perla+serfaty-garzon

  • Notre maison est la garante de notre intimité, à laquelle nous tenons comme à un droit inaliénable. Suscitant à foison sentiments, pensées et actions, elle nous reflète, dit qui nous sommes vraiment. Modelée par un constant projet d'appropriation, elle est une oeuvre où le soi se reconnaît.
    Après avoir rappelé les grandes lignes de l'élaboration au cours des siècles de cette conjonction maison / vie privée, l'auteur de ce livre s'interroge sur cette part cachée de nous-même qui habite le logis, moins dépendante de la culture et de l'histoire que des qualités mêmes de l'être, et ce pour dégager les éléments d'une véritable morale de l'habiter.
    De la fondation du domicile aux jeux de l'hospitalité, en passant par ces mises à l'épreuve du secret protecteur que sont l'effraction ou la perte complète du chez-soi, de nombreuses et passionnantes analyses explorent ainsi les rapports subtils entre l'habitant, les manières dont il se donne à voir aux autres et les modes de la révélation de son identité.
    Ce livre répond aux besoins des étudiants en psychologie environnementale, architecture, urbanisme et sociologie urbaine, écologie et géographie humaine, et des divers intervenants en matière d'habitat et de milieu urbain. Il offre aux psychologues et intervenants du milieu social et communautaire un outil d'approfondissement de leur réflexion et une ressource utile dans leur action. Au-delà, il s'offre à l'intérêt de tous ceux qui veulent « mieux habiter » leur maison, leur territoire.
    Perla Serfaty-Garzon, maître de conférences de l'Université Louis Pasteur de Strasbourg, en disponibilité auprès d'un grand corps public à Montréal, mène depuis de longues années des recherches novatrices sur le chez-soi et l'intimité, et sur les espaces publics urbains. 

  • L'émigration est une expérience singulière vécue par des êtres singuliers. Pour les femmes, quelle est la substance de cette expérience ? Enfin chez soi ? propose d'abandonner la position du touriste que nous sommes un peu dans notre propre ville pour se rendre auprès de quelques migrantes afin de tenter de saisir cette expérience dans ses traits les plus affirmés, volontaires et conscients, mais aussi dans ses plis, ses nuances et ses frémissements.
    Ces récits de vie sont une invitation au voyage en ces terres intimes où des êtres parlent de leur départ de leur maison originelle pour aller, ailleurs, vivre avec les autres et bâtir, chez ces autres, un nouveau chez-soi.

  • Les femmes d'aujourd'hui sont-elles des fées du logis ?
    L'expression est désuète, sent un peu l'ironie, paraît même insultante à certaines. Leurs mères en étaient, oui... Elles, non... Elles se rebiffent à l'idée. Car toutes ont une vie qui ne se résume plus à leur foyer et la majorité d'entre elles ont un métier auquel elles tiennent. Elles savent s'affirmer. 
    Et puis, pensant à tout ce qu'elles s'imposent pour que tout aille bien chez elles, elles se disent : après tout... Savoir faire éclore le bonheur au quotidien et le protéger ne reste-t-il pas de la vraie magie ? 
    Les tâches et le souci de la maison sont à partager, c'est sûr. Mais n'y a-t-il pas des pouvoirs qu'on n'a aucune envie d'abdiquer ? L'auteure nous entraîne au coeur des paradoxes du quotidien au féminin. Une exploration vivante, intime, émouvante. Et l'éclairage qu'elle apporte est neuf et original. 

empty