochtone et qui lui ouvre un monde rempli de légendes. Ensemble, ils tenteront de survivre dans les bois, avec l'aide de Conrad, un étrange trappeur, qui leur révélera ses secrets.
    S'inspirant d'une histoire vraie, Jean-Baptiste Renaud signe ici un roman historique, riche en aventures, qui plongera les adolescents dans une époque trouble, secouée par une crise mondiale, mais suscitant aussi de beaux élans d'amitié et de solidarité humaine.

  • Nouvelle année = Nouvelles résolutions ! Le bonheur n'est pas une option !
    Allez hop ! Morgane ! Un peu de motivation !
    À partir de maintenant, je vais tout faire pour être heureuse. Pour y arriver, je dois m'éloigner de ce qui me rend de mauvaise humeur, c'est-à-dire : Thomas. Ouf ! Plus facile à dire qu'à faire, je vous le garantis ! Surtout que Thomas n'a pas l'intention de me laisser filer.
    Pendant que mes amis vivent des histoires d'amour plus-que-compliquées, je me prépare pour un séjour en forêt. Un séjour qui risque de tout changer. Pour le meilleur ou pour le pire ? C'est à voir !

  • Sois unique, sois authentique !
    Mords dans la vie !
    Vis tes rêves, même les plus fous !

    Les élèves de cette école ont désespérément besoin d'une chose : MOI ! Leurs têtes débordent de rêves. Leurs coeurs sont remplis d'espoir. À travers leurs amours, leurs joies et leurs peines, je promets de les aider à réaliser leurs désirs les plus fous.
    Anna deviendra-t-elle aussi populaire qu'elle le souhaite ? Thomas renouera-t-il les liens avec Eddy ? Ma mère trouvera-t-elle le grand amour ? Attention, j'arrive !

  • Raoul Vauthier, un archéologue arrogant arrivé depuis peu à Port d'Amar, est découvert sans vie dans le bar de l'hôtel Majestic. Mort accidentelle ou assassinat ? Une des sept personnes présentes dans la salle à l'heure du crime avait-elle intérêt à le faire disparaître ? Aussitôt, Lou se met en quête de l'assassin, aidée par son oncle Constantin, ancien capitaine de police, et par Stan, petit génie de l'informatique. Les trois détectives se lancent dans l'aventure sous le nom du « Samovar », mais vont-ils réussir à démasquer le meurtrier ?Avec Le Cri du rubis, notre trio d'enquêteurs embarque pour une paisible croisière. Mais un drame éclate. Nos détectives auront bien du mal à le déjouer.

  • La loi l'exige : dans quatre jours à peine, la jeune Shi-shi-etko devra quitter sa famille et tout ce qui lui est cher pour aller à « l'école résidentielle », au pensionnat indien. Ces journées précédant son départ, elle observe et savoure chaque détail de son univers : la lumière chatoyante du soleil, les herbes hautes, les pierres luisantes, les têtards du ruisseau, le chant que son grand-père fredonnait en pagayant. Sa mère, son père et sa grand-mère lui transmettent tour à tour des valeurs identitaires dont ils veulent qu'elle se souvienne. Et elle se fait une promesse, celle de se souvenir.

  • Reflet d'une période sombre, celle des pensionnats autochtones, Ni kistisin / Je me souviens évoque avec lucidité les fractures qui s'inscrivent dans le coeur et le corps des enfants dépossédés de leur culture et de leurs racines. Bien que la douleur préside à l'écriture des poèmes, ceux-ci sont indéniablement porteurs de douceur, de
    tendresse et d'espoir.

    Traversé par les murmures du vent, par la fluctuation des eaux de la rivière et par la mémoire, ce recueil posthume tend vers un désir de transmission, de filiation et invite à
    la célébration de la vie.

  • Rosanna Deerchild se fait ici l'écho de sa mère, qui a vécu neuf ans d'enfer dans les pensionnats autochtones du Manitoba. Elle y a subi de la maltraitance, des humiliations de toutes sortes, de la honte, des sévices physiques au point où même les Blancs, qui ne connaissaient rien de sa réalité, ne la croyaient pas. Après cinquante ans, l'auteure aide sa mama à briser enfin le silence.

    maintenant
    j'ai presque soixante-dix ans

    et tu veux que je
    partage mon histoire
    ok d'abord
    la voici
    ici dans ce qui n'est pas écrit
    ici dans les lignes brisées
    de mon corps qui ne pourra jamais oublier

    Dans une langue coup de poing, simple, directe, et sans fioritures, Rosanna Deerchild nous rappelle ces pages de l'histoire récente des Autochtones qu'on préférerait certainement oublier.

empty