Bandes dessinées

  • N'allez pas embêter Mortelle Adèle, car s'il y a bien une petite fille décidée à ne pas se laisser faire, c'est elle ! Entre ses inventions loufoques pour créer un monde qui lui ressemble et les règlements de compte dans la cour de récréation ou à la maison, une chose ne change pas : Adèle a toujours le temps pour une bêtise ou deux !
    © Mr Tan et Diane le Feyer d'après l'oeuvre créée par Mr Tan et Miss Prickly

  • Mortelle Adèle est bien décidée à redorer sa mauvaise réputation ! Alors comment s'y prendre quand on est la reine des bêtises et qu'on n'a pas la moindre idée de ce que peut être une bonne action ? Adèle se lance dans ce nouveau défi, mais il se pourrait bien qu'avec le karma qu'elle se traîne, les catastrophes ne soient pas très loin... Attention, le résultat pourrait bien être KARMASTROPHIQUE !!!
    © Mr Tan et Diane le Feyer d'après l'oeuvre créée par Mr Tan et Miss Prickly

  • "Que ce soit pour faire enrager mes parents, torturer mon stupide chat, lutter contre Jade et ses copines ou briser le coeur de Geoffroy... J'ai toujours une idée intéressante ! "
    Une bonne dose d'humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d'Adèle, une héroïne d'un nouveau genre... Accrochez votre ceinture, ça va déménager !

  • Lucky Luke se retrouve bien malgré lui propriétaire d'une immense plantation de coton en Louisiane. Accueilli par les grands planteurs blancs comme l'un des leurs, Lucky Luke va devoir se battre pour redistribuer cet héritage aux fermiers noirs. Le héros du far-west réussira-t-il à rétablir la justice dans les terrains mouvants des marais de Louisiane ? Dans cette lutte, il sera contre toute attente épaulé par les Dalton venus pour l'éliminer, par les Cajuns du bayou, ces blancs laissés-pour-compte de la prospérité du Sud, et par Bass Reeves, premier marshall noir des États-Unis.

  • Cerise est une petite fille âgée de 11 ans qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière. Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner leurs secrets. Comme Michel... Tous

  • « Mes parents ont besoin d'un peu plus de temps pour eux, soi-disant parce que je suis trop dure à vivre... Résultat : c'est Mamie qui va me garder ! Bonjour les légumes à tous les repas et les remèdes de grand-mère bizarres ! »
    Fatigués par le mortel comportement d'Adèle, ses parents décident de la confier un peu plus souvent à sa grand-mère... C'est bien compliqué pour la petite peste de vivre avec un dinosaure pareil. C'est vrai, quoi... Quand elle était jeune, la télé n'existait même pas !
    © Mr Tan et Diane le Feyer d'après l'oeuvre créée par Mr Tan et Miss Prickly

  • « Vivent les vacances ! Cette année, pour les vacances de Noël, je pars au Canada voir ma cousine. Un nouvel endroit pour des bêtises encore plus mortelles que d'habitude ! On va bien s'amuser... »
    Mortelle Adèle va découvrir l'hiver du grand Nord Canadien ! Et si elle doit se séparer de son souffre-douleur Ajax, son ami imaginaire Magnus l'accompagne. A eux deux, ils vont mettre le feu à la neige et au sirop d'érable !
    © Mr Tan et Diane le Feyer d'après l'oeuvre créée par Mr Tan et Miss Prickly

  • Cerise est une petite fille âgée de dix ans et demi, qui vit seule avec sa mère.
    Elle rêve de devenir romancière, et a même commencé à écrire ses carnets !
    Son sujet favori : les gens, et surtout les adultes. Ils sont si compliqués
    qu'elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter
    de deviner quels secrets ils dissimulent...
    Prenez Michel... Tous les dimanches, ce vieil homme s'engouffre dans la forêt avec
    de gros pots de peinture à la main. Qu'y fait-il donc toute la journée ? Repeint-il
    une vieille maison ? Décore-t-il des arbres ? Et pourquoi a-t-il l'air sixtriste
    quand il rentre le soir ?
    Suivez Cerise, pas à pas, dans sa première enquête qui vous mènera au coeur de la forêt,
    à la découverte d'un lieu fabuleux !...

  • "Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Ils sont si compliqués qu'elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent... Prenez Élisabeth... toutes les semaines, depuis vingt ans, cette vieille dame emprunte le même livre à la bibliothèque. Pourquoi ? Que contient-il de si important pour elle ? Quel secret cache-t-il qu' elle n'aurait toujours pas découvert ?"

  • Les Carnets de Cerise, une série d'enquêtes fraîches et sucrées entre bande dessinée et carnet intime !

  • Au printemps 1943, un avion allié s'écrase près de Pontain l'Écluse, le village où François, Lisa et Eusèbe ont créé leur réseau de résistance, Le Lynx. Les Allemands s'empressent de rechercher les aviateurs, qui semblent avoir disparu. Le Lynx se donne pour mission de les retrouver avant l'ennemi, et de les aider à rejoindre l'Angleterre.

  • Que ce soit pour faire enrager mes parents, torturer mon stupide chat, lutter contre Jade et ses copines ou briser le coeur de Geoffroy... j'ai toujours une idée intéressante ! Une bonne dose d'humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d'Adèle, une héroïne d'un nouveau genre... Accrochez votre ceinture, ça va déménager !

  • « Jennyfer, c'est un cauchemar sur pattes. Collante comme un chewing-gum, mielleuse... insupportable !
    Et moi qui croyais avoir créé la pire des horreurs sur terre avec Owen... Faudrait que je demande la recette aux parents de Jennyfer, tiens ! »
    Quand Jennyfer, l'autoproclamée « meilleure amie » de Mortelle Adèle, décide de ne plus la lâcher d'une semelle, c'est l'angoisse !
    Comment se dépêtrer d'un pareil pot de colle ? Pire : malgré tous ses efforts, Adèle ne parvient pas à lui faire comprendre que... Eh bien... Ce n'est pas réciproque.
    Et pourtant, ce n'est pas faute d'envoyer des messages MORTELS...
    © Mr Tan et Diane le Feyer d'après l'oeuvre créée par Mr Tan et Miss Prickly

  • Un nouveau titre dans la série, qui signe le retour de Owen le zombie.« J'ai enfin réussi une de mes expériences !J'ai créé un zombie ! Mais difficile de le faire passer inaperçu à la maison ou à l'école tellement il sent mauvais et ne pense qu'à manger tout ce qui bouge !Je l'ai appelé Owen et tout le monde croit que c'est mon correspondant de Transylvanie... Chut ! » Owen le zombie, création d'Adèle un peu encombrante, était dans les tomes précédents devenu une star de boy's band... Sauf que, ce coup-ci, le revoici à la maison.Il va falloir toute l'inventivité d'Adèle pour l'installer dans la cabane du jardin, sauver les pauvres pigeons innocents et, si possible, éviter au zombie de boulotter ses parents...Vaste programme en perspective !
    © Mr Tan et Diane le Feyer d'après l'oeuvre créée par Mr Tan et Miss Prickly

  • Une série d'enquêtes fraîches et sucrées entre bande dessinée et carnet intime!

  • Animal insignifiant parmi les animaux et humain parmi d'autres humains, Sapiens a acquis il y a 70 000 ans des capacités extraordinaires qui l'ont transformé en maître du monde.
    Harari, Vandermeulen et Casanave racontent avec humour la naissance de l'humanité de l'apparition de Homo sapiens à la Révolution agricole.Une bande dessinée pour repenser tout ce que nous croyions savoir sur l'histoire de l'humanité.

  • Dans L'Onde Septimus, la menace d'un engin extraterrestre, baptisé Orpheus, avait été déjouée grâce au sacrifice d'Olrik. Depuis, le « colonel » vit reclus dans un asile psychiatrique. Tandis que Philip Mortimer tente de ramener à la raison son vieil adversaire, en usant de la célèbre formule du sheik Abdel Razek (« Par Horus, demeure ! »), il apprend qu'il existe un autre Orpheus. À bord d'un cargo transformé en laboratoire secret, Mortimer découvre cette l'étrange pilote de cette machine venue d'ailleurs : un alien à forme humaine, sombre et hiératique, auquel les scientifiques ont donné le nom de « Moloch », la divinité biblique. Mais les réactions de ce Moloch, et les hiéroglyphes qu'il laisse derrière lui comme autant de messages indéchiffrables, font craindre le pire. Cette fois encore, la capitale britannique est en danger. À moins qu'Olrik ne joue de nouveau les héros... Avec L'Onde Septimus 2, Jean Dufaux conjugue science-fiction, aventure et folie en un bel hommage à l'oeuvre de Jacobs, relayé par le trait évocateur et précis du travail à quatre mains de Christian Cailleaux et Étienne Schréder, qui mettent en scène un Londres éternel digne de La Marque Jaune.

  • Lucky Luke, qui vient d'être attaqué par un chasseur de primes, apprend que sa tête est mise à prix ! À peine a-t-il le temps de digérer la nouvelle qu'il vole au secours de trois soeurs aussi belles qu'intrigantes, en bien mauvaise posture avec leur convoi de bétail. Gentleman comme toujours, Lucky Luke propose de les escorter jusqu'à leur destination finale ; il ne se doute pas de ce qui l'attend... Cinq ans après L'Homme qui tua Lucky Luke, Matthieu Bonhomme renoue avec le cow-boy le plus célèbre de la bande dessinée franco-belge.

  • « Au secours ! Mes parents m'ont envoyée dans l'endroit le plus horrible de la planète ! Pas de télévision, pas de jeux vidéo, pas d'Ajax à torturer... juste des arbres, des arbres et encore des arbres ! Mais faites-moi confiance, la colonie des Ragondins Joyeux va se souvenir longtemps de mon passage ici ! »
    Mortelle Adèle se met au vert, mais au vert... de rage ! Pour les grandes vacances, ses parents l'ont inscrite dans une colonie de vacances, perdue en pleine nature, où les animaux et les enfants vivent dans une belle harmonie. Mais la plus peste des héroïnes n'a pas oublié de glisser son mauvais caractère dans ses valises !

  • Vous n'allez jamais me croire ! J'ai enfin réussi une de mes expériences, j'ai créé un zombie ! Bon, le seul petit problème c'est qu'il ne songe qu'à dévorer papa et maman et que, quand il ne perd pas un bras, c'est sa jambe qu'il égare... Mais vous allez l'adorer, il est Mortel ! Un petit nouveau fait son entrée dans l'univers de Mortelle Adèle ! Il s'agit d'Owen, le zombie qu'Adèle a fabriqué au cours de l'une de ses expériences. Mais entre surveiller Owen qui ne pense qu'à manger, toutes les bêtises à faire, son chat Ajax à embêter, ou ses parents à faire tourner en bourrique, Adèle a du pain sur la planche !

  • Ne le dites pas à mes parents, mais j'ai passé une annonce pour m'en débarrasser ! C'est vrai quoi, ils ne pensent qu'aux légumes verts et aux devoirs ! En attendant que quelqu'un veuille bien les adopter, j'ai décidé d'aller voir si c'est mieux ailleurs... Vous m'accompagnez ? Mortelle Adèle a bouclé sa valise et a décidé d'aller passer quelques jours chez sa grand-mère, chez son oncle ou encore chez Geoffroy ! L'occasion de vérifier si la vie est plus mortelle chez les autres, ou peut-être, de se rendre compte qu'on est finalement jamais mieux ailleurs que chez soi !
    © Mr Tan et Diane le Feyer d'après l'oeuvre créée par Mr Tan et Miss Prickly

  • Je sais pas vous, mais moi, j'en ai marre de me laisser faire ! Cette fois, Jade et ses copines ont de quoi avoir peur : j'ai réuni tous les enfants laissés pour compte de l'école pour former le Club des bizarres, et on est bien décidés à leur mener la vie dure ! C'est l'heure de la revanche des bizarres !" Si elle continue de faire enrager ses parents et de torturer son chat Ajax au cours de nombreuses expériences farfelues, Mortelle Adèle n'oublie pas de défendre les opprimés de son école ! Accompagnée de Mélissa, Gontran et Thomas, notre adorable peste entend bien mettre un terme aux injustices de la cour de récréation !

  • « Mes parents pensaient sûrement qu'en partant en vacances, ils allaient se reposer. Quelle idée !
    Pas d'école ça veut surtout dire deux fois plus de temps pour faire des bêtises ! Pas de panique, y en aura pour tout le monde... »
    Mortelle Adèle part se prélasser au soleil !
    Et ce qui est sûr, c'est qu'elle n'a rien oublié dans sa valise : lunettes de soleil, casquette, maillot de bain... et bêtises en tous genre !
    Mais alors qu'elle avait tout prévu, Adèle retrouve de vieilles connaissances : les moniteurs de la colonie des Ragondins joyeux... qui gèrent désormais le centre aéré de la plage.
    Hé hé, ces retrouvailles vont être MORTELLES !
    © Mr Tan et Diane le Feyer d'après l'oeuvre créée par Mr Tan et Miss Prickly

  • Dessiner encore

    Coco

    « Seule dans le cabinet du psycho-thérapeute, j'essaie de mettre des mots sur l'indicible. L'attentat terroriste du 7 janvier 2015 tourne en boucle dans ma tête. La prise d'otage. Les tirs. Le silence. Les images. Comment expliquer l'effroi ? Pourquoi est-ce que je me sens si coupable ? Qui pourra comprendre l'extrême solitude qui m'a traversée ce jour-là ? J'explore un brouillard épais de sensations, d'émotions, de doutes. Les souvenirs, parfois, sont rendus flous par le choc traumatique. Je rencontre des morceaux de mémoire abîmés, incomplets. Tout est épars. Je tente de reconstituer l'après. Retrouver les vivants. Trouver la force de continuer malgré le traumatisme. Faire le journal dans le chaos et le deuil. Et dessiner... Je ne suis pas morte. Je ne suis pas blessée. Et pourtant quelque chose s'est fracturé. Je vis avec. Avec ce « 7 », lourd à porter, aussi écrasant que mon sentiment d'impuissance face aux deux djihadistes surarmés. Je dessine pour ne plus penser au « 7 ». Tout fout le camp en moi mais le dessin résiste. Alors je dessine et je dessine encore. »

empty