Le Mercure Dauphinois

  • Nous sommes ou serons tous, un jour, des Indigos, qui représentent près de 15 % de la population totale et plus de 80 % des « hyperactifs ». Après l'ouvrage "La guérison de l'Habitat" sur les « Cheminées errantes », redécouvertes 2500 ans après Lao-Tseu, l'auteur, ingénieur et géobiologue, s'intéresse ici aux Indigos, sans lesquels l'état de notre monde serait certainement pire que ce qu'il est parfois ! Seraient Indigos un sixième des humains qui, grâce à leurs qualités et à leur hyperactivité, occupent les postes les plus importants de la vie politique, économique, sociale, culturelle, etc. Mais une certaine médecine, de plus en plus décriée en interne, a réussi à traiter aux « psycho-stimulants » des hyperactifs normaux et en bonne santé alors que plus de 80 % de ces hyperactifs devraient leur spécificité d'Indigos à une génétique différente. La première partie de l'ouvrage traite de cette dérive médicale et donne des réponses actuelles, également médicales. La seconde partie, qui approfondit la vie des Indigos, se lit comme un roman, ouvrant des horizons inconnus sur la Connaissance de l'Homme et son devenir. À elle seule, la certitude de savoir que nous sommes déjà maintenant ou passerons tous par « l'état Indigo », doit nous conforter dans un optimisme raisonné sur notre futur : l'Éternité.

  • Ces poèmes sont le fruit d'une bien étrange histoire. J'avais appris dans les livres que la poésie était un moyen de communication privilégié entre les hommes et les dieux. Dire qu'ils communiquent avec nous par ce moyen était pour moi un pas difficile à franchir. Aujourd'hui encore, cela me paraît très étrange. Et pourtant, une nuit, j'ai rêvé 7 poèmes. Ils sont sortis tout faits avec leurs pieds et leurs rimes. Portant un sens caché dans une clarté obscure. Le matin au réveil, ils étaient parfaitement présents voire pesants. Impossible de m'en débarrasser... Je décidais alors de les coucher sur le papier en espérant m'en débarrasser. Ce fut une libération... Au fur et à mesure que le papier se noircissait, ma mémoire devenait blanche. Ils furent écrits en un seul souffle, d'un seul trait. Sept poèmes traitant du grand oeuvre. Sept poèmes dévoilant d'une manière hermétique, des arcanes que j'ignorais moi-même. Sept clefs ouvrant sept portes conduisant à la source. Vint ensuite le désir irrépressible de les illustrer... Ce présent ouvrage est le fruit de la collaboration magique de nous trois. L'inspirateur, le serviteur et l'illustrateur. Patrick Burensteinas est scientifique de formation, spécialisé dans les hautes énergies. Très jeune il s'est intéressé à l'alchimie. Il en a déduit une thérapeutique originale qu'il a enseigné à de nombreux praticiens et qui porte le nom de « La Trame ». Il est auteur, conférencier et formateur international. Il est le héros de la série de 7 films "Le Voyage alchimique de Bruxelles" à Saint-Jacques-de-Compostelle réalisée par Georges Combe.

  • Quand un scientifique se propose de nous parler de la Pierre Philosophale, il y a de quoi s'étonner. Et pourtant ! Patrick Burensteinas, scientifique de formation, nous décrit dans cet ouvrage le Grand Oeuvre alchimique qu'il connaît bien et les conclusions qui se sont imposées à lui concernant la compréhension de notre univers.

  • Ce livre n'a pas pour but de démontrer l'existence des Ovnis. Leur réalité matérielle est un acquis irréfutable. Ce stade de la recherche ufologique est derrière nous maintenant. Les ufologues les plus avancés dans ce domaine sont allés beaucoup plus loin pour tenter de comprendre ce que sont les Ovnis, d'où ils viennent, comment ils pourraient fonctionner, et pourquoi certains individus ont un contact psychique avec eux. Si donc l'existence des Ovnis est aujourd'hui abondamment démontrée, à quoi cela sert-il d'écrire un nouveau livre sur ce sujet ? La réponse est simple : si cette étude a été réalisée, c'est parce que la réflexion au sujet des Ovnis est loin d'être achevée et que les chercheurs doivent s'orienter vers d'autres domaines d'interrogations. L'ufologie du XXIe siècle n'est plus celle des pionniers. Nous devons nous préparer à de grands changements dans ce domaine, et envisager sérieusement la possibilité de contacts de plus en plus nombreux et rapprochés entre les ovnis et des groupes d'humains prêts pour ce type de « rencontre ».

  • L'auteure, Éva Lartigau est communicatrice animalière. Son travail consiste à ressentir les émotions, les besoins et les envies des animaux qui partagent notre quotidien. Cette communication intuitive a pour but d'harmoniser la relation entre un animal et son gardien, elle répond ainsi aux besoins de chacun. Plus que des compagnons de vie, les animaux sont aussi des guides et des messagers. Durant les consultations, ils transmettent des informations porteuses de changement pour leur gardien. Au vu de leur profondeur, Éva a choisi de les partager à travers ce livre 60 messages qui abordent différents thèmes de la vie : le couple, le bonheur, notre relation au travail, notre lien à la nature et bien plus encore. Ces mots, emplis de bienveillance et de sagesse, résonneront au coeur du plus grand nombre. Ce sont des clefs pour nous aider dans notre évolution personnelle. L'auteure a ajouté ses compréhensions issues de son parcours et de ses expériences de vie. Ce livre permet davantage de conscience de notre lien à la toile de vie, c'est un appel à la liberté d'être. L'auteure, scientifique de formation, a suivi un cursus universitaire en biologie et éthologie (étude du comportement animal). Elle pratique la communication animale depuis 2012. Son élan de comprendre l'être humain l'a poussée par ailleurs à se former à différents outils de développement personnel. Elle souhaite, à travers son travail, contribuer à reconsidérer l'importance de l'animal sur la planète et dans nos vies.

  • Nous avons l'habitude de lire l'Evangile comme un récit historique où il est donné un enseignement moral et des directives de vie. René Guénon pose un autre regard sur ce texte remarquable, un regard qui n'exclut d'ailleurs pas les interprétations habituelles. Il l'éclaire d'une lumière autre. Il lui donne une dimension « en profondeur ». Il propose une lecture « métaphysique » qui est certainement l'interprétation la plus profonde, car elle se place au niveau des principes spirituels et qu'elle touche à l'essentiel.

  • "Les yoga-sûtras de Patanjali" est le texte fondamental du yoga. Mais pour bien le comprendre, il est nécessaire d'être à l'écoute des premiers commentateurs indiens. Vijnanna Bikshu fut l'un des plus importants. Ce moine vivait au XVIe siècle et a proposé des interprétations originales. Son commentaire est considéré comme un des plus intéressants. Son "Yoga-sara-samgraha" est un texte dense, profond, qui recèle des trésors pour celui qui le médite avec soin. Il nous donne des détails sur les pratiques de méditation proposées par Patanjali. Il éclaire certains aspects peu connus de la voie du yoga et il peut être précieux pour celui qui est engagé dans un chemin spirituel. La traduction est précédée d'une présentation qui donne des clés permettant de comprendre ce qu'est le yoga.

  • La radiesthésie est une formidable école pour développer son intuition. Avec cet ouvrage, vous apprendrez comment manier un pendule, une baguette, mais aussi comment vous concentrer et mettre en pratique les facultés intuitives qui sont en vous. La radiesthésie peut répondre aux questions que vous vous posez, à condition de savoir poser ces questions. C'est ce que propose ce guide avec lequel vous découvrirez une nouvelle approche de l'Univers, une autre façon d'entrevoir la vie, à l'écoute des signaux de votre corps, véritable antenne du cosmos.

  • L'histoire de la relation qui s'est établie entre Jean-Baptiste Willermoz (1730-1824) et Martinès de Pasqually (+ 1774) débute en avril 1767, année où les deux hommes vont se rencontrer, lors de la réception dans l'Ordre des Élus Coëns du futur fondateur du « Régime Écossais Rectifié », époque où « l'Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l'Univers », dont Martinès était le Grand Souverain, venait d'installer à l'équinoxe de printemps à l'Orient de Versailles sa plus haute instance, c'est-à-dire son « Tribunal Souverain ». À compter de cette date, Jean-Baptiste Willermoz va découvrir auprès de Martinès, jusqu'en septembre 1774 où ce dernier quitta ce monde à Port-au-Prince, un ambitieux programme visant à la « réintégration des êtres dans leurs premières propriétés, vertus et puissance spirituelles divines », de même qu'une doctrine spirituelle absolument originale, gravissant tous les degrés initiatiques jusqu'à celui, ultime, de Réaux-Croix, trouvant dans « l'Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l'Univers », ce qu'il avait toujours attendu en matière de connaissances, et de surcroît la confirmation de ses espérances à propos des « mystères » subsistant au sein de la franc-maçonnerie.

  • Un disciple trahit son maître. Cette trahison restera-t-elle impunie ? L'amour est-il plus fort que l'habitude ? Un vieil apothicaire obsédé par l'ordre est obligé de prendre comme apprenti un enfant espiègle. Y résistera-t-il ? Découvrez, à travers un alchimiste, des dragons, un sorcier, des potions, une princesse... la réponse à ces trois questions !

  • Enfin réédité, ce livre - revu et corrigé - consacré au plus célèbre des cabarets parisiens, sous le titre" Fulcanelli et le cabaret du Chat Noir", est déjà très recherché par les bibliophiles. Le Chat Noir est indissociable de la légende de Montmartre, au même titre que le Moulin Rouge ou la Place Blanche. Ces trois noms évoquent la bohème artistique et la vie parisienne nocturne. Mais cet estaminet, à l'enseigne du chat mystérieux, ne fut-il qu'un lieu consacré à la distraction ? Ce ne semble pas avoir été le cas à en croire les confidences de l'alchimiste connu sous le nom de Fulcanelli, lequel prétendait que le Chat Noir fut le lieu de réunion d'une Diplomatie secrète, d'une Maçonnerie internationale. Et que penser de la déclaration de l'académicien Jules Clarétie préconisant que ce cabaret fasse l'objet d'une thèse ? Dans ce livre, qui fait suite à la "Langue des Oiseaux", l'auteur fait revivre toute la société de la fin du XIXe siècle et nous entraîne dans les coulisses du fantastique Théâtre d'Ombres... un théâtre très indiscret, qui révèle des silhouettes blanches parmi les noires, et qui fut l'ancêtre du cinématographe. Indiscrètes, également, les toiles de Toulouse-Lautrec, de Steinlen et de Willette, lesquelles laissent voir un même symbole, dissimulé en trompe-l'oeil ! Après les bombes littéraires, serions-nous en présence de bombes picturales ? Et la distance est-elle si grande entre les mailles des écrits tramés et celles du réseau baptisé Internet ?

  • Il est des chemins peu connus qui cherchent leurs balises et ne les trouvent que par grâce. Ils contiennent en eux-mêmes assez de hasard, assez de vide, assez de silence, pour que la Lumière s'y faufile. Le chemin d'Assise en est un. De Vézelay jusqu'à la crypte de François, ce chemin use autant les souliers que les préjugés. Car François n'est pas de ce monde. Il n'est même pas au bout du monde. Il est là, chaque matin, au commencement du chemin. Juste là, au bout des chaussures. Jour après jour, pas après pas, le lecteur se fait pèlerin, frère ou soeur de toute créature. En ouvrant ces pages, il s'offre à cet Amour qui manque à tout amour et qui rebondit de page en page dans le miroir des mots. Car ce que tu es François dit exactement ce que je suis vraiment. Et c'est Béatitude que de le réaliser. Qu'il en soit ainsi, maintenant !

  • Destiné à tous les amateurs de la Tradition, ce dictionnaire fait revivre les différents aspects de l'oeuvre de René Guénon. Véritable instrument de connaissance, le "Dictionnaire de René Guénon" sera le guide idéal pour ceux qui désirent aborder l'oeuvre de René Guénon et qui avaient peut-être jusqu'à présent hésité à le faire. Pour ceux qui pratiquent depuis longtemps l'oeuvre de Guénon, il sera un complément fidèle et bienvenu.

  • "Soulignant ce fait, j'en viens à cette remarque d'apparence bénigne, mais que je crois capitale. Est-il vrai - surtout de nos jours - que la conception anthropologique moderne qui prive l'homme de sa dimension spirituelle, qui le prive de l'esprit, et le condamne par là à n'être que physique et psychique, que corps et âme, est-il vrai que cette conception marche" ?

  • À la lumière de nombreuses explications simples et précises concernant chacune des trois dimensions constitutives de l'homme - celle de son corps, celle de son âme qui l'ouvre sur le monde des idées et des pensées et enfin celle de son esprit qui l'ouvre sur le monde des réalités spirituelles - le propos du présent ouvrage est de faire apercevoir l'étonnante mesure dans laquelle cette compréhension « ternaire », ou « spirituelle » de l'être humain est à même de féconder et de renouveler la réflexion sur des sujets aussi fondamentaux, mais aussi infiniment proches de chacun de nous, que : l'amour et le désir, l'émerveillement et la joie, la mort et le mourir, les coïncidences et la providence. Mais de se référer à cette conception de l'homme permet aussi d'éclairer à une grande profondeur l'étude de questions, certes moins immédiates et plus théoriques, mais tout aussi essentielles. C'est là ce qu'illustrent différents essais de ce livre qui abordent, sous exactement le même angle anthropologique, des thèmes aussi divers que : l'évolution biologique, la problématique de l'inceste, les phénomènes mystiques extraordinaires, ou encore la pensée de Maurice Zundel. Soucieux, enfin, de faire découvrir, comprendre, et aimer l'histoire de la conception anthropologique ternaire, ce livre s'attache non seulement à en exposer les origines chrétiennes - notamment les racines scripturaires - mais aussi à en démontrer l'extraordinaire invariance. Car, comme le montre l'étude des civilisations comparées, le paradigme anthropologique ternaire présente la singulière particularité de n'appartenir, en propre, à aucune culture, aucune période historique, aucune philosophie, aucune religion particulière. On le retrouve, en effet, aussi bien en Occident qu'en Orient, en Europe qu'en Asie, en Égypte qu'en Chine. Pour tirer le meilleur parti de la lecture des douze essais formant cet ouvrage, aucune connaissance préalable de l'anthropologie spirituelle, ou ternaire, n'est requise. Chacun peut être lu en lui-même, pour lui-même et sans nulle référence aux autres.

  • Après "La Guérison de l'Habitat", ouvrage consacré aux cheminées errantes qui sont les premières responsables des nuisances majeures dans l'habitat, ce manuel pratique de géobiologie moderne est un cours complet de radiesthésie/géobiologie où sont étudiées et classées par dangerosités croissantes, les nuisances géologiques et magnétiques du sol et sous-sol, repérées tout au long de plus de 20 ans de pratique. Comment les détecter, établir des diagnostics, prendre les mesures appropriées pour assainir les habitats défectueux, et y prévoir des points de ressourcement. En annexe, l'auteur, ingénieur et diplômé de physique, montre de quelle façon la géobiologie lui permit de découvrir, en 2014, la cause environnementale majeure - encore inconnue - de la SLA/Maladie de Charcot. Il en dégage les précautions que doivent prendre les « porteurs sains », au niveau de leur habitat, pour éviter que des nuisances « n'ouvrent la porte » à cette maladie très grave ou à d'autres atteintes neuro-dégénératives, voire autoimmunes ou fibromyalgiques.

  • L'étude d'un chercheur indépendant vient bouleverser l'histoire des religions entre Orient et Occident et jeter une nouvelle lumière sur l'émergence encore inexpliquée du Grand Véhicule bouddhiste au Ier siècle après J.-C., démontrant l'influence des premiers Chrétiens sur la naissance du Mahâyâna, dans l'espace fortement hellénisé de l'empire Kushana (Chine, Afghanistan, Pakistan, Cachemire, Nord de l'Inde), héritier des conquêtes d'Alexandre, où le grec et l'araméen étaient les langues couramment parlées et écrites. L'idéal du bodhisattva renonçant au Nirvana et se sacrifiant par compassion pour l'Humanité devenait la valeur suprême du nouveau Dharma se destinant à sauver l'ensemble des êtres. La double révolution simultanée du Christianisme au Proche-Orient et du Grand Véhicule en Orient, respectivement au sein du Judaïsme et du Bouddhisme, transforma l'Europe et l'Asie, mais fut-elle vraiment une coïncidence ? Un même être et ses disciples peuvent-ils en être à l'origine ? Plus d'un milliard de croyants sur plusieurs continents prient-ils aujourd'hui sans le savoir un même homme et suivent-ils des enseignements très proches en croyant que tout les oppose, trompés par la coloration culturelle des faits historiques ou des dogmes ? À travers une plongée historique, iconographique et théologique dans le Christianisme et le Bouddhisme Mahâyâna à l'aube de leur apparition, ainsi que dans leurs textes fondateurs et leurs évolutions au cours des premiers siècles de notre ère, l'auteur ne craint pas d'affirmer les origines communes du Christianisme et du Grand Véhicule bouddhiste et de lancer un message de connaissance réciproque et de réconciliation aussi bien aux représentants religieux et aux universitaires qu'aux Bouddhistes et aux Chrétiens du quotidien.

  • Cet ouvrage traite du rêve lucide et comment l'obtenir grâce au rêve éveillé. Le rêve lucide est un rêve de sommeil au cours duquel le rêveur se rend compte qu'il rêve et augmente alors sa liberté d'action au sein de son univers onirique et parfois sa capacité à modifier le rêve lui-même ou à passer d'un rêve à un autre. On peut lui trouver de nombreuses applications qui vont du bien-être au développement intérieur et à la connaissance de soi. Dans cet ouvrage, l'auteur présente les moyens pratiques de maîtriser le rêve éveillé très profond et la lucidité onirique. Christian M. Bouchet a mené des recherches universitaires sur le rêve lucide depuis 1981. Au cours de cette période, il a constitué plusieurs groupes de travail pour l'exploration de la lucidité onirique. Ses recherches ont débouché sur la soutenance d'une thèse d'État ès lettres et sciences humaines.

  • Henri Coton-Alvart et son disciple Henri La Croix-Haute nous guident vers la voie royale qu'est la quête alchimique. Ils nous offrent de séparer le pur de l'impur, à la fois au laboratoire et en soi-même. Sont abordés : les deux lumières, les trois principes (mercure, soufre et sel), les quatre éléments, matière et énergie, cellule et ferment, astres et zodiaques, etc.

  • Du Dauphiné à Santiago de Compostelle, 1800 kilomètres de sentiers, routes et chemins, 10 kg de survie dans le sac et deux millions et demi de pas au coeur de nos histoires, au plus intime de nos traditions, 67 départs de nuits, cinq cents heures de marches... Les pages de cet ouvrage vous invitent à cheminer plus avant sur votre propre chemin étoilé.

  • Dès que l'on cherche à comprendre ce qu'est l'ADN, on se trouve très vite confronté à des questions fondamentales qui n'ont pas encore trouvé de réponses définitives, loin sans faut. Force est de constater que les propriétés de l'ADN dépassent largement l'approche réductrice et « mécaniste » qui n'apparaît que lorsque l'ADN est extrait de son milieu vivant, fluide, plastique, mobile et vibratoire. Il y a deux façons très différentes d'étudier et de comprendre l'ADN : in vitro et in vivo. In vitro, l'ADN est un ADN mort, extrait de son contexte vibratoire et réduit à ses composants de base. In vivo, c'est un ADN vivant et dynamique qui révèle ses formidables propriétés et ses liens avec une réalité mystérieuse, le « code source », qui sous-tend toute forme de vie sur notre planète. Il semblerait en effet que l'ADN cache un « grand secret » dans sa structure si particulière qui est trop bien agencée et élaborée, avec tellement d'intelligence et de subtilité, pour n'être que l'improbable et hasardeux fruit d'une sélection naturelle aveugle. L'origine de ce formidable « ordinateur » biologique qu'est l'ADN cache un profond mystère sous la forme d'un code (le « code source ») ou d'un système d'informations, encore plus mystérieux que celui que nous connaissons déjà et qui reste à décrypter.

  • L'auteur, ami intime de Maître Philippe de Lyon, a rédigé "ses souvenirs" en 1904. Ils sont un hommage offert à son vénéré et honoré Maître. Ils se composent d'anecdotes intimes sur les guérisons de ce grand mystique et de comptes rendus des cours pratiques qu'il donnait à l'École de Magnétisme de Lyon où le miracle était quotidien. Un magnifique témoignage !

  • À l'aube du troisième millénaire, nous avons voulu faire le point sur l'Alchimie ; non pas sur l'histoire de cette science que l'on retrouve, à la façon d'une ritournelle, dans tous les dossiers consacrés à ce sujet, mais sur les hommes qui l'ont faite au cours de ce siècle et du siècle dernier. Lorsque nous écrivons « qui l'ont faite », nous entendons ceux qui ont laissé quelques indices à ceux qui suivent, comme toute la lignée de leurs maîtres précédents. Leurs ouvrages reflètent la modernité, notamment lorsque leur formation est d'origine scientifique, mais jamais ils n'ont confondu science et Alchimie - la Science des sciences qui est la connaissance métaphysique vérifiable au laboratoire. L'Alchimie est à la fois spirituelle et opérative. Ouvrage suivi de "Philalèthe - Source de la Philosophie chimique" - Traduction de Henri Coton-Alvart.

  • Homme de conviction et d'action, Claude Collin a placé sa vie au service de la cité. Ingénieur de l'École Centrale Marseille, il a exercé entre autres, des fonctions de Direction Générale touchant à la sécurité sous toutes ses formes dans la cité phocéenne, tout en s'impliquant dans d'autres associations dont un Institut créé en 1991 destiné à la prévention et à la gestion des risques sur les territoires et qui fonctionne toujours. Humaniste intransigeant sur les valeurs essentielles, son investissement auprès de la collectivité ne pouvait que trouver un prolongement naturel dans une vie maçonnique riche, commencée à l'âge de vingt-deux ans à la Grande Loge de France où il a rempli offices et missions d'importance. Entré dans la Juridiction voilà plus d'un demi-siècle, il a gravi tous les degrés initiatiques du Rite Écossais Ancien et Accepté jusqu'à une cooptation en 1992 qui l'a conduit en 2009 à l'investiture de vingt-deuxième Grand Commandeur du Suprême Conseil de France. Rares ont été les legs écrits des hauts dignitaires, d'où la valeur du témoignage de son auteur, apportant non seulement sa profonde connaissance d'un Rite remontant à l'aube de l'humanité pensante, s'appuyant parfois sur des documents inexploités à ce jour, mais de plus nous faisant partager la vision d'une Institution avec laquelle il n'a fait qu'un et qu'il contribue à pérenniser. Sous sa plume trempée dans plus d'un demi-siècle au service de l'Ordre initiatique, nous assistons à l'émergence du Rite Écossais Ancien et Accepté du cadre légendaire de la Tradition pour s'inscrire dans les jalons de l'histoire. Nous côtoyons tous ceux qui ont tracé son chemin pour transmettre le flambeau à d'autres afin qu'ils poursuivent leur oeuvre, pour in fine donner à ce Rite une sagesse, une force et une beauté lui permettant de traverser imperturbablement les âges et s'inscrire dans l'éternité.

empty