• «À quelques mois d'intervalle, la vie m'a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde : la mort d'un enfant pour ses parents, celle d'une jeune femme pour ses enfants et son mari. Quelqu'un m'a dit alors : tu es écrivain, pourquoi n'écris-tu pas notre histoire? C'était une commande, je l'ai acceptée. C'est ainsi que je me suis retrouvé à raconter l'amitié entre un homme et une femme, tous deux rescapés d'un cancer, tous deux boiteux et tous deux juges, qui s'occupaient d'affaires de surendettement au tribunal d'instance de Vienne (Isère); Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d'extrême pauvreté, de justice et surtout d'amour. Tout y est vrai.» Emmanuel Carrère.

  • Ce livre est l'incandescente mise à l'épreuve de l'écriture face au réel et place définitivement Furukawa Hideo parmi les plus grands écrivains de sa génération. Après la catastrophe, il part à Fukushima, dans cette terre victime d'un « désastre annoncé », elle qui a fourni la chair à canon des guerres coloniales et le lumpen-prolétariat de la modernisation, avant que lui soient imposées les centrales nucléaires dont l'électricité fait briller Tôkyô. Parvenu à la limite de la zone interdite, dans la ville de Sôma, Furukawa Hideo se trouve face aux chevaux rescapés du tsunami, blessés, hallucinés.

  • PRIX FEMME ACTUELLE 2016
    Le 11 mars 2011, un séisme d'ampleur exceptionnelle secoue le Japon. Sans nouvelles de sa grand-mère disparue, Yukiko, une photographe franco-japonaise part à sa recherche dans la zone sinistrée par le tsunami et les retombées nucléaires.
    Au début des années 1860 à Yokohama, O Kanekichi, célèbre geisha, divertit les membres de la communauté occidentale naissante. Elle se lie intimement à un illustrateur anglais, associé à un célèbre photographe immortalisant le Japon ancestral en voie de disparition.
    Malgré les 150 ans qui les séparent, les deux femmes semblent liées. Les destins de leurs familles se croisent et s'entremêlent au fil de grands événements historiques, de tragédies et de rencontres amoureuses. Du passé et de la boue surgissent des vestiges, des images et une réflexion sur leur pouvoir, le choix d'occulter la mémoire ou la nécessité de la transmettre...
    Ce roman a aussi reçu le prix du roman au salon de Cosnes-sur-Loire en 2017 et le prix du Café Littéraire Gourmand en 2019.

  • Confusion, désarroi, sidération : les artistes interrogés témoignent presque tous du sentiment d'«impuissance totale» qu'a d'abord provoqué la triple catastrophe de Fukushima, à la fois classique (séisme, tsunami) et inhabituelle (nucléaire).
    Mais après les premiers moments de chaos sont apparus progressivement de multiples signes de résistance et de renouveau.
    De ce point de vue, les entretiens réunis ici forment un corpus exceptionnel : pour la première fois, des artistes japonais de renommée internationale entrent en dialogue avec des artistes et des chercheurs français et disent ce qu'a changé pour eux l'événement du 11 mars 2011, aussi bien dans leur pratique artistique que, de manière plus large, dans leur façon d'être au monde ou de le concevoir.

    Michaël FERRIER est écrivain et professeur à l'Université Chuo (Tokyo), directeur du Centre de Recherches Figures de l'Étranger.

  • Comment penser le mal au XXIe siècle ? Le tsunami du 26 décembre 2004 et la commémoration en 2005 de trois grandes catastrophes qui ont marqué l'Occident dans sa manière de se représenter le mal - Auschwitz ; Hiroshima et Nagasaki ; le tremblement de terre de Lisbonne (1er novembre 1755) - mettent à l'épreuve la pensée de la catastrophe. Le mal "naturel" est-il contingent ? L'homme est-il responsable du mal ? À en juger par les réactions au tsunami, tout se passe comme si, de 1755 à aujourd'hui, le mal soulevait les mêmes interrogations. Cependant, quand le mal moral rejoint les sommets qu'a connus le XXe siècle, on ne sait plus l'évoquer qu'en termes d'atteintes à l'ordre naturel du monde. Cela augure mal de notre capacité à faire face aux catastrophes futures.
    Un essai vif et stimulant sur les chassés-croisés entre catastrophes naturelles et catastrophes morales, revisités à la lumière de l'actualité.

  • " ICEBERG, DROIT DEVANT ! "Le naufrage du Titanic est probalement l'une des catastrophes les plus connues de l'Histoire. Mais le Titanic ce n'est pas juste Kate Winslet survivant grâce à une planche et Léonardo DiCaprio agonisant dans l'eau. C'est aussi un drame qui a vu naître la première convention établissant des normes de sécurité internationales sur les navires. Car les catastrophes naturelles et industrielles ne sont pas uniquement des événements dramatiques qui font les choux gras des médias et du cinéma. Ce sont surtout des événements qui marquent l'Histoire. Saviez-vous que l'éruption du volcan de Santorin en 1600 av. J. -C. - qui a fait disparaître la ville d'Akrotiri - avait inspiré le mythe de l'Atlantide ? Ou encore que l'incendie du Bazar de la Charité en 1897 était à l'origine des progrès considérables de la médecine légale ? De l'Antiquité à nos jours, entre ouragans, tremblements de terre, inondations et épidémies, découvrez comment les 50 plus grandes tragédies de l'Histoire ont bouleversé son cours !

  • Grand texte de narrative non fiction qui mêle le récit journalistique au mystère. Une tragédie épique, déchirante et intime, racontée à travers les témoignages de ceux qui l'ont vécue, ceux qui restent. C'est l'histoire d'une nation face à une catastrophe naturelle et sa lutte pour trouver la consolation dans les ruines. 

  • Si un poète écrit sur une catastrophe à la veille d'un événement désastreux, ce n'est pas un hasard. Si le récit d'une catastrophe débute immanquablement par la veille, ce n'est pas un hasard. Chronique tenue du 10 mars au 30 avril 2011, sur la superposition des images, la mémoire des villes, le hasard, la temporalité de la description et les noms propres qui surgissent, fantomatiques, lors d'une catastrophe.

  • Que ce soit en découvrant un étonnant fait divers, en écoutant un proche raconter l'incroyable histoire qui lui est arrivée ou même en regardant un film d'action où le héros se sort de toutes les situations les plus extravagantes, on se demande forcément un jour : « est-ce que je saurais quoi faire, moi, si une telle chose m'arrivait ? Que feriez-vous, en effet, si vous tombiez nez à nez avec un ours, ou si vous étiez pourchassé par un essaim d'abeilles ? Si vous étiez coincé dans un ascenseur qui chute ou dans une voiture dont les freins ont lâché ? Si vous étiez pris dans un feu de forêt ou dans une avalanche ?Toutes les réponses sont dans ce livre : avec ses conseils pratiques et précis, il vous apprendra comment réagir à 50 situations qui pourraient vous paraître désespérées, mais que vous allez du coup très bien gérer !

  • Cest devant seize tableaux dédiés au mont Sakurajima que Takeru le conducteur de tramway se remémore les époques, les drames, les espoirs dune famille à limage de tant dautres. Amour de la terre et de la mer. Passions des curs, aux destins si fragiles dans le pays tant aimé. Le Japon des Koriyama est une éternelle aurore dans la nuit ou le silence des hommes.

  • Un jour, dans un café parisien, un homme fait signe à la jeune femme, la narratrice. Il est compositeur, la cinquantaine. Elle, vingt ans de moins, travaille dans une agence immobilière. Il l'invite à se rendre chez lui pour converser. Chaque après-midi, elle vient donc prendre le thé avec cet homme sans nom qu'elle appelle intérieurement le maître. Ils parlent de la musique, de la solitude et de l'hostilité du monde qui les entoure. Leurs rencontres cesseront brutalement, chacun des interlocuteurs ayant été rejoint par son propre silence. La jeune femme ressent cette fin comme une rupture. Deux ans plus tard, un inconnu lui apprend la mort du musicien et lui demande de rassembler ses souvenirs pour témoigner de ces réunions quotidiennes. La jeune femme accepte. Chaque soir, elle retranscrit ses conversations. Tandis que sur son ordinateur déferlent les images du tsunami, interminable flux de visages disparus, d'existences emportées, de noms effacés. L'écran capte également les forums, débats et discussions retraçant les préoccupations de l'époque...
    Usant d'une subtile polyphonie de pulsions secrètes et d'images, Cécile Wajsbrot nous plonge dans l'intime enfer de la création musicale, seul art capable d'exprimer la symbolique des grandes catastrophes contemporaines...

  • Humour, histoire vécue, policier, science-fiction, sentiments, frissons...Les 10 histoires de ce livre abordent tous ces genres à la fois ! Autour du thème des sports, voici de quoi s'embarquer dans d'extraordinaires aventures, aux côtés de héros qui ne manquent pas de talent...

  • Piano tuner and jazz musician Frank Ryan is in Japan teaching bored housewives how to play piano. Then he gets a gig in a trendy underground bar and ends up ensnared with a young woman with a grudge and the crime boss who owns the bar. Drawn into Tokyo Girl's vendetta, Frank stumbles into an underworld where transgressions are paid for by the flash of a razor-sharp cleaver. And for a pianist, that's not a good thing.
    Tokyo Girl is the follow-up to Beethoven's Tenth, featuring reluctant sleuth Frank Ryan.

  • Atlantide

    Olivier Merbau

    • Bookelis
    • 28 September 2017

    L'histoire de l'Atlantide aux temps de sa splendeur comme à ceux de sa destruction n'est pas connue, et des cataractes de supputations se sont déversées dans l'abîme sans fond de l'imaginaire collectif. L'ignorance dans laquelle nous sommes de la géographie des temps antiques, notamment ce qui concerne le niveau des mers ou l'activité volcanique, aggrave encore ces lacunes. Cependant, ces dernières années, les moyens techniques modernes de fouilles ou de datation ont apporté des informations plus précises, parfois surprenantes, qui confirment la légende ou causent de nouvelles interrogations. Voici un point d'étape sur cette enquête menée au fond des âges par ce navigateur passionné des mystères du passé qu'est Olivier Merbau.

  • Une monumentale dépression qui menace la Bretagne... Un cyclone qui s'approche de Cuba... Chez les prévisionnistes, c'est l'alerte maximum. Mais lorsque au même moment, la plus grande chaîne de télévision mondiale devance les prévisions de la météo officielle, et qu'un mystérieux satellite est lancé depuis Kourou, plus question de "voir venir".
    D'abord sceptique, Mark Sidzik est bientôt sur le pied de guerre. Qui peut chercher à manipuler la prévision du temps ? Et dans quel but ? A la Météopole de Toulouse, les cerveaux sont en ébullition. La tempête se rapproche... Le supertanker Prince of Calcutta lance des appels de détresse... Que pèse l'orgueil des hommes devant l'assaut des cumulonimbus ?

    Illustration Valérie Gautier

  • Reflet esthétique d'une aventure langagière, Mon univers est un lapsus, de Gilles Latour, repose sur la perception d'un univers - social et culturel, voire cosmique -, en mouvance constante, soumis à des forces essentiellement aléatoires qui déterminent des répercussions, tant chez les individus que dans les collectivités : conflagrations psychologiques, mutations des structures affectives, intimes et linguistiques, catastrophes dites naturelles.

  • Un petit village situé près du golfe du Saint-Laurent est sous l'effet d'une rumeur mystérieuse qui annonce l'arrivée imminente d'un tsunami. Serait-ce Robinson qui l'aurait répandue, lui qui, depuis la mort de sa femme, rêve d'une solitude totale de façon maladive ? Alors que ce dernier s'est enfermé dans son appartement miteux pour se plonger dans la poésie d'Horace, il est transporté vers d'autres sphères : d'un banquet dans la Rome antique à l'Écosse des années 1950, aux pêcheurs de lamproies de la Basse-Loire du xiie siècle. Un roman surréaliste sur l'impossible réconciliation entre l'amour des autres et l'effroi qu'ils nous inspirent.

empty