LE CORPS ET L'AME

  • C'était le 28 avril 1912. Bergson parlait, comme souvent, devant une salle archi-comble. Une heure plus tard, dira-t-on avec enthousiasme, il avait démontré l'immortalité de l'âme. Sa célèbre conférence, "L'âme et le corps", peut se lire comme une introduction à Matière et mémoire. Elle illustre aussi que "philosopher est un acte simple".

  • Amy B. Scher partage son expérience dans ce livre pas comme les autres, à la fois témoignage tiré de son histoire et guide pratique.
    Confrontée à la maladie, elle a puisé en elle les ressources nécessaires pour s'en sortir et depuis, elle en est, persuadée : nous avons tous en nous la faculté de nousautoguérir. Elle partage dans son livre le fruit de son cheminement vers la guérison, en s'appuyant sur des techniques puissantes comme l'EFT, le tapotage du thymus, le balayage, le tapotage des chakras, la méthode des 3 coeurs, l'arbre de guérison...
    En pratiquant à notre tour, c'est l'énergie bloquée depuis des années qui va pouvoir se libérer et notre énergie vitalerecirculer à nouveau. Cette libération émotionnelle puissante va nous permettre de soigner nos blessures et de nous guérir enfin.

    Un livre indispensable pour qui souhaite prendre soin de son hygiène énergétique et reconnecter en douceur corps et esprit.

    Amy B. Scher est thérapeute spécialisée en énergétique, elle aide les personnes à se soigneren favorisant une bonne circulation des énergies et une décharge des émotions. Consultante sur de nombreux blogs dédiés à la santé, sur CNN, Curve Magazine, Elephant Journal et la Revue littéraire de San Francisco, elle a publié trois ouvrages et vit en Californie.
    Son site : AmyBScher.com.

  • Selon les conceptions mazdéennes, l'individu posséderait plusieurs types d'âmes. Est-ce vrai ? Et qu'advient-il de telles âmes au-delà de la mort ? De quel sexe sont-elles ? Et le corps ? Pour répondre à de telles questions, Eric Pirart analyse les textes zoroastriens des diverses époques anciennes ou médiévales et y décrypte le lexique de l'eschatologie individuelle.

  • L'expérience cartésienne propose à la philosophie une "activité concrète" où l'objectivité et la conduite de la vie se gagnent par une appropriation qui est aussi une mise à distance positive. Parallèlement au champ scientifique auquel elle ne s'identifie pas, elle s'impose alors comme une notion originale mettant en rapport les droits de la conscience et l'activité dynamique du sujet qui pense.

  • Platon traite de la médecine examinant tour à tour la maladie et la santé, le diagnostic et le traitement, les symptômes et la guérison. Loin de confirmer que la pensée platonicienne ait pu faire obstacle à la pensée scientifique, ces constantes interrogations sont une condition fondamentale de l'élaboration de la science.

  • Descartes a subi toutes les déformations possibles, mais la pire sans doute, contemporaine, est celle qui tend à le réduire à ses trois premières Méditations métaphysiques. On oublie qu'il y en a trois autres qui reviennent vers le monde matériel et la réalité corporelle de l'homme. On caricature volontiers la moitié de son oeuvre, on oublie simplement l'autre; or c'est précisément celle-là qui polarise tout le système vers la réalité quotidienne et naturelle de l'homme. Cet ouvrage tente de dévoiler la silhouette entière du système cartésien.

  • Cet ouvrage de Binet (1905) fut l'aboutissement d'une longue série de recherches et de réflexions métaphysiques. L'objet de ce livre est d'examiner, à la lumière de la psychologie expérimentale, comment doit être posé et résolu le problème de la distinction et des rapports du mental (esprit, âme) et du physique (matière, corps). Voici la méthode pour distinguer la matière de l'esprit : 1° poser en principe l'existence du connaissable ; 2° chercher si l'on est fondé en raison à y établir une distinction absolument fondamentale en esprit et matière ; 3° cataloguer les objets mentaux et les objets matériels en examinant à propos de chacun d'eux ce qui est matériel ou ce qui est mental.

  • En deçà de notre corps ordinaire (corps animal), il existe une autre dimension du corps, qui nous relie à ce que C.G. Jung et W. Pauli (l'un des pères de la physique quantique) appellent l'inconscient collectif et qu'ils identifient à l'Âme du monde. L'auteur nous montre comment accéder à cette dimension du corps, qui permet la synchronicité, en comparant les pratiques occidentales et orientales.

  • Si elle n'est pas maîtrisée, la peur devient un sérieux facteur de risque pour notre santé, liée à toutes sortes de troubles, des problèmes cardiaques au diabète en passant par le cancer. Lissa Rankin nous explique non seulement pourquoi nous devons nous guérir des peurs qui mettent notre santé en danger et nous privent de notre joie de vivre, mais aussi comment la peur peut nous soigner en nous ouvrant les yeux sur tout ce qui a besoin d'être guéri dans notre vie. S'appuyant sur des études scientifiques et des témoignages éloquents, l'auteur nous offre une compréhension capitale des effets de la peur et trace un chemin vers le bien-être et la plénitude à tous les niveaux.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • - Comment avez-vous su que j'adorais boire une bière après avoir chanté deux heures ? dit-il en s'emparant du deuxième verre encore plein. Il n'était plus frais depuis le temps qu'il attendait sur la table. Manu ne fit pourtant aucune grimace en avalant une gorgée chaude, ses yeux plongés dans ceux de Cassandre. - Eh bien... une voyante me l'a prédit, fit celle-ci dont l'élocution, après plusieurs chopes de bière, demeurait parfaite. - Une voyante vous a prédit que j'aimerais la bière ? s'extasia Manu. Et, que vous a-t-elle dit d'autre sur moi ? L'amour, l'amitié, la douleur, la passion, la perte, le combat... Une course folle à la recherche de l'âme soeur, celle que l'on rêve et celle que l'on construit... Autant d'histoires que Manu, chanteur bohème passionné, et Cassandre, jeune femme au caractère trempé, traverseront au cours de leur vie. Une vie qui va se dévoiler lame après lame, chapitre après chapitre, à travers la consultation de Cassandre chez une jeune voyante. Simplement la vie...

  • Ce livre est né de deux courants puissants. Le premier courant qui m'a conduite à vouloir écrire ces lignes est étroitement lié à mon quotidien de thérapeute. Mon travail m'oblige à rester ancrée dans une réalité très concrète. Depuis un certain temps, mes patients me demandent un recueil de mes trucs, de mes essentiels. Le deuxième courant s'exprime dans la nécessité impérieuse que je ressens de partager des impressions, des expériences vécues, qu'ils s'agissent des miennes ou de celles de mes patients.

  • Ce qui est malade ce n'est pas le corps, ce n'est pas l'esprit, c'est la personne. Un être humain n'est pas non plus divisé selon l'âme et le corps. L'âme et le corps ne sont pas deux réalités , ce sont deux concepts que nous vous inventons pour rendre compréhensible l'unité. On est toujours obligé de faire des divisions, de distinguer des choses, alors que dans la réalité tout cela est uni. Et toute la théorie relationnelle est en fait une pensée de l'unité. Le corps peut donc traduire des conflits en montrant un dysfonctionnement. Le conflit ne reste pas dans les sphères psychiques mais il est traduit en terme de dysfonctionnement corporel. Il n'y a pas de fonctionnement sans situation relationnelle, ni situation relationnelle sans fonctionnement. On peut bien sûr scinder les deux et c'est comme cela que la psychanalyse a développé une théorie du fonctionnement sans relation, c'est-à-dire ramenée à des processus mentaux : comme s'il y avait des processus internes et des pulsions à l'intérieur du sujet sans relation.

  • Plus la médecine progresse et plus le nombre de malades augmente. Cela peut paraître paradoxal. Et aujourd'hui, 20 millions de personnes sont atteintes de maladies chroniques en France. Cela indique que la médecine soulage et soigne - ce qui n'est déjà pas si mal -, mais sans obtenir de guérison définitive. Il est donc temps de regarder les choses autrement si nous voulons véritablement atteindre cet objectif. Nous sommes des êtres doués de conscience et surtout de spiritualité. Tout en conservant les aspects médicaux et pharmaceutiques du traitement d'une maladie, nous devrions également prendre en considération les autres aspects de notre être et les inclure dans nos démarches thérapeutiques. La compréhension du sens de notre maladie révèle souvent un conflit psychologique sous-jacent et, au-delà de celui-ci, l'existence d'une souffrance profonde de notre être. Cette connaissance - et surtout la mise en place du changement de vie et de pensée qu'elle exige -, constitue une étape essentielle vers la guérison. La recherche du sens de notre vie va nous pousser vers ce qu'il y a de meilleur en nous, l'amour, la compassion et le partage, qui permettront de transcender la souffrance et la maladie. Enfin, le développement de notre spiritualité - avec notamment le lâcher prise, la prière, la méditation et surtout le silence - aidera à atteindre le niveau le plus élevé de notre être - que certains appellent notre âme -, qui contient en lui tous les possibles, dont l'étape ultime de la guérison. Ce livre apporte une vision globale et complète de l'être humain - sur tous les plans : physique, émotionnel, psychologique, énergétique et spirituel.

  • Qu'est-ce qui fait la cohérence de l'oeuvre si personnelle d'Eric Rohmer ? Ce cinéma de la parole est aussi un cinéma de corps ; le corps de l'acteur ne serait en effet qu'un "sujet mince" s'il n'était incorporé par le jeu de la mise en scène à l'espace filmique. Ce livre est "un dialogue" avec les films d'Eric Rohmer, enrichi des remarques du réalisateur lors de sa conversation inédite avec l'auteur (en octobre 2007).

  • Sabrina tombe dans l'anorexie à dix-sept ans, suite à un régime censé améliorer ses performances sportives. Deux ans plus tard, les crises de boulimie s'en mêlent. Son poids va descendre jusqu'à vingt-sept kilos. Sauvée de justesse, elle est internée en psychiatrie pendant un an, après avoir été baladée d'hôpitaux en cliniques, ...

  • « Qu'il s'agisse de biberons, de massages, de câlins, comme on le lira, je ne parle pratiquement jamais de maternage. Pour moi, c'est un terme flou que je mets en pendant de bavardage. De toutes façons, il s'agit d'un travail qui demande de la rigueur, et qui consiste à repérer - puis à utiliser - les éléments qui doivent être mis en jeu pour permettre que, dans la relation à l'autre, il y ait un apport de sécurisation et de structuration. » Bernard Durey, dans ce livre, éclaire d'un jour nouveau la relation thérapeutique et éducative aux enfants et adolescents en proie à l'abandonnisme.

  • « Qu'il s'agisse de biberons, de massages, de câlins, comme on le lira, je ne parle pratiquement jamais de maternage. Pour moi, c'est un terme flou que je mets en pendant de bavardage. De toutes façons, il s'agit d'un travail qui demande de la rigueur, et qui consiste à repérer - puis à utiliser - les éléments qui doivent être mis en jeu pour permettre que, dans la relation à l'autre, il y ait un apport de sécurisation et de structuration. » Bernard Durey, dans ce livre, éclaire d'un jour nouveau la relation thérapeutique et éducative aux enfants et adolescents en proie à l'abandonnisme.

  • Ainsi, ignorer son corps - son sens sacré - tient fermée pour toujours la porte des mystères dont le corps humain constitue pourtant le livre ouvert. L'éveil à la conscience du corps invite donc à une autre écoute, à une plongée au plus profond, au plus vivant de soi, là où Dieu nous parle au travers de la chair qu'Il anime. Le corps est Livre de vie, conducteur du Verbe divin. Résultat de vingt années d'expérience et de pratique ostéopathique, l'ouvrage de Roland Arnold s'inscrit dans la lignée du travail d'Annick de Souzenelle. Il invite à des retrouvailles essentielles, à travers une analyse sémiotique et symbolique érudite mais toujours exprimée avec amour et simplicité. Et puisque l'écoute et la connaissance du corps se sont malheureusement perdues au fil des siècles, il nous permet - passant en revue toutes les parties et fonctions de notre corps - de réactiver notre désir de lire à nouveau dans l'encyclopédie de chair et d'os qui assure notre existence. Au-delà de la souffrance et de la maladie, il nous permet de lever le voile sur le sens caché de notre être. Du sacrum (os sacré) au système coronaire (couronne), de l'astragale (étoile) du pied au scaphoïde (petite barque) de la main, de la clavicule (clef) aux amygdales (amandes de vie)... les mots qui disent notre enveloppe charnelle n'ont pas été choisis par hasard. Ils se révèlent contenir la compréhension en profondeur de l'organisme, de notre Être. Du divin en nous. Ainsi, en retrouvant la liberté de comprendre le langage de notre corps, nous retrouvons la liberté d'agir sur lui et sur le sens de notre vie.

  • 2007 - Le premier colloque Un nouveau regard sur le Vivant découvrait la place centrale de cette reliance dont est tissé le Vivant et qui est déjà présente dès les commencements. Elle caractérise si bien le Vivant qu'elle est aussi au coeur du message des Traditions et des religions. Le Christ avec sa phrase emblématique « Aimez vous les uns les autres » porte cette Reliance à son accomplissement. 2008 - Notre deuxième colloque au beau titre mystérieux de La chair du Vivant a mis en évidence que nous étions composé au niveau quantique d'énergie, de vibrations et de lumière. Une extraordinaire vision, car nous sommes faits des mêmes constituants que l'Univers à ses débuts, ce qui fut écrit et répété tout au long des millénaires. C'est seulement aujourd'hui que nous pouvons le comprendre. Être audacieux, nous y sommes acculés aujourd'hui, devant l'avenir angoissant qui nous attend ! 2010 - Notre troisième colloque s'intéresse à La Plénitude du Vivant. Ce beau mot de plénitude exprime bien, à notre avis, la recherche que fait tout homme à devenir complet. Intégrer toutes les dimensions de l'être, des dimensions bien oubliées ou encore niées, qui font de l'homme bien plus que l'animal. Pour cela nous aurons l'aide de la physique quantique, mais aussi de chercheurs médecins, qui veulent justement soigner l'homme dans sa complétude. En conclusion, nous aurons le bonheur de participer à une belle aventure intérieure.

  • La difficulté pour les hommes et les femmes d'aujourd'hui de vivre une sexualité épanouissante est le reflet de la dualité très profonde émanant de la culture dont nous sommes issus qui oppose matière et esprit, corps et âme, sexualité et spiritualité. Dans cecontexte de dualité, nous avons à faire un choix : sommes-nous l'un OU l'autre ? Un corps qui aspire au plaisir OU une âme qui aspire à s'élever ? Ce choix est une déchirure... Ne pourrions-nous pas être l'un ET l'autre ? Être un corps ET une âme, et considérer que le corps soit une porte VERS l'âme. Car le désir de l'autre est souvent aussi, un désir de soi. Mes facettes cachées demandent à naître par la rencontre et mon désir pour l'autre sera d'autant plus magnétique que cet autre aura le pouvoir d'être le révélateur, l'éveilleur de mes plages inexplorées.Mon désir ne serait-il pas un messager de mon âme qui m'invite à oser aller plus loindans l'exploration de ma propre richesse intérieure ?Comment les hommes et les femmes imprégnés de la tradition culpabilisante judéochrétienne et baignés dans une culture faisant l'apologie de la dimension intellectuelle peuvent-ils retrouver leur capacité naturelle à atteindre l'extase ? Serait-ce un privilège réservé à quelques initiés ? Ou, au contraire, ne sommes-nous pas tous appelés à vivre cettedimension extatique de la sexualité ? Dès lors, quel est le chemin pour y arriver ?

  • Tout ce qu'il faut savoir sur Corps et âme de Frank Conroy ! Retrouvez l'essentiel de l'oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée, avec un résumé, une étude des personnages, des clés de lecture et des pistes de réflexion. Rédigée de manière claire et accessible, la fiche de lecture propose d'abord un résumé chapitre par chapitre du roman, puis étudie ses personnages principaux : Claude et Emma Rawlings, Aaron Weisfeld, Catherine Marsh. On s'intéresse ensuite à la société américaine dans les années 50, ainsi qu'au thème de la musique et au genre du roman d'apprentissage. Enfin, les pistes de réflexion, sous forme de questions ouvertes, vous permettront d'aller plus loin dans votre étude. Une analyse littéraire de référence pour mieux lire et comprendre le livre !

empty