Tragédie antique

  • OEdipe

    Pierre Corneille

    Représentée pour la première fois en 1659, OEdipe marque le retour de Corneille au théâtre, après sept ans d'absence.
    Le dramaturge achevait alors ses trois Discours sur le poème dramatique, dans lesquels il expose ses principes de composition en un dialogue constant avec la Poétique d'Aristote. Il était donc tentant de traiter le sujet de l'OEdipe roi de Sophocle, désigné par le philosophe comme le chef-d'oeuvre du genre tragique. Ce n'est qu'ensuite que Corneille en aurait mesuré la difficulté : l'histoire de ce roi qui se découvre parricide et incestueux heurte de front l'impératif de bienséances. Pour « remédier à ces désordres », il apporte des modifications considérables au mythe, qu'il adapte selon ses propres préceptes dramatiques. Lire l'OEdipe de Corneille, c'est ainsi l'occasion de comprendre, peut-être plus clairement qu'avec toute autre pièce du XVIIe siècle, ce qu'est une tragédie classique.

    Dossier :
    1. Les dipe antiques
    2. OEdipe devant l'ancienne critique
    3. Récrire OEdipe à l'âge classique : comment améliorer Corneille ?
    4. OEdipe sans Corneille : récritures d'OEdipe roi aux XXe et XXIe siècles.

  • Oedipe

    Sénèque

    La peste ravage la ville de Thèbes, royaume d'OEdipe et de son épouse Jocaste. Punition divine, car l'assassin du roi Laius, le premier mari de Jocaste, n'a jamais été retrouvé. OEdipe décide de mener l'enquête. Mais, victime d'une malédiction - l'oracle de Delphes lui a prédit qu'il tuerait son père et épouserait sa mère -, ne serait-il pas lui-même le responsable des malheurs de Thèbes?
    Tableaux sanglants, détails morbides : Sénèque fait de l'histoire d'OEdipe une tragédie baroque avant l'heure, mais aussi un traité de stoïcisme en acte, où il s'interroge en philosophe - comment en vient-on à commettre pareilles transgressions? comment concilier liberté individuelle et fatalité du destin?
    OEdipe est le héros tragique absolu : monstrueux, excessif mais infiniment digne de pitié.

  • Le destin de Drusilla, soeur de Bérénice et fille d'Agrippa Ier, provisoirement oubliée par l'Histoire.
    Il y a près de 350 ans paraissait la tragédie historique de Jean Racine, Bérénice. OEuvre classique par excellence du théâtre français, c'est à partir de cette trame que Jean-Luc Marchand a décidé de dévoiler le destin de Drusilla, soeur de Bérénice et fille d'Agrippa Ier, provisoirement oubliée par l'Histoire. Au prix d'un investissement sans failles et de nombreuses recherches sur les événements et protagonistes de l'époque, l'auteur est parvenu à transposer en alexandrins les péripéties de la jeune Drusilla. En ce temps-là, au royaume de Chalcis, la princesse Drusilla va rencontrer le jeune Épiphane, fils du roi de Commagène, auquel elle a été promise lorsqu'ils étaient enfants. Elle en tombe immédiatement amoureuse, mais le complot des hommes en a décidé autrement. En parallèle, bien des intrigues se trament au palais. Avec talent, Jean-Luc Marchand parvient ainsi à nous transporter en l'an 49, « là où l'ancien royaume d'Alexandre et le nouvel Empire romain se chevauchent ». Au coeur d'une fiction historique peu commune, alliant forme traditionnelle et pensée d'aujourd'hui, il remet au goût du jour l'art classique de la tragédie antique.
    Grâce à la plume habile de Jean-Luc Marchand, voyagez jusqu'en l'an 49 et plongez au coeur d'une fiction historique peu commune, alliant forme traditionnelle et pensée d'aujourd'hui, il remet au goût du jour l'art classique de la tragédie antique.
    EXTRAIT
                Oui, je ne suis venu rencontrer Agrippa
                Seulement en effet pour en arriver là.
                Je savais en venant qu'avec la Palestine
                Je pourrais contenir la puissance latine.
                Mais c'est insuffisant à suivre mes menées.
                Car sans l'appui gagné des souverainetés
                De la Babylonie à la mer Hyrcanienne87
                Je ne puis retrouver la royauté ancienne.
                C'est plutôt la Parthie qui désormais m'agite,
                Me laissant indécis sur la bonne conduite
                Qui pourrait aboutir à notre réussite.
                En effet si le sort entre deux rois88 hésite
                Aucun des prétendants ne saurait renoncer
                Au sortir des combats, à son autorité.
                Et bien que notre sang offre tous les mérites
                Je sais l'avidité que le pouvoir suscite.
                Si malgré mes efforts pour éviter la guerre,
                En mariant Épiphane avec une héritière,
                Princesse de Parthie, je ne puis contrôler
                Ce bout de Séleucie, je doute d'un succès ;
                Car même les Romains respectent leurs armées
                Qui surent se couvrir d'honneur dans le passé.
                Je songe à Surena89 et ses cataphractaires
                Qui combattant Crassus90 à Carrhes91 dévastèrent
                Des armées aguerries en nombre supérieur,
                Tuant le triumvir dans un moment trompeur92.

  • Les tragédies de Sophocles sont de pures merveilles du monde antique grec, prouvant si ce n'était pas le cas le génie de cette culture. Sur les 123 tragédies écrites par l'auteur, seulement 8 pièces ont réussi à parvenir jusqu'à nous. Nous avons souhaité publier 7 d'entre elles, afin de conserver cet héritage précieux. Dans ce livre, nous trouverons donc Oedipe Roi, OEdipe a Colone, Antigone, Philoctète, Electre, Ajax et les Trachiniennes.
    Tous ces noms nous parlent. Oedipe est même une référence moderne tout comme Antigone ou Electre, mais sommes-nous tous capables de citer leur auteur ? Que dire de Sophocle, de cet artiste né en 496 av. J.-C. et dont les tragédies nous semblent si familières pourtant.



  • Eschyle est un des grands maîtres, tragique de la Grèce Antique. Pour beaucoup, il a même participé à créer ce genre. Il fut un auteur prolifique, en créant plus d'une centaine de pièces, mais seulement 7 d'entre elles nous sont parvenues. Nous les avons réunies dans ce recueil. Le style de ses pièces est épuré et direct allant à l'essentiel : l'existence humaine dans ses aspects tragiques, angoissants et dramatiques. Plongez-vous au coeur de ses oeuvres, et revivez l'émotion que procure la lecture de ces pièces, pour en tirer des vérités qui restent intemporelles.

empty