Omnibus

  • Le Chien jaune

    Georges Simenon

    • Omnibus
    • 25 February 2021

    L'incontournable !A Concarneau, le sort s'acharne sur les joueurs d'une banale partie de carte...L'incoutournable !Des notables peu recommandables...A Concarneau, des faits troublants mettent la ville en émoi. On tente d'assassiner M. Mostaguen, au sortir de sa partie de cartes quotidienne à l'Hôtel de l'Amiral. Le sort s'acharne sur ses partenaires, car, deux jours après l'arrivée de Maigret, Jean Servières, rédacteur au Phare de Brest, disparaît ; le siège avant de sa voiture est maculé de sang. M. Le Pommeret meurt chez lui, empoisonné. Le docteur Michoux pense être le suivant. Adapté pour le cinéma, en 1932, dans un film de Jean Tarride, avec Abel Tarride (Commissaire Maigret), Robert Le Vigan (Docteur Michoux) et pour la télévision en 1968, par Claude Barma, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), puis en 1988, dans une réalisation de Pierre Bureau, avec Jean Richard (Commissaire Maigret) et Eléonore Hirt (Mme Michoux).Retrouvez Simenon au Livre de Poche et dans les anthologies publiées chez Omnibus, une collection des Presses de la Cité.

  • Le Coup-de-Vague

    Georges Simenon

    Jean a toujours vécu heureux avec ses deux tantes, dans son village de marsilly, non loin de la rochelle.
    Il aime son travail de bouchoteur, sa moto et une partie de billard de temps à autre ; la vie lui semble unie, simple, sans mystère. mais un incident lui fera découvrir que le village n'est pas aussi serein qu'il le paraît et que ses tantes elles-mêmes cachent des secrets. on l'oblige à partir et, lorsqu'il revient, le village a repris son visage impassible. curieuse sérénité.

  • Quand le destin frappe à la porte Le banquier Perret-Latour vit retiré dans son appartement de la place Vendôme, entouré de quelques domestiques et protégé par sa gouvernante. Dans son existence régulière et ordonnée surviennent trois événements qui vont réveiller le passé et rendre sa vitalité au vieil homme.
    Adapté pour la télévision en 1978, par Jean-Paul Sassy, avec Jacques Dumesnil (François Perret-Latour), Malka Ribowska (Mme Daven), Macha Méril (Jacqueline), Mony Dalmès (Jeanne).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Introspection et rédemption René Maugras, un des magnats de la presse parisienne, tombe foudroyé après un déjeuner au Grand Véfour où, chaque mois, il retrouve les amis de ses débuts, tous également devenus des célébrités dans leur domaine. Maugras, paralysé et privé de l'usage de la parole, est hospitalisé à Bicêtre sous la surveillance du grand neurologue Audoire...
    Adapté pour la télévision en 1977, par Louis Grospierre, avec Michel Bouquet (Maugras), Claude Jade (Blanche), Dani (Lina), Catherine Salviat (la fille de Maugras), Bernard Dhéran (Professeur Besson), Roland Dubillard (Clabaud).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Besoin d'être aimée Une lettre d'Odile Pointet à son frère Bob lui apprend qu'elle vient d'abandonner la maison familiale : elle a décidé de quitter Lausanne pour Paris. Ce n'est pas une fugue ; elle songe au suicide. Avec l'accord de son père, Bob, fort inquiet, se rend aussitôt à Paris.
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • L'escalier de fer

    Georges Simenon

    La première note fut écrite au crayon, sur une feuille de bloc-notes de la grandeur d?une carte postale. Il ne crut pas devoir mettre la date complète. « Mardi. Crise à 2 h 50. Durée 35 minutes. Colique. Mangé purée de pommes de terre au déjeuner. » Il fit suivre le mot déjeuner du signe moins, qu?il entoura d?un cercle, et, dans son esprit, cela voulait dire que sa femme n?avait pas pris de purée.
    Il y avait des années que, par crainte d?engraisser, elle évitait les féculents.

  • Les complices

    Georges Simenon

    Remords éternels Après l'inspection d'un de ses chantiers, Joseph Lambert rentre en voiture avec sa secrétaire, Edmonde Pampin. A Château-Roisin, le car d'une colonie de vacances transportant une quarantaine d'enfants évite la voiture de Lambert, alors que celui-ci, qui use de privautés avec sa passagère, roule au milieu de la chaussée. Lambert continue sa route. De retour à Tréfoux, il apprend que le car a heurté le parapet puis a pris feu ; tous ses occupants sont carbonisés, sauf une petite fille grièvement brûlée...
    Adapté pour la télévision en 1999, par Serge Moati, avec Renaud Verley (Pierre Lambert), Sophie Broustal (Claire), Eva Darlan (Nicole Lambert), Catherine Arditi (Françoise).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Sales gosses Le lendemain du départ de Hambourg du Polarlys, on découvre le corps du conseiller de police, von Sternberg, embarqué précipitamment et assassiné, la nuit même, dans sa cabine. Le capitaine Petersen, commandant du cargo mixte, trouve un journal dans la poche du policier et déduit qu'il transporte à son bord l'homme qui a tué d'une piqûre de morphine une jeune Parisienne, Marie Baron, quelques jours auparavant. Plusieurs passagers peuvent être soupçonnés... Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • L'âne rouge

    Georges Simenon

    • Omnibus
    • 14 June 2012

    Quand le père imite le fils Jean Cholet, jeune journaliste à la Gazette de Nantes, vit chez ses parents, une famille de petits employés consciencieux et effacés. Un soir, alors qu'il assiste à son premier banquet officiel, il se laisse aller à boire outre mesure et provoque un scandale puis échoue dans un cabaret, L'Ane Rouge, dont l'ambiance l'attire désormais irrésistiblement...
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Crime impuni

    Georges Simenon

    On meurt mieux en Amérique Mme Lange, à Liège, loue des chambres garnies à des étudiants. Depuis trois ans, elle a parmi ses locataires un Polonais qui prépare son doctorat en sciences mathématiques, Elie, garçon studieux et pauvre. Michel Zograffi, un jeune Roumain, issu d'une famille aisée, vient prendre pension complète chez Mme Lange. Il essaie, en vain, d'obtenir l'amitié d'Elie et séduit la fille de Mme Lange, Louise. Elie surprend cette intimité...
    Adapté pour la télévision en 1995, par Péter Gárdos, avec Christian Vadim (Michel Gara), János Bán (Daniel Potok), Anne-Marie Pisani (Carlotta).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Le fils

    Georges Simenon

    Est-ce que ces deux mots-là te font sourire ? Suffisent-ils à trahir ma gêne ? Je n'ai pas l'habitude de t'écrire. Au fait, je me rends soudain compte que je ne t'ai plus écrit depuis le temps où, enfant, tu partais en vacances plus tôt que moi avec ta mère et où je t'envoyais de courts billets. Je commençais le plus souvent par « Fiston », parfois par « Grand garçon », quelquefois, je m'en souviens, par « Petit homme ». Dans la vie de tous les jours je dis « fils » et, quand j'ai essayé d'écrire ce mot seul en haut de ma page, il m'a paru à la fois nu et solennel. « Mon fils », d'autre part, me fait penser à un testament.

  • Lorsqu'ils se rencontrent au milieu de la nuit dans un bar de Manhattan, Kay et Franck sont deux êtres à la dérive. Lui, acteur naguère célèbre, proche de la cinquantaine, tente d'oublier que sa femme l'a quitté pour un homme plus jeune. Elle, chassée de la chambre qu'elle partageait avec une amie, n'a plus même un endroit pour dormir... Mais si l'attirance entre eux est réciproque, peut-elle suffire à leur faire oublier les blessures de la vie ? Redoutant de la perdre, jaloux de son passé et des hommes qu'elle a connus, aussi peu sûr d'elle que de lui, Franck sera bien près de saccager cet amour qui est peut-être sa nouvelle chance...
    Georges Simenon nous guide au coeur de la grande ville, dans l'ombre de ces deux errants, avec la vérité et l'humanité qui lui ont attaché des millions de lecteurs et lui confèrent une des toutes premières places parmi les romanciers du XXe siècle.

  • L'espion le mieux payé de la guerre 14-18 Un matin du mois d'août, un petit-bourgeois, M. Bouvet, meurt subitement, en feuilletant les images d'un bouquiniste des bords de la Seine, non loin de son appartement du quai de la Tournelle. On le croit sans famille. La scène ayant été photographiée par un étudiant américain, son portrait est diffusé par la presse. Une femme se présente et reconnaît le mort comme étant son mari, Samuel Marsh, sujet américain, dont elle a perdu la trace, il y a vingt ans, alors qu'il exploitait une mine d'or au Congo.
    Adapté pour la télévision en 1980, par Guy-André Lefranc, avec Pierre Risch (M. Bouvet), Andrée Tainsy (Mme Blanche), Renée Faure (Mme Lair), Georges Chamarat (le clochard), Victor Garrivier (Inspecteur Beaupère).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • L'Affaire Saint-Fiacre

    Georges Simenon

    • Omnibus
    • 25 February 2021

    Où un dîner livre l'énigme - " Un crime sera commis à l'église de Saint-Fiacre pendant la première messe du jour des Morts. " Tel est le message reçu par la police de Moulins qui en a averti la P.J. de Paris. Maigret se rend aussitôt dans ce village de l'Allier où il a passé son enfance... Où un dîner livre l'énigme " Un crime sera commis à l'église de Saint-Fiacre pendant la première messe du jour des Morts. " Tel est le message reçu par la police de Moulins qui en a averti la P.J. de Paris. Maigret se rend aussitôt dans ce village de l'Allier où il a passé son enfance ; son père était le régisseur du château. Il assiste à cette messe où la comtesse de Saint-Fiacre meurt d'une crise cardiaque. Le commissaire comprend que cette mort a été provoquée par une émotion violente : il trouve, dans le missel de la comtesse, un papier qui ressemble à une coupure de journal ; on y annonce la mort de Maurice, fils de la châtelaine.Adapté pour le cinéma en 1959, sous le titre Maigret et l'affaire Saint-Fiacre, par Jean Delannoy, dialogues de Michel Audiard , avec Jean Gabin (Commissaire Maigret), Valentine Tessier (Comtesse de Saint-Fiacre), Michel Auclair (Maurice, son fils), Robert Hirsch (Lucien Sabatier) et pour la télévision en 1980, dans une réalisation de Jean-Paul Sassy, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), puis en 1995, par Denys de La Patellière, sous le même titre, avec Bruno Cremer (Commissaire Maigret), Jacques Spiesser (Comte de Saint-Fiacre), Anne Bellec (Mme Maigret), Claude Winter (Comtesse de Saint-Fiacre).Retrouvez Simenon au Livre de Poche et dans les anthologies publiées chez Omnibus, une collection des Presses de la Cité.

  • Le confessionnal

    Georges Simenon

    était, avec ses véritables goûts ? - Un frappé au chocolat. Et, comme il s'y attendait, il vit une petite lueur amusée dans ses yeux. Cette lueur n'y était-elle pas déjà tout à l'heure, dès leur rencontre, et n'y avait-il pas la même gaieté narquoise dans ses propres yeux ?

  • Est-ce que l'incident de dimanche a l'importance que je suis tenté de lui attribuer ? On ne peut même pas, sans exagération, parler d'incident. Une rencontre fortuite, dans la rue. Un couple inconnu dans la foule parisienne. Un échange de regards. Pourtant, depuis trois jours, mon humeur 'a changé et des décisions que je croyais définitives ne me le paraissent plus autant. Je ne les évoque pas d'une façon dramatique, ni sentimentale. Je ne suis qu'un homme quelconque parmi les autres, les millions, les milliards d'autres, ceux qui vivent, ceux qui naissent et ceux qui meurent à l'instant où j'écris, sans compter les centaines de milliards d'êtres plus ou moins semblables à moi qui ont foulé la même terre, respiré le même air, connu le même rythme des saisons.

  • Novembre

    Georges Simenon

    Dans la grisaille de l'existence qu'ils vivent en banlieue, les membres de la famille Le Cloanec se côtoient, mais ne se parlent guère. La mère est alcoolique, le père, indifférent et lointain ; le frère et la soeur ont chacun leurs occupations précises et leur vie à part. Une bonne récemment engagée va jeter le trouble dans la maison. Devenue la maîtresse du jeune Olivier, qui en est très épris, Manuela éveille les désirs du père Le Cloanec auquel elle accordera également ses faveurs.

  • Un jour, en revenant de quimper, jules guérec renverse un petit garçon et le tue ; il s'enfuit, paniqué.
    L'essentiel pour lui est de cacher l'accident à ses deux soeurs, les "demoiselles de concarneau". englué dans ses mensonges, il cherche à secouer le joug familial en rencontrant en cachette marie, la mère du petit garçon. mais les demoiselles refusent de le laisser les quitter pour une autre femme et décident de se battre pour le "sauver".

  • Lettre à mon juge

    Georges Simenon

    • Omnibus
    • 14 June 2012

    Confession d'un condamné à mort Condamné pour l'assassinat de sa maîtresse, Charles Alavoine, de la prison où il est incarcéré, écrit au juge. Cette lettre n'est pas destinée à sa défense, elle lui permet de faire le point sur sa vie et sur ce qui l'a conduit là où il est maintenant.
    Adapté pour le cinéma en 1952, sous le titre Le Fruit défendu, dans une réalisation de Henri Verneuil, avec Fernandel (Charles Pellegrin), Françoise Arnoul (Martine Englebert), Claude Nollier (Armande Barthélémy), Jacques Castelot (Boquet), Raymond Pellegrin (Octave), Fernand Sardou (Fontvieille) ; et au théâtre en 2008, dans une adaptation de Robert Benoit, avec Robert Benoit (Charles Alavoine).
    Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Le train

    Georges Simenon

    Manquement à la Résistance Marcel Féron, commerçant aisé et mari heureux, vit une existence sans problème jusqu'au jour - c'est le 10 mai 1940 - où l'invasion allemande le précipite, avec sa femme et sa fillette de quatre ans, dans un train qui doit les emporter hors de la zone des combats. Au moment du départ, sa femme, qui est enceinte de sept mois, et la petite Sophie sont installées dans un compartiment de première classe, tandis que lui est parqué, avec les adultes valides, dans un des nombreux wagons à bestiaux rattachés au convoi, lequel, peu après le départ, est scindé en deux. Marcel se retrouve séparé des siens. Adapté pour le cinéma en 1973, par Pierre Granier-Deferre, avec Jean-Louis Trintignant (Julien Maroyeur), Romy Schneider (Anna Küpfer), Régine (Julie), Maurice Biraud (Maurice), Anne Wiazemsky (Anna Maroyeur). Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Lettre à ma mère

    Georges Simenon

    Dictée à Lausanne (canton de Vaud, Suisse) et achevée le 18 avril 1974 avant d'être révisée le 19 juin 1974.
    En 1970, Simenon est appelé au chevet de sa mère. Un face-à-face intense et étrange les conduit aux sources de leurs personnalités et de leur relation.
    Lettre à ma mère est dicté en quelques jours, trois ans après le décès d'Henriette Brüll, la mère de Simenon.
    Lettre à ma mère a été adapté au théâtre par Robert Benoît en 2012, avec Robert Benoît dans le rôle de Simenon et représenté au festival d'Avignon 2014.
    Simenon en numérique : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, les très "noirs' Romans durs, les nouvelles et les oeuvres autobiographiques.

  • " permettez que je me présente : kees popinga, le satyre d'amsterdam ! " ruiné ! kees popinga est ruiné, et il l'apprend de la bouche même de son patron, avant qu'il disparaisse.
    L'occasion pour lui de prendre la fuite, de devenir un autre homme (" corpulence moyenne, signes particuliers néant " !), de venger sa petite vie médiocre. et de basculer dans le plaisir du crime.

  • La chambre bleue

    Georges Simenon

    Dans La chambre bleue, pratiquement tous les sujets et approches psychologiques de Simenon sont présents. Vie d'un bourg poitevin, ragots de village, mariage et adultère, immigré (ici, il est fils d'Italien) dans la France de l'époque, les commerçants et les ouvriers, les coupables et leurs juges, l'éducation d'un enfant, l'homme et la femme et leur impossibilité de communiquer. Un homme retrouve une camarade de classe et ils deviennent des amants merveilleux. Et tragiques. Simenon, comme souvent, brouille cette banale apparence avec des destins et des personnages extrêmement bien campés. et un érotisme, diffus, qui est omniprésent.

  • La main

    Georges Simenon

    S'engouffrer une rafale de vent et de neige, mais je me voyais aussi nettement que dans un miroir, me rendant compte de l'incongruité de ma position. Le banc était un banc de jardin peint en rouge. Nous en avions trois, que nous rentrions pour l'hiver, avec la tondeuse à gazon, les instruments de jardinage et les moustiquaires des fenêtres.

empty