• De l'Institut Pasteur à l'Himalaya auprès des maîtres spirituels, les Carnets de Matthieu Ricard racontent une vie de moine errant, sans attache matérielle ou géographique, toujours en chemin vers la liberté intérieure et le bien d'autrui.Matthieu Ricard est né en 1967, à l'âge de 21 ans, à Darjeeling, en Inde. Ce jour-là, il rencontre Kangyour Rinpoché, son père spirituel qui l'émerveille par son extraordinaire qualité d'être
    . Cinq ans plus tard, alors chercheur en génétique à l'institut Pasteur, promis à un bel avenir, Matthieu Ricard abandonne tout pour vivre dans l'Himalaya. Un choix décisif dont il se félicite chaque jour depuis cinquante ans.
    Sa première vie, partagée entre la ville et la campagne, avait fait de lui un jeune homme aimant la nature et la musique classique, curieux de spiritualité et de percer les mystères de la biologie moléculaire. Sa deuxième vie le conduit sur le chemin de l'Éveil, dans les pas de ses maîtres, exemples de cohérence entre leurs paroles et leurs actes. Il partage ainsi pendant douze ans le quotidien de Dilgo Khyentsé Rinpoché, maître admiré du Dalai-lama, source inépuisable d'inspiration.
    Pendant trois décennies, la vie à la fois simple et extraordinaire de Matthieu Ricard alterne retraites méditatives dans des lieux les plus inaccessibles et voyages fascinants au Bhoutan, au Népal et au Tibet. Puis, en 1997,
    Le Moine et le Philosophe, coécrit avec son père, le philosophe Jean-Francois Revel, paraît. Son succès international inattendu plonge le paisible moine dans un maelstrom d'interviews et de conférences à travers le monde. De livre en livre, il met alors son travail d'auteur et ses talents de photographe au service de son message d'amour altruiste.
    Ses
    Carnets racontent une vie de moine errant, sans attache matérielle ou géographique, toujours en chemin vers la liberté intérieure et le bien d'autrui.
    Matthieu Ricard reverse l'intégralité de ses revenus droits d'auteur de tous ses livres, photographies et conférences à l'association humanitaire Karuna-Shechen.

  • Milarépa, le yogi-poète tibétain Nouv.

    Un texte inédit d'Alexandra David-Neel consacré à Milarépa, yogi-poète tibétain du XIe siècle. Au-delà de la biographie de cette figure tutélaire du renoncement et de la libération intérieure, l'auteure nous fait découvrir des paysages grandioses mais aussi les moeurs et croyances tibétaines. On pensait tout savoir de la vie, de la personnalité et des écrits de l'intrépide Alexandra-David Neel (1868-1969), exploratrice et " reporter orientaliste ", mais aussi dans ses jeunes années journaliste, cantatrice, militante anarchiste et féministe. On connait moins bien par contre le " tempérament d'anachorète ultra-radical " qu'elle disait être le sien, et qui la rattachait spirituellement au yogi-poète Milarépa (XI°s.) ainsi qu'à la vie érémitique dont il est au Tibet la figure emblématique ; une vie que la voyageuse, moins tournée vers l'ascèse rigoureuse que vers l'étude, a elle-même menée dans les monastères et ermitages himalayens chaque fois, et aussi longtemps, que les circonstances le lui permettaient.
    Résidant en 1912 au Sikkim ou elle rencontre ermites et érudits, elle écrit une Vie de Milarepa restée jusqu'à ce jour inédite, et qui s'inspire de l'hagiographie tibétaine traduite en anglais par Lama Kazi Dawasamdup. Abandonné on ne sait trop pourquoi, ce projet éditorial qui lui tenait à coeur et l'occupa jusqu'en 1916, était censé apporter aux Européens un peu des paysages grandioses qu'elle contemplait, mais aussi des moeurs et croyances tibétaines qu'elle découvrait alors avec un mélange d'intérêt ethnographique et de rejet. Vagabondant comme elle, adepte d'une " mystique " libérée de tout formalisme religieux, Milarépa restera la figure tutélaire confortant la vision qu'elle se faisait du renoncement, et de la libération intérieure qu'on en peut attendre.

  • «  Un des livres les plus inspirants de l'année. Un témoignage extraordinaire et un enseignement profond qui vous entraînent dans une lecture émerveillée page après page. Un trésor d'idées pour aller toujours plus loin dans la pratique spirituelle et pour extraire la quintessence de notre existence.  » Matthieu Ricard
    Une nuit d'été, à trente-six ans, l'abbé Yongey Mingyour Rinpotché fait le mur  : il décide, dans le plus grand secret, d'abandonner le confort de son monastère et le prestige de son nom. Son voyage en solitaire va durer plus de quatre ans.
    Cette aventure humaine et spirituelle, nous la suivons à travers tous les états que traverse le voyageur : jouissance de la liberté, mais aussi difficulté de la solitude et de la gêne. Car l'abbé a fait le choix de pousser le dénuement à l'extrême, jusqu'à frôler la mort.
    Cet épisode le confronte à ses craintes, mais lui apporte surtout une sagesse nouvelle qu'il transmet au lecteur avec franchise et sérénité. Les réponses aux angoisses les plus accablantes se trouvent souvent à l'extérieur de notre zone de confort ; et rechercher la difficulté pour mieux l'accepter nous permet de transformer notre peur de mourir en joie de vivre.
     
    «  À la fois thriller, autobiographie et enseignement bouddhiste, voilà un livre extraordinaire.  » Pr Richard J. Davidson, auteur des Profils émotionnels (Les Arènes, 2018).
    «  Un des livres les plus généreux, beaux et essentiels que j'aie jamais lus.  » George Saunders, auteur de Lincoln au Bardo (Fayard, 2019).

  • Pour vivre en pleine conscience chaque moment de la vie
    Un jour, pour tout enseignement, Bouddha cueillit une fleur. Seul Mahakashyapa comprit la signification profonde de ce geste et donna naissance au zen : la voie du calme, du dépouillement et de la sérénité.
    Regarder le cyprès dans la cour est un texte vibrant et profond qui nous invite à la pratique du zen, à trouver la sagesse dans nos actes quotidiens en accédant à la pleine conscience.
    En dernière partie du livre, figurent cinquante-trois kong-an du maître vietnamien du XIIIe siècle, Tran Thài Tong.
     

  • Lâcher-prise, acceptation et bienveillance - telles sont les intentions du voyage dans lequel nous emmène cet ouvrage qui allie théorie, pratique, et poésie. Bienvenue au coeur de la nature profonde...
    À la fois méditant vipassana depuis une vingtaine d'années et enseignant en chamanisme au tambour dans la tradition du core shamanism, Laurent Huguelit nous invite à un tour d'horizon complet des orientations, intentions et révolutions que le bouddhisme et le chamanisme ont en commun.
    Accompagné par les esprits tutélaires de la forêt, de la steppe, des montagnes et des mondes spirituels, l'auteur parcourt le noble « octuple sentier » du Bouddha (la voie de la conscience en huit étapes) à la lumière de la pratique chamanique.
    De la vision initiatique à l'éveil intégral, de nombreux exercices viennent donner corps à cette randonnée vers les sommets du coeur-esprit : prise de refuge, déposition d'intentions, pratique des perfections, méditation et voyage chamanique, avec, en ligne de mire, une ascèse fusionnelle, la diète bouddhique ou diète de Dhamma (Dharma), que l'auteur a mis au point afin de se recentrer, de recouvrer force et clarté, et de se reconnecter à la compassion, à la joie et à la créativité.
    L'auteur
    Laurent Huguelit est praticien chamanique et méditant bouddhiste. Né en Suisse et passionné de nature, il a fondé L'Outre-Monde, un centre de pratique au tambour. Formé aux traditions de différentes cultures comme aux techniques modernes développées en Occident, il est l'auteur de Mère, des Huit Circuits de conscience et coauteur de Le Chamane & le Psy, Laurent Huguelit a également préfacé La Voie du chamane, Caverne et Cosmos et Chamanes célestes, publiés chez Mama Éditions.

  • Les secrets du bonheur par l'un des plus importants maîtres bouddhistes contemporains !
    Voici de courtes histoires, drôles et inspirantes pour profiter de la vie... sans se prendre la tête ! Dans chacune d'entre elle, Ajahn Brahm traite " des choses de la vie " et des notions qui sont au coeur du boudhisme comme l'attention, la souffrance, le pardon, la compassion ou le bonheur. Mais derrière son ton léger et enjoué (vous apprendrez à faire face à " Monsieur je sais tout ", à porter secours à " L'homme politique au fond du puits ", ou encore à orienter " Le chauffeur de taxi égaré "), ce sont les voies de la méditation qui s'ouvrent au plus néophyte des lecteurs.
    Riche de sa double culture anglaise et australienne, de son expérience de moine dans la tradition de la Forêt du bouddhisme Theravada, et des histoires partagées avec ses élèves, le maître spirituel offre des leçons de sagesse accessibles, qui parleront aux adultes comme aux enfants.

  • Premier maître tibétain à être venu en Occident, premier à avoir transmis la méditation hors du cadre bouddhiste, Chgyam Trungpa (1939-1987) présente une approche de la vie, de la spiritualité, de l'amour qui ne ressemble à aucune autre et qui est profondément géniale. Il surprend par la puissance poétique qui l'habite et par l'intelligence qu'il a de notre situation historique, qui le conduisent à proposer des chemins nouveaux et déculpabilisants.

    Fabrice Midal, qui depuis vingt ans transmet son enseignement en France, propose ici un parcours dans cette oeuvre immense, afin de permettre à chacun de s'abreuver à cette source pure à même de nous combler.

    Nouvelle édition avec une préface inédite

  • Un guide unique et indispensable pour tous les pèlerins, débutants ou chevronnés.
    Entreprendre un pèlerinage est une méthode puissante pour se rappeler les enseignements du Bouddha et les mettre en pratique. Pour les bouddhistes, les quatre sites les plus sacrés sont ceux qui sont associés à la vie du Bouddha :Lumbini, où le Bouddha est né comme un être humain ordinaire ;Bodhgaya, où Siddhartha a atteint l'Éveil ;Varanasi (Sarnath), où le Bouddha a enseigné la voie vers l'Éveil ;et Kushinagar, où il est passé au-delà de la souffrance.Dzongsar Jamyang Khyentse nous accompagne dans ces quatre hauts lieux et nous montre comment profiter au mieux de nos expériences de pèlerin. Il partage son savoir avec beaucoup de pédagogie et d'humour - les clés du succès de ses livres.Comment faire des offrandes matérielles ou spirituelles ? Comment orienter sa méditation ? Quels mantras chanter, et à quelle occasion ? Comment se comporter face au business des marchands du temple ? Un pèlerinage est souvent chaotique, parfois inconfortable, toujours riche en défis, mais le voyage affecte et transforme profondément le pratiquant, libérant le moi de ses attachements.

  • Rien ne sert d'attendre pour être libre. Ne remettez pas votre bonheur au lendemain.Tel est le credo de Jack Kornfield, grand maître occidental du bouddhisme qui, depuis quarante ans, enseigne la pleine présence et la compassion à des milliers de personnes en quête de bien-être et de spiritualité.
    Mais comment continuer à croire au bonheur quand le deuil ou la maladie nous frappent, quand on perd son travail, quand le simple fait de vivre nous paraît insurmontable ?
    Pourtant, quelle que soit notre situation, le bonheur est à notre portée, ici et maintenant. Jalousie, rancune, culpabilité, haine de soi, seules nous en séparent ces barrières que nous avons nous-même érigées.
    Cultivez l'instant présent ! Voilà le message lumineux que nous offre Jack Kornfield dans cet ouvrage salvateur où se mêlent réflexions, méditations guidées et anecdotes inspirantes.

  • Auteur notamment du Bonheur est entre vos mains, Dzigar Kongtrul met ici à la portée de tous ce thème clé du bouddhisme tibétain : le tséwa.
    " Faites de ce livre votre fidèle guide et compagnon. Il ouvre la porte à cette qualité humaine la plus précieuse entre toutes : la tendresse inconditionnelle envers les êtres. "Matthieu Ricard Qu'est-ce que le tséwa ? Comment activer cette qualité et vaincre les résistances, les attachements du moi qui s'y opposent ? Dzigar Kongtrul prend l'amour maternel comme modèle : avant même de savoir qui est ou ce que deviendra le nouveau-né, une mère aime son enfant de façon inconditionnelle. Voilà le mouvement initial du tséwa. C'est parce que cette capacité d'amour, de tendresse et de bienveillance existe en nous qu'il est possible de survivre après la naissance et de devenir adulte. Sans ce flot constant d'affection reçue et donnée, il n'y a pas d'humanité. Le tséwa, c'est l'eau indispensable à toute croissance qui fait germer et fleurir la graine naturellement présente en nous. Le cultiver est ce qui permet de revitaliser et d'ouvrir le coeur humain sans cesse agité entre ses différents affects, désirs, illusions, c'est s'entraîner à la tendresse contagieuse et soigner le monde de ses maux.

  • Les Éditions Rhéartis, présentent dans sa gamme patrimoine, les oeuvres de la philosophie antique et notamment les textes de la période médiévale japonaise. Le traité des cinq roues, est un des rares textes qui nous vient du Japon et qui traite du sujet des samouraïs. Ce livre est un guide pratique de l'art du combat. Mais aussi de la philosophie de l'art Samouraïs.
    Voici un extrait : « Je suis un samouraï né dans la province Harima, et mon nom est Shimmen Musashi-no-kami, Fujira-no-genshin. Je suis âgé de soixante ans. J'ai prêté attention aux Voies de la tactique dès ma jeunesse et j'eus mon premier duel à l'âge de treize ans. Pour ce premier duel, mon adversaire était Arima Kihê, bon sabreur de l'école Shintô que j'ai vaincu. À l'âge de seize ans, je vainquis Akiyama, fort au sabre et originaire de la province de Tajima. À l'âge de vingt et un ans, je me suis rendu à Kyoto et y ai rencontré les meilleurs sabreurs du Japon. Je les ai rencontrés plusieurs fois en duel sans jamais être vaincu par aucun d'entre eux. Puis j'ai pérégriné à travers les provinces où j'ai rencontré plusieurs sabreurs de diverses écoles et bien que j'ai été jusqu'à avoir une soixantaine de duels avec eux, je n'ai jamais été vaincu par aucun. Tout cela se passa alors que j'avais de treize à vingt-neuf ans environ ».

  • La méditation

    Fabrice Midal

    La méditation fait, depuis quelques années, une entrée remarquée en Occident. Son succès grandissant interroge. Faut-il n'y voir qu'une réponse au stress causé par nos sociétés contemporaines ? En revenant aux sources de cette pratique, en particulier aux textes du Bouddha, des moines du nord de la Thaïlande, des maîtres chinois ou japonais ou encore aux écrits des grandes universités monastiques du Tibet, Fabrice Midal nous invite à comprendre la richesse de la pratique méditative. Il explore aussi ses liens avec les différentes spiritualités. Il interroge surtout l'intérêt que lui portent la psychologie, la philosophie, les arts ou encore les neurosciences. Il montre enfin en quoi, parce qu'elle incarne une autre entente de l'être humain, la méditation est une réponse à la crise des temps modernes.

  • Partez à la découverte d'une sagesse ancestrale !
    Bouddha, spiritualité, dalaï-lama, éveil, karma, méditation, zen... le bouddhisme vous évoque toutcela, sans que pour autant vous en ayez une véritable connaissance ? Complet et facile d'accès, cet ouvrage vous conduit de la découverte du bouddhisme jusqu'à ses applications quotidiennes. Qui que vous soyez, néophyte ou initié, en quête de spiritualité, d'une meilleure connaissance de vous-même, ou tout simplement de bien-être, ce livre est fait pour vous !

  • La méditation de pleine conscience est une approche millénaire, issue de la philosophie bouddhiste et de la tradition vipassana. Mais c'est le docteur Jon Kabat-Zinn qui, à partir des années 1970, l'a popularisée sous la forme d'un programme laïque intitulé MBSR : meditation-based stress reduction program. Depuis, les effets de ce programme sur la réduction du stress et de l'anxiété ont pu être évalués. Ceux qui le mettent en pratique, notamment ceux qui souffrent de maladies chroniques (troubles du sommeil, douleurs, troubles du comportement alimentaire), voient leur qualité de vie s'améliorer de façon significative, et même certains de leurs symptômes diminuer. Son secret ? L'accueil de l'instant présent. Corinne Isnard Bagnis nous invite à découvrir les ressorts de cet art du soin qui rétablit ou renforce le bien-être physique, mental et social.

  • Comment trouver le bonheur dans notre monde incertain ? En se tournant vers les autres... Sa Sainteté le Dalaï-Lama poursuit sa réflexion sur le bonheur en s'interrogeant dans ce nouveau livre sur la relation que chacun mène avec les autres. D'un côté, il aborde sans concession la question des préjugés, de la violence, de la haine, de la peur, du racisme, du nationalisme... De l'autre il s'intéresse à l'effet positif que peuvent avoir des émotions comme l'empathie et la compassion sur notre capacité à atteindre le bonheur. Tout en constatant la crise de confiance qui caractérise notre " monde incertain " et l'absence d'un véritable sentiment de communauté humaine, le Dalaï-Lama observe que nos ressemblances l'emportent sur nos différences et nous incite à prendre en compte les liens qui nous unissent, ainsi que nos aspirations fondamentales - le bonheur, l'amour, le refus de la souffrance. Soucieux d'éviter la pure spéculation religieuse ou philosophique, le Dalaï-Lama propose dans ces entretiens avec Howard Cutler des conseils empreints d'une lumineuse sagesse, mais aussi pragmatiques et en phase avec notre temps.

  • Envie d'aller mieux, de changer quelque chose en vous ?
    Karma, impermanence, compassion, médiation : les principes de base de cette religion philosophique sont mis à la portée de tous.
    Basé sur des situations concrètes, le livre vous invite à mettre en pratique ces principes dans votre vie quotidienne. Vous pourrez apprendre à gérer vos difficultés avec davantage de recul et de sérénité : au travail, à la maison, en amour, en famille, seul, en compagnie.
    De précieuses clés pour être bien avec soi et les autres et mieux vivre au quotidien.

  • Le premier récit de vie d'un tulkou occidental

    Né en 1972 au Canada d'un père juif et d'une mère protestante, dès l'âge de quatre ans, Elijah Ary fait des " rêves-souvenirs ", à la suite desquels il cite des personnes, des noms, des lieux précis dans un Tibet lointain. Ces images et propos exceptionnels sont authentifiés par des maîtres bouddhistes et, à l'âge de huit ans, Elijah est reconnu par le Dalaï Lama comme la " renaissance " de l'érudit maître de méditation Guéshé Jatsé. Ces souvenirs seront vérifiés par Elijah lui-même lorsque, vingt-cinq ans plus tard, il effectuera un voyage au Tibet et apprendra des détails de la part de personnes ayant connu son " prédécesseur ".

    À l'âge de quatorze ans, il part dans un monastère en Inde où il demeure jusqu'à ses vingt ans. Il y suit un apprentissage très rapide de la langue tibétaine, reçoit une formation philosophique et spirituelle de très haut niveau en contexte traditionnel, ainsi qu'une initiation approfondie à la méditation.

    Il décide ensuite de regagner l'Occident, sur les encouragements du Dalaï Lama, afin de partager ses connaissances, et il intègre Harvard où il obtient un doctorat en sciences des religions. Il est aujourd'hui installé à Paris où il exerce comme psychothérapeute et comme maître de méditation.

    Son récit offre une plongée dans les complexités d'une époque charnière : celle qui a vu le bouddhisme s'enraciner en Europe et en Amérique. Pris entre plusieurs pays, langues, cultures, religions, Elijah Ary est devenu un " pont " vivant entre Orient et Occident, entre tradition et modernité. Il raconte ici son parcours remarquable, qu'il décrypte en expert du bouddhisme. Ponctuant son propos d'exercices de méditation, il initie le lecteur occidental à cette pratique prisée chez nous. Il éclaire aussi de l'intérieur certains aspects mal compris du bouddhisme : la réincarnation et le phénomène des
    tulkous, le caractère illusoire de l'ego, la loi du
    karma ou l'interdépendance universelle.

    Un témoignage sans précédent sur le vécu intime d'un " enfant-lama ", sur la vie d'un
    Little Buddha devenu grand.

  • De même qu'un oiseau ne saurait voler d'une seule aile, de même, la Voie du Bouddha est l'union de la sagesse et de la compassion. C'est à une découverte claire et pédagogique du bouddhisme que Jacques Scheuer nous invite dans cet ouvrage. Ainsi, au fil des siècles et aux quatre coins de l'Asie, les différents courants de la tradition n'ont cessé de creuser l'intime relation de la sagesse et de la compassion, deux piliers bouddhiques fondamentaux, indissociables et indispensables tout au long du chemin vers l'Éveil. Mais il y a bien davantage à découvrir dans cet ouvrage, car, comme le souligne Philippe Cornu dans sa préface, le sujet a une portée universelle particulièrement pertinente dans notre monde actuel globalisé. En effet, le bouddhisme nous dévoile ce qui nous manque le plus aujourd'hui : un authentique souci de l'autre, éclairé par la sagesse et par la connaissance des interdépendances multiples de notre société hypermoderne déboussolée. Toutefois, pour en recueillir quelque fruit, nous n'avons pas à « devenir » bouddhistes : chrétien, l'auteur est intimement convaincu que le message bouddhique de sagesse et de compassion abrite de précieuses ressources pour tous les habitants de notre maison commune. N'est-il pas urgent de cultiver sagesse et compassion pour retrouver ce lien d'amour avec l'humanité, et avec la vie dans son ensemble, en tirant des leçons de la sagesse d'autrui ?

  • Voir

    Thich Nhat Hanh

    • Plon
    • 9 July 2020

    Dépasser les illusions liées à la perception pour s'ouvrir au monde.
    Là où il y a perception, il y a illusion. Tant que nous ne regardons pas la réalité en profondeur pour y découvrir sa nature véritable d'impermanence et d'interconnexion, nous serons dupés par les formes et les notions. Quand nous transcendons les formes, les concepts, les mots et les idées, nous ouvrons la porte de la non-forme.
    C'est elle qui nous apprendra à regarder au plus profond de nous, au delà de notre impulsivité et de nos pensées fugaces pour enfin découvrir le véritable sens de nos vies.
    Et si on se recentrait sur l'essentiel? Après le succès de
    Prendre soin de l'enfant intérieur,Thich Nhath Hanh nous revient avec la série
    Vivre en pleine conscience, des petits guides inspirants et joliment illustrés pour apprendre à vivre pleinement chaque moment de notre existence et améliorer notre qualité d'être au quotidien.
    Ouvrage illustré par l'artiste californien Jason DeAntonis.

  • Combattre

    Thich Nhat Hanh

    • Plon
    • 9 July 2020

    Apporter amour et compassion dans les situations conflictuelles
    Jamais dans l'histoire de l'humanité n'avons-nous eu autant de moyens de communication : télévision, radio, téléphone, e-mail, Internet... Pourtant, nous sommes comme des îlots séparés les uns des autres, avec peu de communication réelle entre nous. Quand nous ne pouvons pas communiquer, nous souffrons, et nous déversons nos souffrances sur les autres or, nous pouvons trouver des moyens de rouvrir les portes de la communication.
    Quand quelqu'un prononce des paroles malveillantes à votre égard, vous pouvez avoir envie de riposter sur-le-champ. C'est là que commence le combat. Cette habitude à réagir ainsi crée un circuit neuronal éculé dans votre cerveau. Quand vous utilisez encore et encore une même voie neuronale, elle se transforme en habitude. Très souvent, cette voie mène à la colère, à la peur ou à l'avidité. Il suffit d'une milliseconde pour arriver à nouveau à la même destination que la fois précédente : à la colère et au désir de punir la personne qui a osé vous faire souffrir.
    L'esprit et le cerveau sont malléables. Vous pouvez modifier votre esprit, votre cerveau, et votre façon de penser et de ressentir. Avec de la pratique, vous pouvez même créer de nouvelles voies neuronales qui mèneront à la compréhension, à la compassion, à l'amour et au pardon.

  • Une aventure rare sur le plus long chemin sacré du Japon : le pèlerinage sur l'île de Shikoku.
    1200 kilomètres emplis de vie, de fraîcheur et d'émerveillement. Un tour de l'âme en 88 temples.
    En 2013, Marie-Édith Laval se lance avec enthousiasme dans une aventure hors du commun. Elle met ses pas dans ceux de Kûkai, fondateur du bouddhisme Shingon, sur le légendaire chemin sacré du Japon : le pèlerinage de Shikoku, surnommé le " Compostelle japonais ". 1200 kilomètres à pied emplis de vie, de fraîcheur, d'émerveillement et d'épreuves. Un tour de l'âme en quatre-vingt-huit temples et quatre provinces - Éveil, Ascèse, Illumination, Nirvana.
    Sa pérégrination géographique autant qu'intérieure est une invitation à avancer avec confiance sur le chemin de la vie. Ce récit de sagesse, écrit avec talent et humour, sincérité et profondeur, séduira les amoureux de la marche à pied, les chercheurs de sens et les explorateurs en quête d'essentiel.

  • Inlassable défenseur de la Paix, Thich Nhat Hanh a enseigné à la Sorbonne et à l'université de Columbia. Voici, regroupés en un seul volume, ses commentaires de deux sutras historiques du Bouddha. Le premier concerne les techniques de respiration consciente qui permettent de métamorphoser notre rythme de vie et d'apaiser notre corps tout entier. Le second nous apprend à vivre pleinement le moment présent : notre rendezvous avec la vie se situe en effet ici et maintenant, loin des mille pensées qui agitent sans trêve notre mental.Un enseignement simple et bénéfique au quotidien, basé sur une philosophie traditionnelle que Thich Nhat Hanh éclaire de ses commentaires pénétrants.
    Thich Nhat Hanh est l'un des initiateurs les plus connus du bouddhisme zen en Occident. Parmi ses autres ouvrages publiés chez Albin Michel, La vision Profonde, Transformation et Guérison, Enseignement sur l'amour...

  • Le bouddhisme

    Claude B. Levenson

    En quoi la quête de vérité, ou de connaissance, d'un homme ayant vécu il y a 25 siècles, dans un contexte fort différent du nôtre, peut-elle concerner les hommes d'aujourd'hui ? Parce que le bouddhisme est à la fois une philosophie, une religion, un art de vivre, une manière d'appréhender le monde, et bien plus encore, il tend son propre miroir à nos sociétés. À partir de la vie de celui qui s'« éveilla », Bouddha, cet ouvrage nous invite à emprunter les chemins qui se rejoignent sur l'Octuple sentier de la doctrine originelle et dessine l'histoire et la géographie du bouddhisme. Connaissance, sagesse, tolérance, droiture, persévérance, réflexion et beauté émaillent cette quête de vérité que chacun peut choisir de mener.

  • Bien que le bouddhisme ne soit pas une religion du Livre, les écritures bouddhiques qui servent de référence aux différentes écoles forment un ensemble monumental.
    Ces textes de longueurs variées, et issus de traditions différentes, regroupent des sermons attribués au Bouddha, des commentaires sur la Doctrine, des traités de méditation, des poèmes, des échanges philosophiques, des aphorismes...
    Dans cette anthologie raisonnée, précédemment parue sous le titre Les Fleurs de Bouddha, Pierre Crépon nous propose un parcours passionnant, avec un choix de textes, situés dans leur contexte historique et doctrinal, qui donne à ressentir la saveur de la religion de l'éveil. L'ensemble forme une synthèse inégalée et très accessible de la littérature fondatrice du bouddhisme, véritable joyau du patrimoine spirituel et culturel de l'humanité.

empty