Editions Edilivre

  • « Oyez, oyez, bonnes gens ! En cette année 1786, le sieur Charles-Henri Gontrand, fils du comte Auguste Latour-Desvignes des monts du Forez, baron de la Vignasse, va prendre en épousailles mademoiselle Appoline, Ludivine, Céline, fille cadette du sieur Delaunay, notaire royal ! » Pour célébrer avec faste la cérémonie, une importante équipée est chargée d'aller quérir le sieur Paul, un maître patronnier modeleur et couturier de son état, à quelques lieues du Mont-Mézenc. Mais dès le premier jour, une tempête s'abat sur la troupe, provoquant de lourds dégâts. Laissant les blessés aux bons soins des moines de la forteresse-monastère d'Essalois, où ils ont trouvé refuge, l'expédition continue néanmoins sa route. Après moult péripéties, les Foréziens atteignent enfin leur but : la charmante cité du Mazet-Saint-Voy. Le capitaine Jean-Eudes et ses trois fidèles lieutenants sont aussitôt accueillis dans la demeure du maître Paul, en compagnie de sa femme et surtout de sa fille de 17 ans, Ghislaine. Entre le jeune lieutenant Jacquin et cette séduisante jouvencelle, l'attirance est immédiate... Cependant Jean-Eudes est bien décidé à retrouver l'individu qui lui a dérobé cinq pièces d'or lors de leur première étape à Saint-Bonnet-le-Château et compte sur la foire qui a lieu le lendemain pour mettre la main sur ce vaurien.

  • En 2006, deux meurtres sont commis dans un temple protestant à Paris.
    Une gardienne d'origine camerounaise, une jeune pasteure née à Berne, une étudiante allemande et un mystérieux SDF se retrouvent au coeur d'une enquête conduite par le commandant Sandoval, petit-fils de républicain espagnol.
    L'auteure nous mène du siècle de la Réforme à la période actuelle en passant par le Second Empire.
    Les cultures de l'Afrique, de l'Europe du Nord et du Sud affleurent et entrent en résonance pour poser les questions intemporelles de la mémoire, de l'exil, de la tolérance et du fanatisme religieux. Tout cela sous le regard envoûtant et énigmatique de Wolfgang Musculus, un des acteurs trop oubliés de la Réforme en Europe.

  • Bruisance

    Kewin Moret

    Un homme se débat face à son hypersensibilité aux bruits et bouscule ceux qui l'entourent. Cette question actuelle est abordée d'un trait sec, moderne et poétique.
    Après avoir lu ce roman, vous ne subirez plus les agressions sonores quotidiennes de la même façon...

  • Un rien suffit parfois pour déstabiliser un être et faire basculer sa vie. C'est ce qui va arriver à Virginia Beckett. Cette femme mariée de 37 ans, d'apparence équilibrée et bien sous tous rapports, va voir son univers s'écrouler dans le cabinet de son médecin. Elle sortira, de ce rendez-vous, fêlée, imprévisible et capable du pire.
    Dans ce présent dénaturé par ses peurs, ses désillusions et ses rêves, Virginia va vivre les heures qui suivent comme une succession d'opportunités inespérées, de remises en questions et de flash-back de son enfance déchirée.
    Dans cette descente aux enfers, saura-t-elle enfin se trouver ?
    Chaque être a sa zone d'ombre et chacun de nous peut, pour une quelconque raison, perdre la maîtrise et révéler une personnalité insoupçonnée...

  • « Depuis la découverte du feu et de sa maîtrise, l'homo sapiens a évolué vers l'homo potens, l'homme puissant, celui qui est maître et possède toutes choses.
    Sa lutte infernale pour obtenir le pouvoir est restée inerte depuis des siècles et les scientifiques ont préféré ignorer cette part d'évolution. Darwin était sans doute loin d'imaginer que son primate aurait tant d'oppositions intrinsèques. »
    Un narrateur hors du commun va nous transporter dans la vie de Jacques Simon, un homme d'affaires mondain participant à un jeu de téléréalité dont le but est de changer de profession contre la vie d'un de ses ouvriers dans l'intention de démontrer qu'il sait s'adapter et rattraper leur confiance.
    Jacques Simon va alors rencontrer des personnes qui par leur regard sur le monde moderne vont à tout jamais changer sa propre vision du monde.

  • « J'ai quatre ans ou presque en 1962, mais le temps n'existe pas. Le battement d'un coeur au loin, une pulsation sourde qui enfle, se dilate à mesure qu'approche le souffle d'un animal gigantesque. Son martèlement emplit l'espace, ma poitrine palpite au diapason du monstre que je cherche du regard à l'horizon.
    Un cadavre ensanglanté tombé du ciel à mes pieds est mon premier souvenir conscient. »
    Rachid a dix ans lorsqu'il quitte l'Algérie. La douleur du déracinement et la peur de l'inconnu révèlent l'enfant rebelle. L'artiste, d'incompréhensions en apprentissages, explorera les chemins de la liberté où le lecteur l'accompagne, jusqu'aux coulisses du concert touche pas à mon pote en juin 1985.

  • À mi-chemin entre fiction et réalité.
    Véronique est professeur d'histoire à Paris. Elle aime la vie, la culture, l'art. Née après la Seconde Guerre mondiale, de confession juive, elle ne cesse de s'interroger sur la Shoah et l'antisémitisme. Aussi, quand survient la tuerie de Toulouse en Mars 2012, c'en est trop. Elle ne se sent plus en sécurité en France, ce pays qu'elle aime mais qu'elle ne reconnait plus. Elle décide donc de partir et d'aller vivre à Amsterdam qu'elle qualifie de « havre de paix ». Arrivera-t-elle à faire mentir la légende de Samarcande qui prétend qu'on ne peut échapper à son destin ?
    Préface de Guillaume de Saint Marc, directeur général de l'AfVT.org (Association française des Victimes du Terrorisme)

  • Pendant la période théodosienne sévissaient d'horribles magiciens, dirigés par le Chambellan Eutrope et le terrible Stilicon. Dans l'optique de conquérir les deux empires d'Orient et d'Occident, ils transformèrent en de terribles Hycrobiles les empereurs Arcadius et Honorius. Ils jetèrent également un sort maléfique à l'impératrice Placidia pour la transformer en Frongaris. Ces magiciens semèrent autour d'eux mort et désolation. Théodose II, avec l'aide de sa soeur Pulchérie et de la sorcière Rami, parvint à enfermer ces figures monstrueuses dans une boîte, contenant déjà un ancien manuscrit : Le Code théodosien inversé. Le malheur cessa dès lors.
    En 1910, un prêtre vénal remis la main dessus...

  • Avec cet ouvrage, Fabrice Goossens s'adresse intimement à chaque lecteur et met tout en oeuvre afin de lui rappeler que chaque jour mérite d'être vécu comme s'il était le dernier ou le premier. Sous ces récits allégoriques qui traitent de fidélité, de tolérance, d'amour de son prochain, de confiance en soi, se cache un précieux enseignement moral.
    Qu'elle soit brève ou longue, chacune de ces histoires, pleine de bon sens et de sagesse, nous donne à réfléchir sur la façon de mieux conduire notre existence, afin de goûter au bonheur de vivre.
    De magnifiques photographies de paysages du désert marocain viennent accompagner et enrichir le texte.

  • C'est l'histoire de Diane.
    En fait, c'est plutôt l'histoire de Diane et Guillaume, un couple qui, comme tant d'autres, doit un jour affronter la crise de la quarantaine. Ça passe ou ça casse !
    Comment en sont-ils arrivés là ? Quelles sont les voies possibles pour passer le cap ? Vont-ils prendre le même chemin, le bon chemin ?
    Diane se remémore sa vie jusqu'à présent, son parcours avec son conjoint, Guillaume, ainsi que les événements ou les signes qui pourraient expliquer, a posteriori, la situation dans laquelle ils sont plongés aujourd'hui.
    Dans sa quête de compréhension, elle va découvrir ses vrais amis, rencontrer une psychologue, faire des tas de recherches et surtout discuter, parler, extérioriser ses émotions. Cette analyse va l'entraîner loin dans les souvenirs.

  • Avec une sensibilité rare, le roman de Gérard Levacher donne la voix à un homme en deuil. Après cinquante années de vie commune passionnée, Gil doit faire face à la disparition de Corinne, décédée des suites d'une longue maladie. Il assiste impuissant à la dégradation progressive de son état de santé, tente de la divertir pour lui faire oublier le mal qui la ronge, puis doit se résigner devant l'inéluctable triomphe de la mort. Son soutien sans faille ne peut répondre aux appels au secours. La marche inexorable vers la porte de l'éternité devient un chant d'amour et d'espoir et, paradoxalement, un hymne à la vie.

  • Les inspecteurs de police, Claudia Gauthier et Gérard Lambert, sont chargés d'enquêter sur une série de cambriolages dans des bijouteries. Le maigre indice dont le couple de coéquipiers dispose étant que le principal suspect a « un regard étrange ». Afin que justice soit faite, ils mènent des interrogatoires et tentent de tendre un piège au présumé coupable. L'affaire se complexifie quand il s'avère que les braquages sont des coups montés de toutes pièces. La tension croît et l'étau se resserre autour du criminel. L'inspecteur Lambert échappe de peu à la mort, grâce au sang-froid de sa partenaire. Au rythme de dialogues enlevés, créant une atmosphère quasi-cinématographique, les deux héros ne sont pas dupes du scénario orchestré par l'habile manipulateur. Et pour clôturer ce roman policier aux airs de romance, un heureux événement se profile à l'horizon...

  • Lola

    Marc Gouraud

    La vie de Julie Fronsac a basculé lorsqu'elle a découvert l'horrible chantage imaginé par son amant. Tomber enceinte de lui ou perdre sa fille, Lola !
    Le monstre avec qui elle doit cohabiter, celui avec qui, aux yeux de tous, elle forme le couple idéal, a tout prévu, tout planifié. Julie n'a pas le choix, elle doit subir les viols répétés et tomber enceinte pour sauver sa fille.
    Mais si la femme est proche d'être brisée, le flic ne l'est pas encore tout à fait. Elle va profiter d'une série de meurtres ignobles et inexpliqués pour tenter un baroud d'honneur et sauver Lola.
    Mais Julie ne sait pas qu'elle met le doigt dans un engrenage infernal, un engrenage qui va l'entraîner là où elle ne pouvait l'imaginer. Avec au bout de la chaîne, un seul enjeu : la vie de Lola.

  • Tout d'abord, rien. Soudain l'eau jaillit d'entre les marches du temple. Simple ruisseau, il devient torrent furieux. Des arbres transpercent la roche, filent vers l'azur pour dresser deux murailles qui bordent le cours d'eau. La montée du temple se transfigure. Le vieux prêtre qui passait par là se tourne vers Spruclz. D'un doigt impérieux, il déclare :
    « Acquiers la connaissance, maîtrise les dons, défie les dieux car le sort du monde en dépend ! » Mais Spruclz, simple garçon de ferme ne peut imaginer que cet oracle le concerne.
    Pourtant, un soir, une monture approche au triple galop. Le destrier fourbu s'écroule. Et la terre se met à trembler...
    C'est le grand échiquier qui s'organise. Les pièces se mettent en place. Tous savent déjà que la partie sera à l'Origine d'un ordre nouveau où régnera, c'est selon, le Tout ou le Néant...

  • Quel singulier destin que celui de Jehannes ! Alors que la Grande Guerre a laissé l'Allemagne exsangue, il naît de l'union d'une Française appartenant à la bourgeoisie et du Reichsgraf Wilhelm Von Wieberstahlhoffen, une double nationalité bien difficile à porter. D'ailleurs sa mère l'a toujours rejeté et son père ne lui accorde guère d'importance. Seul son grand-père lui témoigne de l'affection mais à la mort de celui-ci, ses parents décident de l'éloigner du château familial. À peine âgé de neuf ans, il se retrouve en France, non chez ses grands-parents maternels qui ne veulent pas non plus d'un enfant à moitié allemand, mais dans une institution religieuse en Bourgogne. Et désormais il se prénommera Jean. La vie est dure dans cet orphelinat et le jeune garçon est forcé de s'endurcir. Heureusement, il parvient enfin à se faire un ami et le fidèle Pierrot lui redonne un peu le sourire. Devenu un homme, il se fait embaucher par l'usine du coin et s'installe avec son ami dans l'annexe du couvent. Mais l'Histoire n'en a pas fini avec Jean, car son pays d'origine vient d'entrer en guerre contre son pays d'adoption.

  • Le livre met en scène trois jeunes Africains qui, exaspérés par la misère, décident de partir en aventure en Europe en passant par la Libye. Mais, pour finir, un seul d'entre eux entrera en Libye. Celui-ci va donc subir l'esclavage, les emprisonnements et les kidnappings. Il va réussir quand même à se tirer d'affaire et sera embarqué dans un ballon pour traverser la Méditerranée. Mais au milieu de la mer, le ballon tombe en panne et commence à entrer dans les abîmes de la Méditerranée. Le héros se retrouve avec de l'eau jusqu'au cou. Alors que les passagers n'ont plus d'espoir, Save the Children apparaît et les délivre tous. Ici, le lecteur accède à la connaissance des grands trajets migratoires en Afrique, aux causes et aux solutions directes de ce fléau.

  • « Une rencontre très particulière au cours d'un vol, au-dessus d'un littoral paradisiaque proche d'un grand centre de trafic aérien, me fit rêver à un possible dialogue où interviendrait un petit nuage, assez futé pour répondre aux questions que je me suis souvent posées.
    Un miracle inattendu s'est alors produit : le Petit Nuage accepta de dialoguer !
    Après plusieurs aventures spectaculaires, le petit nuage devint mon ami !
    Par discrétion, je ne vous en dirai pas plus !... »

  • L'hiver de 1870 est arrivé en Transylvanie. Cette région (du latin trans-silvam : « au-delà des forêts ») est délimitée à l'est et au sud par les montagnes des Carpates. Magdalena était revenue dans son village natal pour passer les fêtes d'hiver. Elle regarda tristement le château perché sur la colline. Elle n'était plus revenue en Transylvanie depuis cinq ans. Depuis que son fiancé lui avait déclaré qu'il ne pourrait pas l'épouser. La voix de sa grand-mère la ramena à la réalité. « Tu es revenue sur les pas du passé ! Mais le futur t'appartient ! ». Toutes les deux rentrèrent dans la petite maison qui se trouvait dans la vallée Isa...

  • La Lieutenant Louise Briseau a hérité d'une bien étrange affaire ! Une femme a en effet été retrouvée plongée dans un profond sommeil dans le cimetière du Montparnasse seulement vêtue de ses sous-vêtements auxquels est accroché un papillon. La victime, la très chic madame de Gravoc, arborait comme de coutume de fort coûteux habits, qui lui ont été dérobés. Serait-ce le début d'une longue série ? Et que viennent faire ces papillons dans l'histoire ? Le mystère s'épaissit à chaque avancée de l'enquête... Quelques temps auparavant à des milliers de kilomètres de là, Lucie ne tient plus en place : elle fait partie d'une mission d'observation des margays, des chats sauvages arboricoles, et va passer un mois dans la forêt amazonienne pour tenter de mieux comprendre ces félins aux moeurs encore assez mystérieuses. Mais un terrible malheur va bouleverser ses plans...

  • Elle l'appelle mon Seigneur tandis que lui chérit sa Dulcinée, sa Douce, sa Perle... Au fil de cette correspondance à la fois poétique et tragique, on suit l'histoire d'un homme et d'une femme qui s'aiment follement mais ne peuvent vivre que des moments volés. Elle est mal mariée à un époux qui n'éprouve guère de sentiments pour elle et s'en va conter fleurette auprès d'autres damoiselles, lui se doit d'aller guerroyer loin d'elle. Dans ce riche échange épistolaire, ils se confient l'un à l'autre, révèlent leurs tourments, échangent leurs sentiments brûlants et se jurent un amour infini, éternel. Puis dans une seconde partie, l'auteure couche sur le papier ses rimes pour célébrer la beauté du point du jour mais aussi pour exprimer la poignante détresse d'enfants malmenés par la vie. Des mots encore et toujours, l'écriture insatiable pour dénoncer la douleur, le désespoir des hommes, à la poursuite d'un idéal un peu fou : pouvoir enfin inscrire le mot fin à la souffrance

  • Jean-Yves, un homme timide et introverti, mène une vie solitaire entre rêve et réalité. Ne parvenant pas à établir un lien avec les autres, il reste en retrait et les observe, s'imaginant percer leur intimité. L'avènement des réseaux sociaux, véritable aubaine pour son commerce, le conduit à se créer un double virtuel pour arriver à ses fins. C'est là qu'il croise Julia, une jeune femme dont il tombe éperdument amoureux et qu'il va tenter de rencontrer. Parviendra-t-il à concrétiser son désir ? Le lecteur suit le courant des pensées du personnage entre fantasme, souvenirs et réalité tangible ou virtuelle.
    Couverture : Photo par Timon Studler sur Unsplash

  • Après mûre réflexion et beaucoup d'hésitation, Guénolé Le Clégac'h et sa femme Anne-Gaud finissent par accepter la proposition de l'oncle maternel de ce dernier et de quitter leur chère Bretagne natale pour déménager à Sète et reprendre son affaire de pêcherie et l'hostellerie attenante. C'est donc le coeur un peu serré que le couple pampolais embarque à bord de la goélette L'Étoile Polaire mais au bout de quelques heures de navigation, une violente tempête s'abat sur le navire et le capitaine Maître Trimadellec décide de prendre la direction de l'île de Jersey. Là, nos deux passagers passent deux jours merveilleux sur cette île étonnante qui bénéficie d'un doux microclimat dû au Gulf Stream tout proche. Puis ils reprennent la mer mais doivent faire face à de nouvelles avaries. Enfin, lorsqu'ils accostent au port de La Rochelle, le morutier sévèrement endommagé, doit être réparé et Guénolé accompagné d'Anne-Gaud ont trois jours pour visiter et profiter de cette jolie cité, de ses boutiques attrayantes et de ses environs non moins charmants. Au coeur du Marais poitevin, ces derniers rencontrent alors Enguerrand, personnage haut en couleur, et surtout sa fille Lili Fleur qui va leur révéler son histoire loin d'être ordinaire.

  • Suite à un accident, une petite fille, dans un orphelinat, fait des rêves étranges. Est ce une coïncidence ?
    Cette histoire est simple à lire, des événements tragiques, mais l'amour gagne toujours...

  • Une femme décide d'aller mourir seule de son cancer sur une île de l'océan Indien, en abandonnant son mari. Au cours de ses nuits d'insomnie, elle voit défiler son passé. Elle guérit de son cancer grâce à une tisane. Mais un événement grave survient, qui va changer le cours de sa vie et celle de son mari.

empty