• Good Boy

    Antoine Charbonneau-Demers

    • Arthaud
    • 2 September 2020

    « Ici, de toute façon, je pourrais mourir tout de suite sur le trottoir, et personne ne viendrait se pencher sur mon corps. Personne. Ma famille est à huit heures de route ; les pigeons m'auront bouffé avant qu'elle ait le temps de débarquer. »
    Étudiant, arrivé de sa lointaine province, un jeune homme explore la grande ville et tente d'y découvrir son identité.
    Ce roman d'apprentissage cru, candide et poétique est celui des rêves d'une génération confrontée au sexe, au désir et à l'amour dans l'anonymat d'une grande métropole.

  • Les vestiaires de la piscine de l'école. Un garçon de 16 ans. Il ne dit à personne ce qui s'est passé là-dedans, mais une chose est certaine: l'Abitibi ne suffit plus, peut-être même que la vie ne suffit plus.

    La mère de l'adolescent le tire de sa noirceur avec un précieux conseil: « Botte-toi le cul. »
    Animé par ce nouveau leitmotiv, il décide de prendre des risques pour goûter à une vie qui lui semblait jusqu'alors inaccessible. Il se donne pour mission d'acquérir, avant la fin du secondaire, assez d'expérience pour se faire remarquer lors des auditions de le prestigieuse Académie nationale d'art dramatique. Séduit par un finissant de cette école qui lui promet de l'aider avec son admission, il devient rapidement Baby Boy, une nouvelle version de lui-même qu'il n'est pas certain d'aimer...

    Cette histoire d'amour entretenue par textos prendra la tournure d'un cauchemar. Jusqu'où Marc-André Langelier le poussera-t-il ?

  • Une sacoche volée.
    Un message envoyé trop vite.
    Des réminiscences du secondaire.
    Deux vieux ennemis réunis.
    Une panne d'électricité d'apparence anodine.
    Un frère et une soeur en cavale.
    Un bal des finissants raté.

    Sept autrices et auteurs, sept nouvelles, une idée: Oups! Mauvaise fenêtre.

  • Self-care Nouv.

    Self-care réunit les voix de 13 écrivain·es qui, à partir de leur situation de personnes minorisées, se penchent sur différents aspects du soin de soi. Résolument politique, cet ouvrage collectif de textes de fiction (poésie, récits, nouvelles et textes hybrides) pense l'affect, les mécanismes de défense, les obsessions, les impulsions, la mélancolie, la douleur chronique ou l'anxiété comme des voies privilégiées pour aborder toutes les manières de prendre soin de soi, qu'elles soient new age, ancestrales, individualistes, solidaires ou (anti) capitalistes. Sans bouder les sheet masks et les eye patches, ces auteurices méditent, font du yoga, pratiquent une sexualité complexe, s'engagent politiquement et, surtout, écrivent. Leurs textes sont dotés d'un tel sentiment d'urgence qu'ils prouvent que le self-care des personnes socialement marginalisées est toujours investi d'une quête plus grande : pour elles, prendre soin de soi, c'est aussi se réparer et se recréer collectivement.

empty