Le Lys Bleu Éditions

  • Sans trop réfléchir, Laura prend la décision de participer à une expérience scientifique qui doit la ramener à l'âge de vingt-cinq ans et lui permettre de vivre une nouvelle jeunesse. 
    Tout bascule lorsque l'expérience dérape. Laura a dix-sept ans et doit retourner au lycée. 
    L'organisation responsable, sous prétexte de créer un nouvel ordre mondial, décide de contrôler faits et gestes des humains et de toutes les machines. Sur ordre de son fondateur, Laura sera leur égérie. 
    Dans ce thriller technologique, Laura découvrira les applications les plus folles que permettent les avancées scientifiques actuelles. Armée d'une puce implantée dans son cerveau, parviendra-t-elle à sauver ses amis, sa famille et l'humanité tout entière ?
    « Entre humour et suspense, Alix Partam entraîne ses lecteurs dans un futur inquiétant par sa plausibilité et pose les questions existentielles de ce qui fait notre humanité. »
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Titulaire d'un master en gestion d'entreprise, Alix Partam se consacre corps et âme à ses deux passions, l'écriture et la peinture.

  • Suivez, durant six années, le parcours d'un jeune homme qui quitte son pays pour vivre avec son épouse en France...
    Chassé croisé retrace six années du parcours d'Abdel Karim, un jeune casablancais qui arrive en France pour rejoindre sa jeune épouse franco-marocaine. Un parcours qui semble au départ se dérouler sous l'oeil attentif et bienveillant d'une fée nommée Providence. Naturellement, l'adversité ne tardera pas à s'inviter, drainant avec elle, son cortège de difficultés voire de souffrances. Elle porte, à chaque défi, le germe d'une sagesse. Abdel Karim, tel un Candide des temps modernes, est sur son chemin d'apprentissage. Ce roman est le fruit d'une espérance, celle de contribuer par la sensibilité romanesque à tracer les chemins de la concorde entre les identités, entre les cultures.
    Les défis, le choc des cultures et des identités, sublimés par la sensibilité romanesque !
    EXTRAIT
    Il a dépassé le quart de siècle et pourtant, il n'a jamais goûté à l'amour d'une femme, et il inhibe tout désir de paternité. La paternité lui apparaît comme un Graal, hors de sa portée, car pour fonder une famille, la coutume a force de loi. Pas question de s'afficher avec une femme sans un projet de mariage sérieux. Sa mère lui en a parlé à maintes reprises. Mais le mariage n'est pas compatible avec le chômage?! Quelle aberration d'imaginer un instant, lui et sa future femme, vivant sous le même toit, que ses parents, tous les deux sur leur dos. Abdel Karim se sent piégé comme un rat. L'amour, ce vaste sujet, est une source intarissable de questions qui, une fois la magie des illusions estompée, le ramène au constat amer de son inaccomplissement.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Casablanca l'auteur vit actuellement à Nantes. Docteur en biologie, il a exercé en tant que chercheur en France et à l'étranger (USA), puis comme enseignant de matières scientifiques dans la région nantaise.
    Bouchaïb Bahbouhi est l'auteur d'un récit autobiographique édité en France en 2018.
    Née à Nantes, de parents exilés espagnols, biographe et écrivaine pour autrui, elle a accompagné plusieurs personnes désireuses de publier leurs textes.
    Psychosociologue de formation, Patricia Manzano a exercé pendant plusieurs années dans un Établissement Public de recherches.

  • Chromosomie Nouv.

    Depuis toujours, l'homme se joue du vivant. À présent, le chromosome est décodé et peut être trituré avec frénésie par de brillants esprits au service de la recherche. Jean Joyeux est un de ces chercheurs.
    Quand il débarque à l'Ifremer pour établir les bases techniques et commerciales d'une huître stérile appelée « triploïde », le doute n'existe pas. Seule l'ombre d'un père traditionaliste le perturbe tandis qu'il mène à terme cette recherche.
    Il n'est pas de vie sans désordre, sans drames, sans joies. Jean franchira les obstacles tant professionnels que personnels sans perdre pied. Finalement, il se retrouvera devant Dame Nature qui lui offrira un bien étrange cadeau.
    Dans ce roman qui se déploie au coeur des coureaux et estuaires d'une richesse naturelle et d'une biodiversité incomparables, de terribles constats et bouleversements émergent. La fragilité des milieux et des hommes qui y vivent nous ramène dans les méandres du doute. Il y va de l'aléatoire qui dérange encore et toujours les illusions comme les espoirs.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Toujours surpris par la vivacité des personnages qui surgissent aux carrefours des mots et des phrases, Dominique Chailloleau explore l'inquiétante capacité de l'homme à défier Dame Nature jusque dans les matrices des espèces : les chromosomes. 

  • Un recueil de pensées semi-poétiques.
    Ce recueil est une compilation de pensées semi-poétiques.
    Vous y trouverez
    Des tranches de vie diversifiées
    Des bouts d'émotions mis en mots
    Des fragments d'intimité dévoilés
    Un soupçon de rêverie
    Une belle dose de sincérité.
    Laissez-vous porter par ce recueil de poésies dans lesquelles le poète se livre et se dévoile.
    EXTRAIT DE Maman
    Je me suis demandé quel était le rôle d'une Maman. C'est vrai qu'en général elle est polyvalente, multifonctions. Bien plus que tous ces robots ménagers qui envahissent sa cuisine.
    Mais je souhaiterais m'attarder sur l'une de ses « fonctions » qui pour moi est essentielle.
    Une Maman se doit de croire en son enfant. Pas seulement croire à ce qu'il dit. Mais croire en ce qu'il est. Envers et contre tout.
    Croire qu'il est capable de réussir. Croire qu'il n'est pas plus bête qu'un autre. Arrêter de douter de ses capacités. Voir tout ce qu'il est capable de bien faire et que d'autres ne font pas.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Laury Versin est une amoureuse des mots et de la vie. Elle souhaite à travers ses écrits partager ses états d'âme. Elle espère ainsi faire écho au vécu de ceux qui la liront ou leur donner l'occasion d'être autres le temps d'une lecture. Elle a réuni dans ce premier ouvrage des textes écrits entre ses 18 et 25 ans.

  • De son adolescence à l'âge adulte, Julie traversera les épreuves de l'existence et affrontera les normes et diktats de notre société, l'absurdité de notre monde. Son enthousiasme, sa résilience, sa foi dans l'avenir et son goût prononcé pour les chemins de traverse constitueront, peut-être, ses meilleurs atouts pour assumer le contre-courant, agir selon ses convictions et faire de ses différences ses plus belles forces.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Au travers des arts visuels et de l'écriture, Stéphanie Lambert-Mesguich a toujours cherché à dépeindre sa vision du monde qui l'entoure. En s'appuyant sur son vécu et son sens de l'observation, elle nous propose cinq nouvelles, cinq tranches de vie, où se mêlent sensibilité, finesse et lucidité pour décrypter les dérives de notre société.

  • Le train, près de trois heures plus tard arrive enfin à Digne. Tous les passagers descendent... Tous ? Non ! L'un d'entre eux reste à sa place. Monté à Nice, l'homme est inanimé. Arrivent alors les pompiers et les secours. Trop tard, il n'y a plus rien à faire. Dès lors,
    une enquête est ouverte sur la mort de cet homme. Suspens et rebondissements viendront ponctuer les recherches dont le dénouement sera inattendu...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1958 à Nice, Thierry Jan est diplômé de la faculté de droit de Nice. Outre sa passion pour l'écriture, il anime son blog : ARTAZUR et collabore aux pages culturelles de Nice Premium. L'inconnu du train des Pignes est son 16e ouvrage.

  • Dans la Patrie Européenne, où l'austérité règne, les jeunes délinquants sont envoyés dans des Centres de Redressement. C'est le cas de Nicolas Tilo, qui est contraint avec d'autres de participer à un stage de survie. Ce dernier n'a d'autre but que de préparer les jeunes à rejoindre l'armée, en croyant échapper à leur
    emprisonnement. Et ce ne sont là que les premières étapes de ce qui sera connu sous le nom de Young project.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Qualipo, né en 1988, est un auteur belge passionné par les arts et la littérature. Après s'être intéressé aux études de philologie et langues romanes, il devient bibliothécaire-documentaliste. Parallèlement à cela, il s'adonne au dessin et à la peinture.
    Ayant rapidement pris goût à l'écriture, il achève son premier roman à seize ans. Il a vu trois de ses poèmes publiés dans Les cahiers de poésie 4, avant de faire publier son recueil Délires Poétiques aux éditions Azimuts en 2007. En 2011, il fait publier son roman Twiggy chez Mon Petit Éditeur.
    Guillaume Grigolato, né en 1988, a eu l'idée d'écrire le roman Young project en 2012, année de son décès.

  • Nazisme, intolérance, mort, violence, pédophilie, viol sont autant de sujets tragiques abordés dans ce roman.
    L'auteur ne ménage pas ses paroles. Certains passages sont difficiles à lire en raison de l'abîme dans lequel sont plongés certains protagonistes.
    Malgré cette partie bouleversante, l'auteur aborde l'amitié, le courage et la détermination.
    L'auteur a voulu écrire ce livre pour donner la parole aux personnes souffrant de handicap mental et mettre en évidence leur manière de s'exprimer à travers les mots et les gestes.
    Ce qui le relie à cette histoire, c'est son vécu durant sa petite enfance au sein d'un I.M.P. Cela lui a permis de découvrir que leurs différents langages ont la même valeur que le nôtre sur le plan de la malice, de l'intelligence et de la créativité.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1963 à Lille, en France, Antoine Hautefeuille est passionné de littérature et d'Histoire contemporaine.

  • La route est sans fin pour qui s'attache à résister aux bourreaux. Grand-père et grand-mère et tant d'autres encore étaient engagés totalement, sans la moindre hésitation, à la recherche de ce que l'humanité peut offrir de plus digne. Une étrange sensation s'est peu à peu emparée de l'auteur, mêlant l'envie de connaître, la peur de savoir, l'admiration pour les êtres d'hier et d'aujourd'hui. Son enfance s'était déroulée apparemment sans la moindre douleur de manque affectif. Tout était normal. Grand-père était mort pendant la guerre. Grand-mère n'en parlait que très rarement et jamais ne montrait une larme. Voilà, rien de troublant au premier abord pour les âmes enfantines : un simple fait. Survint un beau jour, vers la quarantaine bien sonnée, une incompressible souffrance. Un dialogue s'était instauré avec grand-père, le Résistant. L'héritage se faisait chaque jour un peu plus insistant, au point de mettre en route une écriture « flottant » entre passé vérifié ou imaginé et présent. Ils ont volé grand père, ils ont abîmé grand-mère et tant de héros ordinaires. Ils n'ont fait disparaître personne. Ils sont dans les mémoires des descendants, inaltérables, inoubliables. Ils vivent. Grand-père avait pris la main du petit fils. Merci, Grand père.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en hiver 1952, à Lure dans le département de la Haute-Saône,Denis Parisot après des études complètes de sociologie pour, disait-il, mieux comprendre et refaire le monde, s'est mis à enseigner la sociologie à l'Université. Il compte à son actif des écrits successifs, sociologiques, centrés sur les pratiques sociales et les sports de loisirs, les sports et le genre, les nouvelles formes de tourisme actif et de développement durable. Ses fonctions occupées dans divers pays du globe lui ont permis de cultiver un état d'esprit d'entraide et de découverte qu'il a à coeur de transmettre aux prochaines générations.

  • Je veux être un homme bien est l'histoire d'un jeune homme qui part à la découverte de lui-même grâce à une thérapie psychanalytique. Cette dernière dure un certain temps ; temps consacré à la parole et au rêve, au travail de construction de soi et à sa guérison. Face aux vicissitudes de la vie, ce type de thérapie est un chemin possible à quiconque voudrait s'accomplir dans toutes ses dimensions : physiques, psychiques et spirituelles ; à quiconque voudrait accéder à cette part irréductible de l'être humain, ouverte au jaillissement de la vie et à la créativité ; à quiconque voudrait devenir un « Homme bien ».
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Auteure de plusieurs ouvrages, Monique Lauret est psychiatre, psychanalyste et membre de la Société de Psychanalyse Freudienne (SPF) et de la Fondation Européenne pour la Psychanalyse. Elle transmet et enseigne la psychanalyse en France, en Europe et en Chine.

  • Les seize nouvelles du recueil Sauter la Mer résonnent en chroniques de notre temps. Les sentiments les plus profonds et secrets se mêlent dans un monde toujours le même et toujours autre. Les nouvelles se suivent tel un patchwork de couleurs humaines sur un ton fantaisiste, drôle, parfois poétique pour participer au grand récit collectif. Des personnages atypiques et attachants vivent leur vie ; un Noël tropical, une saison bleue, l'abstraction mathématique, Paris. D'une balade au Panthéon, sur la Croisette, ou à New York, on se croise et on vit ensemble ; le temps d'une nouvelle. Pour finir tous sous un carré en dentelle...
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Sylvie Yeung est née métisse à la Réunion. Après une Maîtrise en Mathématiques à Toulouse et parallèlement passionnée par la danse, elle sera engagée à Cannes dans la compagnie de Modern-Jazz : Les Métropolis. 5 ans. Par ailleurs, ayant obtenu un Master en Communication, elle réalisera documentaires et interviews pour L'Inserm. Depuis 2012, elle vit à Paris où elle est photographe. Reportages réalisés : New-York, Opéra de Paris, La fête de l'eau à l'île Maurice, Le Bhoutan.

  • Fulgurances

    Alain Vinot

    Au travers d'un recueil de poèmes, l'auteur nous livre ses pensées mises en mots.
    Après plusieurs décennies d'écritures solitaires, jamais diffusées, ni même lues par des tiers, un jour un déclic et l'envie de faire partager ces textes. Sans se soucier réellement de l'impact ou bien de la résonance que ça pouvait avoir. Une première participation à un concours de poésie, couronnée d'un second prix, et c'est le départ d'une nouvelle aventure.
    Chaque texte est une histoire, un ressenti, vécu personnellement ou transmis par quelqu'un d'autre. Il me vient l'habitude de dire que lorsque je sens le souffle d'un vent sur moi, j'en arrive à ressentir tous les vents.
    Je vous offre mes pensées, mes réflexions, mes fulgurances...
    Laissez-vous porter par ce recueil poétique et découvrez la plume sensible d'un écrivain qui nous offre ses pensées, ses réflexions, ses fulgurances.
    EXTRAIT DE Qu'il fait froid dans mon coeur !
    Il fait si grand jour,
    Et le soleil enflamme,
    Les gens dans la cour,
    Ignorants des larmes,
    Qu'il fait froid dans mon coeur !La musique est folle,
    Le rythme endiablé,
    Et la douce barcarolle,
    M'amène à oublier
    Qu'il fait froid dans mon coeur !
     
    Seul au milieu de tous,
    Incapable de les voir,
    Sauf quand ils me poussent,
    Dans un désespoir,
    Qu'il fait froid dans mon coeur !

  • Kitchuna

    Christel Guis

    Sarah, 9 ans, aurait dû mourir. Pourtant, la mort en a décidé autrement...
    Sarah, une enfant de seulement 9 ans, a perdu sa maman dans un accident de voiture. Elle aussi aurait dû mourir, mais elle est allée à l'encontre de son destin, c'est pourquoi l'ange de la mort est bien décidé à récupérer l'âme vacante de l'enfant.
    Depuis ce jour, la petite souffre d'un mal inconnu. Un mal qui la ronge tant qu'elle est obligée de rester enfermée dans sa chambre d'hôpital, là où Rosy, son infirmière, fait tout pour la sauver.
    Pour ses 9 ans, Raphaël lui offre une fleur provenant d'Inde, une fleur spéciale, magique, sublime... Il ne voulait qu'aider son enfant à guérir, et pourtant le souffle de vie qui maintient l'enfant près de son père faiblit de plus en plus. Existe-t-il un antidote à tous ces malheurs ? Est-il encore temps ?
    Découvre ce roman touchant et tragique dans lequel un père tente l'impossible pour sauver la vie de sa fille.
    EXTRAIT
    - Bonjour Sarah?!
    Il était sept heures trente et comme chaque matin l'énergique Rosy faisait son entrée dans la chambre de Sarah. Rosy travaillait à l'hôpital Lanval à Nice et il se trouvait aussi qu'elle était l'infirmière préférée de Sarah qui l'attendait toujours avec impatience. Pour l'enfant c'était une vraie bouffée de bonheur de la voir arriver après une longue et pénible nuit agitée. Immanquablement, Rosy s'était attachée à la petite. Sarah faisait partie de ces enfants avec lesquels on se liait dès le premier regard. Sa douceur, sa gentillesse, sa beauté fragile vous accrochait pour toujours. Rosy, maman dans l'âme, la sentait tellement seule qu'elle lui donnait le plus possible de son temps et de son amour.
    Cette infirmière était une grande et imposante femme de soixante ans. Plus tôt costaud, les cheveux auburn coupé très court. Son apparence lui donnait une allure masculine, mais son visage plutôt féminin agrémenté de quelques couleurs sur les yeux et les joues reflétait beaucoup de douceur. Elle parlait fort et avait un bel accent chantant. Elle aimait beaucoup rire aussi ce qui ne déplaisait pas aux malades, bien au contraire... C'était une femme exubérante et très rigolote, ce qui lui permettait de faire oublier par moments la maladie à ces pauvres enfants. La souffrance de ceux-ci l'avait détourné de la voie traditionnelle : mariage, enfants... Elle ne pouvait décrocher de son boulot. C'était sa raison de vivre, et du coup elle s'en oubliait elle-même.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Christel Guis est née en 1970, elle est secrétaire et a trois enfants. Elle est passionnée par la littérature dans tous les styles, surtout fantastique. Ce livre est l'aboutissement de toute une vie. Cela fait maintenant quatorze ans qu'elle y travaille et l'améliore.

  • Alors qu'ils sont près du but, Li Bai et ses compagnons doivent faire face à une armée de révolutionnaires et de soldats.
    Après de multiples aventures, de féroces combats, Li Bai, Chen, Chao et Fu arrivent enfin à échapper à la triade du pavillon noir. Pour ne plus attirer l'attention sur eux, les quatre amis décident de se séparer pour se retrouver plus tard à Qinzhou, une ville côtière de Chine. Mais cette stratégie sera loin d'être suffisante. Traqués de toutes parts, la deuxième partie de leur voyage jusqu'à Pekin, ne sera pas de tout repos. D'autant qu'une fois à l'intérieur de la ville impériale, s'ils réussissent à y entrer pour retrouver la mère de Li Bai gravement malade, l'affrontement entre une armée révolutionnaire appelée « les boxers » et les soldats des légations étrangères, gommera toute trace d'humanité d'une civilisation millénaire pour y perpétrer un massacre sans nom. Qui réussira à sortir indemne de ce guêpier où la folie des hommes a définitivement supplanté la raison ? Les qualités hors norme du petit groupe de combattants alliées à la force brutale de Bao, le molosse de Chao, suffiront elles pour survivre à cet enfer ? Combien d'entre eux en reviendront indemne ?
    Découvrez le second tome des Combattants du royaume de jade, une série épique dans la Chine impériale !
    EXTRAIT
    La journée avait été longue pour Fu et Chao, éreintés par cette marche sans fin dans un environnement obéré de tout repère. Bao, lui, semblait savourer cette équipée sauvage à travers la mangrove que le trio s'évertuait à franchir depuis deux jours. Il trouvait à son goût cet univers pullulant de vies mystérieuses et cachées, qu'il se faisait fort de débusquer pour tenter d'en faire son repas. Pour Fu, par contre, il devenait urgent de sortir de cette forêt inextricable. Devant l'impermanence des choses et la difficulté de progression qui devenait limite pour les chevaux, il commençait à perdre patience, et les jurons fusaient de plus en plus dans une bouche d'ordinaire silencieuse. Les bêtes trébuchaient contre les racines cachées sous le matelas de vapeur grisâtre, et tout vaillants qu'ils soient, les chevaux regimbaient de plus en plus à avancer. En plus d'enfoncer leurs pieds dans une fange immonde qui s'agrippait aux jambes dans un bruit de succion, Fu voyait l'eau monter et descendre selon un cycle qui lui était complètement inconnu. C'était un homme des terres ignorant tout de ces phénomènes qui le décontenançaient. Quand l'eau se retirait, la boue rejetait son lot de crustacés, de crabes, ou de poissons en forme de serpents, mettant les nerfs en pelote des chevaux, comme ceux des humains, d'ailleurs.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né dans le Nord de la France, Éric Van Hooland se passionne depuis son plus jeune âge pour les romans d'arts martiaux où la capacité extraordinaire de certains hommes dans le domaine du combat dépasse parfois ce que la plus vive imagination ne saurait inventer. Consultant dans la vie et ancien champion de boxe française, il réussit à offrir un roman d'aventures fait de dépassement de soi, d'exotisme, de découverte et d'actions dans une période trouble de la Chine du début du 20 ème siècle.

  • Marion est la fille unique dans une famille ordinaire demeurant en France. Mais, quelques semaines après sa rentrée en sixième, elle vit une aventure extraordinaire. Une nuit, un Indien apparaît dans sa chambre. Est-ce la réalité, un rêve, un fantôme ou tout simplement le fruit de son imagination. Après cette première expérience inexplicable, le sort semble s'acharner sur elle. Ses parents commencent à douter de sa santé mentale. À la suite d'un accident, alors qu'elle empêche une enfant de se faire écraser par un autocar, la jeune Marion se fait heurter par celui-ci et tombe dans le coma. Elle en sort miraculeusement sous le regard interrogateur de ses médecins qui n'avaient plus d'espoir qu'elle se réveille un jour.
    Puis, aidée de son meilleur ami Jérémie, la jeune écolière mène l'enquête sur le mystérieux Indien qui venait lui rendre visite durant la nuit. Le résultat de ses recherches est tout simplement étonnant...
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née en 1974 en Vendée, dans une famille de quatre enfants, Isabelle Moufid est la seule fille. Mariée en 2005 et mère de deux beaux enfants, elle a toujours été une femme de caractère. Pendant de longues années, elle a travaillé dans la métallurgie, un travail intéressant mais très pénible physiquement. À présent invalide, elle n'est pas désespérée pour autant. Ce que son corps ne peut plus faire, son esprit le compense. L'auteure a plusieurs centres d'intérêt dont les voyages à la découverte d'autres cultures, la lecture et l'écriture. C'est en 1995 qu'elle écrit son premier roman, Loup-blanc.

  • « C'est alors que la terrible nouvelle est tombée. Maman était morte depuis moins d'un an, la douleur était toujours présente et pourtant, bien que perdre sa mère soit l'évènement le plus difficile à vivre pour presque chacun d'entre nous, sa mort était dans l'ordre normal de la vie. En comparaison, c'était une telle injustice, l'assassinat de tous ces jeunes gens ! Et ce fut un choc, car nous ne pensions pas que ces fanatiques seraient capables de mener conjointement des attaques si bien coordonnées sur des cibles choisies avec détermination et correspondant à tout ce qu'ils abhorrent dans nos civilisations modernes : la musique, le sport, l'amitié autour d'un verre d'alcool sur la terrasse d'un café, femme et homme réunis, en un mot, la liberté. »

  • Ici, c'est tour à tour en Roussillon, en Franche-Comté, en Touraine, en Aubrac, au Dauphiné... là où le lecteur s'apprête à découvrir ces histoires.
    Ailleurs, c'est là où l'auteur l'invite à découvrir la montagne, la mer, la campagne, la ville, une gare... et d'autres personnages. Une thématique inspire ces nouvelles, celle de la recherche d'êtres chers perdus.
    « Des histoires de rapports humains peints avec une grande finesse, des personnages cohérents que l'on découvre page après page, un style direct et simple se prêtant bien aux intrigues racontées »
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Ancien cadre dans l'industrie, Philippe Dubreuil a repris des études de lettres classiques à sa retraite. Après un doctorat en lettres grecques et latines, il a publié Le marché aux injures à Rome : Injures et insultes dans la littérature latine (L'Harmattan, 2013), et a rassemblé dans le recueil Rome c'était hier les textes de ses conférences sur l'histoire sociétale romaine. Il a par ailleurs écrit le roman Le cahier de l'absence 08/1914 - 11/1918 (Iggybook 2018) et des nouvelles dont certaines ont été primées.

  • Antonino, accompagné de la jeune Anisette, mène l'enquête sur de mystérieuses cartes postales adressées il y a trente ans à son père.
    «?Le problème de l'abandon est qu'il n'est jamais clair. Qui est celui qui abandonne et qui est celui qui est abandonné???»
    Nice, années 80. Antonino Bellofiore, fils d'immigrés siciliens, est un jeune flic porteur de chaussettes dépareillées qui conduit une Chevrolet vert bouteille comme on conduit une moto. Il vit avec Anisette, jeune étudiante en psychologie amoureuse, au cou délicat et aérien.
    Bellofiore passe ses nuits à étudier la forme vague du plafond, hanté par le corps lumineux et évanescent qui repose à ses côtés et qu'il ne sait pas étreindre. Le jour, il enquête sur de mystérieuses cartes postales arrivées avec trente ans de retard et adressées à son père qui les a abandonnés lui et sa mère, lorsqu'il avait dix ans.
    Dans le même temps, Anisette approfondit son analyse du désamour sous la direction du Docteur Fontaine, jeune psychologue en prêt de Paris.
    Bellofiore parviendra-t-il à remonter les fils de son passé pour démasquer le mystère de ces trois cartes postales et du trafic qui semble y être associé?? Réussira-t-il à se libérer de cette Anisette, liseuse de coeur et voleuse de pensées?? À enfin l'aimer, tout simplement??
    L'écriture de Frank Iodice a l'extravagance et l'effronterie libératrice de Bellofiore, la douceur et la profondeur de la petite Anisette et l'élégance du docteur Fontaine. Un roman unique dans son genre qui vous emmènera dans une Nice bien éloignée des clichés de la Côte d'Azur, et qui n'est pas sans rappeler l'univers poétique et plein d'humour de Fred Vargas.
    Un roman sur l'abandon et le désamour à l'écriture extravagante, douce, profonde et élégante !
    EXTRAIT
    Antonino Bellofiore vit dans un petit appartement de la rue Gambetta, à l'angle avec la rue de France, un deux-pièces de trente mètres carrés au cinquième étage d'une ancienne résidence de vacances, qui convient à une personne seule ou à un couple très amoureux. Ce matin, il s'est levé tôt pour aller au bureau, il a encore un peu sommeil, ce qui, à le regarder, pourrait donner l'impression qu'il est étourdi par le monde réel et voudrait déjà se retrouver dans un autre monde. Les rêves n'attendent pas que tu décides. Être policier, en outre, est très fatigant et pèse autant que des sacs de farine à décharger sur le marché.Dans le petit appartement au coin de la rue Gambetta, une jeune fille de Gênes habite depuis quelque temps avec lui, et partage son lit et sa douche. Anisette - c'est son nom - a un cou plus long que celui des autres jeunes filles?; tout ce qu'elle dit a l'air de venir de cet aimable cou. Elle est grande, très menue, et se déplace plus lentement que ceux qui effectuent les mêmes gestes autour d'elle.«?Alors, vous l'achetez ou pas???» demande finalement le pharmacien. «?J'ai bien peur que oui?», répond Antonino Bellofiore, un filet de sueur coulant de son front.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Frank Iodice est un écrivain d'origine italienne?, il vit entre la France et les États-Unis depuis environ 20 ans.
    Parmi ses oeuvres les plus importantes figurent Un perfetto idiota (Il Foglio 2017)?; Matroneum (Il Foglio 2018); La meccanica dei sentimenti (Eretica Edizioni 2018); et Breve dialogo sulla felicità, traduit dans plusieurs langues et distribué en 10?000 exemplaires dans les écoles. Tous ses romans se déroulent en France et sont traduits en français par Félicia Lignon.
    Son site est www.frankiodice.it

  • Viviane apprend la nouvelle de sa mutation dans le Jura avec surprise, parviendra-t-elle à faire face à de nombreuses déconvenues ?
    Viviane Temps, jeune lyonnaise qui suit tranquillement le cours d'une vie bien rangée, apprend avec surprise qu'elle est mutée en tant que professeure dans le Jura?! Commence alors une série de déconvenues qui n'épargneront pas la jeune femme.
    Les élèves ne sont pas tendres et les complications se multiplient. La jeune professeure doit tout mettre en oeuvre pour apprendre sur le tas son nouveau métier, tout en tentant de sauver son histoire d'amour à distance.
    Cette lutte incessante permettra-t-elle à Viviane de devenir une adulte accomplie??
    Une histoire de vie, d'apprentissages et d'amour.
    Un roman qui montre la lutte d'une jeune femme pour s'accomplir tout en sauvant son histoire d'amour.
    EXTRAIT
    En contemplant la ville, Viviane essaya de se rassurer. Mais elle ne pouvait jouer à l'aveugle, elle voyait ces bâtiments défraîchis et ces toits humides. Une ville vide, sans cinéma, sans commerce et sans théâtre. Elle savait, grâce à internet, que cette ville vieillotte et austère ne possédait qu'un seul bar et une unique boulangerie. Elle s'imaginait qu'en hiver, même la neige ne venait pas ici restant accrochée en hauteur dans les montagnes. Ce cloaque, apparemment, ne contenait alors que pluie et boue. La jeune femme pensait, avec effroi, au soleil, qui ne toucherait son appartement que deux heures dans la journée. Elle voulut hurler soudain, comme une gamine capricieuse. Mais, elle retourna dans sa voiture et se contenta de gratter le volant. Toujours un peu plus... Elle se retint de jurer et cessa comme il avait débuté ce toc qui lui blessait les doigts. Viviane suivit des yeux le petit cours d'eau qui sillonnait à travers la ville, puis elle posa la tête sur le volant. Il fallait pourtant y aller. Elle se sentait si démunie... Elle pensa à son Lucas. Ils s'étaient rencontrés à la faculté lors de la première réunion. Lui avait choisi d'être professeur d'EPS, elle de français. Depuis, ils s'aimaient d'un amour passionné. Elle trouvait dommage qu'il ait eu sa première demande à Lyon et elle non. Cela était même un peu injuste. Il fallait pourtant reprendre la route. La pensée de son bien-aimé la réconforta, tout n'était pas si noir.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1992, Laura Paulus est une jeune professeure de français et correspondante pour l'Alsace, le journal local. Elle enseigne aujourd'hui en lycée dans sa région de coeur. Elle a déjà écrit un recueil de nouvelles, un recueil de poèmes et de slams ainsi que deux biographies. Prochainement, elle voudrait écrire un roman policier. Elle aime les voyages et le sport, elle pratique le tennis et l'escrime artistique.

  • Un roman sur la lutte contre la muscoviscidose avec une approche particulière...
    Orphelin de rien et de personne est une voix qui parle de la maladie, la mucoviscidose... Elle n'est pas celle d'un malade ni celle d'un médecin... Seulement une voix amie qui raconte de l'extérieur mais en proximité la vie avec un mal incurable.
    Orphelin de rien et de personne évoque la maladie de l'autre, celle du camarade. À la fois empathique et distancé, porteur d'énergie et de messages optimistes, ce livre témoigne des moments heureux et des phases de désespoir d'un homme qui a choisi de ne pas subir et de rester debout pour faire face à la mucoviscidose et au risque d'exclusion.
    Un petit garçon va réussir à prendre en main son existence, lutter, c'est important?! De petites en grandes victoires, il va trouver un travail, une entreprise, une famille. Il va vivre à l'égal des autres mais en payant un prix un peu plus fort.
    Vision et approche singulières de la maladie avec pour unique objectif de transmettre à celles et ceux qui sont malades et luttent sans répit un nouveau courage, la résolution et la volonté farouche de toujours aller plus loin.
    Cette fiction donnera aux malades le courage et l'envie d'aller toujours plus loin !
    EXTRAIT
    Cette saloperie de confiture qui stagne dans mes poumons fournit un milieu propice à la multiplication des bactéries et des champignons qui provoquent des infections, le docteur de l'orphelinat les diagnostique comme de l'asthme. Il ne sait pas vraiment comment les traiter, je suis dans un cercle vicieux, j'ai des infections à répétitions qui favorisent mes crises d'étouffement. Je ne sais pas ce que j'ai, je ne suis jamais bien, je suis le seul à l'orphelinat à être malade !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Cadre supérieur en préretraite, Ellande Bakean écrit des romans de la vie des hommes et des formations sur les valeurs trans dynamiques.
    Orphelin de rien et de personne est son sixième livre.
    Un projet humain, un projet littéraire me portent. Découvrir, apprendre, écrire sont les clefs de mon bonheur.

  • Martial est devenu l'homme à tout faire de son village, jusqu'à ce qu'il révèle un talent caché pour la sculpture après s'être rapproché d'une potière arrivée depuis peu...
    Fils de bergers des Cévennes, Martial, jeune surdoué du travail manuel, est devenu l'homme à tout faire, l'indispensable pilier de son hameau de montagne. Lorsque Élise, la sublime potière, arrive là-haut pour acheter une ruine à restaurer, elle remarque l'exceptionnel talent du jeune homme et c'est alors la révélation de l'argile, de la sculpture, de l'Art. La complicité entre la belle potière et Martial suscite bien des commentaires dans le village. On s'inquiète : et si Martial quittait un jour la montagne pour vivre sa vie d'artiste au plus haut niveau ?
    Le jeune homme est sélectionné pour participer à un concours international de sculpture, à Venise. C'est alors un diabolique et inexplicable enchaînement de malheurs et d'obstacles qui pourraient entraîner son échec et sa perte. Mais pourquoi ? Le village, les proches de Martial, tout le monde redoutaient son succès et l'irrésistible appel de l'Art. Alors, que s'est-il réellement passé cette année-là, entre la montagne cévenole, si secrète, et Venise qui tendait les bras à Martial ? Qu'est devenue la merveilleuse Élise ? Bien des années plus tard, longtemps après ces inexplicables souffrances et ces questions restées sans réponses, un repas de famille et d'amis proches permettra-t-il à Martial de découvrir enfin la vérité ?
    Ce roman nous fait voyager du coeur des Cévennes jusqu'à la lagune de Venise, de la vie des montagnards jusqu'au monde flamboyant et cruel de l'Art international. L'énigme de cette conspiration, dissimulée pendant des décennies comme un secret de famille, ne se dénouera qu'au tout dernier moment.
    Martial découvrira-t-il la vérité sur les événements de l'année où il fut sélectionné pour participer à un concours international de sculpture ? Un roman familial à suspense qui ne vous révèlera la clé que dans ses dernières pages !
    EXTRAIT
    Un jour, abasourdi par ce qui lui tombe sur la tête, Martial découvre son infortune. Il est fermement prié par la famille de Nathalie de déguerpir au plus tôt et de remonter dans sa montagne. Mais ce jeune homme, si fort, si sûr de ses gestes et de son savoir-faire, est comme un enfant devant celle qu'il adore. Il est vaincu. Littéralement mis à la porte par ses beaux-parents et par l'impitoyable Nathalie, il ne reverra sa fille qu'un week-end sur deux et pendant la moitié des vacances scolaires. Un verdict sans appel, prononcé lors de la soi-disant conciliation par le magistrat, au palais de justice d'Alès. Martial n'a même pas vraiment saisi ce qui lui était reproché en dehors des mots cruels qui lui ont été vingt fois assénés : quel avenir pouvait-il vraiment promettre à sa femme et à sa fille, dès lors qu'il restait tellement attaché à son hameau, à sa mère, son frère, à son humble travail manuel et à sa pauvre clientèle ? Pouvait-il vraiment assurer à son épouse d'autres perspectives que celle d'être à jamais la femme d'un plombier-maçon-charpentier-électricien de la montagne, projetant son avenir entre châtaigniers et figuiers. C'est à cette époque-là que Martial entend pour la première fois, pour qualifier son existence si heureuse, à Campeirolles, l'expression « refuser de sortir du trou du cul du monde ».
    La blessure pourrait fort bien ne jamais se refermer.
    Au Recès, Mélie accueille Martial à bras ouverts à son retour là-haut, à Campeirolles. Tout le hameau se réjouit, et l'on évite avec soin de parler de sa déconvenue.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Professeur de chinois à Montpellier et diplômé de l'Université de Paris VII, Thierry Daullé est un ancien élève de Langues O, passionné de littérature, de beaux-arts et de voyages.

  • Ella est une étudiante qui a tout pour être heureuse. Une jeune fille de bonne famille, mystérieuse et lumineuse. Pourtant, elle se méfie de cet homme assis sur la terrasse d'un café et qui la regarde ; des phénomènes inhabituels qui viennent troubler la plénitude de son quotidien. Tiraillée entre les accusations qu'elle profère et sa famille inquiète qui tente de lui faire entendre raison, Ella se montrera à la fois fragile et forte pour comprendre l'inexplicable. 
    La rencontre d'un jeune danseur, André, viendra changer le cours de sa vie.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Caroline Hourcade est une écrivaine qui donne à lire plusieurs titres dont Parfum de vanille paru en 2009. C'est de sa main que naissent ces intrigues qui amènent le lecteur aux liens étroits que tissent les rapports humains. Dans Ne te retourne pas, elle pousse le vice à l'extrême pour montrer, une fois encore, qu'il n'y a nulle place pour le hasard dans la vie.

  • Le ciel bleu, la mer, le soleil, la Côte d'Azur, tout aurait pu être idyllique mais une adolescente allait être emportée dans le tourbillon de l'horrible. Ses parents, un couple de pharmaciens, allaient alors emprunter le parcours d'une vengeance impitoyable envers ses assassins.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    François Sevenet, hépato gastroentérologue de formation, plante le décor de l'histoire médicale et policière de la petite Margaux et de sa famille dans une région qu'il connaît bien, la Côte d'Azur et plus précisément Golfe Juan, pour y avoir passé toutes les vacances de son enfance et de son adolescence.

  • Une jeune femme tente de se connecter avec ses parents décédés et fait des rencontres étonnantes !
    Rose, jeune élève infirmière, est inquiète et triste depuis la mort de ses parents décédés dans un accident de voiture il y a 5 ans. Sa vie est fade et sans couleur. Sous le regard bienveillant de sa grand-mère Maguy, petite fée ou ange terrestre, Rose va s'initier à ce monde invisible qui l'entoure en communiquant notamment avec ses parents décédés. Avec sa soeur Ephie, Rose va vivre des émotions fortes avec notamment l'arrivée d'un fantôme, Hélène... Petit à petit, Rose s'éveille, se raccroche à la vie et rencontre Jean-Roch, jeune médecin qui lui ressemble dans son rapport à la nature et aux choses simples. La maison de Maguy surplombe la baie du mont saint Michel et cet Archange prend une place de plus en plus importante dans sa vie, il devient son confident invisible. Les aventures sont nombreuses, accompagnées de rencontres et de signes qui changeront à jamais la vie de Rose...
    Suivez Rose dans sa quête angélique pleine d'émotions, avec ce roman spirituel où chaque signe et chaque rencontre est le début d'une nouvelle aventure.
    EXTRAIT
    Je l'emmène vers la petite allée plantée de framboisiers.
    En arrivant sous le chêne magnifique, il place sa main droite sur l'énorme tronc en le caressant. Je frissonne, il semble vouloir rentrer en contact avec ce chêne. Je le regarde en me demandant s'il existe un autre modèle de Jean-Roch Étienne car je serai vraiment heureuse de l'avoir... Il me dit aussitôt :
    - Quelle puissance tranquille, c'est une chance de pouvoir en profiter tous les jours, je suis certain que Maguy en est bien consciente. Le chêne représente la force, le fait d'enlacer cet arbre, de respirer calmement et de s'abandonner te permettra de récupérer des forces.
    Je suis troublée, je pose ma question avec une douceur que je ne me connais pas :
    - Oui, es-tu adepte à la sylvothérapie ?
    - Tout à fait, je pense que le contact rapproché avec les arbres permet de diminuer le stress et peut réellement apporter un bien-être à l'être humain tant physique qu'émotionnel. Au Japon, ils en ont fait une médecine préventive depuis 1982, imagine le retard que nous avons en France ! Des tonnes de médicaments ingurgités alors que parfois juste un petit bain répété dans la forêt pourrait répondre aux besoins de la personne.
    - Waouh, je vois que tu es renseigné, tu penses vraiment que les arbres secrètent et libèrent des cytokines capables de combattre certaines infections ?
    - Oui, Rose, les arbres nous ramènent à l'essentiel, au besoin de nous connecter à la nature, il est grand temps de changer et de nous rapprocher d'eux. Ils connaissent le chemin pour nous aider. Sais-tu Rose qu'il est également possible de communiquer avec les arbres ?
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Nathalie Azélie est passionnée par le monde subtil qui l'entoure et plus particulièrement par le royaume Angélique. Suite à plusieurs formations et de nombreuses lectures, elle souhaite rendre accessible ce monde de lumière invisible à toute personne qui s'éveille. Après avoir publié aux éditions Saint-Honoré un guide pratique pour les débutants (L'éveil à la spiritualité), elle désire à travers son roman Rose et le royaume invisible faciliter, pour les lecteurs qui le souhaitent, l'accès à ce cher monde subtil.

empty