• Une synthèse sur cette pratique encore méconnue : théorie du sujet social, du pouvoir, de l'institution, ouvrant à une pratique collective d'interventions institutionnelles.
    Créée par le psychanalyste et anthropologue Gérard Mendel (1930-2004), la sociopsychanalyse n'est pas une application de la psychanalyse à la société, mais son exact et subversif opposé : l'étude de l'impact du fait social et organisationnel sur le fait psychique, inconscient compris.
    Elle est présentée ici sous ses différents aspects : théorie du sujet social, du pouvoir, de l'institution, ouvrant à une pratique collective d'interventions institutionnelles qui touchent à l'organisation du travail. Ainsi, la démarche théorique aborde la question du pouvoir sous l'angle particulier de l'actepouvoir : pouvoir sur ce qu'on fait et non uniquement pouvoir des rapports hiérarchiques ou des relations d'autorité. Ce concept clef servira de point de repère pour évaluer le degré de pratique démocratique dans les organisations.
    Inséparables de l'exposé de la méthode, sont également rapportées trente-cinq années de pratiques d'interventions dans de nombreux domaines du champ social : écoles, entreprises, hôpitaux, associations, partis politiques, syndicats.
    Ce livre s'adresse à tous ceux qui cherchent des outils de compréhension et de changement des rapports sociaux dans les lieux de travail, en réintroduisant la dimension du collectif et de la participation démocratique.
    (Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2006)

  • L'oeuvre de Gérard Mendel, fondateur de la socio-psychanalyse, est plus ou moins accessible. Cette introduction à l'ensemble de son oeuvre propose un panorama des 28 ouvrages qu'il a publié, pour aider étudiants, enseignants, travailleurs sociaux et tous ceux qui sont intéressés par l'approche psycho-sociale du pouvoir et de la démocratie, à se référer à son oeuvre originale et stimulante.

empty