• Un portrait très vivant de l'Egypte d'Amenhotep II (vers 1442 av. J.-C.) sur 24 heures, avec un personnage par heure, du pharaon au simple potier, de l'embaumeur au voleur de tombes, en passant par la sage-femme et la pleureuse - ou comment un archéologue de renom nous aide à comprendre une civilisation complexe au moyen d'un docufiction sur papier, dans l'esprit des livres d'Alberto Angela sur l'Antiquité romaine.

  • Champollion, le célèbre déchiffreur de hiéroglyphes, l'affirmait : on peut apprécier le degré de civilisation d'un peuple selon la place qu'il accorde aux femmes ! De ce point de vue, l'Égypte antique fut remarquable : égales des hommes dès les origines, elles ont tenu un rôle majeur, et pas uniquement comme épouse et mère.
    Au fil des dynasties, des personnalités féminines ont façonné la société égyptienne grâce à la fonction qu'elles exerçaient, de la plus haute à la plus modeste : cheffe d'État, supérieure d'un temple, médecin, dirigeante d'entreprise, musicienne, scribe, paysanne...
    Dans ce livre passionnant, d'illustres figures, telles les pharaons Hatchepsout, Néfertiti et Cléopâtre, côtoient d'autres Égyptiennes, moins célèbres mais tout aussi libres et flamboyantes. Toutes ces personnalités, racontées avec talent et enthousiasme par Christian Jacq, ont un point commun : elles sont les héritières de la déesse Isis, qui détenait le secret de la résurrection et donnait aux femmes cette place essentielle.
    Après des études de philosophie et de lettres classiques, Christian Jacq obtient un doctorat d'études égyptologiques en Sorbonne. Cet amoureux de l'Égypte publie une vingtaine d'essais, dont L'Égypte des grands pharaons
    , couronnée par l'Académie française, ainsi que des romans, qui, de Champollion l'Égyptien
    à Ramsès
    en passant par La Pierre de lumière
    , suscitent la passion des lecteurs, en France et à l'étranger.

  • Les vraies reines d'Egyptes, bien loin des clichés hollywoodiens
    Hatchepsout, Néfertiti, Néfertari ou encore Cléopâtre : ces noms de reines égyptiennes nous sont familiers. Le cinéma et la littérature se sont emparés du destin de certaines d'entre elles, telles des synonymes de faste, de beauté et de puissance dans notre mémoire collective. Mais au-delà de ces clichés, qui étaient vraiment ces épouses, mères ou filles de pharaon qui ont influencé et marqué de leur sceau l'histoire de l'Egypte ?
    Ecrire une histoire des femmes célèbres de l'Egypte ancienne ne suffit pas : il faut approcher cet univers dans la pluralité de ses niveaux, mythiques, historiques, institutionnels. Cet ouvrage, nouvel opus de l'égyptologue Florence Quentin, s'appuie sur les dernières découvertes concernant ces souveraines pour dresser le portrait des plus prestigieuses d'entre elles, qui vécurent durant le Nouvel Empire, à l'apogée de la civilisation pharaonique (entre 1550 et 1069 avant notre ère).
    A travers le récit de ce que l'on sait de leur vie, se dessine aussi la condition de la femme égyptienne à cette époque. Dans toutes les classes de la société, celle-ci bénéficiait d'un respect assez rare dans le monde antique pour être mentionné.
    L'Egypte ancienne fut tout à fait singulière dans sa façon de lui donner accès à des fonctions et métiers réservés habituellement aux hommes partout ailleurs. Ce statut privilégié se reflète dans la position qu'occupèrent ces puissantes souveraines, qu'elles soient " Grande Epouse Royale ", régente, et même Pharaon au pouvoir absolu, comme ce fut le cas à trois reprises au Nouvel Empire (ainsi la grande bâtisseuse Hatchepsout).
    Servi par une narration historique vivante, fondée sur de solides recherches égyptologiques, ce livre convie le lecteur à une immersion auprès de " Celles qui emplissaient le palais d'amour ", ces " Dames de Grâce " qualifiées aussi de " Souveraines de toutes les femmes et de tous les pays ".

  • Nous connaissons de l'Égypte les pyramides, les hiéroglyphes et les pharaons, mais que savons-nous de sa vie sociale, culturelle ou politique ?

    o Le développement de cette civilisation, en interaction avec le Nil du coeur de l'Afrique à son delta en Méditerranée.
    o Durant l'Ancien Empire, la société se structure, dirigée par le roi et une élite royale qui exploite les ressources du territoire.
    o Les rois du Moyen Empire se rapprochent des dieux et font appel au loyalisme de l'élite régionale pour asseoir leur pouvoir sur toute l'Égypte.
    o Les pharaons du Nouvel Empire doivent, eux, faire face aux autres grands empires : leur domination sur la population passe notamment par l'assimilation aux divinités.
    o Les guerres civiles de l'époque tardive affaiblissent les dirigeants, qui perdent peu à peu leur influence au profit de leaders extérieurs.

    Cet atlas, grâce à plus de 70 cartes et documents, retrace l'histoire passionnante des trente dynasties qui se sont succédées, depuis 3000 av. J.-C. jusqu'à la conquête d'Alexandre en 332 av. J.-C.

  • Quel est le point commun entre Cléopâtre, l'empereur romain Hadrien, le philosophe Plutarque, la Vierge Noire de Notre-Dame du Puy, Cagliostro, Robespierre, Bonaparte, Goethe, Novalis, Nerval ou encore Nietzsche ? Une déesse égyptienne aux multiples métamorphoses : Isis.
    Depuis l'ancestrale déesse Asèt (son nom égyptien que les Grecs transcrivirent en Isis), cette fresque historique montre la pérennité d'un mythe qui a hanté non seulement l'imaginaire antique, des rives du Nil jusqu'aux confins de l'Empire romain, mais aussi celui des Modernes. C'est ainsi qu'on retrouve la déesse préférée des pharaons sous les traits à peine masqués de Vierges romanes, puis dans la  franc-maçonnerie et les fêtes de la Révolution, sur la proue du bateau des armoiries de Paris, et dans les multiples évocations de « l'Isis voilée » du Romantisme.Adossé à des références historiques, archéologiques et littéraires solides, cet ouvrage nous montre à quel point nous sommes encore imprégnés de cette figure idéale de la Femme salvatrice, née il y a cinq mille ans.
     

  • Aton, Anubis, Imhotep, Osiris... La religion égyptienne a toujours fasciné, à commencer par les auteurs grecs, aux yeux de qui elle paraissait si exotique. Ces mêmes « dieux à tête de chien » qui faisaient rire Lucien de Samosate émerveillent encore les enfants du XXIe siècle ! Preuve que la magie des images égyptiennes n'a rien perdu de son efficacité. Mais par-delà les fantasmes et les théories farfelues, elles sont avant tout les témoins d'une civilisation millénaire qui, loin d'être pétrifiée, a évolué et s'est transformée, au gré des changements politiques et des influences venues d'ailleurs. À travers 100 mots, Hélène Bouillon brosse un tableau de l'univers religieux de la vallée du Nil. Elle replace certains mythes dans leur contexte historique, mais revient aussi sur les légendes contemporaines que l'Égypte continue de nous inspirer...

  • D'environ - 3000 à - 332, à travers trente dynasties, la civilisation égyptienne s'est développée et a marqué de son empreinte le monde. Cet ouvrage présente, au regard des dernières avancées de la recherche, les grandes périodes de l'époque pharaonique. Il analyse la politique intérieure et extérieure menée par les principaux souverains et offre ainsi au lecteur les moyens d'appréhender l'histoire complexe de l'Égypte ancienne.

  • L'Égypte antique est inséparable de l'écriture hiéroglyphique. Cette écriture élégante et majestueuse a symbolisé à elle seule la vallée du Nil aux yeux de l'Occident pendant plus de mille cinq cents ans, jusqu'à ce que Champollion déchire, en 1822, le voile de mystère qui l'enveloppait. Si l'écriture cunéiforme revendiquait l'honneur d'être l'écriture la plus ancienne de l'humanité, la découverte, il n'y a pas si longtemps, de nouveaux documents à Abydos, en Haute Égypte, a mis à mal cette suprématie. En explorant cette langue, c'est donc aussi aux origines de l'écriture que nous touchons. Au-delà de leur beauté formelle, Jean Winand nous invite à percer les sens des hiéroglyphes et à découvrir l'histoire d'une des langues les plus anciennes.

  • La découverte de la civilisation pharaonique : la plus grande aventure de notre temps !C'est à la Renaissance que les Européens redécouvrent l'Égypte ancienne. Dans un décor de sable et d'eau, des vestiges somptueux révèlent aux rares voyageurs un musée à ciel ouvert, un monde fascinant où semblent se confondre les morts et les vivants, les hommes et les animaux, les pharaons et les dieux. De 1798 à 1801, les savants et artistes emmenés par Bonaparte passent la vallée du Nil au peigne fin. La publication de leur monumentale
    Description de l'Égypte relancera l'égyptomanie dans toute l'Europe.
    Mais ce n'est qu'une vingtaine d'années plus tard que l'égyptologie scientifique voit le jour, avec le déchiffrement des hiéroglyphes. Se révèlent alors, peu à peu, les différents aspects d'une civilisation exceptionnelle. Et l'engouement du grand public pour le pays des pharaons s'envole au rythme des découvertes : le Serapeum de Saqqara, les momies royales, la tombe de Toutankhamon, le trésor de Tanis, la barque de Khéops...
    Amoureux et spécialiste de l'Égypte, Robert Solé se fait le grand ordonnateur de ces recherches, qu'il décrypte en retraçant notamment le parcours de leurs auteurs : Champollion, Lepsius, Wilkinson, Mariette, Belzoni, Brugsch, Carter, Desroches Noblecourt, Ahmed Fakhry... et tant d'autres. Ce récit, dans lequel les rivalités nationales ne sont pas absentes, illustre l'une des plus grandes aventures contemporaines, qui se poursuit aujourd'hui avec des techniques de pointe.

  • Le livre pour comprendre l'Egypte antique le plus facile du monde.
    100 personnages et grands épisodes expliqués et illustrés pour une compréhension en un coup d'oeil.
    1/  Les infos clés liées à l'épisode ou au personnage
    2/  Le fait expliqué en cinq vignettes
    3/ Une belle illustration et un résumé de l'épisode à lire en un clin d'oeil
    Super précis, Super clair, à la portée de tous !

  • "Vous êtes Thoutmosis Ier, troisième pharaon de la XVIIIe dynastie". Le ton est donné et tout l'ouvrage est construit de manière à inclure le lecteur dans cette histoire de l'Egypte. De l'ère paléolithique à la fin de la culture antique, l'auteur nous fait parcourir l'histoire de l'Egypte d'une façon originale. Tous les grands événements sont ainsi présentés, précédés de leur date, et nous plonge à chaque fois au coeur de ceux-ci. Des origines à l'Ancien Empire, des pharaons à l'époque gréco-romaine, nous découvrons le quotidien des Egyptiens et son évolution à travers le temps.
    L'histoire de l'Egypte est vulgarisée à la manière d'un roman dont le lecteur est le héros, rendant la démarche de l'auteur tout à fait singulière et inédite.

  • " Même l'être le plus insensible [...] doit sûrement ressentir l'horreur sacrée et l'émerveillement qui émanent des ombres secrètes de ce passé vertigineux. " Howard CarterLe 4 novembre 1922, dans la Vallée des Rois, l'archéologue britannique Howard Carter découvre l'entrée de la tombe de Toutankhamon, dernier pharaon de sang royal de la XVIIIe dynastie. Des milliers d'objets intacts - inhumés avec le jeune roi décédé à l'âge de 17 ans seulement - s'offrent alors à lui, pour devenir ce que l'on appellera plus tard le " Trésor de Toutankhamon ".
    L'égyptologue Florence Quentin revient sur les épisodes les plus marquants de la vie du pharaon en décryptant certains objets intimes ou rituels de son tombeau : armes, chars, vêtements, jeux de société, bijoux, instruments de musique, chapelle aux canopes, masque funéraire...
    Grâce à une analyse fine, l'auteur nous offre de nouvelles clés de compréhension, tant sur la personnalité que sur les fonctions royales exercées par Toutankhamon.
    Cet ouvrage est illustré d'un cahier de photographies tout en couleur représentant les objets les plus remarquables du trésor.

  • Dans la vallée du Nil, naît l'un des plus anciens et légendaires États territoriaux du monde, dirigé par une royauté sacrée et une administration qui se développe durant les presque 3  000 ans qui séparent la Ire  dynastie de la conquête romaine.Destiné à tous, cet ouvrage permet de découvrir et comprendre les structures de cet empire mythique, dépassant l'image d'une Égypte des pyramides figée et dirigée par un despote tout-puissant. Il propose un tableau nuancé de l'Égypte pharaonique et de sa société en s'appuyant sur les richesses de la documentation écrite et iconographique autant que des dernières découvertes archéologiques.C'est un fascinant royaume en constante évolution qui est ici décrit, analysé et interrogé par une équipe de spécialistes reconnus.

  • Parce que le chemin était suivi volontairement et ne concernait que l'individu, la religion égyptienne n'eut jamais l'esprit missionnaire. Elle était tolérante avec le monde et bienveillante avec ses enfants.
    L'Égypte ne voulut jamais chercher ailleurs que dans ses temples sa conscience du monde. Elle ne souhaita jamais l'imposer aux autres, c'est pourquoi elle ne reçut qu'avec réticence quelques étudiants grecs à qui elle reprochait leur ignorance et leurs bavardages. Ils avaient pour nom Homère, Solon, Pythagore, Démocrite, Eudoxe, Hérodote, Jamblique, Platon, Plutarque et Thalès.
    Cependant, par un paradoxe dont l'histoire a le secret, ce sont les Grecs qui chantèrent partout le nom de l'Égypte et répandirent dans toute l'Europe le culte d'Isis et d'Osiris. Ce sont eux qui révélèrent quelques aspects de la sagesse des anciens prêtres. Respectueux, ils turent ce qu'ils avaient acquis de la Connaissance cachée dans les sanctuaires. Habiles dans l'art de la parole, ils laissèrent le Voile d'Isis recouvrir les secrets initiatiques dont ils devinrent les héritiers. Dans notre nouveau millénaire, Connaissance et Lumière sont recouvertes de ténèbres, mythes et divinités ont disparu à nos regards. Nul Homère ne chante l'apparition des dieux, nul pharaon n'accueille plus le Soleil. Pourtant, c'est vers l'Égypte que les yeux se tournent lorsque la nuit gagne les consciences. C'est toujours dans ce miroir du ciel que brillent les Lumières célestes. Il suffit de regarder et d'ouvrir sa conscience car, comme l'affirmait Guillaume Apollinaire, « il est grand temps de rallumer les étoiles ».

  • Une initiation passionnante à l'Égypte pharaonique par un éloge de ses souverains

    Dans son troisième ouvrage sur l'antiquité égyptienne, illustré d'une quarantaine de dessins originaux au trait, Philippe Valode exprime sa fascination pour l'Égypte ancienne : 3 000 ans d'histoire, 1 300 sites repérés (mais au moins autant à découvrir), 150 pyramides, 300 pharaons, 250 missions archéologiques au travail aujourd'hui...

    Des mystères partout dont le plus intrigant demeure celui de la construction de la Grande Pyramide de Khéops. Comment un si petit peuple (4 à 6 millions de fellahs du commencement à la fin de son histoire), soumis à un territoire confiné, désertique, dépendant de la crue annuelle du Nil, a-t-il pu faire tant de grandes choses : inventer les hiéroglyphes, élever les pyramides, creuser les hypogées, bâtir d'immenses temples, faire naître de puissantes cités...

    Parmi les trente et une dynasties, des hommes et des femmes exceptionnels ont présidé à la plus grande civilisation de l'histoire, des pharaons et des reines inoubliables, dont les figures devenues mythiques de Ramsès II, Khéops, Toutankhamon, Néfertiti, Hatshepsout, Cléopâtre – cette dernière, maîtresse du cœur de deux des plus grands Romains, César et Marc Antoine, rêvant de réconcilier Orient et Occident.

    Grâce à de solides connaissances historiques et une fréquentation intime des paysages et des sites égyptiens contemporains, Philippe Valode nous invite dans l'intimité d'une quarantaine de reines et de pharaons. De nombreuses anecdotes authentifiées, des propositions de visites des sites actuels, des impressions ressenties au cours de ses voyages font de cet Éloge une initiation passionnante à l'Égypte pharaonique.

  • Avec la chute du Nouvel Empire vers 1069 av. J.-C., l'Égypte entre dans la dernière période de son histoire ancienne, avant l'arrivée d'Alexandre et la période grecque. Ces sept cents ans sont marqués par des crises importantes (présence libyenne et koushite, invasions assyriennes et perses), mais aussi par une résilience de l'État pharaonique et de sa culture. Après une phase de décentralisation puis d'éclatement pendant la Troisième Période intermédiaire (1069-655 av. J.-C.), le pays est réunifié et réformé par les pharaons de la dynastie saïte, qui introduit l'Époque tardive (655-332 av. J.-C.). L'Égypte retrouve alors une grande prospérité tandis que se perpétue la renaissance culturelle initiée pendant les années de division. Le pays attise cependant les convoitises des empires d'Asie, babylonien puis perse, ce dernier mettant fin à la dernière dynastie autochtone en 342. Cet ouvrage fournit, en sus des grandes étapes d'histoire politique de l'Égypte tardive, un état des lieux des mutations sociales, culturelles et économiques du pays, en cohérence avec les évolutions méthodologiques de l'égyptologie.

  • La nouvelle édition actualisée du guide qui vous invite à la découverte de l'Antiquité égyptienne.
    Cet ouvrage vous invite à découvrir l'une des plus fascinantes périodes de toute l'histoire de l'humanité : l'Antiquité égyptienne.
    De la vie quotidienne sur les rives du Nil aux fastes de la cour de Pharaon en passant par le panthéon égyptien, avec ses dieux mi-hommes mi-bêtes, et les rituels d'embaumement, gages d'immortalité dans l'au-delà, il explore les multiples facettes de cette civilisation extraordinaire avec force détails et illustrations.
    Guidé par une spécialiste, vous embarquerez à bord d'un bateau en papyrus pour un passionnant voyage dans le temps. Vous gravirez les pyramides, dernières des Sept Merveilles du monde antique encore visibles de nos jours. Vous déchiffrerez les hiéroglyphes qui s'étalent sur les parois des temples grâce à Jean-François Champollion. Vous résoudrez l'énigme du Grand Sphinx au nez cassé ? mais pas par Obélix ! Bravant d'anciennes malédictions, vous pénétrerez enfin dans les sanctuaires mystérieux bâtis à la lisière du désert qui abritent de fabuleux trésors et le secret de la vie éternelle... En un mot, le docteur Jones n'a qu'à bien se tenir : vous voilà !
    Nouvelle édition actualisée et mise à jour des dernières recherches en archéologie égyptienne.

  • Les Égyptiens ont-ils inventé la bureaucratie ? Difficile de répondre tant le rituel, les réseaux de patronage et l'oralité devaient jouer un rôle au moins aussi important que les procédures formelles écrites. Ce qui est sûr en revanche, c'est qu'au Nouvel Empire, entre 1500 et 1070 avant Jésus-Christ, l'Égypte prend les dimensions d'un empire. De la Nubie à la Syrie, les ressources à exploiter et à administrer sont immenses. Ce n'est donc pas un hasard si cette époque est aussi celle d'une révolution du statut de l'écrit. Dépositaires du contrôle institutionnel des activités, les scribes occupent le devant de la scène et forment un monde social avec ses valeurs et son discours propres. Pour dresser l'histoire intégrale de ce milieu et de ces hommes, Chloé Ragazzoli a recours à des sources - archéologiques et textuelles - encore largement inexploitées : les florilèges, ces manuscrits de miscellanées où les scribes faisaient montre de leurs compétences et de leurs savoirs lettrés. Au ras du manuscrit, suivant la main du scribe, l'enquête commence par la manière même d'écrire, à l'encre, sur papyrus, où la variation et la compilation de mémoire jouent un grand rôle. Les scribes s'approprient l'archive lettrée de leur temps et jouent de mille variations pour produire de nouveaux genres littéraires qui nous font voir tant le scribe dissipé que le maître couvert d'honneurs. Le tableau dépeint est celui d'une élite intermédiaire qui seule est à même de mettre en branle et de faire fonctionner la machine politique et étatique. En un mot : comment un savoir lettré tient un empire, et plus encore, sa mémoire.

  • Histoire économique et sociale de l'Ancienne Egypte. De Nârmer à Alexandre le Grand

    L'Égypte ancienne nous a légué un ensemble unique de textes à caractère économique et juridique. Sur les parois rocheuses, la pierre, l'argile, l'os et l'ivoire, les métaux, le parchemin, le tissu, le bois ou le papyrus, ils permettent à l'égyptologue de lever le voile sur des pans entiers de la civilisation pharaonique et nous invitent dans le quotidien des anciens Égyptiens.

    Ce premier tome du volume I – l'oeuvre en comptera deux – propose d'abord une reconstitution chronologique raisonnée de la période de formation de l'État pharaonique au IVe millénaire. Les principes politiques élaborés pendant cette période forment la charpente idéologique d'une conception remarquable du pouvoir et de ses expressions au cours de l'histoire sur une durée de trois millénaires. Puis, une analyse circonstanciée des documents ayant trait à la détention, la gestion, l'administration, la cession et l'exploitation des terres agricoles permet de restituer la trame de l'élaboration de règles économiques et juridiques étonnamment modernes.

    Bernadette Menu offre ici une relecture fondamentale des principaux textes de l'ancienne Égypte, des images aux comptabilités fiscales en passant par les écrits politiques, les ordres et rescrits royaux, les circulaires administratives, les oracles divins, les décisions judiciaires, les contrats entre particuliers, les relations épistolaires, en gardant à l'esprit qu'au plus haut niveau, religion et politique sont étroitement liées.

  • Après avoir étudié la pyramide "rhomboïdale" de Snefrou à Dahchour-Sud, père de l'illustre Kheops, les deux auteurs rapportent leurs investigations dans la pyramide de Khephren (vers 2400 av. J.-C.), la deuxième des pyramides de Giza, haute de 136,50 mètres. Accessible aux égyptologues comme aux amateurs, cet ouvrage nous conduit au coeur d'une des aventures les plus controversées de l'égyptologie : la construction des pyramides. Au cours de cette enquête captivante, les auteurs nous font revivre l'aventure de ces travaux archéologiques : avec une clarté exemplaire, ils analysent les problèmes que suppose une telle construction et expliquent les solutions possiblement trouvées par les Égyptiens bâtisseurs pour construire cette pyramide, ce qui nous conduit à la probabilité de l'existence d

  • Tenant de l'ordre éternel, à mi-chemin entre les dieux et les hommes, Pharaon a été le coeur de la puissance de l'Égypte durant trois millénaires. Quel était son rôle effectif au sein de l'État ? Quels ont été les moyens de diffusion de la pensée monarchique, dans les textes, dans les monuments, dans l'art ? Comment l'idéologie royale s'est-elle transformée au cours du temps, depuis les premiers témoignages de l'époque protodynastique jusqu'à l'arrivée d'Alexandre le Grand ? Comment des rois d'origine étrangère se sont-ils coulés dans le moule pharaonique ? Quelle influence le modèle égyptien a-t-il exercé sur la représentation du pouvoir jusqu'aux temps modernes ?
    Voici quelques questions essentielles qui conditionnent notre compréhension de cette fascinante civilisation des bords de la vallée du Nil. Plutôt qu'à une histoire événementielle, ponctuée par les guerres, les mariages, les couronnements, les fêtes et les funérailles royales, c'est donc à une histoire du sens que le lecteur est ici convié.

  • Cet ouvrage propose de découvrir la civilisation égyptienne à travers sa littérature : textes fondateurs, hymnes religieux, écrits officieux, biographies, récits de campagnes ou de batailles... Il constitue, à la fois, un outil pour toute personne cherchant à s'initier à l'écriture hiéroglyphique (puisque chaque texte est donné dans sa version originale, en hiéroglyphes informatiques, en translittération et en traduction) et un guide permettant d'éclairer les différents aspects de la civilisation pharaonique, en particulier, dans ce premier volet, la vie sous la XVIIIe dynastie.

  • Les ouvrages de cette collection (Lettres égyptiennes) proposent de découvrir la civilisation égyptienne à travers sa littérature : textes fondateurs, hymnes religieux, écrits officieux, biographies, récits de campagnes ou de batailles... Ils constituent à la fois un outil pour toute personne cherchant à s'initier aux écritures hiéroglyphique et hiératique (puisque chaque texte est donné dans sa version originale, en hiéroglyphes informatiques et en hiératique, en translittération et en traduction) et un guide permettant d'éclairer les différents aspects de la civilisation pharaonique. Dans ce troisième volet sont traduits et analysés les textes fondateurs de la littérature du Moyen Empire : les romans, les Enseignements, la littérature dite "pessimiste", la littérature religieuse, les textes de propagande royale...

  • Violaine Vanoyeke a écrit dans cette biographie de référence, accessible à tous, la véritable vie de Néfertiti, qui fait partie des personnages au sujet desquels elle a fait de nombreuses découvertes reconnues dans le monde entier. Autre mythe, Toutankhamon succède presque immédiatement au règne de Néfertiti. Mais quels étaient leurs liens ? Qui était Néfertiti et qu'a-t- elle apporté à l'Égypte ? Comment le couple royal Akhenaton- Néfertiti vivait-il à Akhetaton, la fabuleuse cité créée pour le dieu Aton ? Le sculpteur Thoutmès était-il son amant ? Néfertiti a-telle voulu épouser Toutankhamon après le décès de son mari ? Pouvait-elle être sa mère ? Comment est-elle morte et où a-telle été enterrée ? Pourquoi a-t-on tenté de faire disparaître son souvenir ? Un destin atypique dont Violaine Vanoyeke éclaire les zones d'ombre.

empty