Tragi-comédie

  • Dans une ville qui domine la Volga et où vivent de riches bateliers, une veuve à court d'argent se comporte de façon complaisante et quelque peu ridicule avec les bourgeois de son entourage. Sa fille, Larissa, dont la beauté et les talents de chanteuse fascinent bien des hommes, n'a hélas pas de dot. Elle est promise à un jeune fonctionnaire. Le mariage se prépare, mais trois hommes reviennent dans leur ville, tous séduits par Larissa. Il y a là l'homme d'affaires Knourov, très fortuné, qui est prêt à entretenir la jeune fille sans l'épouser, le snob Vojévatov aux manières comiquement occidentales et Paratov qui rêve de reconquérir Larissa alors qu'il est déjà fiancé à une héritière millionnaire. Ballotée, déchirée se sentant trahie par l'un ou par l'autre, Larissa perdra dans ce tourbillon ses illusions et même la vie.
    « La Sans-Dot » est une grande pièce méconnue. Une oeuvre qui dépeint une certaine société russe de la fin du XIXème siècle.
    Alexandre Ostrovski (1823-1886) a précédé Tchekhov dans l'histoire du théâtre russe. Il écrit des histoires à rebondissements avec un grand sens du théâtre, reposant sur une subtile observation des moeurs et un sens remarquable de l'action dramatique et comique.
    Il a connu de très grands succès avec des pièces, toujours jouées dans le monde entier, comme L'Orage (1859). Coeur ardent (1869) et La Forêt (1871).

  • Cette pièce a été écrite à partir de la tragédie Horace de Pierre Corneille, dont le cinquième acte est entièrement dédié au procès d'Horace. Elle entremêle alexandrin classique, langage juridique et prose introspective. Cette pièce interroge notre soif de justice, nos barrières morales, le regard que nous portons aux victimes et le redoutable instant où nous croyons nous reconnaître dans le coupable que nous accusons...

  • Ils ont quitté leur pays pour gagner la France.




    Comme tant d'autres, Mohamed le Malien et Siriki de Côte d'Ivoire vivront les angoisses et l'incertitude de l'errance en Méditerranée puis, en France, la terrible condition de Sans Papiers.




    Cette épopée, la pièce de théâtre

    50

    en est


    le témoignage, écrit et interprété sur scène par Mohamed Kone et Siriki Traore.




    />


    La convocation en Préfecture arrive enfin. Aujourd'hui, c'est l'instant tant espéré qui, peut-être, leur ouvrira la porte à la régularisation... Elle est bien longue, cette attente dans ce couloir du temps ! Les deux amis évoquent avec humour, finesse et pudeur leur traversée, les raisons de leur voyage, la tristesse de laisser au pays tant d'êtres chers, mais aussi leurs rêves et leurs projets.




    Un grand moment de partage qui donne à réfléchir sur l'avenir de l'humanité...

  • Adolphe, riche et vieux célibataire, qui ne supporte pas la façon dont les femmes se comportent aujourd'hui en France, s'est converti à l'islam pour pouvoir épouser Anissa, une jeune maghrébine de 17 ans, fille d'un couple d'immigrés qu'il a installé dans l'une de ses propriétés, non loin de Marseille. Adolphe a arrangé le mariage avec ses parents, moyennant une grosse somme d'argent et divers avantages. Mais le jeune fils d'un de ses amis, en vacances dans le secteur, va ruiner ses projets...
    La Soumission des femmes - inspiré de L'École des femmes - est le troisième et dernier volet de la Trilogie Molière.

  • Fabrizio, bourgeois désargenté et ridicule avec sa folie des grandeurs, vit à Milan avec ses nièces, Flamminia, jeune veuve, et Eugenia, fiancée à Fulgenzio. Les deux amants s'aiment passionnément, mais Eugenia est jalouse et Fulgenzio coléreux. Chacune de leurs rencontres est l'occasion de scènes violentes qu'ils redoutent et semblent à la fois rechercher...
    Goldoni, en alternant scènes comiques et dramatiques, nous offre une de ses plus belles comédies, dans un langage tour à tour bouffon ou lyrique. Il nous montre avec subtilité les effets néfastes du sentiment amoureux porté à son point extrême d'exaspération.
    Carlo Goldoni (1707-1793) a triomphé à Venise jusqu'en 1762. Il a écrit en italien, vénitien et français. Admiré par Voltaire, il quitte sa Venise natale et s'établit définitivement à Paris. Réformateur de la commedia dell'arte, il sera reconnu dans la deuxième partie du vingtième siècle, grâce notamment aux mises en scène de Giorgio Strehler et au nouveau regard qu'ont porté sur son oeuvre chercheurs italiens et français.
    Huguette Hatem, agrégée d'italien, est à la fois enseignante, traductrice et comédienne. Elle a contribué à faire connaître en France de nombreuses pièces d'auteurs italiens classiques et contemporains de Carlo Goldoni à Eduardo De Filippo.

  • Etre ou ne pas être, Golden Joe ne s'est jamais posé la question. Avoir est son maître mot ; posséder, sa seule préoccupation. Héritier d'un empire financier de la City londonienne, élevé au royaume du matérialisme intégral, il a le dollar pour credo, le profit pour raison d'être. Pourtant, l'apparition spectrale de son père défunt sur l'écran de son ordinateur va bousculer sa belle assurance de machine à fabriquer de l'or. Tandis qu'il découvre les menées criminelles qui agitent sa famille, il s'aperçoit que l'homme n'est pas un robot dénué de sentiments. Il n'avait jamais pensé qu'on pût aimer, souffrir, rire ou pleurer. Il comprend enfin qu'il y a quelque chose de pourri au royaume du capitalisme. Survivra-til à cette révélation ? S'humanisera-t-il ? Cela vaut-il la peine de devenir humain ? A travers ce personnage accédant à la conscience et à la liberté, comme Hamlet son illustre modèle, c'est toute la question de la condition humaine qui se joue dans cette comédie étincelante d'esprit.

  • Après l'inondation, une épopée se joue, se raconte et s'incarne dans le théâtre des âmes rescapées. Le choeur cherche sans relâche les survivants qui auraient étés ensevelis. À l'intérieur d'un bunker, 4 inconnus tentent de survivre, de cohabiter et de se faire entendre de la surface. Les chercheurs d'espoirs entendent un bruit... Le soir, ils racontent des histoires, réinventent la tragédie prophétique de leur sort inéluctable, tout en s'accrochant à l'idée que le théâtre peut encore changer les choses.

  • La fleur jaune et l'arbre parlant est une comédie amère. Structurée en quatre tableaux complémentaires, elle présente cinquante-trois personnages ou groupes de protagonistes. Elle met en scène un photographe visionnaire, autrefois exploité par ses pairs pour ses qualités professionnelles, et désormais protégé par deux secrétaires bienveillants. Le maître photographe finit par renier le monde dont il a pourtant dessiné les contours grâce aux pouvoirs incantatoires dont seraient dotés ses instruments. Ses deux jeunes assistants le secondent depuis qu'une cécité l´a affecté. Le maître désire à présent tourner la page d´un passé prometteur mais illusoire, et veut participer à la genèse d´un nouveau monde dominé par le cosmos. Un nouvel ordre social finit par être mis sur pied autour de créatures mystiques et de personnages farfelus. Ce monde est présidé par deux plantes incroyables : un arbre argenté et une fleur dorée.

  • Nous sommes dans le nord du Canada et les grandes puissances se font la guerre pour la souveraineté dans l'Arctique. Lili est réalisatrice de films porno. Elle se rend au chevet de sa mère, Anita, qu'un AVC a paralysée et rendue mutique. C'est Flo, la soeur de Lili, qui s'occupe d'Anita, la nourrit et la lave. Flo s'occupe aussi de son mari, James; il rentre du front, la guerre a brisé son esprit et son corps. Leur fils, Isaac, quinze ans, n'a jamais connu que ses vinyles, la salle de jeux, la forêt entourant la maison et le vrombissement des avions de chasse. Quand il rencontre Lili, en lui s'éveille une rage de vivre, d'éprouver son corps, de connaître l'autre, que rien ne saura réprimer. Alors que les bombardiers sillonnent le ciel et que, dans les bois, approchent des êtres mystérieux et affamés, un drame se prépare dans la maison d'Anita.

    Tragédie dystopique sur la toute-puissance du désir, Corps célestes explore le manque, ce vide qui en chaque personne reflète l'infinie vastitude de l'univers. Dans cette pièce, Dany Boudreault interroge ce qu'il en coûte de nier notre part d'absolu, notre besoin d'aimer et notre lien à l'autre, et imagine ce qui pourrait advenir si on osait s'y livrer tout entier.

  • Mille et une nuits - le choix de sheherazade Nouv.

    Beaucoup d'inventivité dans cette nouvelle version des contes des Mille et une Nuits, sous la baguette d'une malicieuse Shéhérazade à la créativité débordante. L'auteure est née en Orient et en conserve un plaisir évident à réintégrer un univers familier.
    À partir du conte cadre et dans la traduction d'Antoine Galland, figurent ici le conte du pêcheur et l'édifiante histoire du médecin Douban, dont l'actualité et la portée philosophique n'échapperont à personne. Mille et une nuits et, aussitôt, mille sentiments contrastés : joie, crainte, effroi, émerveillement... Tant de surprises, suivies de rebondissements inattendus, quel abîme ! Nous assistons ici à l'invention du suspense, pour notre plus grand plaisir.
    Cette oeuvre a été jouée au Festival Off d'Avignon 2021 par la Compagnie Sophie l'a dit.

  • «La casa de Bernarda Alba» escrita en 1936, poco antes de su fusilamiento, aunque no sería estrenada hasta 1945 en Buenos Aires, con una gran acogida.
    Una tragedia enmarcada dentro del carácter rural y popular que, junto a «Bodas de sangre» y «Yerma» conforman una trilogía lorquiana que desemboca en el drama ya que pretende aislar al individuo de su contexto moral y politico.
    «La casa de Bernarda Alba» representa el dolor cotidiano y la represión de una España atrasada y rural hasta sus ultimas consecuencias. Con un argumento crítico y asequible, y un lenguaje popular y directo, el autor crea una atmósfera de tensión que desembocará en un final trágico y sorprendente.

empty