• « M'étant séparé de mon moi illusoire, j'ai cherché désespérément un sentier et un sens pour la vie. » Cette phrase définit parfaitement le projet biographique d'Alexandro Jodorowsky : restituer l'incroyable aventure et quête que fut sa vie. Né au Chili en 1929, c'est en effet un homme et un artiste aux mille facettes. Chantre de l'expansion de conscience, poète, romancier, comédien, fondateur du « théâtre panique » avec Arrabal, réalisateur notamment de films cultes tels que El Topo et La Montagne sacrée, scénariste de célèbres bandes dessinées comme L'Incal, Jodorowsky a aussi élaboré deux techniques thérapeutiques : la psychomagie, qui renvoie les faits quotidiens à des modèles mythiques, et la psychogénéalogie, qui agit sur les héritages psychologiques familiaux.
    Il brosse ici la fresque d'une existence qui exalte, au-delà de toute mesure, les potentialités de l'être dans le but de repousser les limites de l'imaginaire et de la raison, et d'éveiller le capital de transformation et de vie qui se trouve en chacun de nous.

  • Psychomagie

    Alexandro Jodorowsky

    À partir de ses innombrables expériences de vie, Alexandro Jodorowsky a inventé une véritable psychothérapie où jeu et je se répondent pour délier les noeuds enfouis dans l'inconscient. Cet art de guérir fut le sujet du Théâtre de la guérison, qui a remporté un immense succès. Psychomagie prend la suite de ce livre et propose notamment un dialogue entre l'universitaire catalan Javier Esteban et Alexandro Jodorowsky. Le premier y aborde les nombreuses questions que se pose la jeunesse et auxquelles la société ne répond pas. Le second y répond en lumineux visionnaire, avec tout le génie de l'artiste multiforme, en nous parlant de l'amour, des rêves, des addictions, des blessures familiales, de l'après-vie, de la sainteté, de la folie et des différents niveaux de conscience... Un livre stimulant où le maestro de 90 ans nous invite, par des pistes concrètes, à développer notre créativité et à comprendre que tout être a de nombreuses clés à sa disposition pour évoluer.

  • Personnalité inclassable, chilien d'origine russe, Alexandro jodorowsky est cinéaste (La Montagne sacrée, El Topo, Le Voleur d'arc-en-ciel...), dramaturge, tarologue et fondateur, avec Arrabal et Topor, du concept de "théâtre panique".
    À la manière d'un Carlos Castaneda, Alexandro Jodorowsky nous entraîne, tout au long de ce dialogue avec Gilles Farcet, dans un périple magique, qui est celui même de sa vie.À partir de ses multiples expériences, Alexandro Jodorowsky a développé une véritable psychothérapie de groupe où jeu et je se répondent pour délier les noeuds enfouis dans l'inconscient. En soulignant le pouvoir de guérison propre à l'imagination, il nous révèle ici les secrets d'un parcours entièrement tourné vers la recherche d'une authenticité intérieure enfin vécue.

  • Alexandro Jodorowsky, écrivain inclassable et cinéaste visionnaire déploie dans ce roman initiatique tout son talent baroque et fellinien.Trois hommes marchent sur un chemin de terre. Qui sont-ils ces détectives errants : anges ou démons ? Ont-ils réellement perdu la mémoire et que viennent-ils faire dans ce pays étrange ? Qui est ce général dictateur, chef charismatique affublé d'une matrone gonflée d'ozone : un assassin aux yeux de loutre, un écrivain raté cherchant à transfigurer ses nuits, un urbaniste dément ? Comme l'écrit Gérard de Cortanze dans sa préface à cette Enquête sur un chemin de terre, il s'agit bien d'un « rêve plutôt mélancolique sur l'identité personnelle. » Est-ce dans l'étrangeté que chacun se révèle à soi ?

  • Pour la première fois, voici réuni le théâtre complet d'Alexandro Jodorowsky : École de ventriloques, Trois vieilles, Un rêve sans fin, Le Gorille, Hypermarché, Zarathoustra... Pour celui qui a fondé avec Arrabal l'idée du « théâtre panique », il est essentiel de parvenir à représenter un théâtre apte à créer un affrontement avec soi-même.« Au moment d'écrire, je me suis toujours posé la question suivante : qu'ai-je à dire, comme dernières paroles ? Les réponses qui me sont venues ont toutes à voir avec cet éternel recommencement... Le théâtre authentique aborde en effet nos grandes interrogations et les conduit vers une catharsis positive. Ce théâtre veut résoudre le dilemme originel de l'être humain, son incertitude, sa faiblesse et ses terreurs fondamentales afin que, portés à la conscience, ils deviennent certitude, assurance, force et compassion. »Traduites et adaptées de l'espagnol par son fils, Brontis Jodorowsky, ces pièces donnent une vision d'ensemble sur cet artiste multiforme dont le film, La Danza de la realidad, a été un succès international.

  • Premier texte de Jodorowsky paru en français, Les Araignées sans mémoire est un livre culte. Édité aux Humanoïdes Associés en 1980, ce recueil de "fables paniques" dans la lignée du théâtre Panique qu'il fonda avec Topor, est un bijou de littérature expérimentale et psychédélique qui livre en quelque cent trente textes une vision du monde hallucinée.Comme l'écrit Gérard de Cortanze, qui a traduit et préfacé l'ouvrage, "ce livre de voyages, sur lequel plane une certaine terreur euphorique, parce qu'il sait déployer son énergie hors de toute école et de toute chapelle, parce qu'il choisit, pour arriver au "monde merveilleux de la Géométrie", le labyrinthe plutôt que la ligne droite, sait briser l'encrier plombé de notre imagination. Lettre ouverte au déguisement, il saccage avec folie les combinaisons de la sagesse."

  • Fidèle au caractère thérapeutique de ses écrits, Alexandro Jodorowsky nous fait à nouveau entrer dans le monde des fables spirituelles et des contes salvateurs pour mener notre véritable Moi, maltraité par la vie, vers la liberté et la paix.Ce volume regroupe trois contes magiques : « L’enfant qui ne savait pas mourir », « Loïe du ciel » et « L’incroyable mouche humaine », autant de paraboles qui nous apprennent à retrouver notre unité profonde. Ils sont suivis de petits contes qui nous offrent, à travers la métaphore, des pistes pour aller vers nous-mêmes.

  • L'amour est ce qui se donne sans espoir de retour. C'est la manifestation du sublime, de la beauté pure et invisible. L'amour est le commencement et la fin, l'essence de tout ce qui nous anime. L'amour transforme chaque chose, chaque être, chaque acte en une fibre sacrée qui nous offre la possibilité de tisser un éden.

  • « Aujourd'hui, la poésie naît d'une étroite collaboration entre l'écrivain et ses lecteurs : ensemble, ils créent l'oeuvre. Il faut les gagner chaque jour, les surprendre, les convaincre, les secouer, les caresser. Telle une barque habitée par eux, il faut avancer sur la mer sombre de l'inconscient pour arriver à la Conscience. » Alejandro JODOROWSKY

  • Alexandro Jodorowsky, artiste multiforme - cinéaste, acteur, dramaturge, auteur visionnaire... - et psychothérapeute novateur, s'est engagé depuis une trentaine d'années dans la Voie du tarot. Avec Marianne Costa, ce compagnon de route des surréalistes a

  • Né à l'aube des années 1990 dans les pages de (À Suivre), Face de Lune met en scène une île dont la population vit sous un joug dictatorial, en proie à des vagues gigantesques qui ravagent tout sur leur passage. Une île en attente d'un sauveur. Lequel sera un personnage sans visage, capable de dompter les vagues. Récit graphiquement très ambitieux dont le scénario interroge, en creux, l'histoire du XXe siècle, Face de Lune a ouvert le bal de 20 années de collaborations fructueuses entre François Boucq et Alejandro Jodorowsky : la rencontre de deux géants du 9e Art.

  • La conclusion d'une saga où se mêlent assassinats, népotisme, stupre, poison mais surtout les talents conjugués de deux génies du neuvième art : Theo et Jodorowsky. Êtes-vous prêts pour l'extrême-onction ?
    1513, un nuage lugubre obscurcit le ciel de Rome alors que le glas de la grande cloche de l'église San Pietro peinte en noire sonne. Le Pape est mort. Raphaël et Michel-Ange sont parmi les gardes suisses pour porter son cercueil vers son ultime demeure. Machiavel, lui, demande en mariage Madame Imperia, la matrone du bordel où il a ses habitudes. Un jour comme un autre dans la ville éternelle...

  • Le 18 août 1503, victime d'un mal mystérieux, le Saint-Père Alexandre VI passe de vie à trépas. Aux premières lueurs de l'aube, la course au trône papal s'engage. Pour gagner le Saint- Siège, le népotisme, le stupre et le poison seront monnaie courante. En outre, le cardinal Della Rovere, ennemi juré du clan Borgia, entend bien accéder à la fonction suprême, quitte à vendre son âme au diable...

  • Poussé par Aldosi qu'il a épousé en secret, Jules II s'apprête à déclarer son amour au grand jour. Avant d'en informer la Chrétienté, il convoque le clan Rovere. Mais ces derniers s'unissent pour fomenter l'assassinat du favori. La découverte du cadavre transforme le pape en un monstre sanguinaire. Il jure alors de détruire tous ceux qui s'opposent à sa Sainte volonté, y compris sa propre famille...

  • Revenu de guerre, Machiavel profite de se ressourcer au bordel de Madame Imperia pour conter les campagnes victorieuses de Jules II. Campagnes militaires puis amoureuses puisque Michel- Ange a accepté le chantier de la Sixtine et de partager la couche du Saint-Père en compagnie de son rival Raphaël. Mais dans l'ombre, une autre bataille a commencé : les cardinaux veulent organiser le prochain conclave...

  • Qu’est-ce que la métagénéalogie ? Pourquoi ne pas parler plutôt de psychogénéalogie, puisque ce mot est à la mode ?Le vocable psychogénéalogie a été inventé par Alexandro Jodorowsky au début des années 1980. Depuis lors, l’usage s’en est vulgarisé au point de recouvrir des pratiques extraordinairement variées. Les unes relèvent de la psychologie « pure et dure »; les autres de la médiumnité la plus invérifiable.A l’écart de ces deux extrêmes, la métagénéalogie se propose de réconcilier les apparents contraires, en se situant précisément à leur point de jonction : là où l’irrationnel collabore avec le rationnel, où la science danse avec l’art, où « clairvoyance » signifie aussi bien « intuition » que « lucidité ».Cet ouvrage se propose de résumer et présenter de manière accessible les trente-cinq années de recherches et de découvertes menées par Alexandro Jodorowsky sur l’arbre généalogique.Solidement ancrée dans les théories psychologiques et scientifiques de son temps, la métagénéalogie reflète le parcours artistique d’une vie entière, et la quête insatiable de sens qui l’anime.Plutôt qu’un manuel, nous nous sommes proposé d’écrire le roman d’une double initiation : celle, déjà accomplie, de l’inventeur de la métagénéalogie, et celle, en devenir, de qui voudra bien se prêter au jeu et entamer avec nous ce chemin de la reconquête de son identité véritable.Marianne Costa

empty