• - 30%

    Tout dans ce livre est incroyable.Et le pire, c'est que tout est vrai
    Donald Trump est président des Etats-Unis. Officiellement, il n'a aucun rapport avec la Mafia.Il reconnait juste avoir été obligé de négocier avec certaines familles qu'il qualifie de « very nice people ».En réalité, la vie cachée de l'ancien promoteur repose sur des décennies de concubinage avec la criminalité organisée, italo-américaine puis russe. Mais pas une seule inculpation !Au fil des années les motifs n'ont pourtant pas manqué, mais à chaque fois, Donald s'en est tiré. Le secret, bien gardé, de cette stupéfiante survie ? Le FBI, que le futur Président a manipulé, alternant dénégations et... dénonciations. Un temps menaçant, celui-ci finit étrangement par le protéger. Cette stratégie périlleuse lui ouvrira les portes de la Maison Blanche. Et de sa réélection ?
    C'est ce que montre cette enquête extraordinaire qui s'appuie sur des témoignages inédits, des archives judiciaires et des rapports officiels.
    Fabrizio Calvi, déjà auteur de nombreuses enquêtes explosives, dont L'oeil de Washington, avec Thierry Pfister, nous entraine dans une fascinante plongée au coeur des coulisses de l'organisation Trump.

  • Le 1er janvier 1993 entrera en vigueur l'Acte Unique qui abolit les frontières en Europe et y organise la libre circulation des biens et des personnes. Mais la Mafia, de même que les autres familles criminelles, telle la Camorra, n'ont pas attendu cette date. Fabrizio Calvi montre comment, depuis les plus petites bourgades siciliennes ou napolitaines, les mafieux ont déjà envahi et investi la France, l'Allemagne, l'Espagne, la Belgique, la Suisse... Avec des exemples concrets, des révélations obtenues de criminels, des confidences de policiers et de juges, il reconstitue la véritable toile d'araignée tissée par le crime organisé.

  • Le mercredi 28 mai 1980, à 11 heures du matin, rue Solari, à Milan, six adolescents assassinent Walter Tobagi, grand reporter du Corriere della Sera. L'attentat est revendiqué par la "Brigade du 28 mars". Camarade P. 38 est le récit du terrible itinéraire de ces six brigadistes du 28 mars, de ces six fils de la bonne bourgeoisie italienne, fascinés par la violence. L'histoire de ces apprentis-sorciers, c'est celle de la lutte armée à Milan, cette métropole monstrueuse qui enfanta des adolescents tueurs, cette ville inquiète où des gamins se baladaient armés jusqu'aux dents et allaient dépenser dans les boîtes de nuit et les restaurants l'argent de leurs hold-up, tout en rêvant aux Brigades rouges. Fabrizio Calvi, qui, cinq ans durant, a couvert le terrorisme italien pour Libération, a connu la plupart des protagonistes de {Camarade P. 38}. Il a pu reconstituer leurs faits et gestes grâce à une minutieuse enquête, aux témoignages de quelques-uns des brigadistes du 28 mars, de leurs familles, de leurs compagnons d'armes et de certaines de leurs victimes.

  • Les plus grandes affaires d'espionnage du monde, depuis la deuxième guerre mondiale, sont ici minutieusement reconstituées et mises en scène avec suspense. Cet ouvrage de synthèse, truffé de révélations, qui procède d'une enquête de plusieurs années et du dépouillement de documents ou d'archives souvent inexploités, se lit comme un roman policier où la CIA, le KGB, le MI5, le Mossad, le SISMI, la NSA, et tant d'autres organismes plus ou moins familiers, se livrent dans le secret une guerre impitoyable : celle du renseignement. Cartes, photographies et organigrammes inédits permettent de mieux comprendre, à l'échelle du globe, l'enjeu de ces aventures envoûtantes où, de la désinformation au meurtre, des hommes jouent avec la vie des hommes. Trafics et complots ; taupes et transfuges ; traquenards et massacres : telles sont les trois boussoles proposées pour traverser le labyrinthe des armées de l'ombre. Une plongée dans le monde du silence qui transforme radicalement la perception de notre planète : manipulant les pouvoirs autant qu'ils sont utilisés par eux, les hommes du secret tiennent entre leurs mains les instruments de la guerre et les conditions de la paix.

  • Le 11 septembre n'est pas un accident de l'histoire, il découle d'un enchaînement de circonstances, d'erreurs stratégiques, de décisions erronées, d'incompétences, de pesanteurs bureaucratiques... Au terme d'une enquête de trois ans qui l'a conduit dans le monde entier à la rencontre de plus de cent cinquante témoins directs, Fabrizio Calvi démonte l'engrenage implacable qui, dès 1979, mène aux attaques du 11 septembre 2001. Tournant résolument le dos aux théories délirantes du complot, l'ouvrage éclaire d'un jour nouveau les très nombreuses zones d'ombres des attaques du 11 septembre pour répondre à la question "comment cela a-t-il pu arriver?" Il apporte nombre de révélations : - Les attaques ont été planifiées dès le début des années quatre-vingt-dix. La CIA et le FBI informés dès 1995, n'ont rien fait alors qu'ils avaient connaissance des grandes lignes de l'opération et même des noms de certains des pilotes. -L'incroyable saga du cerveau des attaques du 11 septembre, Khaled Cheikh Mohammed. De la conception du plan à sa réalisation en passant par la longue et vaine traque des services américains lancés mais trop tard à ses trousses. - Une taupe d'Al Qaida au sein des Forces Spéciales américaines lui communiquait les plans les plus secrets de l'Armée américaine. Devenue garde du corps de Ben Laden, elle a organisé les attentats contre les ambassades américaines dans la Corne d' Afrique et infiltré le FBI. Sous le regard complaisant de la CIA.

  • Voici l'histoire, sur un siècle, de la plus célèbre organisation policière de la planète. Pour la raconter, les auteurs ont pu consulter des milliers de pièces d'archives inexplorées et bénéficier d'une centaine de témoignages d'agents en service ou retirés. Ils nous entraînent dans un périple au coeur du mythe : de l'épopée des tueurs de gangsters à celle des chasseurs d'espions nazis, de la chasse aux communistes à la véritable histoire de l'exécution des époux Rosenberg, dans les coulisses du Kremlin sur les traces de « Solo », la taupe du FBI, ou dans « Cointelpro », la plus redoutable des opérations menées par le Bureau. Ils disent leur vérité sur l'assassinat du président Kennedy et dessinent à ce sujet les contours d'un inquiétant complot. Certains traquent la vérité du scandale du Watergate, d'autres complotent pour renverser le président Nixon. Ils se livrent à d'inquiétantes opérations d'infiltration de la Mafia, avant de filer au coeur des réserves indiennes en proie à de sanglantes révoltes. Comment font-ils face aux tueurs en série ? Que trouvent-ils en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie, au fil des pistes qui débouchent sur les attaques du 11 Septembre et à l'heure où vacillent les certitudes en matière de sécurité ?
    Une enquête exceptionnelle, par la qualité des témoins rencontrés, la richesse et le caractère inédit des documents rassemblés sur une institution qui aspirerait volontiers, demain, à la faveur de la guerre contre le terrorisme, les mafias, les trafics en tout genre, à assurer la vocation d'une police mondiale.
    Fabrizio Calvi est auteur d'ouvrages et de documentaires sur la criminalité organisée et les services secrets.
    David Carr-Brown est réalisateur et producteur de reportages et documentaires pour la télévision.
    Ce livre fait l'objet d'une adaptation télévisée sur France 5, sous forme de documentaire, en cinq épisodes de 55 minutes.
    © Getty images
    Couverture : Christophe Billoret, cbisfr.fr
    Photogravure MCP

  • Le sport national pendant la seconde moitié des années quatre-vingt a consisté à prendre le maximum d'argent à l'État banquier pour en rendre le minimum à l'État percepteur. De cet exercice, la banque publique Crédit Lyonnais est sortie exsangue, plus de cent milliards de francs s'étant évanouis dans la nature. Des arnaques autour de la vente des studios de la MGM à la crise de l'immobilier en passant par les acrobaties spéculatives d'Altus et le financement des nouveaux capitalistes français - Pinault, Bolloré et autres - sans oublier Tapie, cet argent n'a pas été perdu pour tout le monde. Car, derrière la mise à l'encan d'un Crédit Lyonnais aujourd'hui en voie de privatisation, se sont constituées quelques-unes des principales fortunes du pays. Pour la première fois, les présidents et directeurs généraux de la banque publique qui fut, naguère, la principale banque européenne, mais aussi les ministres des Finances, des hommes d'affaires et des hauts fonctionnaires racontent ce qui s'est passé. Une époustouflante mise à plat. Mille secrets qui éclairent le cynisme des moeurs financières nationales.

empty