Les éditions Pulsio

  • Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur est un recueil de neuf nouvelles, écrites par Maurice Leblanc, qui constituent les premières aventures d'Arsène Lupin. La couverture en couleurs de l'édition originale est dessinée par Henri Goussé. La première nouvelle du recueil, L'Arrestation d'Arsène Lupin, est publiée en juillet 1905 dans le journal Je sais tout. Il s'agit de la première nouvelle mettant en oeuvre Arsène Lupin. Celle-ci ayant rencontré un réel succès, Maurice Leblanc est encouragé à écrire la suite par son éditeur. Or, comme l'auteur est perplexe sur la façon de poursuivre les aventures d'un héros qui vient d'être coffré, l'éditeur l'enjoint de le faire évader. La saga du gentleman-cambrioleur est née. Plusieurs nouvelles paraissent dans Je sais tout, à intervalles irréguliers, jusqu'en 1907, avant d'être regroupées en volume.

  • Le jeune reporter Rouletabille, réputé pour avoir démêlé de dures énigmes, se rend au Château du Glandier pour y éclaircir une agression. Il emmène son ami l'avocat Sainclair - le narrateur de l'histoire. Le château appartient au professeur Joseph Stangerson, un physicien de renommée qui y mène des expériences avec sa fille Mathilde, la victime du crime. Celle-ci a été retrouvée plus morte que vive dans la chambre peinte en jaune adjacente au laboratoire, dont la porte est fermée de l'intérieur et les volets clos.

  • Pour éclaircir l'énigme dans Le Mystère de la chambre jaune, le jeune reporter Rouletabille a voyagé en Amérique où il est remonté aux sources de sa propre enfance et au souvenir de la dame en noir, une belle inconnue au parfum unique qui venait à l'occasion rendre visiter au pauvre orphelin qu'il fut jadis. Maintenant que le jeune reporter a démasqué le coupable et fait libérer Robert Darzac, le fiancé de Mlle Stangerson, les deux amoureux ont enfin pu s'épouser et une cérémonie de mariage a réuni presque tous les protagonistes du Mystère de la chambre jaune.

empty