• « On ne doit jamais se fier à sa première impression. Contrairement à ce que prétend le dicton. En matière de voyage, du moins. »

    Pour Tristan Savin, chaque pays possède son « trou du cul du monde ». Simple formule provocatrice ? Non pas ! En trente ans de voyages lointains, ce drôle de curieux a plus d'une fois eu l'occasion de vérifier cette assertion peu révérencieuse.
    Un TDCDM (pour rester poli) est un lieu méconnu, de préférence sordide, voire hostile, situé au milieu de nulle part... ou d'ailleurs. Une ville oubliée des dieux, inévitablement galère. Un bout du monde, une zone frontière, un village fantôme, un îlot paumé : du Mexique à l'Inde et des Galápagos à l'Amazonie, en passant par l'Éthiopie et la Polynésie, la diversité de ces endroits paraît sans fin. C'est surtout le genre de lieux où se produisent des phénomènes étranges. Et de drôles de rencontres : zombies haïtiens, racketteurs du désert, espion birman ou dragons de Komodo.
    Vous voilà prévenu, et prêt à embarquer pour le plus désopilant des tours du monde, décalé et totalement subjectif.

  • Redécouvrez le vrai sens des mots, adoptez-les de nouveau et brillez en société !

    Amphigourique, borborygme, cacochyme, kafkaïen, picaresque, surréaliste...

    Chacun s'approprie les mots à sa façon. Mais les emploie-t-on à bon escient ? Voici 320 termes éloignés de leur sens originel par l'usage, mal interprétés ou indûment employés. Tristan Savin a retrouvé leur étymologie pour explorer les causes de ces glissements sémantiques, et le lecteur connaîtra enfin le sens réel de mots que leur succès a détourné de leur signification première. Sait-on qu'un sbire, aujourd'hui "homme de main", est un mot d'argot attribué à Rabelais qui signifiait "policier" ?
    Sait-on que"glauque" désigne à l'origine la couleur vert pâle ou gris-vert, celle de la mer ou de certains yeux ?
    Sait-on que "médiocre" signifie exactement la moyenne "entre le grand et le petit, entre le bon et le mauvais" d'après le Littré ?


  • Redécouvrez le vrai sens des mots, adoptez-les de nouveau et brillez en société !

    Amphigourique, borborygme, cacochyme, kafkaïen, picaresque, surréaliste...

    Chacun s'approprie les mots à sa façon. Mais les emploie-t-on à bon escient ? Voici 320 termes éloignés de leur sens originel par l'usage, mal interprétés ou indûment employés. Tristan Savin a retrouvé leur étymologie pour explorer les causes de ces glissements sémantiques, et le lecteur connaîtra enfin le sens réel de mots que leur succès a détourné de leur signification première. Sait-on qu'un sbire, aujourd'hui "homme de main", est un mot d'argot attribué à Rabelais qui signifiait "policier" ?
    Sait-on que "glauque" désigne à l'origine la couleur vert pâle ou gris-vert, celle de la mer ou de certains yeux ?
    Sait-on que "médiocre" signifie exactement la moyenne "entre le grand et le petit, entre le bon et le mauvais" d'après le Littré ?

  • Pour Tristan Savin, chaque pays possède son « trou du cul du monde ». En trente ans de voyages lointains, ce drôle de curieux a eu l'occasion de vérifier cette assertion peu révérencieuse. Un trou du cul du monde (ou TDCDM, pour rester poli) désigne un lieu méconnu, de préférence sordide, voire hostile. Une ville oubliée des dieux, inévitablement galère. Un bout du monde, une zone frontière, un village fantôme, une mégalopole chaotique, un îlot paumé. La diversité des TDCDM est d'une richesse inépuisable... C'est surtout le genre de lieux où se produisent des phénomènes étranges. Une succession de malchances. Un enchaînement de catastrophes ! On sent que tout peut y arriver : devenir zinzin, se prendre le ciel sur la tête, assister en direct à la fin du monde... Les trous du cul du monde ont aussi la louable faculté de dévoiler au voyageur égaré tout un pan oublié de l'humanité... Zombies haïtiens, mère maquerelle des Galápagos, espion birman, petroleros d'Amazonie, racketteurs éthiopiens et dragons de Komodo... Les trente histoires de cet ouvrage vous invitent à embarquer pour le plus désopilant des tours du monde.


  • Le jargon des politiques n'aura plus aucun secret pour vous !

    Le jargon des politiques n'aura plus aucun secret pour vous !

    Qu'est-ce qu'une raffarinade, un Watergate ? Pourquoi évoque-t-on une victoire à la Pyrrhus, une navette parlementaire ou un télégraphiste de l'Élysée ? Que cachent ces termes techniques sortis d'un cours de l'ENA : saisine ou rapporteur ? Comment le royalisme en est-il venu à désigner l'adhésion aux idées d'une candidate socialiste ? Enfin, qui sont Babar, la Belette, le Sphinx et le Schtroumpf grognon ?
    De AAA à Zorro (de la politique), cet abécédaire décalé de 350 mots éclaire le citoyen désemparé face au jargon de l'Homo politicus : définitions, étymologie, faux amis, synonymes et exemples. Sans oublier ces fameuses " petites phrases " - pas toujours politiquement correctes ! - qui font le charme de l'exception française... Le but ? Aider les électeurs à décrypter les discours politiques, les déclarations des porte-parole et autres lampistes, les raccourcis des médias et les éditoriaux de la presse d'opinion.
    L'auteur de cet ouvrage nous rappelle qu'une Constitution, fondement de toute démocratie, est un assemblage de mots... que l'on continue à débattre. "Car la politique est l'affaire de tous : si vous ne vous occupez pas d'elle, elle s'occupera tout de même de vous !"
    Vous avez aimé Nyctalope ? Ta mère...

    Vous aimerez Constitutionnel ? Ta soeur...

empty