9782348065316

  • Le rire est un signe anthropologique qui semble relever d'un universalisme évident. Mais pourquoi rions-nous ? En quoi les mécanismes du rire sont-ils susceptibles d'être éclairés par les sciences sociales ? Longtemps chasse gardée de certaines disciplines (théologie, philosophie, littérature, psychanalyse), le rire s'est désormais ouvert à la sociologie et fait ici l'objet d'une enquête sur la réception des arts comiques conduite à hauteur de rieur.
    Qu'exprimons-nous de nous-mêmes, de nos expériences sociales, de nos relations aux autres et de nos opinions culturelles dans la déflagration instantanée du rire ? Ce livre propose d'explorer les expériences fondamentales du monde social qui nous constituent comme rieurs (l'apprentissage de la bipédie et du maintien corporel, l'ajustement au milieu technique, l'affectation par les pouvoirs, le passage des frontières sociales, etc.) et ambitionne de poser un cadre général de compréhension du rire. Ce dernier apparaît ainsi à la fois comme une manière de reconnaître des expériences du passé sur un mode autoparodique, un acte identitaire de catégorisation qui prend appui sur les fractures les plus dures du mode social, et une stratégie de distinction culturelle à l'intérieur du domaine comique où tout ne se vaut pas.

empty