Asie

  • Il y aurait matière à raconter et à écouter à l'infini si l'on voulait embrasser l'univers multiple et raffiné de la mythologie indienne. Aussi vaut-il mieux se laisser guider par la fascination et l'enchantement des rencontres. De l'Anneau Précieux, chef-d'oeuvre sensuel et spirituel de la littérature tamoule, aux contes populaires qui vous font rire de ce qui, peut-être, devrait faire pleurer, jusqu'à la plongée émerveillée dans le Râmâyana, lutte grandiose des dieux contre les démons et dialogue sensitif de l'homme et de la nature.

  • Aladdin est un mauvais garçon, qui désobéit à sa mère et refuse de travailler. Un jour, un vieil homme lui propose de l'élever à la condition de riche marchand. Séduit par l'idée, le jeune homme quitte tout pour le suivre ; mais bientôt, pris au piège, Aladdin va découvrir les mystérieux pouvoirs d'une lampe capable de réaliser tous ses rêves.
    L'un des contes les plus célèbres des Mille et Une Nuits, où l'on apprend avec Aladdin que la magie ne saurait remplacer le courage...

  • Une Corée ravagée par les guerres, une famille ballottée entre Chinois, Japonais et Mongols. Des aventures de soudards mais aussi de guerrières travesties, et de jeunes filles prêtes à poignarder pour sauver leur honneur...

  • Ces récits nous plongent dans la vie du peuple tout au long de la dynastie Joseon entre le XVe siècle et le XIXe siècle. Ils nous offrent de nombreux portraits d'excentriques, de révoltés, d'ambitieux sans scrupules et de femmes refusant de se sacrifier.

  • Le présent volume offre une remarquable galerie d'héroïnes dont on imagine sans peine à quel point elles pouvaient faire rêver ces femmes confinées dans les règles d'une société confucéenne ne laissant guère de place aux aventures tumultueuses !

  • Ces récits qui nous dérangent, nous émerveillent et nous troublent plongent aux origines du peuple tibétain, de son identité puissamment originale, voire unique, forgée par le bouddhisme Mahayana dans sa forme tantrique : puissance de la méditation associée aux pratiques complexes du yoga et placée sous la direction d'un maître, d'un gourou - le lama.

  • On découvre une diversité étourdissante dans ces contes fantastiques, dans ces mille et une histoire peuplées de renards et de fantômes, animées de prodiges, de maléfices et de métamorphoses, écrites par ce génial lettré du XVIIe siècle qui évoquerait plutôt pour nous un Hoffmann qu'un Grimm chinois.

  • « Alors ce drôle n'eut d'autre ressource que d'invoquer humblement les bouddhas et les divinités en leur demandant de faire revenir à lui la dame de son coeur. Mais, comme son désir ne faisait que s'accroître tandis que l'effet se reculait avec une froideur qui passait toute mesure, il enveloppa en cadeau des cartes de récréation ainsi que des cure-dents, et se rendit chez elle pour lui en faire présent avec la promesse qu'il ne ferait plus appel à ses services. Las ! Plus l'entretien se prolongeait, plus son amour grandissait... » Au XVIIe siècle, un auteur japonais s'est amusé à récrire sur un mode cocasse un grand classique du Xe siècle, composé de 125 petits récits entrecoupés de poèmes. Ces Contes de Risée constituent un véritable documentaire sur le début de l'époque d'Edo (1603-1867). Mais la traduction est aussi un tour de force, puisqu'elle est elle-même parodie d'une nouvelle version française des Contes d'Ise.

  • Variés et très vivants, les cinq contes qui composent ce recueil sont imprégnés de fantastique, qu'il s'agisse d'un amour avec une femme fantôme, d'un dialogue pied à pied avec le dieu de la Mort, ou d'une fête savoureuse au Palais du Roi Dragon du fond des mers...

  • Il existe au Japon un art populaire, simple, limpide, où chacun se retrouve, réunissant tous les âges et tous les milieux sociaux, qui demeure pourtant méconnu en France : le rakugo. Art de la parole, celle « qui a une chute », le rakugo rassemble pour faire rire avant tout, parfois aussi frémir. Il s'inscrit dans la tradition mondiale du conte mais avec une identité très personnelle. Toute l'énergie du conteur se concentre dans le haut du corps, rayonne et révèle au public des trésors d'imagination. Les Japonais n'hésitent pas, un sourire aux lèvres, à parler de « stand-up assis ».
    À travers ces Histoires tombées d'un éventail, c'est un nouveau reflet du Japon qui s'offre à nous. À la fois populaire et surprenant. Un voyage immobile, de l'ère Edo à nos jours, pour découvrir ce pays comme vous ne l'avez encore jamais lu.

  • Partez en voyage avec ces contes traditionnels vietnamiens et vous découvrirez au fil des pages pourquoi les chiens retroussent les babines, pourquoi les fours sont faits avec trois têtes, d'où viennent les sauterelles et comment un jeune homme sans fortune épousa la fille d'un madarin.

  • Le Mahabharata est une épopée en sanskrit composée entre les IVe siècle précédant et IVe siècle suivant la naissance du Christ. Cette édition, en plusieurs volumes, est la plus ample qui ait été donnée, à ce jour, en langue française. Le tome IV contient le livre 7 de l'épopée, livre où transparaissent surtout des combats féroces. L'épisode le plus important est la mort tragique d'Abhimanyu. Son père la vengera en décapitant Jayadratha. Les volumes V à VIII sont en préparation pour 2016 et 2017.

  • Découvrez l'histoire d'un petit garçon, fils d'une paysanne, qui devint un redoutable guerrier et délivra son pays des envahisseurs.

  • Point de morale ordinaire dans ces récits exhaussés des brumes hallucinantes du Siam et des confins alentour ; mais des histoires merveilleuses transmises intuitivement au fil des générations.
    N'eût été leur genre littéraire qui détermina l'auteur à préférer le mot  histoires plutôt que celui de contes ou de nouvelles pour les intituler, les narrations présentées ici ont en commun d'être des récits au propos  drôle ou édifiant, à portée morale ou philosophique, certains tirés de  l'histoire siamoise proprement dite et tous s'apparentant, pour le plaisir  de raconter - ou celui d'écouter raconter -, aux légendes ou aux fables  de notre enfance.
    Mais pour l'Occidental, pétri de culture chrétienne, l'analogie  s'arrêtera là. Car peu chaut à ces conteurs exotiques de nous faire la  leçon. La morale - au sens où nous l'entendons - est ici bien peu présente.
    La ruse l'emporte sur la probité. La simonie des moines, la débauche  de quelques fieffés bougres ou les manigances de vieillards en quête de  fraîche compagnie sont bien souvent récompensées. Comme l'inverse  peut être vrai aussi, vertu inattendue cachée au détour de quelque  espièglerie. La frontière entre le bien et le mal est bien ténue dans ces  pays d'or.
    Et voilà bien là l'illustration de la singularité de ces peuples qui, sous  l'apparent détachement de Jean Marcel, fuse impudemment à rebours de  notre entendement. Pour notre plus grand plaisir.
    Jean Marcel est médiéviste, essayiste et romancier. Après une prolifique carrière universitaire comme enseignant et chercheur, il a fait de la Thaïlande son pays d'adoption, où il continue aujourd'hui sa réflexion et son oeuvre pour laquelle il a reçu plusieurs prix littéraires. Dans le même genre que le présent livre, il a publié Des nouvelles de Nouvelle-France (1994). Jean Marcel est décédé à Bangkok le 30 juin 2019.

  • Le Mahabharata est une épopée en sanskrit composée entre les IVe siècle précédant et IVe siècle suivant la naissance du Christ. Elle comporte environ 200 000 vers. Son influence a été considérable et sa diffusion a été prépondérante dans tout le sud-est asiatique. Elle demeure le texte fondateur de la culture indienne. Cette édition, en plusieurs volumes, est la plus ample qui ait été donnée, à ce jour, en langue française.

  • Tokyo, le 8 mars 1935. Mort de l'illustre chien Hachikõ. Au Pays de la Nuit, la reine Izanami s'apprête à célébrer son arrivée par un grand festin. Mais c'est compter sans la ténacité de l'animal, bien décidé à retrouver son maître coûte que coûte.
    En ignorant la réception fastueuse, l'animal déclenche les foudres de la reine et, sans l'intervention d'Inu Kubo, surnommé « Shôgun des Chiens » en raison de son dévouement à la cause des animaux tant de son vivant que dans sa mort, Hachikõ aurait été catapulté en Enfer. Les deux nouveaux complices se lancent dans une aventure menée tambour battant où ils devront affronter une méduse spectrale, un chat-vampire des plus sournois, et bien d'autres obstacles encore. Heureusement, ils pourront compter sur l'aide de Mistigri, félin poète passionné de Rimbaud.

  • L'auteur présente un conte de pure imagination, insipiré de sa passion pour les combats de grillons qu'il pratiquait dans sa jeunesse. L'histoire est celle d'un prince maudit par une dame aux pouvoirs maléfiques : il est devenu benêt. Prise de remord, mais ne pouvant défaire le sort, cette dame lui attribue la compagnie d'un buffle, d'un singe et d'une aigrette qui remplaceront ainsi ses facultés perdues. Ainsi débute l'aventure !

  • Les Contes de Maître Entaï... font suite à la Sage Ivresse du Saké, recueil de nouvelles à succès.
    Une fois de plus le talent de conteur et d'illustrateur de Pierre Delorme s'exprime avec intensité dans ce recueil de quatre nouvelles qui mêlent la plus terrible des violences à la plus grande des sagesses.
    Le surnaturel s'intègre parfaitement à la vie quotidienne qui elle-même se fond dans l'Histoire d'un Japon en pleine mutation, et qui va bientôt se fermer aux influences étrangères pour les trois siècles à venir.
    Pierre Delorme nous fait découvrir un système de pensée ainsi qu'un art de vivre raffinés, uniques au Japon ancien dont les valeurs sont si éloignées de celles de nos sociétés occidentales modernes.
    Il n'en reste pas moins que les personnages dépeints par Pierre Delorme restent empreints d'une profonde humanité malgré la distance temporelle et culturelle qui nous sépare d'eux.

    Pierre Delorme, pour avoir vécu de nombreuses années au Pays de Soleil Levant, possède une connaissance intime de la culture japonaise. Il nous offre un récit à la fois distrayant et instructif qui repose sur de solides bases historiques, culturelles et artistiques.

  • L'union entre Kaito Odai et Yin Daisen, orchestrée par leurs clans respectifs, paraît renforcer plus que jamais la mainmise de la dynastie des renards sur Higashi. Pourtant, dans l'ombre, la résistance s'organise. Ayané, ses origines enfin révélées, porte tous les espoirs de ses amis, mais tandis qu'elle voyage vers le Sud avec Yoriko et Tadashi, le fardeau de son héritage s'alourdit de jour en jour.
    Loin dans les forêts de l'Est, un trio improbable se forme et croise la route d'un terrifiant chasseur de yokai.
    Et au Palais des Mille Flamme, Midori, une jeune femme de la lignée des serpents promise à Ren Ishiga, se trouve déchirée entre son désir de servir Yin Daisen et les secrets qu'elle découvre bien malgré elle.
    Aux quatre coins de l'archipel, au péril de leur vie, tous vont se rendre compte que le pouvoir des bakemono n'est pas celui que l'on croit...

  • « Il était une fois, un couple de vieillards qui vivait paisiblement au bord d'une rivière. Un jour, alors que la vieille femme lavait son linge, elle vit une grosse pêche qui flottait sur l'eau. Songeant que son mari aimerait certainement goûter de ce fruit, peu commun en cette saison, elle la prit dans ses bras, et toute contente l'emporta à la maison... ». Ce sont des textes légendaires issus de la tradition japonaise du XIe siècle, pleins de rêve, de poésie, d'imaginaire et de sagesse. Ces contes simples et enchanteurs, sont lus avec une infini douceur par Lou Saintagne qui sert le texte à merveille. Ils raviront enfants comme adultes.

  • Qui pouvait être mieux placé que Pierre Delorme pour nous faire voyager dans le Japon mythique des samouraïs du seizième siècle ?
    Le Japon est une des nombreuses passions de cet auteur. Il connaît ce pays intimement pour y avoir séjourné à de nombreuses et longues reprises, notamment comme architecte, invité par l'État japonais pour étudier les structures antisismiques. Écrivain, peintre et sculpteur, Pierre Delorme partage sa vie entre l'écriture et l'art.
    Ancien sportif de haut niveau dans deux disciplines, la boxe anglaise et le kendo, ses romans, essais et nouvelles sont inséparables d'une existence de grand voyageur cultivé.
    Ce recueil de terribles nouvelles, inspiré de sources culturelles et historiques du Pays du Soleil Levant, est dans le digne fil de ses précédents ouvrages, distrayants et éducatifs.

  • The illustrated book by Pierre Delorme, The wisdom of sake , includes nine stories that depict life in Japan in the sixteenth century. The protagonists are essentially samurai. But other characters appear as this African called The Black Tiger, who was the servant of a jesuit and became samurai and adviser to a high-ranking general. He will have a bright existence but a tragic destiny.
    Pierre Delorme, lived many years in the Land of the Rising Sun and offers a narrative based on solid historical and cultural foundations, that make this book "complete" and universal.
    Pierre Delorme is a former top sportsman in two disciplines, boxing and kendo. His novels, essays and short stories are inseparable from his life of great cultivated traveler and inhabited by the passion of a lifetime: Japan.
    Writer, architect, painter and sculptor, he divides his time between writing and art.

  • Cet ouvrage se situe à l'époque héroïque de la tentative de christianisation du Japon par les Européens se trouvant confrontés à la mentalité des samouraïs. Il met en scène deux amis, don Pedro del Toro, un jésuite espagnol et Entaï, un Maître Zen japonais. Ces deux héros possèdent des facultés extraordinaires leur permettant d'effectuer des voyages spatio-temporels. Cela donne lieu à des récits où le fantastique et l'Histoire se confondent avec bonheur. Ces huit nouvelles palpitantes, reflet d'un choc de civilisation, dépeignent une période violente mais édifiante du Japon, pays à la tradition artistique et morale unique. Mais au-delà du choc culturel, l'auteur, grand connaisseur du Japon, bâtit un pont entre les deux mondes grâce à la similitude des valeurs morales présentes chez les deux héros.

empty