Geste Éditions

  • Le crime peut se cacher derrière une multitude de visages...
    Série noire, thriller, enquête policière classique, insolite, principe de l'énigme inversée, l'auteur nous convie à goûter quelques saveurs du genre policier ! Le meurtre se cache derrière plusieurs visages. Du voyou prêt à tout pour gâter sa fille au résident des beaux quartiers qui pense avoir commis le crime parfait, en passant par des coupables rivalisant d'ingéniosité pour assurer leur impunité, certains croiseront la route d'esprits tout aussi brillants, mais eux au service de la justice. C'est l'occasion de se promener sur le versant obscur du Sud-Ouest : les Landes, la Gironde, Le Pays Basque avec une incursion en Charente-Maritime et dans les Deux-Sèvres.
    Un voyage des plus sombres au pays du Sud-Ouest !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Serge Tachon est né en 1963 à Mont-de-Marsan dans les Landes. La lecture s'est imposée rapidement à lui comme moyen d'évasion. Après avoir essayé plusieurs genres, la finesse des énigmes du roman policier l'a captivé. Fervent admirateur des grands noms comme Agatha Christie, il en a découvert d'autres en la personne de John Dickson Carr, spécialiste des "crimes impossibles". En France, Charles Exbrayat restera pour lui un auteur inégalé, pas seulement pour ses romans policiers ou d'espionnage, mais aussi pour le reste de sa production. Aujourd'hui correspondant local de presse pour le quotidien Sud Ouest, Serge Tachon raconte les histoires de son univers avec l'exigence de faire passer un moment agréable à ses lecteurs.

  • Poker, drogues, bandes rivales. L'inspecteur Raiffort a encore beaucoup de travail afin d'éliminer les crimes de sa ville...
    À la suite du vol d'une moto, Joseph est condamné à effectuer un Travail d'intérêt général. Voulant gagner rapidement de l'argent, il est entraîné par un copain dans un cercle de jeu de poker, contracte des dettes, et se voit enrôlé comme « mule » dans un trafic de drogue. Rapidement il se retrouve pris dans les luttes entre bandes rivales. Blessé, il tente désespérément de s'en sortir. Des rencontres bienveillantes l'aideront à s'échapper de ce milieu hostile. C'était sans compter sur la police qui s'en mêle en la personne de l'inspecteur Raiffort qui rêve de nettoyer la ville des bandes de truands.
    Bernard Pailhès signe ici son premier roman très prometteur. Un auteur à découvrir sans attendre !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Originaire de Lyon, ingénieur et économiste de formation, Bernard Pailhès a eu un parcours professionnel d'aménageur urbain et d'urbaniste. Il a vécu et travaillé dans de nombreuses villes et régions de France, notamment dans l'Ouest, en Bretagne et Pays de Loire. Il a depuis près de cinquante ans des attaches sur l'île de Ré. Les cormorans ne portent pas de ciré est son premier roman.

  • Un polar glaçant et rythmé ayant pour fond les paysages de île d'Yeu.
    Les cadavres s'amoncellent les uns après les autres à un rythme glaçant. Qui se cache derrière ces morts à répétition ? Un tueur en série ? Plusieurs assassins ? La Gendarmerie de l'île est aux abois.
    C'est ce que va découvrir la Commissaire Lissie Meunier qui vient passer quelques jours de vacances à l'île d'Yeu au milieu de l'été 2004. Les habitants de l'île totalement stupéfaits. La Commissaire Meunier démêlera l'histoire ou plutôt les histoires et confondra les coupables avec son talent et sa force tranquille. Sa marque de fabrique.
    Il y a des morts dont l'odeur persiste bien longtemps après qu'on a mis leurs corps en terre. Est-ce le mort lui-même ou la terre dans laquelle il repose qui sentent le soufre ? Curieusement, ces cadavres en attirent parfois d'autres et le hasard est troublant.
    Pascal Gache nous tient en haleine du début à la fin. Une fois ce roman commencé, vous ne pourrez plus le lâcher !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pascal GACHE, originaire de Franche-Comté, habite et travaille à Genève. Il a passé de nombreuses vacances à l'île d'Yeu et y a même travaillé. Mort aux Vieilles est son premier roman.

  • Une tempête meurtrière au phare de Cordouan !
    Au lendemain du décès de Georges Pompidou, la mort s'invite à Cordouan. Le fils de l'un des gardiens du plus célèbre phare de France est découvert noyé au pied d'un carrelet, non loin de Royan. Sa fiancée, quant à elle, demeure introuvable. C'est dans ces circonstances étranges que Séraphin Cantarel, le conservateur des Monuments de France, se rend pour expertise dans ce « Versailles des mers » dont les fondations sont menacées par les coups de boutoir de l'océan. Tandis qu'en mer, le ciel se fait de plus en plus sombre, que l'Atlantique se creuse dangereusement, sur la côte, une chose est sûre : la tempête qui s'annonce risque d'être meurtrière à bien des égards... Entre terre et mer, une enquête aussi haletante que terrifiante.
    Découvrez un nouveau polar de Jean-Pierre Alaux, l'auteur de la célèbre série Le Sang de la vigne, avec une nouvelle enquête haletante entre terre et mer !
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    J'ai aimé passionnément la manière dont Jean-Pierre Alaux décrit ce majestueux phare de Cordouan, ce "Versailles de la mer" que je n'ai jamais eu l'occasion de découvrir de mes propres yeux. Sous la plume experte de l'auteur j'ai découvert petit à petit son histoire. J'ai gravi les 309 marches menant à la lanterne. J'ai tremblé sous les assauts et le bruit assourdissant des vagues claquant contre ses murs. J'ai ressenti la solitude et le privilège des gardiens de ce trésor. Je me suis réchauffée grâce au café de mes compagnons d'infortune (ou de fortune, justement). Au fil des pages, les images sont devenues concrètes. - croquignolle, Babelio
    Un roman policier plaisant, avec le portrait de personnages succulents. Que ce soit les parisiens, qui viennent enquêter ou les locaux et les traditions du coin. Nous allons déambuler sur les berges et les carrelets face au phare de Cordouan mais aussi à Royan. - gromit33, Babelio
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Homme de radio et de télévision, scénariste et surtout romancier, Jean-Pierre Alaux est l'auteur de la célèbre série Le Sang de la vigne (25 volumes chez Fayard) adaptée à la TV avec Pierre Arditi dans le rôle du fameux oenologue-enquêteur. Il est aussi le père de Séraphin Cantarel, le perspicace conservateur des Monuments de France dont les enquêtes conjuguent patrimoine et suspense. Désormais, les nouvelles pérégrinations de Séraphin s'inscrivent dans la collection Geste Noir.

  • Alice a disparu il y a 23 ans, sa mère n'a jamais perdu espoir, un jour le phare d'Orléon la ramènera.
    Il y a 23 ans, Alice, 5 ans, disparaissait au pied du phare de Chassiron. Le commissaire Eustache, en vacances sur l'Île d'Oléron, rencontre Mathilde, la mère de l'enfant. Troublé par cette femme portée par un inaltérable espoir « Le phare la ramènera » se dit-elle, il décide de reprendre l'enquête et se lance sur les traces de la fillette avec pour seul indice, un élastique retrouvé sur les lieux de la disparition. Commence alors une fouille où passé et présent se mêlent aux senteurs iodées.
    Le commissaire Eustache devra déterrer le passé afin de mener cette enquête qui semble perdue d'avance !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Née en 1961 en région parisienne, alors qu'elle prépare son bac littéraire, Line Dubief choisit d'interrompre ses études pour voyager. De petits boulots en petits boulots, de contrées en continents, toujours passionnée de lecture, elle finit par s'installer en Franche-Comté. Elle y élève ses deux enfants et reprend le cours de sa formation. ?Aujourd'hui, ingénieur d'études à l'université de Franche-Comté, elle partage sa vie entre son travail, ses enfants et petits-enfants, son ami, ses amis, son jardin et bien entendu les livres et, depuis plusieurs années, l'écriture.

  • En 2018, des ossements retrouvés dans un port de plaisance vont faire remonter des souvenirs douloureux et une affaire de disparition étrange datant de 1978...
    Le 7 novembre 1978, le pont qui relie le quartier de la Chaume au centre-ville des Sables est détruit. La population est sous le choc. Il est annoncé qu'un port de plaisance, Olona, sera construit à ce même emplacement. Cette série d'évènements reste une plaie ouverte pendant des années. Quarante ans plus tard, le 7 novembre 2018, des ossements sont retrouvés dans le port. Des souvenirs douloureux remontent à la surface. Le commissaire Roullin et son équipe mênent l'enquête sur cette période trouble, malgré la réticence des vieux Chaumois. On parle d'une double disparition qui avait alors fait grand bruit. À qui appartiennent ces restes et qu'ont-ils à voir avec le port ?
    Passé et présent s'entremêlent dans ce polar régional inspiré d'archives et faits historiques !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Thouars, Frédéric Bodin est journaliste dans un quotidien régional (La Nouvelle République du Centre-Ouest) à Niort, où il est arrivé à l'aube de ce XXIe siècle après avoir passé une vingtaine d'années à Nantes. Passionné de tout ce qui touche au chemin de fer depuis que, tout gamin, il voyait évoluer les énormes machines à vapeur en gare de Thouars, il est par ailleurs amateur de plongées dans les archives, il conjugue les deux dans ce premier roman.

  • Un homme dont la mort semble au premier abord à un accident est retrouvé à Lusignan. Loïc Maudy est appelé pour enquêter sur cette affaire intrigante.
    Suite à l'appel de son ami proche et capitaine de gendarmerie de la Brigade de Lusignan, Loïc Maudy lui vient en aide pour résoudre en enquête compliquée par ses liens familiaux et amicaux qu'il a sur place. Un des cousins éloignés de Franck, capitaine de la gendarmerie de Lusignan, est tombé d'une échelle. On pourrait penser à un accident mais de petites traces de sciure sont révélées sur les barreaux. Deux autres habitants de Lusignan, cousins de la première victime, sont retrouvés morts. Ce ne peut pas être un hasard.
    Daniel Guénand nous fait voyager à Lusignan, où les liens familiaux sont parfois plus complexes que ce qu'ils semblent être.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Daniel Guénand est né à La Rochelle dans une vieille famille protestante. Après des études classiques et un baccalauréat scientifique, il s'inscrit à la faculté de médecine de Bordeaux. À l'issue de ses études de chirurgie dentaire, il s'installe dans sa ville natale. Parallèlement à son acti­vité libérale, il occupe un poste hospitalo-universitaire à la faculté de Bordeaux.

  • Quel est le lien entre un tableau expressionniste et le cadavre d'un médecin ? À priori, rien ne semble lier ces deux évènements...
    Un tableau expressionniste, atrocement dérangeant, découvert dans un banal pavillon à l'occasion de l'inventaire de la succession d'un paisible retraité charentais. Le cadavre, celui d'un médecin apprécié de tous, horriblement exposé sur le croc d'un boucher du marché central de Royan. Deux mystères que rien ne semble relier et que va s'attacher à résoudre un binôme détonnant et complice : Basile Guérin, un père divorcé exilé volontaire dans une villa royannaise historique, et sa jeune patronne, Garance Baudouin, la séduisante et discrète commissaire-priseur de la cité balnéaire. Alors que l'enquête de police patine, les deux héros vont, de découvertes en découvertes et au péril de leurs vies, s'approcher d'une vérité cauchemardesque qui ébranlera avec fracas leurs certitudes les plus profondes, convoquant les fantômes d'un sombre passé que tous pensaient définitivement enfoui.
    Ce premier roman de Bertrand Morel vous bousculera dès les premières pages !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Bertrand Morel est né en 1981 à Reims où il grandit au sein d'une famille de six garçons. A vingt-deux ans, il quitte sa ville natale pour Paris afin de poursuivre ses études de droit à la faculté d'Assas, en se destinant à la profession de notaire, qu'il exerce aujourd'hui en région parisienne. Grand lecteur, il connaît bien le pays royannais, y séjournant régulièrement depuis sa petite enfance. La claire vision de ce que nous devons faire  est son premier roman.

  • Une tempête frappe sur l'île d'Aix et provoque bien des dégâts... Le commandant Fonte parviendra-t-il à élucider toute cette affaire ?
    L'île d'Aix. Le commandant Fonte la connaît bien puisqu'il habite sur la presqu'île de Fouras, en face. Mais cette nuit de tempête, il ne s'y rend pas pour son plaisir. Sur l'île d'Aix, alors que le joli mois de mai sort les habitants de leur torpeur hivernale, un homme disparaît brusquement tandis que sa voisine, une vieille dame originaire de l'île est retrouvée morte le lendemain d'une nuit de tempête. Le commandant Fonte et son équipe devront remonter l'histoire de cet homme alors que les évènements s'enchaînent sans suite logique ni piste valable...Comment a-til pu arriver à de tels extrêmes ? Mais la vérité est souvent une sale histoire.
    Un roman policier comme on les aime, truffé d'intrigues et de rebondissements !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Originaire des Deux-Sèvres, Florence Perron-Guignard est installée depuis 2002 en Charente-Maritime. Mariée et mère de trois grands enfants, elle vit dans la petite ville balnéaire de Fouras et travaille comme professeur-documentaliste dans un collège du département. Après avoir beaucoup voyagé, exercé de nombreux métiers passionnants et avoir lu énormément, elle a eu envie d'écrire un roman policier se déroulant sur l'île d'Aix.

  • Dolus malus Nouv.

    Dolus malus

    Patrick Lorphelin

    Une rencontre hasardeuse qui pourrait révéler le plus noir des secrets...
    Cela aurait pu commencer comme un roman à l'eau de rose... Laurent et Alexandra se rencontrent par hasard dans un hôpital, lui ne peut arrêter un saignement du nez. Elle, s'est foulée la cheville. Mais elle s'évanouit dans les bras de Laurent. Conduite dans une salle de soins, les infirmiers découvrent des blessures suspectes sur son corps. Le roman noir commence...
    Laurent est tout de suite soupçonné. Quelques jours après, elle disparaît et Laurent va tout faire pour la retrouver aidée par Karine Batigny, nouvellement promue au SRPJ de Rochefort qu'elle a déjà rencontré trois ans auparavant et qui ne l'a pas laissée indifférente. Au fur et à mesure de son déroulement cette affaire s'étend en Bretagne et concerne de plus en plus de protagonistes. Toute l'île d'Oléron est aux abois et en particulier le village de Dolus et le port de la Cotinière.
    Plonger au coeur de ce roman noir palpitant sous la belle plume de Patrick Lorphelin !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Patrick Lorphelin est né à Dieppe. En 2006 il sort son premier roman noir, Du sang sur la plage qui connaîtra un succès régional. Sept romans noirs suivront dont le dernier, Le pont des hasards paru en 2016. Il partage sa vie entre la Normandie et la Charente Maritime où se situe souvent l'action de ses thrillers. Patrick Lorphelin s'attache beaucoup plus à la psychologie des personnages qu'à l'intrigue policière proprement dite. Et si les victimes étaient parfois plus coupables que les assassins ...

  • Meurtres à Ré

    Didier Jung

    C'est l'hécatombe au sein de la prison. Les surveillants tombent comme des mouches les uns après les autres...
    Un matin de décembre, un promeneur découvre le cadavre d'un surveillant de la prison qui flotte au pied des remparts de Saint-Martin. L'adjudant-chef Chamaillard et son adjointe Jeanne Demange, une gendarme secrète et rigide qui a remplacé son fidèle Bernot, commencent leur enquête.
    Les premières questions qu'ils se posent : suicide ou meurtre ? La mort de la victime est-elle liée à sa vie professionnelle ou à des motifs personnels ? Aux premiers jours de l'enquête, ils découvrent avec étonnement l'existence d'un certain nombre de trafics au sein de la prison qui pourraient être liés à la mort du surveillant. L'autopsie révèle qu'il s'agit bien d'un meurtre. Un mois plus tard, un second surveillant est assassiné, puis un troisième. On découvre finalement un lien entre les trois victimes qui n'a rien à voir avec leur métier de surveillant. L'événement auquel ils ont tous trois participé quelques mois plus tôt, permettra de confondre l'auteur des faits.
    Didier Jung nous offre une enquête haletante en milieu carcéral !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né en 1946 à Paris, Didier Jung, après avoir obtenu le diplôme de l'Institut d'Études Politiques de Paris, débute sa carrière professionnelle en 1970 à la Société Nationale de !'Électricité et du Gaz à Alger. Deux ans plus tard, il entre chez EDF: il fera toute sa carrière au siège de l'entreprise, dans des fonctions très diverses, particulièrement dans le domaine international. Depuis sa retraite en 2006, il partage son temps entre la région parisienne et l'île de Ré. De 2006 à 2013, il a présidé une entreprise adap­tée de Nanterre, chargée de réinsérer des malades psy­chiques dans le monde du travail. Il en est aujourd'hui le secrétaire.

  • Mortel exil

    Laurence Jardy

    Un voyage au Japon qui prend une tournure effrayante...
    La nouvelle aventure du capitaine de gendarmerie Alexis Arkhipov et de sa collègue et épouse Rachel, en poste à Saint-Léonard-de-Noblat. Cette fois, à l'occasion de congés, il vont rejoindre au Japon Chloé, la fille de Rachel. Quand ils arrivent sur place, ils tombent en plein drame et en pleine enquête policière locale. Un des trois jeunes dont s'occupait Hiroshi, le conjoint de Rachel, Akihito, a été décapité au sabre, le suicide est leur première piste. Leur fils, Bogdan, est resté en Limousin, chez sa nourrice Betty, accaparé par des cauchemars sur la mort possible et prochaine de son père. Alexis s'en sortira-t-il ? Son couple tiendra-t-il ?
    Retrouvez Alexis et Rachel dans une nouvelle histoire des plus glaçantes !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Laurence Jardy est née à Aubusson le 12 décembre 1966. Son attirance pour les livres a commencé très tôt. Les personnages de roman l'ont toujours aidée à étoffer une réalité qu'elle juge trop terne. Elle admire l'écrivain japonais Haruki Murakami. Comme lui, elle pense qu'il existe quelque part des territoires encore vierges si on parvient à poser un regard autre sur ce qui nous entoure. Elle enseigne le français à des collégiens depuis une vingtaine d'années et ne se lasse pas de ces heures de cours qu'elle considère comme de vivifiantes conversations. Vent d'Est sur la collégiale est son premier roman. Elle vit à Saint-Léonard-de-Noblat.

  • À Rochefort, Mathilde rencontre un homme marginal et mystérieux, habitant à Fouras...
    Mathilde psychologue à Rochefort fait la connaissance tout à fait fortuitement de Guillaume, un être un peu marginal habitant Fouras. Rien ne semble les unir. Mais que cache vraiment la personnalité de Guillaume et qui pousse Mathilde à la découvrir ? C'est à ce jeu du chat et de la souris, auquel se livre ce couple que vous invite Patrick Lorphelin sur la presqu'île de Fouras où d'étranges disparitions inquiètent toute la population. Auteur de dix thrillers il situe cette nouvelle intrigue dans le pays rochefortais qu'il connaît bien pour y résider maintenant depuis plus de huit ans.
    Mathilde découvrira-t-elle ce que cache Guillaume ? Découvrez ce qu'il se passe sur la presqu'île de Fouras, où d'étranges disparitions inquiètent toute la population !
    EXTRAIT
    Mathilde n'a pas bien dormi. Son accident de la veille l'a marquée. Elle a des remords envers Guillaume. Vers trois heures du matin, elle s'est réveillée et des idées sombres ont hanté son esprit.
    Elle s'est imaginé qu'on retrouve, ce matin, l'homme décédé, mort d'un traumatisme crânien et qu'elle soit accusée de non-assistance à personne en danger. De plus, elle s'est remémoré les deux patients qui se sont suicidés ces dernières semaines. Pourquoi n'a-t-elle vu rien venir ? Elle les suivait, avait des rendez-vous avec eux régulièrement. Ils avaient tous les deux le même point commun. Ils allaient mieux, reprenaient goût à la vie. Elle leur avait même demandé, et ils étaient d'accord, de diminuer leur dose d'antidépresseurs. Et pourtant ? Elle se sent coupable de ces deux échecs.
    Ce soir, elle partira un peu plus tôt de l'hôpital et se rendra chez Guillaume, juste pour prendre de ses nouvelles. Elle ne peut pas l'appeler puisqu'il n'a pas de téléphone pour tenter de le joindre.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Patrick Lorphelin est né à Dieppe. En 2006 il sort son premier roman noir, Du sang sur la plage qui connaîtra un succès régional. Sept romans noirs suivront dont le dernier, Le pont des hasards paru en 2016. Il partage sa vie entre la Normandie et la Charente Maritime où se situe souvent l'action de ses thrillers. Patrick Lorphelin s'attache beaucoup plus à la psychologie des personnages qu'à l'intrigue policière proprement dite. Et si les victimes étaient parfois plus coupables que les assassins ...

  • Le meurtre de Jérôme Calmel n'étonne personne au sein de son entreprise, mais qui a pu passer à l'acte ?
    Plongez au coeur des machinations d'une entreprise ultramoderne dans laquelle intimidations, manoeuvres, complots et harcèlements, sont le lot quotidien des différentes strates de dirigeants. Un soir de novembre 2013, sur la Technopole du Futuroscope, dans la Vienne, après qu'un orage d'une violence inhabituelle a frappé le site. Le corps de Jérôme Calmel, PDG de Ouijécoute, société de pointe en matière de gestion téléphonique, est retrouvé dans la boue du caniveau, criblé de balles. Sa mort ne surprend personne : il était unanimement haï. Mais qui a eu le courage ou l'inconscience de passer à l'acte ? Menée par l'électrique, l'excitante, la sémillante Sarah Belliard et ses collègues policiers poitevins, l'enquête vous fera rencontrer des personnages hauts en couleur-et en vices!- et vous conduira sur la seule piste à laquelle vous ne pouviez pas songer...
    Ce roman de Alain Bouchon vous plongera au coeur d'une entreprise et de tous les vices qu'elle peut avoir !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né dans la petite école publique de Vançais, au sud des Deux-Sèvres, Alain Bouchon a passé toute sa jeunesse à Celles sur Belle, où il réside encore aujourd'hui. Après des études de droit à l'université de Poitiers, il a rejoint le secteur mutualiste niortais, qu'il ne quittera plus. Curieusement, ce sont ses voyages professionnels à travers l'Europe qui lui ont révélé l'intérêt et la particularité de sa région. Niort et la main morte est son premier ouvrage.

  • Quel jeu Mary Ann Lavallière a-t-elle réellement à jouer ?
    Un jour Mary Ann Lavallière, se fait renverser par une voiture. Le lendemain, sur son lit d'hôpital, elle apprend qu'elle est la riche héritière d'un homme qui a beaucoup compté pour elle. Elle réalise alors qu'elle est peut-être au centre d'une machination diabolique. Quel jeu joue-t-elle vraiment ? Patrick Lorphelin situe son roman sur la presqu'île de Fouras et sur l'île d'Oléron où les autochtones sont souvent divisés sur les enjeux économiques de leur région. Il décrit savamment des personnages, des décors et des sentiments profonds tout en laissant le suspense évoluer jusqu'à la dernière page...
    Patrick Lorphelin, comme à son habitude, nous offre un récit des plus palpitants sur la presqu'île de Fouras ! 
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Patrick Lorphelin est né à Dieppe. En 2006 il sort son premier roman noir, Du sang sur la plage qui connaîtra un succès régional. Sept romans noirs suivront dont le dernier, Le pont des hasards paru en 2016. Il partage sa vie entre la Normandie et la Charente Maritime où se situe souvent l'action de ses thrillers. Patrick Lorphelin s'attache beaucoup plus à la psychologie des personnages qu'à l'intrigue policière proprement dite. Et si les victimes étaient parfois plus coupables que les assassins ...

  • La vengeance par amour n'annonce jamais rien de bon. Clara Malimbe va l'apprendre dans une enquête marquante...
    Juillet 2016, Marseille. La capitaine de police Clara Malimbe est foudroyée lorsqu'elle apprend l'assassinat de Sami Messadec, l'homme qu'elle aimait en secret. Son but : venger sa mémoire à tout prix. Une enquête minutieuse commence, celle-ci l'emmènera jusqu'à Limoges et marquera à jamais sa vie au fer rouge.
    Juillet 2020. À Limoges, c'est la fin du confinement. Marika Farkas quitte momentanément ses fonctions à l'hôtel de police, direction Marseille et les vacances. Mais dès qu'elle arrive dans la cité phocéenne, une femme et un homme sont retrouvés morts sur la plage de Pointe Rouge. Cette affaire la replongera dans les limbes de son passé avec Sami, le père de sa fille, assassiné 4 ans plus tôt. Comment sortir de la spirale infernale dans laquelle sont plongées les veuves de juillet ?
    Laurine Lavieille, de sa belle plume, nous offre un roman percutant et déchirant !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Laurine Lavieille est enseignante et vit à Limoges. Elle a suivi des études de Lettres et s'est spécialisée dans les littératures populaires et les cultures médiatiques.
    Elle est passionnée de littérature, de cinéma et d'arts en tout genre. Ce profil éclectique lui a permis d'orchestrer la réalisation de cet ouvrage inédit, mêlant photographies, dessins, textes et incrustations.

  • Malgré le drame de l'an dernier, quatre amies décident de continuer à pratiquer l'escalade et partent en Nouvelle-Aquitaine.
    Quatre copines férues d'escalade.
    Quatre amies qui partent ensemble chaque été en vacances pour pratiquer leur passion.
    Quatre camarades qui hésitent à repartir à cause d'un drame vécu l'année précédente.
    Quatre filles qui vont disparaître... les unes après les autres. Ce thriller se déroule entièrement en Nouvelle-Aquitaine. Principalement à Poitiers, avec des incursions à Bordeaux, Soyaux, Dax et Villeneuve­sur-Lot.
    Poitiers, Bordeaux, Soyaux, Dax, Villeneuve-sur-Lot,... Chaque ville sera un pas de plus vers le précipice pour ces quatre jeunes filles. Un polar régional glaçant qui vous fera atteindre les sommets de l'angoisse !
    EXTRAIT
    Marion dormit mal cette nuit-là. Elle pressentait que Céline refuserait la proposition malgré l'insistance de Laura.
    Mais pourquoi tenait-elle tant à ce projet, en définitive ? Les gorges du Verdon ou ailleurs, après tout... ! Pourvu que ce ne soit pas les Alpes, le reste l'importait peu.
    Jusque-là, Marion n'avait jamais organisé ou même poussé à une quelconque destination pour leur semaine traditionnelle d'escalade. Chloé en était davantage l'instigatrice, avec l'aide de Laura. Pourtant, cette fois, Marion s'obstinait à ce qu'un nouveau séjour soit organisé, pour oublier un peu les vacances gâchées de l'année précédente. Enfin, comme si on pouvait oublier...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Parallèlement à son travail de chargé d'études à l'lnsee, Jean-Pierre Ferret écrit des romans depuis 1990. Après les avoir tenus secrets, il décide en 2011 d'auto-éditer La Prune mauve. En 2018, Jean-Pierre Ferret propose au public son neuvième roman. Passionné de voyages, il s'en est souvent inspiré pour ses livres mais il tient majoritairement ses récits dans des régions françaises telles que l'Aquitaine, la Vienne, le Lot-et-Garonne ou encore la Charente.

  • Dans un village nantais dans lequel rien ne se passe, la découverte du corps d'une victime vient tout bouleverser...
    Printemps 2017, la campagne présidentielle bat son plein. Dans un petit village du vignoble nantais un mystérieux tueur en série refait son apparition près de 40 ans après son premier crime. Seul indice pour la police : des références aux dix commandements. Un polar minutieusement construit où se mêlent résonances politiques et religieuses.
    Entre souvenirs, actualité et intrigue policière bien ficelée, Anne Mesdon nous offre un polar captivant qui nous mène au coeur de la culture et vie nantaise.
    EXTRAIT
    Marie-Hélène me fait signe et je pénètre dans la petite cour. Cela me fait tout drôle d'être là. Je connais bien la maison. Un lieu que je pratiquais peu dans l'enfance mais quelques souvenirs quand même, en ces temps anciens, les uns allaient chez les autres sans plus de manières. La maison a été restaurée. C'est fonctionnel. L'endroit est beau, bien planté au-dessus des coteaux avec vue sur le « port », juste une cale. Cela me fait remonter une bouffée de sensations. Mon père a travaillé au port et toute gamine, j'allais à sa rencontre le midi. Je m'éloignais du hameau, à l'époque la notion des distances n'était pas la même pour une enfant, et je traversais les vignes et m'engageais dans la sente qui mène à la Sèvre. Mystère des impressions, quand j'allais de ce côté du hameau, c'était comme si je m'engageais en terre inconnue, voire hostile. Peut-être est-ce lié à quelques rencontres de garnements du bourg venus faire la loi dans cette partie du village. Ce n'était pas mon domaine, mon terrain de manoeuvres. Marie-Hélène quitte son portable et vient m'embrasser :
    - Nanie ! Je suis contente de te voir. Tu sais, on n'en sortira jamais de ces histoires de corbeau, de ces crimes et de toute cette saleté qui va avec. J'étais avec Monique Méran du bourg. Un corps vient d'être trouvé à la sortie de Rochefort. Il n'est pas encore identifié. Il a dû séjourner quelque temps dans le fossé.
    CE QU'EN DIT LA CRITIQUE
    "Précisément, il n'y a pas, à ma connaissance, d'écrivain(e) qui parle aussi bien du vignoble planté de gros plan et de (melon) muscadet. Les rares collines de ce haut pays, creusé par le fossé de la Sèvre, méritent sa « diseuse ». Ce qui prouve la qualité de l'auteur sensible à l'ambiance obsolète de la campagne, aux anciennes haines recuites, à l'amitié passée et renouvelée, aux conversations relevées comme en passant, à l'art de construire un récit très inquiétant où chacun retrouve son chat, et va à la messe le dimanche... C'est aussi là que ça décline, forcément. Anne Mesdon n'est pas dupe." - Gérard Guicheteau pour Breizh Info
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Anne Mesdon est née en 1950 dans un petit village situé en plein coeur du vignoble nantais. Elle a travaillé à l'université puis au rectorat de Nantes comme secrétaire administrative. Élue locale, elle se consacre aujourd'hui à des missions d'ordre social. Attachée à ses origines, elle se saisit de périodes passées auxquelles elle mêle des éléments autobiographiques pour construire ses récits. Anne Mesdon revient après 5 ans d'absence et sort son premier polar aux éditions La Geste.

  • Des secrets de famille bien gardés refont surface...
    Paul Courtois, pharmacien récemment retraité, a réuni sa femme et ses trois enfants dans la villa familiale située à Royan dans le quartier de Pontaillac. Il leur annonce qu'il projette de vendre la propriété. Mais de graves révélations de ses proches vont l'amener à reporter son projet. Quel est donc ce ou ces secrets bien gardés ? Vous le découvrirez au fil des pages de ce thriller qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière.
    Patrick Lorphelin après avoir situé son dernier roman à Fouras, revient en Charente-Maritime dans la région de Royan pour décrire sur un ton léger, avec une touche d'humour, les péripéties de cette famille charentaise.
    Découvrez un thriller charentais au ton humoristique et suivez les aventures de la famille Courtois !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Patrick Lorphelin est né à Dieppe. En 2006 il sort son premier roman noir, Du sang sur la plage qui connaîtra un succès régional. Huit romans noirs suivront dont le dernier, Un aller sans retour pour Fouras paru au Geste noir en 2019.
    Il partage sa vie entre la Normandie et la Charente-Maritime où se situent souvent l'action de ses thrillers.
    Patrick Lorphelin s'attache beaucoup plus à la psychologie des personnages qu'à l'intrigue policière. Et si les victimes étaient parfois plus coupables que les assassins...

  • Croque-mort digital, vous connaissez ? Un métier dans l'ère du temps...
    L'utilisation d'Internet laisse de nombreuses traces numériques : historique, comptes, identifications bancaires, mots de passe... Des réseaux sociaux en passant par des abonnements à des revues, tout est sauvegardé. Au décès d'une personne, ces données restent en ligne, accessibles en quelques clics. La famille du défunt peut alors faire appel à un croque-mort digital qui est chargé d'effacer ces traces et de procéder ainsi à de véritables obsèques numériques. C'est le métier que pratique Maud Beloze. Envoyée à Oléron pour une mission spéciale, elle découvre avec effroi qu'il vaut mieux que les morts emportent certains de leurs secrets dans la tombe...
    Un premier roman surprenant qui ne vous laissera pas indifférent !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Après des études de lettres modernes, Bertrand Dumeste a longtemps été tiraillé entre les livres et les bancs de l'école. D'abord professeur puis libraire, il est aujourd'hui en passe de retourner vers l'enseignement.
    L'écriture, il la pratique depuis qu'il a eu un stylo entre les mains. Ouvert à tout, il a écrit de nombreuses nouvelles, dont certaines ont été primées lors de concours, mais aussi des contes pour enfants et des scenarii de courts-métrages. Meurtre sur le Bassin est son premier roman.

  • Un cadavre retrouvé sur une plage...
    Sur une petite plage de l'île d'Oléron, un jeune homme est retrouvé mort, à demi enseveli dans le sable. Raymond Eustache, commissaire de police de La Rochelle, est dépêché sur place. Au rythme enivrant des effluves marins et des pineaux charentais, il arpente les marais salants sauvages et les vignobles de l'île. Au fil de ses rencontres, il s'imprègne de la vie insulaire. Alors que se profile la courte vie de la victime, les circonstances du meurtre se dessinent pour faire resurgir un passé implacable et douloureux.
    Suivez pas à pas l'enquête du commissaire Raymond Eustache et découvez l'île d'Oléron au fil de ses investigations !
    EXTRAIT
    Les deux enquêteurs parlent peu et respirent pleinement comme pour se ressourcer des bienfaits de ces espaces naturels et vivants. Ils entendent derrière eux la sonnette d'un cycliste qui les avertit avant de les dépasser. Ils croisent un couple, main dans la main, elle un peu plus âgée, lui un peu plus frileux avec un chèche coloré autour du cou. Quelques instants plus tard, ils aperçoivent, sur leur gauche, deux pins parasols qui jouxtent une longue bâtisse basse, blanche aux volets bleus. Devant, sont déjà installés plusieurs clients autour des nombreuses tables protégées du soleil par de grands parasols. Juste en face, sur le canal de l'écluse, trois petites cabanes alignées, perchées sur des pilotis s'avancent au-dessus de l'eau et tendent leurs carrelets relevés prêts à plonger, pour emprisonner dans leurs mailles, poissons et crevettes.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Née en 1961 en région parisienne, alors qu'elle prépare son bac littéraire, Line Dubief choisit d'interrompre ses études pour voyager. De petits boulots en petits boulots, de contrées en continents, toujours passionnée de lecture, elle finit par s'installer en Franche-Comté. Elle y élève ses deux enfants et reprend le cours de sa formation. ?Aujourd'hui, ingénieur d'études à l'université de Franche-Comté, elle partage sa vie entre son travail, ses enfants et petits-enfants, son ami, ses amis, son jardin et bien entendu les livres et, depuis plusieurs années, l'écriture. Meurtre sur Oléron est son premier roman.

  • Cet accident de voiture n'était-il qu'un tragique accident ?
    Cholet ! Voilà une nouvelle destination pour Julie Lantilly appelée d'urgence en renfort : une collègue a trouvé la mort dans un banal mais tragique accident de voiture.
    On demande à la journaliste saumuroise de venir renforcer l'équipe choletaise le temps de recruter un nouveau collaborateur. Julie découvre, entre autres, le fameux carnaval : une fête ébouriffée où toutes les extravagances sont permises. Aussi, grande est la surprise de la jeune femme quand, en plein milieu de la fête, quelqu'un vient lui faire remarquer que la collègue qui s'est tuée, n'avait rien à faire là où s'est produit l'accident ! Il n'en fallait pas plus pour éveiller la curiosité de Julie Lantilly. Pourquoi aurait-on agressé cette dame sans histoire ? Comment est-ce possible dans ce milieu où il y a une place pour chaque chose et chaque chose est à sa place ? Il ne faut jamais se fier aux apparences !
    Accompagnez Julie Lantilly dans cette nouvelle aventure à Cholet !
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Gino Blandin est enseignant. Auparavant, il a été foreur pétrolier. Auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire de Saumur, dont L'Histoire du Centre Hospitalier de Saumur (Prix Politi 1996), il écrit aussi des romans policiers dont le cadre est la région saumuroise.

  • L'inspecteur Dumontel revient pour une enquête où politique et meurtre sont étrangement mêlés...
    Quatrième tome de la série « Meurtres en Limousin », Lune de miel à la morgue présente un Dumontel affaibli, en proie à des doutes et à des démons qui le poursuivent depuis la mort de sa collègue Rachida. Une jeune fille vêtue d'une robe de mariée en organza est retrouvée morte au pied du monument aux morts de Cieux. Aucune trace de violence ou de sang et la jeune fille reste inconnue des services de police. Peu de temps après, une autre jeune fille est découverte dans la même mise en scène macabre.
    Dumontel va devoir comprendre les raisons de cette mise en scène sordide et tenter de démêler les fils de ce jeu de marionnettes étrangement lié aux monuments aux morts et à la Grande Guerre.
    C'est le 5e roman de Franck Linol chez Geste Éditions.
    Franck Linol, comme à son habitude, mêle action, bon vin, réflexions philosophiques, politiques et déambulations dans les rues de Limoges et dans la campagne limousine.
    EXTRAIT
    Dumontel s'approcha, suivi par ses trois collègues et vit.
    Le monument avait été installé le long du trottoir, avec une simple grille basse en fer forgé qui délimitait l'espace commémoratif. Une plaque en marbre avec l'inscription : « Aux veuves et orphelins victimes de la guerre. » On y voyait la statue d'une jeune femme - une paysanne - vêtue d'une capeline avec une capuche qui recouvrait sa tête. Au sol, des couronnes de fleurs et des graviers blancs.
    La statue avait la tête penchée sur le côté et elle regardait vers le parterre. Ses yeux pétrifiés fixaient un corps allongé entre les deux couronnes.
    Le corps d'une jeune femme habillée d'une robe de mariée en tulle ou en organza. L'étoffe était transparente, légère, un peu rigide et aux
    reflets changeants. Son visage, recouvert d'un voile garni de petites perles, était blafard comme le brouillard de l'étang. Elle semblait dormir. Les deux
    mains rassemblées sur sa poitrine tenaient deux fleurs artificielles : un coquelicot rouge au coeur noir et un un bleuet.
    Une gisante.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Comme pour les précédents polars de Franck Linol, les pages tournent toutes seules. On rentre dans l'histoire, on retrouve avec délectation notre Limoges nimbé d'une atmosphère sombre et glauque, à l'unisson avec le spleen de Dumontel. - Christian Laine, Potentia Verborum
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Franck Linol est né à Limoges où il est aujourd'hui enseignant et formateur à l'IUFM. Grand amateur de romans policiers, il apprécie tout particulièrement les atmosphères d'Henning Mankell et l'expression du sentiment tragique de la vie chez Jean-Claude Izzo. Il avoue un réel attachement pour l'oeuvre de René Frégni. Il s'est lancé dans l'écriture pour simplement raconter des histoires, mais aussi pour témoigner des dérives d'une société devenue dangereuse pour la liberté de chacun.

  • Quand un violent meurtre fait resurgir le passé d'un enquêteur...
    Adrien Lugagne, 60 ans, veuf et solitaire, est assassiné de manière brutale entre Mézières-sur-Issoire et Saint-Barbant. Franck Dumontel et son jeune coéquipier, Dany Marval, sont chargés de cette enquête. Sur les traces du tueur, c'est aussi tout le passé de Franck Dumontel qui revient à la surface, découvrant ainsi de terribles secrets. Arriveront-ils enfin à coincer le tueur qui se joue d'eux ? Cette galerie de personnages acérés et attachants entraîne le lecteur dans d'angoissantes histoires où passé et présent se mélangent.
    Une plume originale et sombre qui ne manque pas de surprises, dans la lignée des polars de Fred Vargas, Jean-Claude Izzo ou René Frégni.
    EXTRAIT
    Il jeta son mégot de Gitane dont le bout encore incandescent grésilla furtivement au contact d'une flaque d'eau. Il pesta contre les chercheurs de girolles qui déjà commençaient leur pillage. « Ils vont encore tout bousiller ! », se dit-il en redressant la barrière.
    Ce fut sa dernière pensée. Adrien Lugagne ne vit pas la silhouette qui surgit par derrière. Il s'affaissadans la boue du chemin, le crâne écrasé au niveau de l'occiput par un choc d'une violence inouïe.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un excellent polar en Haute-Vienne qui m'a donné envie de découvrir la suite des aventures de Dumontel ! - Sweety, Booknode
    [Ce polar] se déguste comme un grand cru, on le savoure lentement, avec volupté, même si la curiosité est bien là, parce que l'intrigue est bougrement bien ficelée. - Christian Laine, Potentia Verborum
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Franck Linol est né à Limoges où il est aujourd'hui enseignant et formateur à l'IUFM. Grand amateur de romans policiers, il apprécie tout particulièrement les atmosphères d'Henning Mankell et l'expression du sentiment tragique de la vie chez Jean-Claude Izzo. Il avoue un réel attachement pour l'oeuvre de René Frégni. Il s'est lancé dans l'écriture pour simplement raconter des histoires, mais aussi pour témoigner des dérives d'une société devenue dangereuse pour la liberté de chacun.

empty