Maternelle

  • Il est fortement conseillé de préparer l'enfant à la lecture avant le CP, de le familiariser avec l'écrit en améliorant sa maîtrise des sons de la langue française. Bien lire et Aimer lire peut être utilisé à la maison ou en classe dès la Grande Section de maternelle.

    Destiné aux enfants à partir de 5 ans, cet ouvrage ludique utilise la méthode phonétique et gestuelle créée par Suzanne Borel-Maisonny, particulièrement recommandée pour prévenir les troubles de l'apprentissage et remédier à ceux des enfants DYS.

    Avec plus de 100 exercices de déchiffrage, de dessin et d'écriture, l'enfant apprend progressivement à reconnaitre les sons au sein d'une syllabe. Notre langue étant syllabique, il développe ainsi naturellement son aptitude à différencier les sons simples et s'approprie rapidement les mécanismes de base de la lecture.

    Cet ouvrage richement illustré est indispensable pour enrichir le vocabulaire des enfants et les préparer efficacement à la lecture avant l'entrée au CP.

  • Enseigner les mathématiques autrement à l'école maternelle ! Version EbookLe guide de référence pour comprendre les fondements théoriques de la méthode et son application
    en Cycle 1, en version ebook. L'ouvrage s'appuie sur la méthode MHM développée par Nicolas Pinel au primaire qui connait un grand succès.
    Il propose une autre façon d'enseigner les mathématiques à l'école maternelle. Il présente des choix didactiques et pédagogiques pour répondre à une mise en oeuvre sur les trois niveaux de l'école maternelle. Quelques exemples sont détaillés pour les différents niveaux.
    Une méthode pour la maternelle co-développée et co-écrite avec
    Laurence Le Corf, directrice d'école, PEMF et enseignante depuis plus de 30 ans, dynamique et chevronnée.
    MHM Maternelle, c'est :
    - Une méthode qui s'appuie sur les recherches les plus récentes en pédagogie, mathématiques et neurosciences.
    - Une programmation détaillée, semaine après semaine, des activités à mettre en place dans la classe.
    - Une progression claire sur l'année par périodes.
    Une méthode moderne, innovante et déjà mise en oeuvre par des milliers de classes en élémentaire !

  • Un bonhomme sans histoire décide d'écrire... son histoire. Il est interrompu par la rencontre de personnages esseulés, chassés des contes où ils vivaient. Le bonhomme, généreux, entreprend de les aider à retrouver le monde merveilleux qu'ils ont perdu.
    Mais qu'adviendra-t-il de son histoire à lui ?

  • Dans la clairière des fées, les petites ailes s'agitent! Madame Lulla veut que ses élèves décrivent leur plus grand talent dans un devoir. Thalie est inquiète... De quoi pourrait-elle bien parler? Avec l'aide de sa famille et de ses amis, Thalie découvre qu'elle n'est peut-être pas la plus rapide ni la plus colorée, mais elle a un talent bien particulier!

  • Un immense incendie s'est déclaré dans la forêt ! Les animaux, terrifiés et impuissants, assistent à ce désastre. Tous, sauf un petit Colibri... Mais que peut faire ce minuscule oiseau contre les flammes ? Une très belle légende amérindienne qui nous invite à réfléchir et à faire notre part dans la protection de la planète.

  • À la suite du colloque international Petite enfance, transitions et socialisation, ce livre rend compte de l'importance des transitions au cours de la petite enfance. Il montre toute la diversité des espace-temps transitionnels avant la scolarité obligatoire : entre la famille et des modes d'accueil familial ou collectif, et entre différents lieux institutionnels, comme la crèche et l'école maternelle. Il s'intéresse aussi à des micro-transitions dans la journée des enfants dans un même lieu d'accueil. Entre continuités et ruptures, il porte également sur des espaces institutionnels dont la vocation est précisément de faire transition entre la famille et l'école.
    La pluralité des contextes nationaux de l'éducation des jeunes enfants est mise en relief, avec des contributions venant de Belgique, d'Écosse, de France, du Québec, de Suède et de Suisse. Dans ces différents contextes, les recherches montrent que l'éducation préscolaire est un lieu de tensions entre des systèmes de normes institutionnelles et culturelles différentes : les uns tournés vers le monde scolaire et les autres vers la sphère familiale. Penser les transitions permet d'en éclairer les définitions respectives en croisant les points de vue des professionnels et des parents, en lien avec les expériences vécues par les enfants. C'est aussi montrer les défis que représentent ces tournants décisifs de leur vie.

  • A significant and growing percentage of the children enrolled in early childhood education and care (ECEC) programs in Europe and the United States are children of recent im/migrants. For most young (3-5 years old) children of parents who have come from other countries, ECEC settings are the first context in which they come face to face with differences between the culture of home and the public culture of their new country. For parents who have recently im/migrated to a new country, enrolling their child in an early childhood program is a key moment where cultural values of their home and adopted culture come into contact and, often, conflict. For countries with high rates of im/migration, ECEC programs are key sites for enacting national goals for social inclusion and the creation of new citizens. And yet the field of early childhood education has conducted too little research on the experience of im/migrant children, their families, and their teachers.
    This book tells the story of our study of beliefs about early childhood education of im/migrant parents and of the practitioners who teach and care for their young children. It is simultaneously a study of im/migration seen from the perspective of early childhood education and of early childhood education seen from the perspective of im/migration. The book answers the questions: What do im/migrant parents want for their children in ECEC programs? How are the perspectives of im/migrant parents like and unalike the perspectives of their children's preschool teachers and of non-immigrant parents? How are England, France, Germany, Italy, and the United States using ECEC settings to incorporate im/migrant children and their families into their new society? What can all five countries do better?

empty