• « Esclaves, ne maudissons pas la vie. » Lire Arthur Rimbaud vous condamne à partir un jour sur les chemins. Chez le poète des Illuminations et d'Une saison en enfer, la vie s'organise dans le mouvement. Il s'échappe hors de l'Ardenne, cavale dans la nuit parisienne, court après l'amour en Belgique, se promène à Londres puis s'aventure à mort sur les pistes d'Afrique. La poésie est le mouvement des choses. Rimbaud se déplace sans répit, changeant de point de vue. Son projet : transformer le monde par les mots. Ses poèmes sont des projectiles, des bouquets de feu : cent cinquante ans plus tard, ils nous atteignent encore. Qu'avons-nous fait de nos douleurs ? Au temps où le monde était paralysé par un virus chinois, Sylvain Tesson a cheminé une saison avec Arthur Rimbaud. La marche - état suprême de la poésie - est, avec la littérature, l'antidote à l'ennui.

  • À travers l'Histoire, nombreux sont les enfants qui ont marqué leurs contemporains. Certains ont connu un destin tragique. D'autres ont brillé par leur génie artistique. D'autres encore, plus proches de nous, ont choisi de mettre leur talent au service de leurs concitoyens ou d'une cause qui leur tient à coeur.Toutankhamon, Ali Ibn Sina, Pocahontas, Mozart, Bernadette Soubirous, Arthur Rimbaud, Sophie Scholl, Shirley Temple, Tenzin Gyatso, Nadia Comaneci, Kelvin Doe, Malala YousafzaiVoici le récit de la vie de douze enfants du monde entier connus pour leur personnalité exceptionnelle, leur talent particulier ou leur combat singulier. Leur point commun ? Un destin hors du commun !À partir de 8 ans

  • On dit que la poésie est une invitation au voyage...On connait Rimbaud le poète. Mais ce que l'on sait moins, c'est qu'à l'âge de 29 ans, il partit seul étudier une région dangereuse et inexplorée de l'Ethiopie. Ce travail fut publié par la Société de Géographie française. C'est sur les traces de ce Rimbaud « l'explorateur » que part Valentin Bracq, son ami d'enfance. En 1892, il arrive à Harrar dans l'ancienne maison de l'auteur. Rimbaud est déjà mort de la gangrène. Valentin va alors mener une véritable enquête, et revivre le voyage de son ami en Abyssinie comme si c'était le sien.Grâce à la collection "Explora", découvrez une autre facette de l'un des plus grands auteurs français : Rimbaud, l'explorateur maudit. Celui dont, toute sa vie durant, le goût du voyage accompagnera une oeuvre tourmentée et flamboyante.

  • Le mystique sensuel

    Point F-X.

    À l'approche de la mort, le poète Germain Nouveau (1851-1920) se remémore les grandes étapes de sa vie mouvementée. Deuils familiaux, sa singularité physique et son attachement trouble pour sa soeur le perturbent. Il quitte sa Provence natale pour rejoindre Paris et fréquente les milieux de la bohême. Il subit l'influence de Rimbaud avec lequel il part en Angleterre. De retour à Paris, il fait partie de divers mouvements littéraires. Dans le célèbre salon de Nina de Villars, où l'absinthe coule à flots, il rencontre Charles Cros, Villiers de l'Ile-Adam, Mallarmé, Zola, Maupassant, Daudet. Il fait plusieurs séjours chez Verlaine dont il est proche. Instable, il devient employé de bureau dans un ministère puis part brusquement au Liban pour y professer. Son aventure avec une femme mariée l'oblige à revenir à Paris où il rencontre celle dont il vantera les charmes dans de nombreux poèmes. À la suite d'une crise mystique, il est interné. Personnalité complexe, il mène ensuite une existence vagabonde, voyageant dans plusieurs pays et mendiant son pain. Il revient dans son village natal pour y mourir dans le dénuement le plus total. Poète méconnu par sa faute, Germain Nouveau sera adoubé par André Breton et Aragon à la lecture de ses oeuvre posthumes. François-Xavier Point fait revivre sous forme de biographie romancée celui qui, disparu voici cent ans apparaissait comme un « homme indéfinissable, passant en un clin d'oeil de la brume au soleil et du beau temps au verglas ».

  • Poésies révoltées

    Frederic Laurent

    Il s'agit d'une série de poèmes et textes, élaborés au cours de séjours à l'étranger et dans l'hexagone. La technique utilisée est peu commune, car elle est à mi-chemin entre l'écriture automatique et la poésie "traditionnelle". On pourrait qualifier cette écriture de "spontanée" puisque ce sont les images et les mots qui viennent à nous en fonction de l'émotion du moment. L'objectif poursuivi est de repousser les limites de la créativité, avec une écriture libérée d'un maximum de barrières et de contraintes. Si le risque est parfois la perte de sens, le bénéfice est la découverte de nouveaux espaces créatifs, d'invitation dans différents univers oniriques.

    Les sources d'inspirations principales (Pierre Dac et surtout A. Rimbaud) vont apparaître en filigrane, au fil de la lecture. L'idée, au final, et de déclencher une imagerie riche, déroutante, et contrastée, afin d'obtenir une interprétation toute singulière, qui puisse entrer en résonance avec le vécu particulier de chacun d'entre nous...

    Plusieurs thématiques vont apparaitre et parfois se télescoper : les nombreux voyages et déménagements, le temps qui passe, la mort, une mauvaise rencontre avec un prêtre, un amour impossible...

empty