• Nos espérances

    Anna Hope

    « Comme si l'univers en avait quelque chose à carrer que tu te sois cassé le cul ou non au boulot, que tu aies payé tes impôts et ta redevance télé, et que tu étais la première à lever la main en classe. Il arrive des trucs horribles aux gentils tout le temps. Tu regardes pas les infos ? »

    Londres, années 1990. Hannah, Cate et Lissa sont trois jeunes amies ambitieuses et inséparables, portées par le vent de rébellion qui souffle sur le monde. Mais les années passent et, à trente-cinq ans, aucune ne se sent accomplie et chacune jalouse ce que les deux autres semblent posséder : mariage, carrière ou indépendance. Qu'est-il arrivé aux femmes qu'elles pensaient devenir ?
    Avec subtilité, l'autrice de La salle de bal explore l'interstice entre les espérances et la réalité, cet espace fait de rêves, de désirs et de douleurs où se joue toute vie.

  • La salle de bal

    Anna Hope

    Lors de l'hiver 1911, Ella Fay est internée à l'asile de Sharston, dans le Yorkshire, pour avoir brisé une vitre de la filature où elle travaillait depuis l'enfance. Révoltée puis résignée, elle participe chaque vendredi au bal des pensionnaires, unique moment où hommes et femmes sont réunis. Elle y rencontre John, un Irlandais mélancolique. Tous deux dansent, toujours plus fébriles et plus épris. À la tête de l'orchestre, le docteur Fuller observe ses patients valser. Séduit par l'eugénisme et par le projet de loi sur le Contrôle des faibles d'esprit, Fuller a de grands projets pour guérir les malades, dont les conséquences pourraient être désastreuses pour Ella et John.
    Après Le chagrin des vivants, Anna Hope transforme à nouveau une réalité historique méconnue en un roman subtil et puissant, entraînant le lecteur dans une ronde passionnée et dangereuse.
    Grand prix des lectrices de "Elle" 2018.

  • Le chagrin des vivants

    Anna Hope

    Durant les cinq premiers jours de novembre 1920, l'Angleterre attend l'arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d'hommes ont disparu, cette cérémonie d'hommage est bien plus qu'un simple symbole, elle recueille la peine d'une nation entière.
    À Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l'armée ; Ada, qui ne cesse d'apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d'anciens soldats sur la piste du Hammer-smith Palais pour six pence la danse.
    Dans une ville peuplée d'hommes incapables de retrouver leur place au sein d'une société qui ne les comprend pas, rongés par les horreurs vécues, souvent mutiques, ces femmes cherchent l'équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les coeurs s'apaisent.

  • Anglais Wake

    Anna Hope

    A heart-breaking historical tale of love and hope set at the end of the Great War.'Hope's unblinking prose is reminiscent of Vera Brittain's classic memoir Testament of Youth' - New York TimesRemembrance Day 1920: A wartime secret connects three women's lives: Hettie whose wounded brother won't speak; Evelyn who still grieves for her lost lover; and Ada, who has never received an official letter about her son's death, and is still waiting for him to come home. As the mystery that binds them begins to unravel, far away, in the fields of France, the Unknown Soldier embarks on his journey home. The mood of the nation is turning towards the future - but can these three women ever let go of the past?

  • Anglais The Ballroom

    Anna Hope

    A RICHARD AND JUDY BOOK CLUB PICK AUTUMN 2016'Absolutely heart-breaking. One of the best books I've ever read' DINAH JEFFERIES, author of The Tea-Planter's Wife
    'Compelling, elegant and insightful' Observer
    'Beautifully wrought, tender, heartbreaking' Sunday Express 5/5
    'Moving, fascinating' Times
    'A tender and absorbing love story' Daily Mail'Unsentimental and affecting' Sunday Times'Exquisitely good' Metro
    1911: Inside an asylum at the edge of the Yorkshire moors,
    where men and women are kept apart
    by high walls and barred windows,
    there is a ballroom vast and beautiful.
    For one bright evening every week
    they come together
    and dance.
    When John and Ella meet
    It is a dance that will change
    two lives forever.Set over the heatwave summer of 1911, the end of the Edwardian era, THE BALLROOM is a historical love story. It tells a page-turning tale of dangerous obsession, of madness and sanity, and of who gets to decide which is which.

  • « À l'intérieur, la vie passe lentement. J'adopte le rythme de mes parents et nous avançons lentement, lentement au fil des jours. » Anna Hope

empty