Éditions Novalis

  • Dans la vie, chacun est appelé à découvrir la mission unique et personnelle qui donne un sens à toute son existence.

    Cette mission peut revêtir diverses formes celle d'un idéal à poursuivre, d'un but à atteindre, d'un désir profond et persistant. Elle est une inclination intérieure inscrite au plus profond de soi que les contraintes sociales nous empêchent trop souvent de respecter.



    Jean Monbourquette propose des exercices pour apprivoiser la peur du changement, pour apprendre à se détacher du passé, à cerner nos aspirations les plus profondes et trouver la force de les concrétiser.

  • La gratuité est le « maître-mot » de la vie consacrée, comme elle est, avec la bonté, le sommet de l'amour. Mais sa valeur est difficilement reconnue dans une société fortement marquée par l'individualisme. Des laïcs, hommes et femmes, s'engagent par voeu ou autre lien sacré à la chasteté dans le célibat, voire à la pauvreté et l'obéissance. Cette consécration spéciale, attribuable d'abord à l'Esprit, répond au désir de plusieurs croyants de mettre au centre de leur vie la seule chose que Jésus recherchait, le Royaume de Dieu, et de tendre à la perfection à laquelle tous ses disciples sont appelés. Mais comment se consacrer à Dieu en conscience, liberté et responsabilité sans connaître les principales composantes de cette forme d'existence chrétienne qu'est la vie du laïc consacré ?

    Ce livre s'adresse d'abord aux laïcs consacrés et à ceux qui désirent se consacrer. Il peut être également utile aux membres des Instituts qui accompagnent ces croyants, à ceux qui se questionnent sur l'engagement de ces derniers et leur manière de le vivre, à toute personne ayant choisi la vie consacrée.

  • En 25 questions et réponses, les auteurs présentent la papauté, ses origines, son élection, ses fonctions, son autorité, ses pouvoirs et sa signification pour l'Église catholique.

  • Avec l'allongement de l'espérance de vie et le vieillissement de la population, de plus en plus de personnes peuvent espérer vivre en santé de nombreuses années après la fin de leurs activités de subsistance. Et si ce temps des troisième et quatrième âges avait une profondeur spirituelle qui lui est propre ?
    Dans ce livre à la fois spirituel et pratique, André Beauchamp invite les aînés à réfléchir sur leurs préoccupations de manière à en mieux saisir la portée au quotidien. De l'argent au pardon, en passant par la retraite et la maladie, il aborde un large éventail de thèmes avec poésie afin d'offrir un tour d'horizon qui nourrira autant l'intelligence que la foi de ses lecteurs. Car si la vieillesse amène son lot de défis, elle est aussi porteuse de nombreux fruits qui ne demandent qu'à être partagés.
    « Notre société exalte la jeunesse, l'efficacité et le rendement [...] Un peu comme si la vraie vie était à l'extérieur de soi. Naturellement, le vieillissement, en diminuant nos capacités, nous mènerait à l'impasse. Or, vivre, c'est plus que cela. C'est peu à peu devenir soi-même, c'est s'approprier sa propre vie, lui donner un sens de l'intérieur. Et c'est établir des relations plus profondes avec les gens qui nous entourent. »

  • Mario F. Paquet puise dans son expérience personnelle pour donner vie aux mots de la vie spirituelle. Ce lexique s'intéresse à la signification de certains termes et montre comment ils peuvent encore donner matière à réflexion dans notre société. L'auteur privilégie en cela une approche très personnelle en tissant des liens subtils avec les arts, la musique et la culture.

    La collection « Les lexiques sympathiques » propose une première approche des éléments constitutifs de la foi chrétienne. Il ne s'agit pas d'un dictionnaire encyclopédique ni d'un répertoire exhaustif, mais d'une façon originale d'apprivoiser un sujet. Chaque livre s'inspire librement du parcours de son auteur dans un langage à la portée de tous.

  • Au coeur du récit de la Passion selon saint Jean, une courte phrase, attribuée à Pilate et utilisée pour présenter Jésus à son auditoire, se fait entendre : «Voici l'Homme». Cette déclaration a suscité au fil des siècles de nombreuses interprétations, bibliques ou artistiques, comme autant de regards qu'il est possible de porter sur les personnages de cette scène : Jésus, Pilate, la foule, les bourreaux. Mais quel était donc l'objectif de cette présentation? Quel en était le sens? Dans Voici l'Homme, l'auteur nous invite à contempler cette scène non pas comme s'il s'agissait d'un tableau autonome, mais comme une invitation à cerner à quel type de regard l'évangéliste Jean fait appel en nous invitant à «Voir l'Homme». L'auteur propose ainsi une perspective nouvelle sur l'homme défiguré que Pilate présente à la foule. À travers un commentaire original et pertinent, il nous entraîne à la découverte d'un récit pas si loin de nos préoccupations contemporaines. D'un chapitre à l'autre nous sommes sollicités à regarder attentivement l'Homme. Écrit dans un style accessible, chaque chapitre se conclue par des questions permettant d'approfondir la réflexion seul ou au sein d'un groupe de partage. Il est un outil essentiel pour toute personne désirant se réapproprier le récit de la Passion à partir de nouveaux repères et dans une perspective actuelle.

  • Pierre Goudreault a mené un enquête en France, en Angleterre, en Belgique, en Israël, en Palestine, en République démocratique du Congo, au Burkina Faso, au Honduras, en République dominicaine et au Brésil, auprès de nombreux responsables pastoraux.



    Il attire notre regard sur des expériences novatrices, des mouvements d'idées créatives, des chrétiennes et des chrétiens audacieux qui renouvellent le corps ecclésial et portent un germe de vie pour demain.



    En résulte une description de nombreux signes de vitalité et une réflexion solide afin de voir comment ils peuvent inspirer des initiatives dans l'Église d'ici.



    Une étude passionnante qui ouvre de réels chemins pour un avenir possible et dynamique en Église.

  • La Bible est un livre sacré. Les chrétiens y voient un livre inspiré par Dieu. Pourtant elle comporte son lot d'incohérence et de texte tout au moins surprenant. Comment alors l'interpréter?

    Cet ouvrage se veut une initiation à la lecture de la Bible par le biais de ses textes les plus insolites. Il permet de mieux comprendre ce qu'il faut entendre par « parole de Dieu » et fait le point sur les critères de vérité du texte biblique.

  • De 1965 à 1986, Claude Lacaille a été le témoin privilégié d'une époque troublée dans trois pays marqués par l'oppression et la pauvreté (Haïti, Équateur et Chili). Il s'est notamment engagé dans la résistance contre la dictature militaire chilienne. Aujourd'hui, il raconte son expérience dans les bidonvilles au contact des autochtones et des plus démunis.

    II a commencé la rédaction de ce livre sur cette terre où des milliers de personnes ont versé leur sang pour prendre la défense des victimes de la guerre, pour s'opposer à des politiques assassines et à une économie prédatrice, pour consoler les affligés, redonner courage à un peuple à bout de souffle. Ces femmes et ces hommes demeurent une inspiration pour quiconque croit encore qu'un autre monde est possible. Ce livre montre le parcours de la théologie et de la spiritualité de la libération incarnée dans la vie d'un Québécois.

  • Un outil essentiel pour appréhender la spiritualité d'aujourd'hui

    Suzanne Rousseau nous entraîne dans les méandres de la spiri­tualité en nous offrant un panorama des quêtes qui sont vécues par tous les êtres humains. Car nous sommes avant tout des êtres spirituels qui accueillons les événements de notre vie en essayant tant bien que mal de les interpréter et d'y donner un sens qui nous permettra de trouver notre place dans le monde.
    Dans ce guide complet et accessible, l'auteure nous fait par­­­cou­rir six étapes spirituelles ainsi que cinq transitions qui offrent un portrait dénué de jugement de la maturation spirituelle. À tra­vers l'exemple très concret du dilemme du hasard, de nombreux témoignages ainsi que des textes spirituels issus de plu­­sieurs traditions, la spiritualité contemporaine nous est dé­­voilée pas à pas. Une introduction et une annexe bien ficelées pré­­sentent tous les outils nécessaires pour s'engager dans cette quête qui est celle de la vie.

    « Il est fort probable que vous arriviez à identifier vos visions pas­sées et présentes de la vie, votre manière de résoudre certaines questions existentielles ainsi que celles de vos proches et des personnes qui pensent " autrement ". C'est du moins l'espérance nourrie par la démarche intimiste et personnelle proposée ici. »
    Suzanne Rousseau

  • Une mystique montréalaise à découvrir !
    Qui est Georgette Faniel, surnommée Mimi, cette femme célibataire inconnue du grand public, qui vécut discrètement à Montréal de 1915 à 2002, dans le don total de sa personne au Christ?
    Avec le talent de poète qu'on lui connaît, Jacques Gauthier nous fait découvrir une mystique toute simple, qui s'est offerte au Père pour l'Église et le monde. Sa vie, ponctuée d'épiphanies étonnantes (stigmates, noces spirituelles, transfi xion, etc.), est demeurée humble et joyeuse dans le service des pauvres et l'écoute des gens. Il se dégage de ce portrait spirituel un témoignage clair et vibrant de l'insondable amour de Dieu pour nous.

  • L'Évangile de Jean a souvent été présenté comme un ouvrage réservé à une élite. Ses longs discours et ses supposées références à un univers de pensée ésotérique ou philosophique complexe, le semblaient

    destiné à un public ayant fait des pas de

    géants dans l'expérience mystique. Sans compter le profond malaise qui finit par envahir son lecteur : comment se situer devant cette présentation d'un homme venu d'ailleurs, qui use d'autorité et semble avoir le dernier mot sur tout ?

    André MYRE fait le pari qu'une lecture de l'Évangile de Jean invite plutôt à découvrir

    ce que vivre humainement veut dire. Ce texte a comme conséquence de bouleverser l'univers de nos sécurités, et de crever la bulle de nos certitudes.

    Pour le comprendre, il faut aller à sa rencontre comme un visiteur sympathique, prêt à se laisser déstabiliser par la culture de l'autre.

    L'Évangile de Jean montre comment le Nazaréen incite à se laisser emporter par le torrent de vie qui bouillonne au fond de chaque être humain. Car, aujourd'hui comme jadis, chacun fait face à un choix fondamental : devenir un mort-vivant qui un jour mourra, ou un vivant qui passera en vie à travers

    la mort. Telle est la foi de Jean : une foi qu'on a appris à vivre, à l'écoute de Jésus. Une foi qui suscite l'engagement : crois-tu ça ?

    Dans un commentaire vivant et accessible, André MYRE souligne les enjeux des douze premiers chapitres de l'Évangile selon Jean. Il prend néanmoins ses distances vis-à-vis de l'exégèse classique en s'intéressant autant à sa signification qu'à son impact actuel. L'auteur donne en cela de précieuses

    indications sur le processus de rédaction de cette oeuvre ancienne dont chaque mot se rattache à une longue histoire.

  • « Vous avez vécu de nombreux passages dans votre vie; celui qui s'annonce sera définitif et radical. Comme on ne peut pas entrer dans le sein de sa mère pour naître une seconde fois, ainsi en est-il pour la traversée de la mort à la vie. À votre naissance, il était nécessaire de vous laisser guider et nourrir par le terreau humain qui gravitait autour de vous lors de votre arrivée au monde. Pour quitter cet environnement, vous êtes contraint de découvrir des présences signifiantes qui vont guider vos pas chancelants et nourrir votre besoin de sécurité et de sérénité. Pour affronter ce passage, que l'on traverse seul vers la mort, vous pouvez choisir des personnes signifiantes pour vous accompagner. Je les appelle les « compagnons de passage ». Qui sont-ils? Comment les choisir? »

  • Ce recueil de prières s'articule autour du problème de la
    communication, de la rentrée en soi et de la sortie vers
    l'autre. D'où les thèmes de la porte et du silence.
    Une porte est ce qui nous permet

    De fermer la maison
    Et parfois de rentrer en soi-même.
    Une porte permet aussi de sortir
    Pour découvrir le monde et la vie.
    Une porte permet encore
    D'accueillir le visiteur, l'ami, l'invité.
    Entre porte et silence,
    Entre écriture et solitude,
    Je risque un parcours.
    Peut-être ferons-nous route ensemble.

  • « Quand j'ai parlé de ce projet de livre sur Jésus à mon éditeur, il m'a dit deux choses : "Écris ce qu'il voudrait qu'on dise de lui aujourd'hui et ne te censure pas, tu n'as rien à perdre." J'ai reçu ça comme si c'était "lui" qui me parlait, et donc, comme une parole d'évangile. Or, on sait qu'une telle parole trace un chemin qui n'a pas de bout ; elle met en route dans une certaine direction en laissant à qui l'écoute le soin de marcher à son rythme et d'aller aussi loin que possible. C'est ainsi que j'ai envisagé la rédaction de ce livre. »

    En s'appuyant sur une érudition exceptionnelle et des années d'une vie de foi attentive aux déshérités, André Myre dresse ici un portrait absolument singulier de l'homme qu'on appelle Jésus de Nazareth.
    Les lecteurs, les lectrices se voient conviés à une rencontre avec un prophète puissant en actes et en paroles, un adversaire décapant de tous les systèmes qui broient les libertés et les consciences, et, en définitive, un être humain résolument inclassable.

  • Ce texte fait l'éloge des contrastes entre ce qui est grand et petit. Entre les choses qui nous dépassent et les petits gestes du quotidien, qu'est-ce qui est vraiment grand dans la vie et qui devrait mériter toute notre attention?

  • Le dialogue est ce qui, aujourd'hui et pour les générations à venir, détermine la manière chrétienne d'être au monde. Après plusieurs siècles dominés par un zèle missionnaire au service d'une volonté expansionniste, l'Église catholique s'est engagée, sous l'impulsion du deuxième concile de Vatican, sur la voie de l'ouverture au monde, à la modernité, à l'incroyance, aux diverses Églises chrétiennes, ainsi qu'à toutes les cultures et religions. De tous ces dialogues, le dialogue interreligieux est celui qui cristallise au plus haut point les défis et les promesses d'une Église en devenir, désireuse de trouver sa place dans un monde planétaire, marqué par un pluralisme religieux de masse. Il exige en effet une transformation des consciences, un changement de posture radical où l'autre croyant n'est plus considéré comme une menace à sa propre foi, mais le lieu privilégié de son expression.

  • De plus en plus de pasteurs, de théologiens, de chrétiens et chrétiennes s'interrogent sur le bien-fondé de la position officielle de l'Église concernant les couples chrétiens divorcés et remariés. Si plusieurs ont tourné le dos à l'institution ecclésiale, d'autres souffrent du fait que leur second mariage ne soit pas reconnu et surtout qu'ils n'aient pas accès à la table eucharisitque.

  • Le souci de l'environnement représente sans doute un « signe des temps ». Comment en serait-il autrement, quand nous voyons tant de menaces peser sur lui ! Beaucoup d'institutions et d'associations se vouent à sa protection, mais elles le font rarement à la lumière de la foi.

    Puisant dans les enseignements de l'Église, la vie des saints, la spiritualité chrétienne et les sources bibliques, Norman Lévesque nous presse de passer à l'action. Seul ou en groupe, au sein d'une paroisse ou d'un mouvement, cet ouvrage propose de nombreuses pistes de mise en oeuvre, tant sous le mode de la sensibilisation que de celui de projets bénéfiques à l'environnement, pour que cet enjeu soit au centre de l'action et de la prière des chrétiens.

    L'ouvrage se divise en deux grandes parties :

    - Un regard théologique sur la Création, permettant de faire un tour d'horizon de la richesse de la tradition chrétienne au sujet de l'environnement.

    - Un regard pastoral sur la Création, présentant un modèle d'intervention et des idées d'activités à réaliser en Église. Ce titre, et celui de Dany Dubois, Oser le marketing de la foi, débute la nouvelle collection « Audace » qui veut permettre aux croyants de tous horizons de développer des initiatives pour passer à l'action.

  • Sous la forme d'un entretien fictif, l'auteur retrace les grandes lignes de la spiritualité de la bienheureuse Marie-Léonie Paradis, béatifiée en septembre 1984, par le pape Jean Paul II. Mère Marie-Léonie voyait Dieu partout, surtout au coeur des épreuves, qui la recentraient sur sa mission profonde. Son regard de foi l'a guidée sur des chemins qui la délestaient du superficiel pour la conduire à l'essentiel du don d'elle-même. Marie-Léonie rendait la dignité à toutes les personnes qu'elle rencontrait. En empruntant ses chemins humains, l'auteur suit les chemins de Dieu et de l'Évangile. Ces entretiens révèlent la foi de Marie-Léonie en la Trinité et en la Sainte Famille. Cette foi simple et profonde l'a amenée à suivre avec joie les chemins de la bonté, de l'humilité et de la prière. Les différents chapitres donnent l'occasion de découvrir la façon dont elle voyait Dieu et comment elle le priait, comment elle traversait les épreuves avec le Christ pour mieux aimer les petits, aider les prêtres, encourager ses filles en religion. Le livre aborde aussi les valeurs et les attitudes qui sont encore actuelles dans notre monde en quête de sens : l'accueil, la confiance, l'humilité, le partage, le service, la simplicité. Ces vertus l'ont transformée en amoureuse du Christ et en femme sacerdotale portant le monde. Elle écrivait à ses filles : « Redoublez de courage et de générosité au service de Dieu dans la personne de ses ministres et dans leurs oeuvres! » C'était sa manière de vivre son sacerdoce baptismal, aussi appelé « sacerdoce commun des fidèles », que le concile Vatican II mettra en lumière cinquante ans après sa mort.

  • En 25 questions et réponses, l'auteure nous présente ce qu'est la laïcité, ses fondements, ses différents modèles. Elle aborde sans détour la place de la religion dans un État laïque, ses conséquences et ses défis.

  • La pensée de Julien Harvey s'est structurée autour de trois vecteurs qui lui ont conféré au fil du temps une place singulière dans le paysage intellectuel et social au Québec : l'ouverture à l'autre et à la diversité culturelle et religieuse, notamment issue de l'immigration; la justice sociale et un désir profond de partage avec les personnes et les groupes exclus et/ou marginalisés; et une vision originale et ouverte du nationalisme et de la souveraineté du Québec. Ce grand théologien a vécu durant plusieurs années dans le quartier Saint-Henri de Montréal avec des groupes communautaires.

    En collaboration avec Justice et foi, ce livre souligne le quinzième anniversaire de son décès. L'ouvrage permettra d'approfondir la pensée de Julien Harvey (ouverture, justice et nationalisme) en présentant une sélection de textes de l'auteur publiés entre 1971 et 1994, qui traduisent ses aspects les plus saillants. Chaque section se termine par une relecture des textes présentés par Stéphanie Tremblay, Jean-Claude Icart et Marco Veilleux.

  • Ce livre contient essentiellement le Commentaire d'une source préévangélique, désignée dans la littérature sous le sigle de Q. Cette source est d'une nature bien particulière, puisqu'elle est à la fois hypothétique et bien réelle. D'un côté, elle relève de l'hypothèse puisqu'elle ne repose sur aucun manuscrit qui aurait été découvert quelque part. Elle est le produit d'un modèle visant à expliquer la formation des évangiles dits synoptiques (Mt-Mc-Lc). Selon ce modèle d'explication, les évangélistes Matthieu et Luc, en plus d'avoir accès à l'évangile de Marc pour rédiger leur texte, ont également eu à leur disposition un autre document, la Source dont parle ce livre. Par ailleurs, s'il est vrai que celle-ci n'a pas d'existence indépendante, elle n'en est pas moins réellement présente à l'intérieur des deux versions que Matthieu et Luc donnent d'elle dans leur évangile respectif. Car, malgré le fait que ces deux auteurs aient pu avoir connu la Source sous deux formes plus ou moins différentes, et en dépit des transformations qu'ils lui ont fait subir pour l'intégrer à leur évangile, il est possible d'avoir accès à l'essentiel de son contenu. Comme le commentaire le montrera, il s'agit d'un document bien structuré, avec une pensée originale et unifiée, un vocabulaire cohérent et un mouvement de fond impressionnant.

  • Pour une meilleure compréhension des psaumes !

    Par le biais d'une quadruple lecture des psaumes, littérale, allé­go­rique, morale et spirituelle, l'auteur propose un ouvrage d'une grande richesse pour la prière et la réflexion.
    C'est fort de son expérience de pasteur que Mgr Paul-André Durocher nous partage ses méditations sur les psaumes, cultivées par la réflexion, la prière, et la recherche des plus grands auteurs et spécialistes de ces 150 poèmes.

empty