• Pour la première fois, le Prix Hemingway est remporté par une femme ! Élise Thiébaut, seizième lauréate, signe une nouvelle féministe et iconoclaste où les arènes tirent le fil de l'amour maternel. Les meilleures nouvelles de l'édition 2020 déclinent la perte des parents et la fin d'une histoire, inventent de nouvelles scènes pour la tauromachie, trinquent avec Hemingway, confrontent les époques et imaginent la tauromachie dans le siècle qui s'ouvre.

    Premier prix de la nouvelle en France, le Prix Hemingway est reconnu internationalement et permet chaque année de découvrir la fine fleur de la forme courte. Organisé par les Avocats du Diable, il récompense de 4 000 EUR et d'un callejon en feria de Nîmes, offerts par Simon Casas Production, une nouvelle inédite d'un écrivain, français ou étranger, située dans l'univers d'Hemingway et des cultures taurines.

  • Non, pas de toboggan, ni de revêtement de sol anti-chute dans cette aire de jeu-là. Mais un tape-cul, oui. Et bien vivant. Car c'est à dos de taureau que ces enfants jouent leur vie. C'est dans l'arène d'un jeu réputé hautement dangereux que Bilger nous plonge : le rodéo. L'auteur suit pas à pas ces enfants de huit ans s'exerçant à la monte de taureau dans un camp d'entraînement au nord du Texas. Des enfants qui, à deux ou trois ans déjà, trottaient sur des moutons. Encouragés dans cette passion par leurs parents, souvent eux-mêmes cavaliers, ils apprennent non la prudence mais le courage. Et tous, enfants et adultes, le savent : les blessures sont nombreuses, voire inévitables. Des parents peuvent même affirmer : "Ce n'est pas : va-t-il être blessé ? Mais : quand ?" Le rêve de ces enfants ? Monter Bodacious, le dieu des arènes. Mieux connu qu'un Tuff Hedeman, pourtant quatre fois champion du monde. Bodacious, c'est le taureau qui a complètement dévisagé cet as du rodéo en 1993. Malgré une chirurgie faciale quasi totale, Hedeman a définitivement perdu l'odorat et le goût. Une fois retiré des arènes, Bodacious est devenu un héros, apparaissant dans des magazines comme GQ ou Penthouse et trônant fièrement sur de multiples produits dérivés. LA star du rodéo, c'est lui, et non ceux qui ont eu la chance, ou la malchance, de le chevaucher. Depuis son avènement, le monde du rodéo sur taureau, éleveurs autant que compétiteurs, court après une véritable manne financière. Plus le taureau est dangereux, plus il coûte et plus un cavalier a de chances de remporter une jolie cagnotte. Or, le nombre de blessures graves devient d'autant plus considérable. Raison pour laquelle il vaut mieux commencer tôt... De sa plume alerte, Bilger plante des personnages au caractère bien trempé, capables de ravir sportifs, amateurs de sensations fortes et autres curieux de ces sports méconnus, qui parlent aussi d'une société et de ses maux.

  • Un matador valeureux se réincarne, après une mort brutale, en taureau de combat et découvre le monde sous un oeil nouveau mais indéniablement humain en compagnie d'un chat qui parle...
    Cyril Fabre, quinzième lauréat du Prix Hemingway, ouvre un recueil qui promènera le lecteur d'un genre à l'autre et le fera passer par toutes les couleurs de l'émotions.

  • Un éleveur piste celui qui chaque nuit de pleine lune fracture la barrière de l'enclos de Gladiador, son plus célèbre taureau... Ce qu'il va découvrir à l'ombre de la lune le bouleversera à jamais. L'auteur José Luis Valdés Belmar, quatorzième lauréat du Prix Hemingway, ouvre un recueil lyrique qui fait de façon surprenante voyager la tauromachie autour du monde.

    Premier prix de la nouvelle en France, le Prix Hemingway est reconnu internationalement et permet chaque année de découvrir la fine fleur de la forme courte. Organisé par Les Avocats du Diable, il récompense de 4 000 EUR et d'un callejón offerts par Simon Casas Production une nouvelle inédite d'un écrivain, français ou étranger, située dans l'univers des cultures taurines.

  • L'auteur dramatique et scénariste Gil Galliot, treizième lauréat du Prix Hemingway, met en scène un autiste Asperger et un torero dans un récit poignant. Il ouvre un recueil où les passions tauromachiques alimentent les passions d'amitiés, où fleurissent drames et bonheurs, et où l'audace des artistes de la cape et de l'épée témoigne de la vie, avec force et subtilité.

    Premier prix de la nouvelle en France, le Prix Hemingway est reconnu internationalement et permet chaque année de découvrir la fine fleur de la forme courte. Organisé par Les Avocats du Diable avec Simon Casas Production et les éditions Au diable vauvert, soutenu par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Région Occitanie, le Département du Gard, Nîmes Métropole et la Ville de Nîmes, il récompense de 4 000 EUR une nouvelle inédite d'un écrivain, français ou étranger, située dans l'univers des cultures taurines.

  • Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les Taureau !
    Vous êtes Taureau ou quelqu'un que vous connaissez l'est ? Vous voulez savoir quelle est la symbolique de ce signe, sa planète ? Vous souhaitez en apprendre davantage sur les caractéristiques du Taureau ?
    Ne cherchez plus, ce Petit Livre est fait pour vous !
    Vous y trouverez des explications sur le signe du Taureau (notamment dans la mythologie), sur le caractère, l'enfance et les années clefs à retenir. Saviez-vous que Shakespeare ou encore Audrey Hepburn étaient Taureau ? Votre ascendant n'aura plus de secrets pour vous, et l'auteur vous donnera des conseils pour vous aider à mieux vivre au quotidien. L'influence de votre signe chinois sera également analysée.

  • Joselito, torero charismatique et rebelle, explique à sa fille adolescente tentée par les arguments des anti-corridas, le sentiment et les valeurs profondes qui fondent un art né il y a deux siècles. Sans a priori, il l'alerte sur les conséquences culturelles, écologiques et économiques de son interdiction et oppose aux censeurs la dimension artistique et la valeur universelle de la tauromachie.

  • Le 24 avril 2010, José Tomás a failli perdre la vie dans les arènes d'Aguascalientes au Mexique, après une très grave blessure infligée par le taureau Navegante. Une dramatique cornada qui le maintint à l'écart des arènes pendant de longs mois. C'est de cette expérience, et des conversations que le matador entretint alors avec le taureau qui lui a laissé la vie sauve, qu'est né Dialogue avec Navegante.Dans ce livre événement, les écrivains, professeurs et éditorialistes espagnols, mexicains et français Mario Vargas LLosa, Luis Abril, Paco Aguado, Araceli Guillaume-Alonso, Zabala de la Serna, François Zumbiehl, Agustin Morales et Natalia Radetich ajoutent leurs réflexions sur la tauromachie et la figure légendaire du maestro José Tomás.

  • Lise, journaliste féministe et anticorrida, doit réaliser pour TF1 le portrait d'un torero à la réputation de séducteur irrésistible, le légendaire Manuel Ortega.
    Découvrant qu'Ortega est mêlé à une affaire de meurtre, persuadée de sa culpabilité, elle profite du reportage pour enquêter sur le torero. Et se retrouve plongée au coeur d'un univers qu'elle pensait exécrer.
    Mais le charisme du mystérieux torero opère à son corps défendant...

  • "Le grand maître de la tauromachie à cheval livre sa philosophie de vie, les secrets de son parcours et de son art.   Né dans la première moitié du siècle dernier en Andalousie, celui qu'on appelle en signe de respect Don Àngel Peralta a donné ses fondements à la tauromachie à cheval moderne.   Mêlant témoignages, fictions, poésies, techniques de dressage, explications sur l'élevage de chevaux et de taureaux de combat et réflexions sur la corrida, il dresse ici le bilan d'une immense carrière et, plus encore, fait le récit d'une passion et d'une vie"

  • Le douzième lauréat du Prix Hemingway est une authentique découverte, Adrien Girard, jeune auteur de vingt-neuf ans qui met en scène de façon bouleversante la dernière corrida d'Espagne. Il ouvre un recueil éclectique et d'une intensité rare, aux sombres accents du drame, drame de vivre, drame d'aimer, drame de la guerre et de l'histoire, comme en échos aux fracas du monde. Premier prix de la nouvelle en France, le Prix Hemingway est reconnu internationalement et permet chaque année de découvrir la fine fleur de la forme courte. Organisé par Les Avocats du Diable avec Simon Casas Production et les éditions Au diable vauvert, soutenu par la Région Occitanie, le conseil départemental du Gard, Nîmes Métropole et la Ville de Nîmes, il récompense de 4 000 EUR une nouvelle inédite d'un écrivain, français ou étranger, située dans l'univers des cultures taurines.

  • Faustine travaille dans une entreprise de pompes funèbres à Paris. Damien gère une boutique de souvenirs à Nîmes. Tout les sépare. Jamais ils n'auraient dû se rencontrer, encore moins se perdre de L'ombre des blessures du passé et les secrets qui pèsent sur leurs vies seront autant d'obstacles à franchir pour que ces deux êtres blessés ...

  • Toro de fuego

    Jacques Faget

    Sur un mur des arènes de Vic-Fezensac, à la Pentecôte, les aficionados découvrent un graffiti sonnant comme un avertissement : « Toro de fuego si, toro de sangre no ! » L'inscription est annonciatrice des incidents qui assombriront les grandes ferias gasconnes de la saison.
    Tout commence lors des fêtes de la Madeleine, à Mont-de-Marsan. Le grand torero Manuel de Alba y célèbre la mise à mort de son 6 000e taureau. Vécu comme une provocation par les anti-taurins, l'événement met sa vie en danger. Les ferias de Dax et de Bayonne en seront profondément bouleversées.
    Les polices locales, assistées par le criminologue Émilien Labadie, s'efforcent de démêler l'écheveau des responsabilités, entre aficionados défendant âprement leur culture, leur passion, et animalistes luttant avec acharnement pour le respect de la vie des taureaux. Qui se cache derrière les violences commises ? Et quelles seront les conséquences pour la survie des spectacles taurins ?

    Jacques Faget est directeur de recherche émérite au CNRS, enseignant à Science-Po, ainsi que dans diverses universités européennes. Bien qu'ayant baigné depuis l'enfance dans la culture gasconne, il plonge ici avec distance au coeur des discordes opposant pro et anti-corridas.

  • Trilogie tauromachique

    Guy Masavi


    Trois nouvelles où vous plongerez au coeur des sensations de l'homme ou de la femme face au taureau, avec la tauromachie espagnole adulée et pourtant cruelle, avec la tauromachie camarguaise peu connue et si respectueuse de l'animal.

    Vivez le long cheminement de la passion à la raison de deux acteurs de la tauromachie espagnole, une histoire d'amour pour la vie, contre la douleur animale et jusqu'à la mort, enfin, de la corrida.
    Plongez dans le berceau des cornes d'un cocardier célèbre jusqu'à sa fin paisible dans son pré, entouré des animateurs de sa gloire camarguaise.
    Foulez le sable de l'arène et côtoyez la peur dans le chaudron antique de l'amphithéâtre de Nîmes, l'espace de cette trilogie tauromachique.

  • Créé en 2004, sur une idée de Simon Casas et Marion Mazauric, LE PRIX HEMINGWAY est un prix littéraire qui récompense une nouvelle dont l'action se déroule dans l'univers des cultures taurine ou tauromachique.
    Le prix est remis à l'occasion de la Feria de Pentecôte de Nîmes.
    Son jury est présidé par Laure Adler entourée de Claude Sérillon, Carole Chrétiennot, Marianne Lamour, Michel Cardoze, Eddie Pons, Pierre Leroy, Marion Mazauric, Simon Casas et le lauréat de l'édition précédente.
    Le lauréat reçoit une somme de quatre mille euros (4 000 EUR) et un callejón aux arènes de Nîmes pour la temporada suivant l'année de remise du Prix, offerts par Simon Casas Production.

  • La Fièvre du Sud

    Stephane Herrero

    Prendre des vacances, c'est ce qu'il me fallait en ce moment, je ne pouvais imaginer ce qu'il allait m'arriver quand nous serions dans ce coin isolé, dépaysé de tout, un coin tranquille m'avait dit mon ami Paul, je m'en souviendrais de ce calme, plus particulièrement de cette petite maison où nous avions trouvé une certaine sérénité sans aucun confort, ni commodité, nous nous étions fait un ami dans ce coin perdu, manque de chance pour moi ces quinze jours de vacances me poursuivront jusqu'à noël ou dans un élan, j'offris un cadeau original à ma tendre femme, si j'avais su ce qu'il m'attendait par la suite....

  • En Camargue, entre terre et mer, l'histoire de Vincent, fils d'ouvrier agricole, et de ses camarades : Pierre, le futur raseteur, Victor, le fils du boulanger, Albert, le Fada, et Sarah dont tous se disputent les faveurs.
    Recueilli par un couple de manadiers, Vincent s'éprend d'un taurillon cendré, futur grand cocardier et taureau totémique qui fera basculer le cours paisible du destin...
    Un hymne à la nature et à ses hommes, hommage à un pays exceptionnel et à un peuple singulier.

  • "Après dix ans de compétition, le Prix Hemingway est reconnu internationalement, s'est affirmé comme un tremplin pour les auteurs et essaime en tous lieux et toutes saisons les lectures publiques des nouvelles sélectionnées chaque année.

    Un cru 2014 impressionnant de variété, de réalisme et d'imagination, qui s'ouvre par la nouvelle lauréate sur la magnifique histoire du secret d'une belle Tunisienne, se poursuit à Madrid, USA, pour la corrida 'un cow-boy, et nous convie à surprendre des épisodes inconnus de la vie du Che et d'Hemingway, à rencontrer des nains au grand coeur, un torero amnésique, une prostituée et la très séduisante femme d'un charcutier !"

  • "Sous le double signe de l'humour et de la nostalgie, la cuvée 2012 présente des histoires inoubliables qui hanteront longtemps les mémoires. Cette année, c'est Mosquito, nouvelle où l'on découvrira le pouvoir d'un battement d'ailes sur l'art tauromachique, qui se détache finalement et consacre Jean-Paul Didierlaurent, écrivain vosgien et lauréat pour la seconde fois en huit ans !

    Le Prix Hemingway récompense de 4 000 EUR une nouvelle inédite d'un écrivain, français ou étranger, située dans l'univers de la tauromachie. Organisé par Les Avocats du Diable en partenariat avec Simon Casas Production et les éditions Au diable vauvert, il est soutenu par la Région Languedoc-Roussillon, le conseil général du Gard et la Ville de Nîmes."

  • Très affecté par le décès de sa femme survenu lors de la fameuse épidémie de grippe espagnole de 1918, Armand Boisvert reçoit un jour une lettre de son frère Edmond. Ce dernier lui propose de s'installer avec ses quatre enfants à Sainte-Anne-du-Nord, un village agroforestier naissant de l'Abitibi. La plus vieille, Éva, a quinze ans et tente tant bien que mal de remplacer sa défunte mère. Rapidement obligée par le curé de la paroisse de se marier au séduisant, mais taciturne Omer - elle qui voulait pourtant prendre le voile -, Éva devra se transformer peu à peu en une femme forte et fière pour survivre dans cet environnement difficile, voire hostile.

    Comme toutes les pionnières de cette époque, elle se révélera une femme de devoir, une mère courageuse et une épouse dévouée, et cela, peu importe les malheurs et les tragédies qui s'abattent sur elle ou son entourage. Et au seuil de sa vie, Éva ne regrettera rien, malgré les événements parfois douloureux qui ont pavé sa route. Elle a fait du mieux qu'elle le pouvait, tout ce que son créateur attendait d'elle.

empty