Bibebook

  • Sur les traces de son maître Edgar Poe, Jules Verne prend le canular scientifique pour prétexte, et refaçonne un univers électrique, volcanique, traversé d'énergies furieuses, où sa puissance visionnaire éclate, à la mesure d'une folie créatrice insatiable et sans limites

  • Bel-Ami

    Guy de Maupassant

    "Impression en « gros caractères » et version numérique téléchargeable gratuitement à partir du livre.
    Maupassant décrit une société de la fin du XIXe siècle entachée par les scandales. Au sein d'un journal parisien, Georges Duroy utilise toutes les ficelles mises à sa disposition pour grimper dans l'échelle sociale."

  • Madame bovary

    Gustave Flaubert

    Emma Bovary yearns for a life of luxury and passion of the kind she reads about in romantic novels. But life with her country doctor husband in the provinces is unutterably boring, and she embarks on love affairs to realize her fantasies. This new translation by Margaret Mauldon perfectly captures Flaubert's distinctive style.

  • Le père Goriot

    Honoré de Balzac

    Set against the background of a society driven by greed and ambition, this is the tragic story of a father financially and personally ruined by his obsessive love for his two daughters. Balzac presents a portrait of both affluence and squalor in post-Napoleonic Paris.

  • Martin Eden

    Jack London

    Martin Eden (1909), l'un des plus romanesques parmi les romans de London, peut se lire entre les lignes comme une sorte d'autobiographie. Martin, ouvrier devenu écrivain, n'arrive plus à se reconnaître dans le prolétariat dont il est issu, mais vomit la bourgeoisie qui lui tend les bras. Amoureux d'une jeune fille riche, il comprend que sa place ne sera jamais auprès d'elle, refuse les compromissions qui lui permettraient de la conquérir. Se devinant voué à la solitude et à l'échec, il décide de précipiter sa fin.Martin Eden, le chef-d'oeuvre de Jack London : dans une traduction pour la première fois fidèle à l'original.

  • Célèbre réquisitoire contre la peine de mort, Le Dernier jour d'un condamné relate les dernières vingt-quatre d'un condamné à mort. Dans un journal, celui-ci y décrit ce qu'il a enduré depuis son procès jusqu'à son exécution. Le prisonnier se penche sur ses tourments intérieurs, sur les conditions de vie qu'il subit et sur les souffrances qui l'animent.

  • Le Grand Meaulnes

    Alain-Fournier

    L'arrivée d'Augustin Meaulnes à l'école de Sainte-Agathe bouleverse la vie de François Seurel. C'est le début d'une amitié et le commencement de l'aventure. Un jour, Augustin se perd dans la campagne et assiste à une fête bien étrange, dans un domaine inconnu. Il tombe amoureux de la jeune fille du lieu, Yvonne de Galais, qu'il n'aura de cesse de retrouver.

  • Germinal

    Emile Zola

    Written to draw attention to the misery prevailing among the poor in France during the Second Empire, this novel depicts the grim struggle between capital and labour in a coalfield in northern France. Yet, through the blackness of this picture, humanity is constantly apparent.

  • Le peintre Basil Hallward vient d'achever son meilleur tableau. Invité à se contempler, Dorian Gray, son modèle, fait alors un voeu insensé : que le portrait vieillisse à sa place et que lui conserve éternellement sa jeunesse et sa beauté. Quels ne sont pas sa stupeur et son effroi quand son voeu se réalise ! Le tableau devient alors le miroir de son âme...

  • Une vie

    Guy de Maupassant

    Alors elle songea ; elle se dit, désespérée jusqu'au fond de son âme : "Voilà donc ce qu'il appelle être sa femme ; c'est cela ! c'est cela !" Et elle resta longtemps ainsi, désolée, l'oeil errant sur les tapisseries du mur...
    Mais, comme Julien ne parlait plus, ne remuait plus, elle tourna lentement son regard vers lui, et elle s'apeçut qu'il dormait ! Il dormait, la bouche entrouverte, le visage calme ! Il dormait !

  • La chartreuse de Parme

    Stendhal

    Publié en 1839, La Chartreuse de Parme est l'un des romans majeurs de Stendhal. Balzac fut l'un des premiers à déclarer son admiration pour ce livre « où le sublime éclate de chapitre en chapitre ». Son personnage principal, Fabrice del Dongo, est considéré comme le premier véritable anti-héros moderne.

  • Dans le Paris des années 1840, le jeune Frédéric Moreau tombe amoureux de Mme Arnoux, une femme mariée qui vit dans l'ombre de son époux, un marchand de tableaux en vogue au sein de la bourgeoisie de l'époque. Par cet amour impossible, il voue sa vie à l'échec. Texte intégral annoté et commenté.

  • Michel Strogoff

    Jules Verne

    Revivons ensemble le périple de Michel Strogoff, capitaine des courriers du tsar de Russie, dont la mission à très hauts risques l'emmène de Moscou à Irkoutsk, capitale de la Sibérie orientale. Son objectif ? Avertir le grand-duc, frère du tsar, sans nouvelles de Moscou, de l'invasion imminente des hordes tartares. Son voyage de plus de 5500 km sera compromis par les Tartares commandés par un ancien officier impérial révolté contre le tsar, Ivan Ogareff. Capturé, les yeux de Strogoff sont brûlés par un sabre tartare chauffé au fer rouge. Sur cette route pleine d'obstacles, il trouvera la belle Nadia, qui l'aidera, ainsi que les journalistes européens Harry Blount et Alcide Jolivet. Déterminé, courageux, rusé, Michel Strogoff parviendra à accomplir sa mission et sauvera l'Empire russe.

    Michel Strogoff est un roman de Jules Verne paru en 1875, paru dans la série des Voyages Extraordinaires.

  • Les misérables t.2

    Victor Hugo

    Ce volume contient les parties III à V des Misérables.
    Publiés pour la première fois en 1862, Les Misérables constituent l'oeuvre majeure de Victor Hugo. Fantine, Cosette, Jean Valjean, tous ces personnages font partie intégrante de l'imaginaire collectif français.

  • Au bonheur des dames

    Emile Zola

    Octave Mouret est veuf. Garçon pratique et actif, il va, en quelques années, faire du modeste commerce de sa femme, Madame Hédouin, un « grand magasin » moderne, une colossale entreprise qui, peu à peu, dévore tout le pâté de maisons et tue les petites boutiques du quartier.

  • « Longues et nombreuses furent les conversations entre Lord Byron et Shelley, conversations que j'écoutais avec ferveur mais sans presque jamais y prendre part. Au cours de l'une d'entre elles, il fut question de diverses doctrines philosophiques et parmi celles-ci de la nature du principe de vie, de la possibilité qu'il soit un jour découvert et divulgué. [...] On disait qu'il [le Dr Darwin avait conservé un morceau de vermicelle dans un bocal en verre et qu'un beau jour, par quelque moyen extraordinaire, ce vermicelle s'était mis de lui-même en mouvement. Ce n'était pas ainsi, en tout cas, que la vie se transmettrait. Peut-être parviendrait-on un jour à ranimer un cadavre. Le galvanisme portait à y croire. Peut-être serait-il possible de fabriquer les différentes parties d'un être, de les assembler et de leur insuffler la chaleur vitale. »

  • Le colonel Chabert

    Honoré de Balzac

    Tous croyaient Chabert mort à Eylau. Pourtant un matin, un homme se rend chez Maître Derville et prétend être ce célèbre colonel de l'armée napoléonienne... Voici la destinée d'un homme, qui veut retrouver sa place parmi les vivants et qui se heurte à un monde implacable.

  • Claude Gueux

    Victor Hugo

    Victor Hugo utilise l'histoire véridique de Claude Gueux pour argumenter contre la peine de mort. La réflexion de Victor Hugo porte sur les raisons qui poussent un homme à commettre un crime ; les racines de ce mal, il les remarque avant tout dans la pauvreté et l'injustice sociale. Un beau plaidoyer contre la peine de mort.

  • Candide, ou l'Optimisme

    Voltaire

    La trentaine d'illustrations, en couleur et en noir et blanc, qui accompagneront le texte de Voltaire ont été publiées par The Folio Society au Royaume-Uni dans un volume de luxe, au tirage limité à 1 000 exemplaires et vendu à 195 livres.
    Elles sont inédites en France. Le volume Folio sera imprimé sur du Périgord mat 120g ; il ne comprendra pas d'appareil critique.

  • La bête humaine

    Emile Zola

    Le Havre, 1869. Jacques Lantier est rongé par une lourde hérédité... Les femmes réveillent en lui des pulsions meurtrières. Il leur préfère sa Lison, la locomotive qu´il conduit fièrement, jour après jour. Un regard changera tout, celui de Séverine, croisé lors de l´enquête sur le meurtre du président de la Compagnie ferroviaire. Jacques s´éprend de la jeune femme. Elle semble être la seule à pouvoir le guérir de sa folie.

  • Le texte est sans doute aujourd'hui le plus lu de tous ceux que nous a laissés le XVIIIe siècle. Il est présenté ici dans l'édition classique de Jacques Voisine, la seule à prendre en compte les trois manuscrits connus, avec une bibliographie renouvelée et une préface de Jacques Berchtold et Yannick Séité.

empty