• « La mode de la méditation va-t-elle retomber, comme le font toutes les modes ? Ou va-t-elle se transformer en un mouvement social profond et durable, capable de modifier nos façons de vivre et de penser ? Comment faire pour que son développement ne s'accompagne pas de dévoiement, et sa diffusion, de trop de simplification ? Peut-être que la solution réside, tout simplement, dans la mémoire et le respect de ses racines ?Ce livre est une référence en la matière, et vous offre une synthèse remarquable de l'histoire, de l'esprit et des techniques de méditations venues de tous les horizons : du bouddhisme au taoïsme, du Zen au soufisme, de l'hindouisme au christianisme, etc. Son auteur, Marc de Smedt, est un des pionniers de l'exploration de ce domaine au croisement de la spiritualité et de la psychologie. Vous ne pouviez rêver d'un meilleur guide ! Il est également un pratiquant régulier, notamment du Zen, et n'oublie pas de rappeler à quel point la méditation ne doit pas être asservie à une quête de supériorité quelconque. Vivre en étant pleinement humain est suffisant et passionnant ! Et la méditation est l'une des voies pour nous y aider. »Extrait de la préface de Christophe André
    Cet ouvrage est la réédition très actualisée d'un ancien titre Techniques de méditation.

  • Si l'on peut dire avec John Cage qu'il n'existe pas de silence total, on peut affirmer que le silence ne cesse jamais d'impliquer son contraire et que seul le fond sonore de notre environnement nous permet de le reconnaître. Le silence, c'est du temps perforé par des bruits.Le silence est la couleur des événements: il peut être léger, épais, gris, joyeux, vieux, aérien, triste, désespéré, heureux... Il se teinte de toutes les infinies nuances de nos vies. Sans cesse, si on l'écoute, il nous parle et nous renseigne sur l'état des lieux et des êtres, sur la texture et la qualité des situations rencontrées. Lieu de la conscience profonde, il fonde notre regard et notre écoute.Le silence intérieur: comment, dans le tumulte des pensées, fantasmes, images qui nous habite, peut-on arriver à retrouver le silence en soi ? Artistes, poètes, philosophes, mystiques savent depuis toujours que dans l'attention au silence de la pensée s'enracine toute créativité. Que de lui, ainsi que l'exprime un Koan zen, s'élève l'esprit immortel.Dans un monde de plus en plus bruyant, la valeur du silence est à redécouvrir.Nous l'avons peut-être oublié, nous sommes des êtres porteurs de toute la sagesse immémoriale du silence.Marc de Smedt

  • Une journée, une vie : cet adage zen signifie que tout nous est donné au présent. Chaque jour est unique dans notre existence et il dépend de nous d'en faire un moment beau et utile.En cette période de crise intense où nous vivons un véritable dérèglement moral, tout le monde souhaite un changement. Mais celui-ci passe d'abord par la conscience d'avoir à changer sa propre vie, pas forcément par un grand chambardement, mais de l'intérieur. Les solutions à nos problèmes se trouvent d'abord en nous.Alors, comment dépasser nos angoisses diffuses et faire que la peur de l'avenir devienne bonheur au présent ? Comment nettoyer notre psyché polluée et retrouver une dynamique perdue ? Se libérer de ses chaînes et déceler l'extraordinaire dans l'ordinaire ? Comment réussir à transformer la qualité de chaque journée ?Fort de son expérience et de son intérêt pour les sagesses d'Orient et d'Occident, Marc de Smedt nous offre un revigorant manuel d'optimisme qui ouvre des chemins de métamorphose.

  • Tchouan Tseu (Zhuangzi), philosophe taoïste du IVe siècles avant J.-C., est l'auteur d'une oeuvre, le Zhuangzi, qui est encore considérée comme l'une des plus riches que nous ait léguées la Chine. Elle a marqué non seulement le taoïsme, mais le confucianisme et le bouddhisme chinois et, par son style concis et subtil, a influencé toute la littérature de l'Extrême Orient.

    De cette oeuvre, Marc de Smedt a tiré ce recueil qui restitue l'originalité de la pensée taoïste. Les jeux de langage auxquels se livre Tchouang Tseu traduisent l'aspect ludique de la vie : elle est gratuite, sans autre but qu'elle-même ; elle n'engage à rien et offre des possibilités infinies.
    Tchouang Tseu est le philosophe du devenir et du changement par excellence. Il est aussi l'un de ceux qui a le mieux compris que l'humour est plus efficace et dévastateur qu'un long discours.

  • Le bon sens n'est-il pas la première porte vers la sagesse ? En tout cas, en ces temps où fanatismes et sectarismes se développent de façon dramatique, il s'avère urgent de revenir à des principes simples et clairs pour se repérer dans le labyrinthe des spiritualités et des idées préconçues.
    En effet, jamais la quête intérieure de l'absolu et de la connaissance de soi n'a été autant entachée de crédulité et d'aveuglement. Dans cette réédition, revue et complétée, d'un ouvrage paru en 1993 sous le titre La Porte oubliée, l'auteur traque les dénominateurs communs de nos diverses croyances et dénonce les multiples détournements de sens, tout en définissant les principes, moraux et pratiques, d'une véritable métapsychologie moderne, accessible à tous, athées ou croyants.

  • " Cette randonnée sur les pas du Bouddha se base sur une expérience triplement vécue : par l'intérêt que suscitent depuis des années en moi le message, la personnalité et la vie de ce sage qui vécut il y a quelque deux mille cinq cents ans en Inde et dont le sourire énigmatique continue à hanter nos rêves de plénitude, d'ouverture et d'expansion de la conscience ; par la pratique presque quotidienne de la méditation assise qui fonda son expérience ; par un voyage enfin, qui m'emmena en automne 1980 sur les lieux où se déroula sa longue vie, au nord de l'Inde, dans les actuelles provinces du Bihar, de l'Utar Pradesh, et au Népal : trois mille kilomètres d'une sorte de pèlerinage symbolique aux sources, car c'est bien le signe de ce temps que de parcourir en quelques semaines le parcours d'une vie de quatre-vingt ans, dont une cinquantaine furent itinérantes et à pied.
    Voici donc un récit de voyage où l'extérieur se mêle à l'intérieur en une randonnée qui fait découvrir à la fois les paysages où vécut le Bouddha, sa vie, son enseignement, et les émotions et réflexions que ce périple avait alors fait naître en moi. "

  • « En mai 68, ma révolution fut intérieure. Tous les possibles s'ouvraient alors à nous : des expériences hallucinantes, des voyages exotiques, des rencontres invraisemblables mais si réelles, des libertés souvent débridées... Cela m'a amené à une quête multiforme et bien des aventures à la rencontre des spiritualités et des cultures du monde. Je découvre alors que ces philosophies existentielles, celles de l'Extrême-Orient en particulier, se basent sur des gymnastiques de sagesse et la pratique de la méditation. Ces recherches ont donné naissance à trois livres : Le Rire du tigre, sur un authentique et truculent maître zen que j'ai suivi durant dix ans. éloge du bon sens dans la quête du sens où sont traqués les dénominateurs communs de nos croyances et les détournements qui conduisent aux fanatismes et aux sectarismes. Enfin, éloge du silence où j'interroge, bien au-delà de la méditation, les innombrables états du silence, cet arrière-fond permanent de nos vies, lieu de la conscience profonde. Il ne faut pas en avoir peur mais, bien au contraire, les apprivoiser et les explorer au quotidien pour retrouver notre équilibre. » Marc de Smedt

  • La legende de talhuic

    Marc de Smedt

    A force de faire confiance à votre chance, celle-ci vous mord. Il ne s'agit pas de rejeter la fumée de ses rêves et ses souvenirs. Mais n'oublie pas la flamme de l'attention permanente au monde le bois de la réalité du monde, dit le vieux chamane. En recevant son enseignement, le jeune Talhuic, membre d'une tribu mythique d'un temps hors temps, va traverser une série d'épreuves qui sont autant d'obstacles sur le chemin de la vie. Au cours de la vie d'une longue quête initiatique, vécue comme chance donnée par l'existence, le jeune homme s'éveille lentement à une plus large vision des êtres et des choses de notre monde. Trois âges - l'homme poussière, l'homme plante, l'homme animal - rythment ce conte philosophique, comme autant d'étapes essentielles d'un parcours qui, symboliquement, se veut notre miroir.

  • Méditer
    Laventure incontournable La méditation face à la scienceDouze ans dans une grotte en HimalayaSuivre un stage de Pleine conscienceSur les traces dun maître de lan milMéditer en dormantSextase une sexualité de la présenceLe centre de lêtre une réflexion bibliqueInitier les enfants au silence
    Cette revue-livre illustrée est dirigée par Marc de Smedt. Élève du maître zen Taïsen Deshimaru, éditeur, journaliste, écrivain, il sintéresse aux cultures dorient et doccident depuis longtemps. Parmi les auteurs : Christophe André, Matthieu Ricard, Thierry Janssen, Fabrice Midal, Catherine Despeux, Annick de Souzenelle Les articles sont complétés par des enquêtes et reportages menés par des journalistes, tels Elisabeth Marshall, rédactrice en chef de La Vie, Philippe Nassif, qui collabore régulièrement à Philosophie magazine, ou encore Aurélie Godefroy qui présente lémission Voix Bouddhistes sur France 2.
    UNE DIFFUSION EN LIBRAIRIE
    Question de est distribué dans les librairies et les surfaces culturelles (Fnac, Relay, Cultura), en France comme à létranger.

  • Dans ce cahier, l'auteur présente quelques conseils simples pour méditer dans toutes les circonstances de la vie quotidienne et se ressourcer ainsi facilement.
    Techniques corporelles de respiration, de concentration, de rappel de soi, d'éveil à la réalité seront ainsi détaillées pour permettre de nettoyer le psychisme des pollutions, internes et externes, qui l'encombrent et empêchent la personne d'être vraiment présente au monde en étant « perdue, noyée dans ses pensées ». La méditation permet de devenir spectateur de son mental et non plus son acteur, et donc de ne plus être dupé et manipulé par son fonctionnement erratique. Ce lâcher-prise essentiel crée les conditions permettant l'émergence de la clarté de l'esprit.
    Paix de l'esprit, lucidité, rafraîchissement intérieur, rassemblement des idées et meilleur ressenti de l'être entier découlent de petites méditations souvent répétées car ce travail sur soi doit se refaire sans cesse. Un cahier ludique et pratique pour évoluer en sérénité.

  • Recueil d'entretiens, de reportages, de portraits, de témoignages et d'expériences, avec notamment les textes de :
    Alexandre Jollien Le corps entravé
    Jean-Claude Carrière Qui joue au théâtre ?
    Anne Dufourmantelle Notre héritage matriciel
    Patrice Van Eersel Votre corps est un empire
    Aurélie Godefroy La peau incrustée
    David Le Breton La marche, un art des sens
    Dr Yves Requena Tout respire grâce au Qi
    François Roustang Unifier la personne
    Corine Sombrun L'étincelle chamanique
    Annick de Souzenelle Le symbolisme du corps humain
    Et les textes de Daniel Ballestreros, Eric Baret, Stéphanie Bodet, Martine Castello, etc.

  • Donner du sens à sa vie : c’est une clameur sourde qui monte de la société, un courant de fond qui parcourt chaque être. Mais aujourd’hui, on dirait qu’il se réveille avec plus de force. Est-ce dû aux incertitudes grandissantes, à l’amplification des catastrophes climatiques, à la montée des fanatismes, aux pollutions diverses, psychiques et physiques, qui se révèlent dans leur étendue chaque jour davantage ?Ces entretiens visionnaires, choisis parmi les meilleurs réalisés depuis 1988 pour le magazine Nouvelles Clés, nous parlent de philosophie, de vie, de mort, d’écologie, de spiritualité, d’amour et de transmission. Ils composent une anthologie passionnante, qui ne cesse de nous interroger sur le sens que nous pouvons donner à notre vie.

  • Edgar Morin dit : « Rien n'est tout à fait ouvert, rien n'est tout à fait bouché, une nouvelle aventure est possible. » L'espèce humaine, face à son évolution, doit à présent répondre à des problèmes de vie essentiels. Un nombre croissant d'êtres se posent le problème de leur existence. Déçus par les Eglises, ils cherchent des voies nouvelles d'ouverture à soi-même. Or, dans tous les courants spirituels de l'humanité, ces voies oubliées existent, sous la forme de techniques précises de concentration et d'éveil, sous la forme d'une méditation qui dépasse l'étroitesse des dogmes et morales érigés au fil de l'histoire. Cette collection veut donc mettre au jour ce qui, dans le legs de toute tradition mystique, peut encore servir à l'homme d'aujourd'hui, de façon pratique. Inutile de créer un temple, car celui-ci est en soi, répètent les sages. Personne n'est libéré, chacun peut se libérer. Pourtant la vie se passe à déplacer l'illusion, à la cristalliser sur de toujours nouveaux objets. Et l'homme, face à la mort, comprend trop tard que personne ne l'a libéré. Chaque volume sera donc un retour à l'origine, un retour aux enseignements simples et concrets de ceux qui ont eu le courage de voir l'homme cosmique dans son unité. La libération n'est pas pour le futur, elle est réalisable tout de suite, par chacun, dans n'importe quelle société. Il faut commencer par changer l'esprit, la matière suivra.

empty