Odile Jacob

  • « L'impact du milieu n'a pas le même effet sur un bébé, sur un adulte, selon la construction physique et mentale de chacun. Ce que nous sommes aujourd'hui n'est pas ce que nous serons demain, marqués, expérimentés et souvent blessés par l'existence. Notre corps et notre esprit modifiés par la vie devront s'adapter à un monde toujours nouveau. Les hommes et les femmes, les pères et les mères, voient leurs places respectives bouleversées par une nouvelle donne qui chamboule les schémas traditionnels du masculin et du féminin et qui redistribue l'identité et le rôle de chacun dans le couple et dans la famille. Notre culture a perdu la boussole, nous naviguons à vue, bousculés par les événements, errant là où le vent nous porte. Il nous faut reprendre un cap, car nous venons de comprendre que l'homme n'est pas au-dessus de la nature, n'est pas supérieur aux animaux, il est dans la nature. La domination, qui a été une adaptation pour survivre, aujourd'hui ne produit que du malheur. Une étoile du berger nous indique cependant la nouvelle direction, vers l'unité de la Terre et du monde vivant. » B. C. Un livre d'une richesse exceptionnelle, conjuguant tout le savoir le plus récent de l'éthologie, de la préhistoire, des neurosciences. Une méditation profonde sur la condition humaine et sur l'avenir de nos sociétés. Boris Cyrulnik est neuropsychiatre. Il est l'auteur de nombreux ouvrages qui ont tous été d'immenses succès, notamment Un merveilleux malheur, Les Vilains Petits Canards et, plus récemment, Sauve-toi, la vie t'appelle, Psychothérapie de Dieu et La nuit, j'écrirai des soleils. 

  • Qu'est-ce qui fait que, sous l'Occupation, certains hauts fonctionnaires ont non seulement servi le régime de Vichy, mais collaboré avec l'occupant, alors que d'autres hauts fonctionnaires ont essayé de contrer les ordres, et parfois réussi à sauver ce qui pouvait l'être?? Le cas de Chérif Mécheri, premier préfet musulman, mérite qu'on y consacre un livre. Pourquoi Chérif Mécheri ne s'est-il pas laissé embarquer par le régime?? Pourquoi Germaine Tillion s'est-elle engagée contre toutes les formes de totalitarisme?? Pourquoi Maurice Papon a-t-il continué à obéir?? C'est dans la psychologie des hommes que l'on trouve les raisons qui les font agir - et ici, à l'époque trouble et sombre de Vichy -, qui les font obéir et se soumettre, ou désobéir et résister. Qu'aurions-nous fait à leur place?? Bien plus qu'une biographie, une plongée dans les profondeurs de l'âme humaine. Boris Cyrulnik est neuropsychiatre. Il est l'auteur de nombreux ouvrages qui ont tous été d'immenses succès. Parmi les plus récents, La nuit, j'écrirai des soleils, Des âmes et des saisons. José Lenzini est écrivain et journaliste. 

  • à la vie !

    Jean-Claude Carrière

    Voici le dernier livre de Jean-Claude Carrière, rédigé quelques mois avant sa mort. Questionnement sur le monde à venir, par un homme qui s'apprête à le quitter, l'ayant intensément connu et parcouru et qui a passionnément aimé la vie. Il est question de l'humanité, du bruit très doux de l'âme, de ce à quoi nous croyons, de tout ce que nous devrions et pourrions faire ensemble. Un très beau texte, un hymne à la vie, un message d'espoir par un grand écrivain qui nous aide à croire encore et toujours en l'avenir. Scénariste, dramaturge, écrivain, Jean-Claude Carrière a eu une vie de créateur. Il est l'auteur de grands succès comme Einstein, s'il vous plaît, Fragilité, Tous en scène, Croyance et, plus récemment, La Paix, La Vallée du Néant, Ateliers et Un siècle d'oubli, le XXe. Il s'est éteint en février 2021. 

  • Ce livre est le fruit d'une rencontre inédite entre une historienne française et une avocate algérienne, toutes deux différemment engagées dans le mouvement de libération des femmes. Leurs échanges nourris portent sur les sujets qui traversent le débat intellectuel et la société française?: la France et l'Algérie, la mémoire et l'histoire, la domination masculine, le retour du religieux, le féminisme et les vifs débats qui l'animent autour de la question de la différence et de l'universel. Un texte d'une grande richesse qui renouvelle notre approche du féminisme. Michelle Perrot est historienne, professeure émérite d'histoire contemporaine à l'université Paris-Diderot. Ses travaux pionniers font d'elle l'une des initiatrices de l'histoire des femmes en France. Elle a notamment dirigé avec Georges Duby L'Histoire des femmes en Occident. Wassyla Tamzali est écrivaine, avocate et intellectuelle féministe algérienne. Elle s'engage au Front des forces socialistes à l'ouverture démocratique en Algérie (1989-2003). Ancienne directrice des droits des femmes à l'Unesco à Paris, elle fonde en 2015 et dirige les Ateliers sauvages, un centre de résidence et de création en art contemporain à Alger. 

  • Et si l'extrême intelligence créait une sensibilité exacerbée ? Et si elle pouvait aussi fragiliser et parfois faire souffrir ?Être surdoué est une richesse. Mais c'est aussi une différence qui peut susciter un sentiment de décalage, une impression de ne jamais être vraiment à sa place. Comment savoir si on est surdoué ? Comment alors mieux réussir sa vie ? Comment aller au bout de ses ressources ?Ce livre permet de mieux comprendre et de réapprivoiser sa personnalité. Pour se sentir mieux avec soi et avec les autres, pour se réaliser enfin. Ancienne attachée des Hôpitaux de Paris et de Marseille, Jeanne Siaud-Facchin est psychologue praticienne. Spécialiste reconnue des surdoués, elle est notamment l'auteur de L'Enfant surdoué, le livre de référence sur ce sujet. Elle a également créé Cogito'Z, premiers centres français de diagnostic et de prise en charge des troubles des apprentissages scolaires.

  • Le pouvoir des femmes

    Giulia Sissa

    «?Il était une fois des reines et des princesses. Elles gouvernaient des pays, commandaient des armées et se faisaient obéir. Leur vie était remplie de possibilités, de pouvoirs et de projets. Elles s'appelaient Artémise d'Halicarnasse, Antigone, Jocaste ou Aithra. Exceptionnelles et singulières, ces femmes appartiennent à un passé aristocratique ou vivent dans un ailleurs royal. Dans ces mondes possibles, elles sont elles-mêmes possibles. Il suffit d'imaginer. Et les Grecs ont su les imaginer. Les mêmes Grecs inventent la démocratie. Et voilà que les femmes de cette trempe, en état de diriger et de défendre l'État, deviennent tout simplement inconcevables. Voilà que l'homme est un animal politique, la femme un animal domestique. C'est ainsi. C'est la nature. À bien des égards, nous en sommes encore là aujourd'hui. Dans nos démocraties, les hommes peuvent et les femmes ne peuvent toujours pas. Un soupçon fondamental plane toujours. Ne seraient-elles pas, peut-être, incompétentes?? Ne sont-elles pas, sans doute, des incapables???» G. S. Pourquoi et comment, enfin, rendre les femmes prêtes à pouvoir diriger?! Un livre brillant, documenté et... ultracontemporain. Giulia Sissa est philosophe et historienne de la culture. Professeure de théorie politique et de civilisations classiques à UCLA, elle a notamment publié L'âme est un corps de femme, Sexe et sensualité. La culture érotique des Anciens et, plus récemment, La Jalousie. Une passion inavouable. 

  • La femme est-elle l'avenir de l'homme ? Au présent, elle a du mal à se faire entendre sans élever la voix... Qu'en était-il dans le passé ? Paléoanthropologue, Pascal Picq enquête ici sur la femme des origines. Dans ce livre, il ne se contente pas de présenter ce que l'on sait des rapports entre hommes et femmes dans les premières sociétés humaines, il entend placer l'histoire et la préhistoire humaines dans la perspective de l'évolution. Pour embrasser le passé évolutif, il faut élargir le regard : explorer le passé, mais aussi comparer l'humain à ses plus proches cousins, singes et grands singes. Car nos points communs avec les espèces apparentées ne sont pas seulement biologiques, ils concernent également les comportements et la vie sociale, et jusqu'aux rapports entre les sexes. La coercition envers les femmes est-elle une fatalité évolutive ou une invention culturelle ? Comment s'est instaurée la domination masculine, qui semble être devenue la règle pour notre espèce ? Un livre qui bouscule les idées reçues pour penser autrement l'évolution des femmes et leur rôle dans l'évolution. ?Pascal Picq est paléoanthropologue, maître de conférences au Collège de France. Il a écrit notamment Au commencement était l'homme, Lucy et l'obscurantisme, De Darwin à Lévi-Strauss et, plus récemment, L'Intelligence artificielle et les Chimpanzés du futur, qui sont de très grands succès. 

  • Psychothérapie de Dieu

    Boris Cyrulnik

    « Aujourd'hui, sur la planète, 7 milliards d'êtres humains entrent plusieurs fois par jour en relation avec un Dieu qui les aide. Ils sont mus par le désir d'offrir à Dieu et aux autres humains leur temps, leurs biens, leur travail et parfois leur corps pour éprouver le bonheur de donner du bonheur. Méditer, trouver son chemin de vie personnel, éprouver la joie de se sentir vivant parmi ceux qu'on aime - la spiritualité élargit la fraternité à tous les croyants du monde. La psychothérapie de Dieu nous aide à affronter les souffrances de l'existence et à mieux profiter du simple bonheur d'être. Il y a certainement une explication psychologique à cette grâce. Ce livre est le résultat de cette quête. » B. C. Un merveilleux texte, lumineux, tendre et original sur le rôle majeur que joue l'attachement dans le sentiment religieux. Un immense sujet, un très grand livre. Boris Cyrulnik est neuropsychiatre et directeur d'enseignement à l'université de Toulon. Il est l'auteur de nombreux ouvrages qui ont tous été d'immenses succès, notamment Les Vilains Petits Canards, Parler d'amour au bord du gouffre, mais aussi Sauve-toi, la vie t'appelle. 

  • Ça va très vite. Vous faites durer le monde vingt minutes. Vous mettez les étoiles en bas. Vous téléphonez au hasard, buvez en pissant, épluchez une pomme dans votre tête. Vous faites l'animal, vous allez au cirque, vous inventez les titres de l'actualité. Vous passez dans un tableau, disparaissez à la terrasse d'un café. Vous ramez sur un lac chez vous, vous vous mettez à genoux pour réciter l'annuaire, vous partez à la recherche de la caresse infime. Chaque fois, de petites portes s'ouvrent dans la tête. Le jeu consiste en effet à provoquer de petits déclics, des impulsions minimales. Par des expériences à vivre. Au ras des choses, en jouant. C'est ainsi depuis qu'il y a des philosophes?: commencer à penser exige une pratique du décalage, du pas de côté, du changement d'optique. Prix 2001 de l'essai France Télévisions, traduit en 24 langues, ce livre a rencontré un succès mondial. Roger-Pol Droit est écrivain, philosophe et éditorialiste, auteur d'une trentaine de livres (recherches, pédagogies, analyses des mutations contemporaines, fictions). 

  • «?Les parents aussi ont besoin d'amour. Tout au long de ma carrière, j'ai écouté des parents et des enfants, je les ai aidés à répondre à leurs doutes réciproques. Au-delà des apparences, leurs désirs de se sentir aimés étaient toujours présents, souvent sans qu'ils l'expriment clairement. La peur de n'être pas suffisamment aimé est naturelle et normale. La relation parent-enfant est fondée dès l'origine sur une affaire de coeur. Qui peut douter que le partage des sentiments soit la meilleure chose au monde?? Le partage et l'écoute sont les secrets d'une éducation heureuse.?» A. B. En explorant les composantes de cet amour qui naît dès les premiers jours de la vie, on comprend qu'il est important d'apprendre aux enfants à montrer leurs sentiments et aux parents à aimer leurs enfants pour entretenir ce lien si essentiel. Alain Braconnier est psychologue, psychiatre, responsable de la formation APEP au CHU Pitié-Salpêtrière, professeur émérite de l'École des psychologues praticiens. Il est l'auteur de grands succès comme Mère et Fils, Les Filles et les Pères, Être parent aujourd'hui, Protéger son soi, Optimiste, L'Enfant optimiste, ou encore On ne m'écoute pas?! ou La Peur du futur. 

  • Aron-Sartre, Foucault-Deleuze, Ricoeur-Derrida, Derrida-Lévinas... D'où sont nées ces amitiés entre des philosophes qui ont marqué leur temps?? En quoi ces «?couples?» sont-ils absolument singuliers et que nous disent-ils de leur époque et de ses enjeux intellectuels?? «?Parce que c'était lui, parce que c'était moi?», écrivait Montaigne à propos de l'amitié qui le liait à La Boétie, s'exclamant également?: «?O mes amis, il n'y a nul amy?!?» S'appuyant sur leurs correspondances, des écrits peu connus, des récits de témoins, François Dosse lève le voile sur l'intimité de ces relations marquées par une proximité affective qui n'exclut pas jalousies et rivalités, rancoeurs et haines recuites. L'intensité des joutes le dispute au caractère spectaculaire des réconciliations, parfois à titre posthume. À travers ces itinéraires croisés, c'est toute la seconde partie du xxe siècle qui nous est restituée, avec ses controverses, ses déchirures, ses explosions sociales... François Dosse est professeur émérite d'histoire contemporaine, spécialiste de l'histoire des idées au xxe siècle. Il est l'auteur de plusieurs essais sur la vie intellectuelle française ainsi que de biographies qui font référence. 

  • Pour la première fois, des psys racontent leur parcours et leur vie intérieure. Par leurs récits sincères, par ce qu'ils livrent des difficultés rencontrées, des questionnements et des efforts déployés, ils nous touchent et nous émeuvent. Ce sont nos vies dont ils parlent à travers leur vie. Parce qu'ils ont réfléchi à leur passé, à leurs valeurs et à leurs motivations, parce qu'ils exercent un métier qui leur donne accès aux ressorts secrets de nos pensées, leurs récits nous aident à mieux nous comprendre,à changer et à mieux vivre. En nous racontant leur manière de rechercher leur unité personnelle et profonde, ils nous inspirent pour qu'à notre tour nous puissions trouver notre équilibre intérieur. Christophe André est psychiatre et psychothérapeute, auteur notamment d'Et n'oublie pas d'être heureux. Il a réuni plus de vingt médecins, psychiatres, psychologues, qui comptent parmi les meilleurs spécialistes de leur discipline : Fatma Bouvet de la Maisonneuve - Sophie Cheval - Nicolas Duchesne - Caroline Duret - Frédéric Fanget - Christian Gay - Bernard Geberowicz - Stéphanie Hahusseau - Bruno Koeltz - Yasmine Liénard - Anne Lorin - Claire Mizzi - Jean-Louis Monestès - Claude Penet - Didier Pleux - Joël Pon - Stéphane Roy - Alain Sauteraud - Marie-Christine Simon - Olivier Spinnler - Jacques Van Rillaer. 

  • « Je sais maintenant, grâce aux récits intimes de mon for intérieur, et aux histoires des enfances fracassées, qu'il est toujours possible d'écrire des soleils. Combien, parmi les écrivains, d'enfants orphelins, d'enfants négligés, rejetés, qui, tous, ont combattu la perte avec des mots écrits ? Pour eux, le simple fait d'écrire changea le goût du monde. Le manque invite à la créativité. La perte invite à l'art, l'orphelinage invite au roman. Une vie sans actions, sans rencontres et sans chagrins ne serait qu'une existence sans plaisirs et sans rêves, un gouffre de glace. Crier son désespoir n'est pas une écriture, il faut chercher les mots qui donnent forme à la détresse pour mieux la voir, hors de soi. Il faut mettre en scène l'expression de son malheur. L'écriture comble le gouffre de la perte, mais il ne suffit pas d'écrire pour retrouver le bonheur. En écrivant, en raturant, en gribouillant des flèches dans tous les sens, l'écrivain raccommode son moi déchiré. Les mots écrits métamorphosent la souffrance. »B. C. Un livre bouleversant, de témoignage et d'émotion, où Boris Cyrulnik convoque les déchirures d'écrivains célèbres, les conjugue à l'aune de ses propres souffrances pour mieux convaincre chacun de nous des bienfaits de l'imaginaire, de la puissance du rêve, des pouvoirs de guérison que recèle l'écriture. 

  • «?Voilà la mère que j'ai eue, la mère qui a fini par tant dépendre de moi. Imprévisible, obstinée, têtue, incernable, méfiante, manipulatrice, exigeante, quelque peu sorcière, soucieuse de tout contrôler, de tout maîtriser. Je mettais ces caractéristiques sur le compte du danger qu'elle devait ressentir à être d'une autre culture, d'un autre âge, d'un tout autre monde que celui dans lequel nous vivions. Avec, comme corollaire, la crainte de ne pas pouvoir protéger ses enfants, ces enfants qui ont toujours été pour elle rien de moins qu'une partie d'elle-même.?» Aldo Naouri explore le lien mère-fils et raconte comment la figure maternelle qui nous accompagne aux premiers jours de notre vie nous façonne, nous construit, nous marque de son empreinte. Ce livre est celui d'un auteur qui conjugue le regard de l'analyste et le talent de l'écrivain. Aldo Naouri, célèbre pédiatre, a notamment publié Les Filles et leurs Mères, Éduquer ses enfants, Les Pères et les Mères, L'enfant bien portant ou encore Entendre l'enfant, qui ont tous connu un immense succès auprès du public. 

  • Le livre que vous avez entre les mains est un objet éditorial original. Ni égo-histoire collective ni manifeste, il se veut un lieu où chacun des historiens et chacune des historiennes qui l'ont conçu tente de dire son lien avec la Grande Guerre - de dire quelque chose au moins de ce lien, forgé souvent de longue date. Il ne prend tout son sens qu'à l'aune du groupe qui en est à l'origine?: le Centre international de recherche de l'Historial de la Grande Guerre. Leurs textes ont vu le jour alors que cet ensemble d'historiennes et d'historiens émergeait du moment commémoratif du Centenaire... Stéphane Audoin-Rouzeau, directeur d'études, École des hautes études en sciences sociales. Nicolas Beaupré, professeur, École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques. Annette Becker, professeure émérite, université Paris-Nanterre. Bruno Cabanes, professeur, Ohio State University (États-Unis). Annie Deperchin, Centre d'histoire judiciaire UMR 8025, université de Lille. Franziska Heimburger, maîtresse de conférences, Sorbonne Université. John Horne, professeur émérite, Trinity College Dublin (Irlande). Heather Jones, professeure, University College London (Royaume-Uni). Gerd Krumeich, professeur émérite, Université Heinrich Heine de Düsseldorf (Allemagne). Anne Rasmussen, directrice d'études, École des hautes études en sciences sociales. Jay Winter, professeur émérite, Yale University (États-Unis). Laurence van Ypersele, professeure, Université catholique de Louvain (Belgique).

  • «?Rêver est une chance, un don offert par la nature?; se souvenir de ses rêves, une bénédiction?! J'ai pris l'habitude de considérer le rêve comme un guide, et d'exposer au plus grand nombre la façon de s'approprier les conseils surgis des ténèbres. Ces rêves ont constitué la matière première de ce livre. On trouvera ici leur description précise, mais aussi les fragments de vie que charrient toujours les rêves. On y lira comment on remonte, et toujours avec l'aide du rêveur, du récit aux pensées, et de ces pensées aux conseils pratiques qui permettent au rêve de s'accomplir dans la vie. On ne trouvera ici ni dictionnaire des symboles ni de sens univoque de je ne sais quel rêve "typique", mais une méthode et un aiguisement de l'esprit au travail du rêve. Chaque lecteur en sortira plus familier avec les rêves, plus curieux des siens et plus ouvert à la multitude de possibles que nous propose l'existence.?» T. N. Psychologue hors norme et conteur de génie, Tobie Nathan nous donne ici une méthode rigoureuse pour accéder à nos rêves et des pistes pour les interpréter. Tobie Nathan est professeur de psychologie à l'université Paris-VIII. Il est le représentant le plus connu de l'ethnopsychiatrie en France. Il a notamment publié L'influence qui guérit, Psychanalyse païenne, Psychothérapies et Philtre d'amour, qui ont été de très grands succès. 

  • Comment établir de bonnes relations avec des personnes dont les traits de caractère entraînent souffrance pour elles-mêmes ou pour autrui?? Qu'elles soient trop impulsives, trop susceptibles, trop méfiantes, trop anxieuses, trop dépendantes, trop instables ou tirant toujours la couverture à elles, le fonctionnement psychologique des personnalités difficiles est aujourd'hui mieux compris qu'auparavant. François Lelord et Christophe André vous proposent leurs conseils, issus de la science et de leur expérience de médecins et de thérapeutes, pour résoudre les difficultés de la vie aux côtés de ces personnes. Et pour vous proposer, aussi, de réfléchir sur vous-même et faire évoluer votre propre manière d'être avec autrui?! Une aide précieuse pour vous aider à vivre de manière apaisée avec celles et ceux que vous êtes amené à côtoyer. François Lelord est psychiatre et psychothérapeute. Il a écrit avec Christophe André, La Force des émotions, L'Estime de soi, des ouvrages de référence, qui ont contribué à populariser l'approche cognitivo-comportementale. Les aventures de son personnage Hector commencées avec Le Voyage d'Hector ou la Recherche du bonheur ont été publiées dans 35 pays. Christophe André est psychiatre et psychothérapeute, spécialiste des troubles émotionnels, et auteur notamment de L'Estime de soi écrit avec François Lelord, de Psychologie de la peur, d'Imparfaits, libres et heureux, ou de N'oublie pas d'être heureux. Ses ouvrages sont lus dans le monde entier. 

  • «?Ce livre est né de réflexions croisées. Une psychologue, un psychiatre, des milliers de rencontres avec nos patients, de situations de vie, d'errements, de questionnements existentiels, de souffrances embrouillées, de désirs de comprendre, d'attentes, de besoins d'éclairages avisés, de pistes sérieuses pour trouver ou retrouver sa vie. La même vie mais en mieux?! Un livre où nous aimons partager ce que nous avons compris, ce que nous avons appris de notre métier, de notre expérience, de nous-mêmes et des autres. Nous l'avons construit autour des grands axes qui nous font grandir, vivre et devenir enfin qui nous sommes. C'est l'histoire de la vie... Nous avons tricoté, maille après maille, une correspondance intime pour cheminer avec vous. Pour vous. Pour chacun de vous.?» J. S.-F. & J.-C. S. Un livre pour trouver des repères, prendre confiance en soi et s'engager avec joie dans la vie. Jeanne Siaud-Facchin est psychologue clinicienne, psychothérapeute, fondatrice des centres Cogito'Z. Elle pratique et enseigne la méditation de pleine conscience. Spécialiste reconnue des surdoués, elle est l'auteur notamment de L'Enfant surdoué, de Tout est là, juste là et de Trop intelligent pour être heureux??, qui sont d'immenses succès. Jean-Christophe Seznec est médecin psychiatre libéral (ACCA), consultant en entreprise et blogueur (Le blog à palabres). Pratiquant les TCC et l'ACT, il enseigne la pleine conscience à l'université de Lorraine et de Paris-Sud-Kremlin-Bicêtre, il a cocréé l'association S'asseoir ensemble. Il a écrit plusieurs livres sur le bien-être et la gestion de soi. 

  • Une guerre comme celles qu'a connues le XXe siècle est-elle de nouveau possible?? «??Paix impossible, guerre improbable??», écrivait Raymond Aron en 1947 à propos de la guerre froide. Mais qu'en est-il aujourd'hui alors que les théâtres de conflits se multiplient au Moyen-Orient et surtout en région indo-pacifique?? Qu'en est-il alors que les grandes puissances n'hésitent plus à prendre le risque de la guerre, qu'il s'agisse de l'aventurisme militaire de la Russie ou de l'affirmation de la puissance chinoise en mer de Chine du Sud?? Dans cet essai, bref et percutant, François Heisbourg montre que l'ombre de la guerre est désormais bien présente, des forever wars à la lutte idéologique que se livrent les États-Unis et la Chine en passant par la cyberconflictualité. Quant aux armes de la guerre, elles concourent à l'instabilité ambiante en fragilisant la dissuasion nucléaire. Déclassé, humilié, déboussolé par la pandémie, notre continent, et avec lui notre pays, aura fort à faire pour défendre ses intérêts et ses valeurs. François Heisbourg est conseiller spécial à la Fondation pour la recherche stratégique et a présidé l'International Institute for Strategic Studies de Londres et le Centre de politique de sécurité de Genève. 

  • «?Je joue depuis quarante ans, me suis appelée de beaucoup de noms, me suis retrouvée dans la peau d'une mystique, d'une tortue, d'une vieille femme, d'amoureuses, d'un tyran... Pendant toutes les années où j'ai joué et regardé les autres faire, je ne pouvais pas m'empêcher de me demander ce qu'on faisait vivre à nos cerveaux. C'étaient des partenaires fantastiques pour s'échapper de nous-mêmes, mais je me demandais ce qu'ils vivaient quand ils sautaient comme des pop-corn dans la vie des autres. Alors j'ai questionné des comédiens pour savoir ce qui se passe dans leur tête et leur corps quand ils jouent, et je suis allée à la rencontre de scientifiques pour leur demander de m'aider à comprendre ce qui se passe dans nos cerveaux quand on devient un autre. Au Palais de la science, j'ai poussé mon caddie. J'ai compris qu'il était impossible de comprendre ce qui se passe dans un cerveau qui joue sans comprendre comment fonctionne le cerveau à l'état normal. Rien n'est comme on croit dans la vie. Le cerveau est si cocasse. J'ai compris tant de nos bizarreries humaines, que j'ai eu envie de partager ce trésor, qui finalement nous rassemble.?» A. G. Anouk Grinberg est actrice de théâtre et de cinéma. Elle a commencé à jouer enfant, sans être passée par aucune école. Elle a reçu de nombreuses distinctions pour ses interprétations. Parallèlement à sa carrière d'actrice, elle peint et expose régulièrement. Elle a publié un recueil de lettres de Rosa Luxemburg et une anthologie de textes bruts. 

  • «?Ça ne l'intéresse pas...?», «?elle n'est pas motivée...?», «?il n'a pas envie d'apprendre...?»?: la démotivation scolaire est un motif de consultation fréquent, car elle inquiète à juste titre parents et enseignants. Cet ouvrage s'adresse à eux. Jean-Luc Aubert y explique pourquoi il est crucial de stimuler l'envie d'apprendre tout au long des premières années. Il propose aussi des solutions concrètes pour susciter ou relancer l'intérêt d'un enfant, ou d'un ado, pour l'école. N'oublions pas, insiste Jean-Luc Aubert, que le besoin de découvrir et de savoir est inné chez chacun de nous?: si un petit est suffisamment bien accompagné dans ses premiers apprentissages, alors sa motivation durera tout au long de sa scolarité, car il y trouvera du plaisir?! Des conseils pour prévenir la démotivation scolaire?; des solutions pour y faire face. Jean-Luc Aubert est psychologue spécialiste de l'enfant et de l'adolescent. Il a commencé son activité professionnelle comme enseignant, puis comme psychologue scolaire. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La Violence dans les écoles et Mon ado et moi. 

  • Quels sont les États qui protègent le mieux leurs citoyens dans le contexte international actuel ? Face à des menaces devenues globales, telles les pandémies, les crises environnementales, économiques, migratoires ou alimentaires, quelles puissances ont su rompre avec un passé révolu et développer des stratégies adaptées ? Les États-nations se sont construits, il y a quelques siècles, sur la gestion des peurs ancestrales (peur de mourir et de souffrir, peur de perdre sa liberté) et des risques nationaux. Ils se sont arrogé le monopole de la sécurité pour en faire un enjeu territorial et militaire, étroitement lié à la souveraineté nationale. Mais lorsque les risques changent de nature et de périmètre, qu'en est-il de l'ancien ordre international ? Le succès amorcé des puissances les plus agiles, qui - à l'instar de la Corée du Sud, de l'Allemagne et de quelques pays nordiques - savent tirer profit de la mondialisation tout en se protégeant de ses méfaits, ne nous invite-t-il pas à repenser la sacro-sainte sécurité internationale pour l'élargir à ses dimensions humaines ? Et, dès lors, n'est-ce pas tout l'ordre mondial qui est à revoir et à refonder ? Loin des discours souverainistes et des postures démagogiques, Bertrand Badie nous propose une réflexion profonde et sociale sur le thème si fondamental de la sécurité. Professeur des universités à Sciences Po Paris, Bertrand Badie s'est imposé comme l'un des meilleurs experts en relations internationales. Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages qui font référence, dont Le Temps des humiliés paru aux éditions Odile Jacob. 

  • Ce livre, écrit comme un récit, mais aussi comme un journal, est le résultat de l'étude quotidienne depuis janvier 2020 de tous les cas et de tous les morts du Covid-19 rapportés par les différents pays du monde. Basé sur les statistiques officielles et les sources scientifiques les plus éminentes et les plus indiscutables, il donne au lecteur un tableau de la réalité, basé sur les faits, rien que les faits, en dehors de tout aspect polémique. De plus, il analyse et critique les politiques mises en place face à ce fléau et fait des propositions. Un seul monde. C'est un seul monde que depuis presque deux ans le Covid-19 a attaqué. C'est l'ensemble des peuples qu'il a touchés, blessés, meurtris. Mais c'est aussi l'ensemble des peuples de la Terre qui font face et qui, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, se mobilisent avec un objectif commun?: sauver des vies humaines. Et adressent ainsi un message d'espérance et d'espoir. Le professeur Jean-Philippe Derenne est l'ancien chef du service de pneumologie et réanimation de la Salpêtrière à Paris. Il est l'auteur, avec le professeur François Bricaire de Pandémie. La grande menace de la grippe aviaire (Fayard, 2005). Préface de François Bricaire?: ancien chef de service des maladies infectieuses de la Salpêtrière. 

  • Dépressions, stress post-traumatique, anxiété, insomnie...?: infectée ou non par le virus de la Covid-19, près d'une personne sur cinq développera des troubles psychiatriques. Ces symptômes ne sont pas seulement liés aux effets délétères de la pandémie. Ils sont l'expression de l'infection elle-même et de l'inflammation qu'elle entraîne, notamment dans le cerveau. Les mécanismes en jeu, d'une grande complexité, constituent un nouveau domaine d'exploration pour la recherche. Avec leurs causes identifiables, les maladies mentales sont des maladies comme les autres. Si, comme nous l'enseigne l'immuno-psychiatrie, nous ne sommes pas égaux face aux infections et au risque de développer des maladies mentales, nous pouvons tous apprendre à réduire ce risque. Les acquis de la psychologie, les outils qu'elle met à notre disposition peuvent améliorer notre résilience. Ainsi, l'épidémie rebat les cartes, tant pour les individus que pour la psychiatrie elle-même, déjà sinistrée, qui doit gérer cet autre désastre sanitaire. Une chance pour elle de se réinventer?? Marion Leboyer est professeure de psychiatrie à l'université Paris-Est-Créteil. Elle est responsable du pôle Psychiatrie et addictologie des hôpitaux universitaires Henri-Mondor (Créteil) et du laboratoire de Psychiatrie translationnelle de l'Inserm. Elle dirige également FondaMental, la fondation qu'elle a créée. Lisa Letessier est psychologue clinicienne et psychothérapeute. Formée aux thérapies cognitives et comportementales, elle est membre de l'AFTCC, de l'association EMDR France et de l'Association pour le développement de la mindfulness. Elle dirige le cabinet de psychologie Ennéade (Paris). Elle a écrit plusieurs livres dont Le Mensonge dans le couple, chez Odile Jacob. Anne de Danne, ancienne élève de l'École nationale d'administration (ENA), a été conseillère santé du Premier ministre entre 1993 et 1995. Après avoir occupé des postes de direction dans le domaine de la santé du secteur privé, elle est aujourd'hui directrice déléguée de FondaMental, une fondation de coopération scientifique en santé mentale. 

empty