• Le Dauphiné Libéré - Édition Drôme / Ardèche Sud, le 28/05/2019.
    Les forces de police, alertées sur des dérives sectaires, ont dû intervenir hier dans la vallée de la Volane, au lieu-dit Le Hameau. Sur les trente-cinq habitants et membres de la « Nouvelle Arche », trente-quatre, parmi lesquels le gourou et vingt et un enfants, ont été portés disparus. Ne restait sur place qu'une adolescente : dans un état de santé critique, elle serait restée enfermée plusieurs jours sans nourriture dans la salle dite « de Purification ».
    Abigaëlle se réveille à l'hôpital, loin des siens, entourée de « Rampants » : à son chevet, des infirmières, un docteur, des policiers et un psychologue se relaient. La jeune fille tâche de mettre en mots ce qu'elle a vécu, pour faire avancer l'enquête et s'émanciper enfin du système idéologique qui la tenait enfermée.
    À partir de 13 ans

  • Dans les années 50, aux États-Unis, la ségrégation bat encore son plein. Malgré leur jeune âge et l'amour protecteur de leur mère Odessa, Cassius et Rudy en subissent la violence au quotidien. Ils encaissent les inégalités comme autant de coups. Jusqu'au jour où l'aîné des deux frères découvre la boxe... Dans les gymnases, la couleur de peau importe peu. Sur les tapis et les punching-balls, les distinctions s'effacent dans une même odeur de sueur. Jab ! Crochet ! Uppercut ! Pour Cassius, progresser devient rapidement une obsession. Il pratique chaque jour et gagne peu à peu en technique et en endurance, aidé en cela par son entraîneur Angelo Dundee. Sur le ring, son énergie est stupéfiante, et son jeu de jambes si rapide qu'il fait penser à une danse. Ses adversaires peinent à suivre le rythme ! Et ce n'est encore qu'un début... Catherine Locandro raconte avec sensibilité et passion le parcours et l'ascension extraordinaire de celui que l'on surnommait « The Greatest », l'un des plus grands boxeurs de l'histoire.
    À partir de 13 ans

  • Un jour Gabrielle s'aperçoit qu'une jeune femme vient d'emménager chez Sacha, son voisin du dessus, un garçon discret. Elle s'appelle Anna et Gabrielle commence à l'apprivoiser, non sans difficultés car sa nouvelle voisine est craintive. La curiosité de Gabrielle est attisée par certains détails troublants. Avec une bienveillance intrusive, elle flaire un secret tout proche, et mène son enquête sans voir la tragédie qui se dessine.
    Le roman de Catherine Locandro s'impose par sa limpidité, au fil d'un récit subtil et envoûtant.

  • Rome, 10 novembre 1995. Luca, marié, père d'une jeune femme, Guilia, est un professeur de philo sans histoires, qui enseigne depuis quatorze ans dans le même lycée. Pourtant, ce matin-là, quelques minutes avant le début des cours, la lecture d'un article

  • Sa disparition a commencé il y a longtemps... Comme un film que l'on rembobine, cette histoire commence par la fin. Une banale levée de corps par l'équipe des pompes funèbres, celui d'une femme de 65 ans retrouvée dans un studio parisien, entre des magazines, photos éparses et cadavres de bouteilles. Triste spectacle de l'ultime solitude. Pourtant la défunte est loin d'être une inconnue. Elle fut une icône du cinéma. Un rôle qui changea sa vie, et précipita sa chute. Quelle sombre histoire se cache derrière ce destin tragique ? Qui se souvient de Lila Beaulieu... Douze témoins vont prendre la parole, chacun dira sa vérité sur Lila, une vérité peuplée de gouffre et d'étincelles. À travers ces voix - un médecin légiste nostalgique, un voisin devenu ami ou encore un amant à jamais blessé -, Catherine Locandro dessine peu à peu les contours de son héroïne, comble les vides et les silences. La construction chorale reflète parfaitement le mécanisme de l'existence, succession de rencontres, d'évitements et de hasards. Les êtres se croisent, s'effleurent, s'enlacent (rarement) et se quittent dans un carrousel inattendu autour de ce magnifique portrait de femme saisi avant qu'il ne s'efface.

  • À la mort de sa mère, Frédérique tombe sur une mystérieuse photo de son père avec une inconnue. Elle y surprend une expression de douceur et de plénitude qu´elle ne lui connaissait pas. Intriguée, elle entreprend un voyage à Nice, la ville de son enfance. Elle espère sans se l´avouer retrouver la trace de la belle brune de la photo. Entourée d´Alice, son premier amour, et de Johanna, détective privé, elle remontera la piste jusqu´à Gênes, la ville des fantômes, pour y rencontrer Barbara qui fut la maîtresse de son père. Celle-ci lui dévoilera alors un bouleversant secret sur Vittorio, et sur son passé de légionnaire. Catherine Locandro, avec précision et sensibilité, mène son lecteur dans un labyrinthe de souvenirs, vers une issue tout aussi inattendue que poignante.



    Un roman singulier où s´entremêlent deux temps du récit : 1954, l´amitié entre Matteo et Vittorio, engagés dans la légion étrangère française lors de la guerre d´Indochine ; 2011, la quête identitaire de Frédérique entre la Côte d´Azur et l´Italie, et ses monologues intérieurs adressés à sa grand-mère paternelle, une Calabraise morte à 39 ans, bannie pour avoir osé aimer un homme plus jeune qu´elle.

empty