• Ils étaient dix

    Agatha Christie

    Ils sont dix à avoir reçu l’invitation : des vacances d’été sur l’île du Soldat ! Voilà une proposition à laquelle personne ne saurait résister. Non seulement c’est gratuit, mais l’île a tant fait parler d’elle ! Chacun se demande qui est son nouveau propriétaire – une star d’Hollywood, un milliardaire américain, ou l’Amirauté britannique qui s’y livrerait à des expériences ultrasecrètes ? Aussi, sans vraiment connaître leur hôte, ils accourent volontiers : le médecin, le play-boy, la jeune prof de gym, le juge à la retraite, le général bardé de décorations, la vieille fille grincheuse, le sémillant capitaine, le majordome et sa femme, et M. Davis qui ne s’appelle pas Davis…
    Qu’ont-ils donc en commun ?
    À l’arrivée, cela dit, un par un, tous connaîtront le même sort…
    Connu sous le titre Dix petits nègres, voici la nouvelle traduction du roman policier le plus célèbre d’Agatha Christie. L’excellent Féodor Atkine en offre une lecture inoubliable qui vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière phrase.
    © 1939, Agatha Christie Limited © 1940, Librairie des Champs-Élysées © 2020, éditions du Masque
    © et (P) Audiolib, 2021
    Durée : 7h02

  • C'est par le plus grand des hasards qu'Hercule Poirot se trouve à bord de l'Orient-Express, ce train de luxe qui traverse l'Europe. Alors qu'il est bloqué par la neige au coeur de la Yougoslavie, on découvre, dans l'une des voitures, le corps d'un Américain sauvagement assassiné à coups de couteau. Le meurtrier se cache forcément parmi les voyageurs... Mais qui de la princesse russe, de l'Américaine fantasque, de ce couple de Hongrois distingués, de ce colonel de retour des Indes ou même du propre secrétaire de la victime a bien pu commettre pareil crime ? L'enquête commence, elle sera l'une des plus difficiles et des plus délicates pour notre célèbre détective belge.
    Traduit de l'anglais par Jean-Marc Mendel

  • C'est la veille de Noël et Simon Lee a invité ses enfants à passer les fêtes auprès de lui dans sa magnifique propriété. Alors qu'ils sont tous réunis dans le salon, le vieil homme pousse soudain un cri effroyable à l'étage. Se précipitant dans son bureau, ils le découvrent gisant dans une mare de sang, la gorge tranchée ! 
    Appelé aussitôt sur les lieux, Hercule Poirot va trouver plus de suspicion que d'affliction... 
    Était-ce vraiment une bonne idée d'organiser ce réveillon en famille quand chacun semble avoir une bonne raison de haïr la victime ? 
    Traduit de l'anglais par Françoise Bouillot

  • Qui a dit qu'hiver rimait avec plaid, vin chaud et feu de cheminée ? Certainement pas les fins limiers de ce recueil, pour qui l'art de passer un hiver  paisible implique une méfiance absolue envers les possibles congères mortelles, repas empoisonnés, cadeaux malintentionnés et autres joyeusetés qui accompagnent les rigueurs de la saison froide.
     
    Sous la glace rassemble dans toute leur diversité les plus grands enquêteurs de la reine du crime : d'Hercule Poirot à Miss Marple, sans oublier les plus atypiques, tels que le futé Parker Pyne ou le mystérieux Harley Quinn. Un recueil incontournable pour tous les amateurs de cosy mystery.
    Traductions entièrement révisées

  • Roger Ackroyd se confie un soir à son vieil ami le Dr Sheppard. Il était sur le point d'épouser une jeune et richissime veuve quand celle-ci a mis fin à ses jours pour échapper à un affreux chantage. Dans sa dernière lettre elle lui livre un secret terrible : un an plus tôt, elle a assassiné son mari !
    Traduit de l'anglais par Françoise Jamoul

  • Quoi de plus reposant et tranquille qu'une croisière sur le Nil ? Sauf quand on retrouve à bord le corps de Linnet Ridgeway tuée d'une balle dans la tête. Linnet avait tout pour elle, jeunesse, beauté, richesse... tout jusqu'à ce qu'elle perde la vie ! 
    Parmi les passagers, tous sous le choc d'une telle découverte, se trouve Hercule Poirot, le célèbre détective belge. Et voilà que justement il se rappelle avoir entendu un homme dire au sujet de la victime : « Je poserai bien mon pistolet contre sa tempe et j'appuierai sur la gâchette ! » 
    Mais cette déclaration, si elle n'est pas anodine, ne fait pas forcément de vous le coupable idéal. 
    Traduit de l'anglais par Élise Champon et Robert Nobret

  • Le couple Beresford s'ennuie : elle à la maison, lui dans son bureau des Services Secrets britanniques. Aussi quand le chef des services spéciaux leur propose de reprendre une agence internationale de détectives, ils sautent sur l'occasion, trop heureux d'être à nouveau ensemble sur le terrain. En dix-sept nouvelles, Agatha Christie va mettre en scène ce couple qu'elle adore et auquel elle s'identifie : les Beresford, des détectives drôles et futés auxquels aucune affaire ne résiste. C'est aussi l'occasion en dix-sept pastiches, de rendre hommage aux grands noms de la littérature de « détection » anglo-saxonne : le Père Brown, Chesterton, la Baronne Orczy... sans oublier Sherlock Holmes bien sûr !
    Traduit de l'anglais par Janine Alexandre

  • « Richard Abernethie est décédé brusquement chez lui d'une crise cardiaque. » C'est ce qu'ont écrit les journaux. Tous les proches accourent pour les obsèques et tout se serait bien passé si cette écervelée de Cora n'avait bêtement demandé : « Il a bien été assassiné, n'est-ce pas ? » Cette question incongrue jette, évidemment, un froid dans la réunion de famille. Six ou huit coups de hache assenés, dès le lendemain, par une main anonyme sur le crâne de la bavarde, et un peu d'arsenic fourré dans le gâteau de sa dame de compagnie, justifieront l'intervention d'Hercule Poirot. Son fameux sens de la déduction prouvera que la question de Cora n'était pas si sotte...
    Traduit de l'anglais par Jean-Marc Mendel

  • Lady Edgware ne supporte pas la contradiction, surtout lorsqu'elle vient de son bougre de mari qui l'exaspère et qui refuse de divorcer ! Ce qui est très ennuyeux, puisque justement Lady Edgware souhaite épouser quelqu'un d'autre ! Comment faire pour se débarrasser de cet empêcheur de tourner en rond ? Lady Edgware fait appel à Hercule Poirot, grand spécialiste des affaires criminelles pour arriver à ses fins. Or celle-ci, Poirot s'en rend vite compte, aurait tendance à confondre tueur à gages et détective. Mais peu importe, après tout. Puisque le mari a fini par se résigner. Il vient d'avoir la bonne idée de mourir. Assassiné. Contrariant, Lord Edgware ?
    Traduit de l'anglais par Pascale Guinard

  • Hercule Poirot décide de s'offrir des vacances bien méritées dans une station balnéaire d'une petite île au large des côtes du Devon. Il aspire à la tranquillité mais lorsqu'on retrouve le corps d'Arlena Stuart, une jeune actrice en vue, il est aussitôt mêlé à l'enquête. Le célèbre détective belge va découvrir que quasiment tout le monde sur l'île connaissait la victime et que parmi ses proches, chacun aurait au moins une bonne raison de vouloir se débarrasser d'elle. Il reste toutefois une question sans réponse : Qui a eu assez de cran pour passer à l'acte ?Traduit de l'anglais par Laure Terilli

  • Le 31 octobre, entre sorcières et chauves-souris, c'est la fête du Potiron ! Pour marquer l'événement, Mme Drake, une romancière un peu originale, organise une soirée chez elle pour les adolescents du village. Joyce, l'une des fillettes, se vante devant l'écrivain d'avoir assisté à un meurtre. Bien sûr, personne ne la prend au sérieux : Joyce est connue pour toujours essayer de se rendre intéressante... Pourtant quand la fête est finie c'est bien son cadavre qui est retrouvé dans la bibliothèque... Qui a bien pu vouloir éliminer un si jeune témoin ? Le meurtrier peut trembler car c'est à Hercule Poirot que l'enquête est confiée.
    Traduit de l'anglais par Janine Lévy

  • Le journal local annonce un meurtre à Little Paddocks le vendredi 29 octobre à 18  h  30. Tout le village, pensant à un jeu, se rassemble à l'heure dite au lieu du rendez-vous. Brusquement, les lumières s'éteignent et, lorsqu'elles se se rallument, on est loin de la Murder Party... Un meurtre a bien été commis. Heureusement Miss Marple va prendre l'affaire en main.
    Traduction d'Elisabeth Luc entièrement révisée
     

  • Quand Gwenda Reed visite la villa pour la première fois elle n'hésite pas une seconde, c'est la maison de ses rêves ! Et elle s'y sent très vite chez elle. Aussi quand une série d'événements bizarres s'y produit, développe-t-elle une peur irrationnelle. Des souvenirs confus lui reviennent et les fantômes du passé la hantent jusqu'à lui ôter le sommeil... Avant de sombrer totalement dans la folie, Gwenda décide de faire appel à Miss Marple.
    Traduit de l'anglais par Jocelyne Warolin

  • Ladies richissimes, jolies, intrigantes et danseuses célèbres ; puissants industriels, princes étrangers et membres du gouvernement. Voilà le monde que côtoie Hercule Poirot. Il faut dire que seules des affaires extraordinaires, scandaleuses et délicates sont à la hauteur de l'incomparable intelligence du détective. Et tandis qu'à Scotland Yard les infortunés inspecteurs battent la campagne à la recherche d'empreintes de pas ou de mégots de cigarettes, Poirot s'installe dans son fauteuil, une tasse de chocolat fumant à la main, et pense. Et comme par magie, le mystère s'éclaircit. C'est cela, le génie !
     
    Traduction révisée de Pascal Aubin

  • D'abord publié en feuilleton dans le Daily Express, ce roman de 1935 est sans doute l'enquête la plus ardue que Poirot aura eu à démêler. Il est alors à la retraite et ne reprend du service que pour les affaires vraiment intéressantes. Or, cette curieuse lettre signée A.B.C. va le conduire au coeur d'un mystère épineux et le confronter à un meurtrier des plus retors. Une enquête qui s'annonce à sa mesure.
    Traduit de l'anglais par Françoise Bouillot

  • Un meurtre annoncé dans le reflet d'un miroir ; un héritier gênant changé en matou docile ; une religieuse qui tue à distance et à volonté. Ces histoires-là auraient pu être des énigmes policières : elles en ont la construction, le suspense. Pourtant, les limiers de Scotland Yard y chercheraient en vain les indices chers à leur coeur. Ici, point de traces de pas dans la boue, d'emplois du temps truqués ou de mégots tachés de rouge à lèvres. Quiconque désire trouver des réponses devra pour cela en appeler aux esprits...
     
    À travers ces douze nouvelles, la reine du crime nous plonge dans le fantastique avec un talent pour cette veine bien souvent insoupçonné.
    Traductions révisées de Jean-Paul Martin
     

  • Quoi de mieux pour se distraire qu'une course à l'assassin  ?
    Tout a été prévu dans les moindres détails. Oh ! bien sûr, le choix des protagonistes n'a rien de follement original. On n'échappe ni à la somptueuse idiote aux décolletés vertigineux ni au maître d'hôtel sinistre. Mais après tout, les vieilles recettes ont fait leurs preuves.
    Le but du jeu  est simple. Les concurrents doivent trouver le meurtrier, son mobile, ainsi que l'arme utilisée. Mais ce qui devait n'être qu'un jeu devient réalité lorsque la fausse victime se révèle être bel et bien morte. Les policiers d'un soir laissent alors place au détective belge, venu remettre un prix au vainqueur. Car, si tout le monde peut jouer les enquêteurs, il n'y a qu'un Hercule Poirot  !
    Traduction révisée de Pierre Girard

  • Cinq petits cochons

    Agatha Christie

    • Audiolib
    • 14 September 2016

    Cinq témoignages accablants ont fait condamner à la détention perpétuelle Caroline la femme de Amyas Crale peintre renommé mort empoisonné.
    Seize ans plus tard Hercule Poirot prend l'affaire en main. Ne s'arrêtant pas aux évidences tirant parti du moindre indice il fait éclater une vérité à laquelle personne ne s'attendait.
    © 1942 Agatha Christie Limited. © Éditions du Masque département des éditions Jean-Claude Lattès
    © et (P) Audiolib 2016
    Traduit par : Jean-Michel Alamagny
    Durée : 7h00

  • M. Shaitana est un bien étrange personnage : excentrique collectionneur à l'air méphistophélique, il met toujours un point d'honneur à chercher l'excellence, que ce soit pour acheter une tabatière ou pour débusquer le parfait assassin. Et pour le prouver au plus célèbre détective belge, il convie lors d'une soirée huit hôtes triés sur le volet : quatre spécialistes du crime, et quatre criminels qui seraient - d'après lui- assez habiles pour ne s'être jamais fait pincer.
    Mais quand on entre dans la cage du tigre, celui-ci peut bondir et, au cours de la soirée, le rictus démoniaque de M. Shaitana s'effacera définitivement. C'est une erreur de laisser traîner des armes potentielles en présence d'aussi éminents spécialistes !
    Mêlant humour noir et stupeur, la Reine du crime s'amuse une fois encore à nous entraîner de fausses pistes en pièges dans cette enquête - probablement la plus complexe - d'Hercule Poirot.

  • « Venez, pour l'amour du ciel ! », c'est ainsi que se termine la lettre en forme d'appel à l'aide que reçoit Hercule Poirot. Elle est signée d'un certain Paul Renauld, un millionnaire qui demande au célèbre enquêteur belge de le rejoindre d'urgence dans le nord de la France. Mais le temps qu'Hercule Poirot arrive, l'homme est retrouvé assassiné sur un parcours de golf. Poirot s'intéresse aussitôt à la famille. Avec un tel héritage les motifs sont sûrement nombreux...D'autant que l'arme du crime, un poignard, est un cadeau fait à Mme Renauld par son fils.
    Traduit de l'anglais par Françoise Bouillot

  • Amy Leatheran, une jeune infirmière, accepte de partir en Mésopotamie sur un chantier de fouilles afin de prendre soin de la femme de l'archéologue, en proie à de terribles angoisses nocturnes. Quand une série de meurtres inexpliqués se produit, la jeune femme est soulagée de voir apparaître Hercule Poirot qui visite justement le site. Malgré son indéniable talent, parviendra-t-il à empêcher le meurtrier de frapper à nouveau ?Traduit de l'anglais par Robert Nobret

  • Dans le restaurant d'un célèbre night-club luxembourgeois, six personnes sont rassemblées autour d'une table dressée pour sept. En face de la place vide, un brin de romarin - souvenir de Rosemary Barton, décédée exactement au même endroit un an auparavant. Aucun des témoins de cette nuit fatidique ne devrait jamais oublier le visage de cette femme, trop belle, trop riche et à la vie mondaine débridée. Mais lequel des six convives aura à jamais sa mort sur la conscience ?Traduit de l'anglais par Janine Vassas

  • Lorsque la richissime Emily Inglethorp est retrouvée empoisonnée dans son manoir de Styles, les soupçons se portent rapidement sur son très jeune mari, Alfred Inglethorp. Mais le verdict paraît trop évident au colonel Hastings, qui décide de faire appel à son vieux compagnon Hercule Poirot. Ce dernier met alors tout en oeuvre pour découvrir à qui pourrait profiter le crime. Car il y a aussi les beaux-enfants de Mme Inglethorp, et Cynthia, la protégée de la défunte : tous auraient pu se procurer la strychnine qui a servi à la tuer... 
    Les maigres indices ne faciliteront pas la tâche d'Hercule Poirot et mettront à l'épreuve sa perspicacité légendaire... 
    Traduit de l'anglais par Thierry Arson

  • Personne ne remarque jamais la présence de M. Satterthwaite, ce vieux gentleman aimable et effacé. Pourtant, on aurait tort de le prendre pour un personnage falot. Invité dans les manoirs de la noblesse, en villégiature sur la Riviera... où qu'il aille, des drames éclatent. Spectateur discret et attentif, il n'attend que le signe de M. Quinn pour entrer en scène. Ensemble, ils démasquent les coupables et innocentent les victimes. Ensemble, vraiment ? Comment se fait-il alors qu'il ignore tout de son prétendu ami ? Satterthwaite ne serait-il qu'un instrument entre les mains de M. Quinn ? Le mystérieux Harley Quinn, justicier insaisissable dont le visage reste toujours dans l'ombre...
    À travers les douze nouvelles de ce recueil, la reine du crime s'amuse à explorer l'étrange et l'inquiétant, ravie de troubler son lecteur en flirtant avec la frontière du fantastique.
    Ce titre réunit les volumes précédemment publiés sous les titres Le Mystérieux Mr Quinn et Mr Quinn en voyage.
    Traductions révisées de Laurence Kiefé, Gérard de Chergé, Jean-Marc Mendel et Daniel Lemoine.

empty