Moto de vitesse

  • Michael Dunlop est tout simplement le meilleur road racer de la planète. Fils d'un père coureur et neveu du célèbre Joey Dunlop, Michael avait clairement ça dans le sang.
    Les road racers pilotent des motos sur des routes ordinaires de campagne, le risque d'y rester est présent après chaque départ. Son oncle décède lors d'une compétition en Estonie en 2000. Une tragédie suivie huit ans plus tard par la mort de son père, lors du North West 200. Deux jours après, Michael remporte cette même compétition. L'année suivante, il décroche son premier TT (Tourist Trophy) et commence à écrire sa propre légende.
    Aujourd'hui crédité de 14 TT, Michael Dunlop s'est imposé comme un pilote phénoménal. Dans ce livre, il partage l'histoire de sa famille, ses hauts et ses bas. Il explique ce que c'est que d'appartenir à un clan de pilotes, comment il a découvert la course et pourquoi il adore ce sport et ses sensations, et cela malgré les risques.

  • 50 des plus grands champions des course de moto enfin réunis dans un beau livre de photographie !
    Dès son apparition, la moto fut un objet de passion.
    Utile mais fantasque, attirante mais dangereuse, apportant des sensations intenses mais aussi des tragédies rapides. Et comme les hommes aiment à se mesurer de toutes les façons, la compétition en moto devint vite un sport spectaculaire, violent et d'une beauté un peu sauvage.
    Depuis plus d'un siècle des champions ont tissé une activité presque légendaire, en utilisant des machines toujours plus performantes, dans le sillage d'une industrie devenue High Tech avec l'arrivée des Japonais, dans les années soixante. Bien avant l'extraordinaire catégorie des motos GP, dès 1948, les championnats du monde permettaient aux meilleurs pilotes de s'affronter au plus haut niveau.
    C'est dans ces compétitions que se sont révélés les noms les plus fameux : Surtees, Hailwood, Agostini, Roberts, et plus récemment bien sûr, Valentino Rossi ou Marc Marquèz.
    Mais d'autres compétitions ont révélé des pilotes d'exception, comme le français Monneret, qui remporta plus de 300 records différents, Evel Knievel qui sauta par dessus le canyon du Colorado, ou Beryl Swain, la première femme à disputer le tourist trophy anglais et qui se vit ensuite définitivement retirer sa licence, les instances dirigeantes jugeant le sport trop dangereux pour les femmes...
    Et puis, attirés par les fastes des combats sur deux roues, nombreux furent les amateurs célèbres qui tentèrent quelques compétitions, ou records. Pilotes occasionnels comme James Dean, le colonel anglais Lawrence ou un certain Michel Colucci parmi bien d'autres...
    Toutes ces personnalités uniques forment un ensemble aussi coloré qu'un départ de grand prix. C'est ce que ce livre va vous présenter.

empty