Littérature générale

  • Méchantes blessures

    Abd Al Malik

    • Plon
    • 22 August 2019

    Méchantes blessures est un roman qui, avec poésie, analyse le rêve de faire peuple d'une certaine jeunesse française éprise de culture et issue des banlieues et de l'immigration.
    Et si notre vie n'était que le résultat d'une succession de traumatismes ? Et si tout ce qui est vrai pour un être l'était également pour une ville, un pays ou un continent ? Alors les différentes blessures qu'inflige l'existence aux individus s'apparenteraient aux crises que connaissent de tout temps les nations.
    Kamil n'est pas seulement un rappeur esthète, musulman et noir aux racines congolaises, né à Strasbourg et assasssiné à Washington, en plein jour, dans le parking d'une boîte de strip-tease, il est aussi l'incarnation d'une certaine idée du génie français.
    Méchantes blessures raconte la vie et la mort de ce Français du XXIe siècle.
    Dans ce récit subtilement tissé, entre roman noir, conte philosophique et spirituel, Abd Al Malik imprègne durablement l'esprit et transmet par son écriture sa vision d'un avenir commun.

  • Fondamentalement, deux raisons empêchent que puisse apparaître l´identité française d´aujourd´hui. Qu´est-ce qu´être français aujourd´hui, au XXIe siècle, si on tient compte du colonialisme, de l'immigration, de la mondialisation, des banlieues, de l´Islam et de l'empoisonnante incompréhension qui naît précisément de ces deux derniers thèmes ?


    Pour réussir à créer une véritable union nationale, il faut comprendre que c´est dans la diversité que se fera l´unité.


    Reconnaître la jeunesse d´aujourd´hui, parce que c´est elle qui donne le tempo, qui apporte ce dynamisme dont la France a besoin pour redevenir ce qu´elle était, un pays avant-gardiste, culturellement fort, un pays qui n´est pas un suiveur mais un suivi. La France doit récupérer sa place, et cette notion de « génie français » qui la caractérise.


    L´auteur, qui a véritablement vécu toutes ses problématiques, en parle de l´intérieur. Il montre que la poésie, la culture, donnent, en réunissant ce qu´on ne peut rassembler, la force de l´identité d´un pays, avec toutes les différentes origines et énergies qui le composent, comme à l´image d´une main.


    Avec intelligence et force, Abd al Malik nous livre ici son regard impliqué et ouvert, un humanisme régénérateur, une voix exceptionnelle dans une société qui se cherche et qui a besoin de nouveaux repères.

empty